Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan
manger cru

Pourquoi je choisis de manger cru ?

Pourquoi manger cru ? Parce qu‘un aliment est une substance porteuse d’information pour créer de la vie.

Les aliments nous apportent bien plus que des macro et micro-nutriments pour pouvoir nous donner de l’énergie. Ils doivent contenir en eux la vitalité vibratoire de ces nutriments. On la mesure grâce à la biophysique.

Au sens biophysique, un aliment n’est que la substance porteuse, par laquelle une information est transmise au corps. C’est de cette vitalité dont il est question dans une alimentation saine.

 

Se nourrir, c’est engranger de la capacité à former des cellules et les faire vivre dans notre corps.
Mais quand un aliment, en raison de son mode de préparation, de sa modification ou destruction chimique, ne contient plus aucune vitalité, que se passe-t-il ?
Il n’est plus un moyen de vie, il est devenu un produit mort. Et ce même si du point de vue chimique, il se compose encore de la même matière qu’avant sa préparation ou transformation.
C’est ce qui se passe quand on pasteurise, stérilise, cuit.

Le lait pasteurisé… pas bon !

Prenons l’exemple du lait de vache.
Dans l’étude d’Oxford, on a aussi analysé le lait d’un point de vue biophysique. La biophysique  est l’analyse de la structure des molécules grâce aux fréquences électromagnétiques. Tout être ou objet émet des ondes électromagnétiques en fonction de sa structure.

L’analyse biochimique du lait révèle la présence de protéines et de calcium. Le calcium est primordial pour la construction de la substance osseuse du veau, et les protéines pour la formation des muscles du veau.
L’analyse biophysique montre que le lait présente différentes plages de longueurs d’onde du fait de sa structuration naturelle.
On va voir que la résonance magnétique a aussi sa raison d’être.

On a soumis ce lait maternel de vache à la pasteurisation qui prolonge sa durée de conservation. Puis on a nourri des veaux avec ce lait.
En 3 semaines les veaux étaient morts.*

Or ce lait pasteurisé contient la même quantité de calcium et de protéines qu’avant. Donc qu’est ce qui a tué le veau ? C’est la modification de sa structure cristalline par la pasteurisation.
Et la conclusion de l’étude est : «  En l’absence de cette structure, il manque au lait la géométrie, et il en possède plus d’énergie mesurable, ou seulement sous forme modifiée. Le lait n’est plus vivant. ».

Les humains boivent du lait de vache

Le fait que les humains soient les seuls êtres à boire le lait d’une autre espèce, un lait qui n’est pas fait pour eux, est déjà une aberration. Mais en plus, le fait que ce lait soit modifié dans sa structure, le rend totalement impropre à le nourrir correctement. Le calcium qui était à l’origine sous forme organique est passé à une forme anorganique. Or comme le calcium doit être présent sous forme organique pour pouvoir être absorbé par l’intestin, le calcium anorganique devient plus une charge qu’un avantage.

Le calcium dénaturé n’est pas absorbé.  Au contraire, le corps doit se servir de ses propres réserves en calcium pour contrebalancer ce manque.

La cuisson au micro-onde

Quand vous faite chauffer votre eau ou vos aliments dans un micro-onde, la structure moléculaire de votre aliment ou de votre eau est fondamentalement détruite par les ondes émises. Aucune forme d’énergie résonante n’est plus mesurée. La substance de départ est transformée en une substance qui n’a plus rien à voir avec l’ancienne.

Une pomme crue ou cuite ?

Pourquoi préférer une pomme crue ? Si vous plantez une pomme vous obtiendrez un arbre. Si vous mettez de la compote de pomme dans le sol, vous n’obtiendrez rien !

Une pomme crue contient d’un point de vue biophysique, plus d’énergie en termes de contenu d’information que tout le reste des plats cuisinés que vous absorbez pendant toute une journée ! – Docteur Barbara Hendel

Une vitamine en comprimé ou à l’intérieur d’un fruit ?

Quand on extrait de la vitamine C de la cerise acérola, qui en contient beaucoup, pour fabriquer des comprimés, on obtient une vitamine naturelle, meilleure qu’une vitamine de synthèse, c’est vrai. Mais pourtant on a détruit le caractère global du fruit, et malheureusement on a aussi détruit le contenu d’information qui devait nous être transmis par la vitamine C. L’absorption d’un complément alimentaire sera toujours moins efficace que l’absorption du fruit ou de la plante dont il est issu. Donc lorsqu’on peut choisir, choisissons des aliments entiers.

Pourquoi faut-il manger cru ?

Si nous absorbons des nutriments morts au lieu de nutriments vivants, nous ne donnons à notre corps que des calories vides.
Au lieu de recevoir de l’énergie, nous en dépensons pour digérer et éliminer la substance morte ingérée.
Bien qu’ayant absorbé un aliment, vous retirez des énergies à votre corps au lieu de lui en apporter.
Et que se passe–t-il alors quand on ajoute des aliments morts, sur des aliments morts, tout le long de la journée et tout le long d’une vie ?
Un manque d’énergie vitale ! Manque que l’organisme va nous faire comprendre en créant des symptômes. Symptômes qu’on appelle des maladies, mais qui ne sont que des symptômes d’un manque d’énergie.

Les aliments non transformés sont les meilleurs. Consommez des aliments vivants ! Et modifiez aussi peu que possible la partie de vos aliments cuits (si vous en désirez) pour ne pas détruire leur caractère global.

Alors que manger ?

Mangeons nos fruits et légumes frais et régalons nous d’énergie vitale !

Commencez votre journée par des fruits entiers. Mangez vos légumes crus très majoritairement, avec éventuellement, une petite part de « cuit ». On n’a pas besoin pour bénéficier de cette énergie contenue dans les végétaux de ne manger que des végétaux crus : on peut voir les choses comme du 80%/20% ou 70%/30%, tout dépend de vous, de votre ressenti.
Je peux manger cru à 100% la majorité du temps et puis un soir, prendre un brocoli vapeur, ou une patate douce ou bien ajouter deux cuillères de lentilles cuites.
Mais ça peut évoluer aussi selon la période de l’année ou l’activité du jour. Rien n’est en béton.
Il faut apprendre à ressentir l’effet des aliments sur soi. Et comprendre le pourquoi des choses.
Qu’en pensez-vous ?

* On retrouve cette étude souvent, par exemple sur
https://himalayansaltusa.com/food-from-a-biophysical-point-of-view.html ou
http://www.thesportsnutritioncoach.com/glass-of-milk-anyone/ et dans le livre L’eau et le sel du docteur Barbara Hendel.
Après des recherches pour savoir comment s’est passée cette étude, (et c’est bien difficile d’avoir accès aux détails !) il semble que ce soit une ferme, qui élève donc des veaux pour les tuer et les vendre (faut pas se leurrer) dans laquelle on a élevé des veaux avec lait normal de leur mère ou avec lait pasteurisé. Ensuite, l’état des organes, foie etc; ont été comparés. Bref, cette étude a, je pense, été menée pour prouver étudier la rentabilité des élevages, pas pour tester la pasteurisation. mais la conclusion est intéressante quand même.

Vous trouverez des recettes crues dans mes Ebooks :

les Ebooks Crudivegan

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

18 réponses

  1. Bonjour Anne-Marie,
    Je trouve ton article excellent mais je t’invite à creuser davantage la notion de « écouter son corps ».
    On ne peut généralement pas passer au tout cru, même majoritairement, avec un corps intoxiqué depuis des années. Cela peut créer de nombreuses troubles et un nettoyage parfois trop violent et qui n’est pas pertinent.
    Donc oui, écoutons-nous sagement en changeons nos habitudes alimentaires de façon progressive.
    Merci pour tous ces supers exemples en tout cas.
    Bien amicalement,
    Dorian

    1. Oui Dorian, mais est-ce que je demande à passer au tout cru ? il me semble que je nuance au contraire. Quant à la possibilité de symptômes de détox en fonction du degré de toxicité de l’alimentation d’où l’on vient, j’en ai souvent parlé et c’est un autre sujet. Ici, je voulais attirer l’attention sur la vitalité contenue dans les végétaux frais et entiers.

    2. Dorian, à la lecture de cet article d’Anne Marie j’ai compris qu’elle nous instruisait sur les différences notables entre la cuisson crue et cuite et rien d’autre, le reste nous appartient… nous n’avons pas reçu d’éducation sur l’alimentation, et nous sommes tellement abusés par les lobbys alimentaires et les labo pharmaceutiques, et notre gourmandise, que nos corps sont bien malmenés par tout ce que nous faisons passer par notre bouche,

      J’aime beaucoup ton article Anne Marie, et je vais le faire suivre à quelques personnes de mon entourage qui ont encore du mal à comprendre cela : les méfaits de la cuisson et du lait.

  2. Merci Anne-Marie pour cet artcle trés complet .j’ai commencé à manger cru ( 70% ) au début de l’année . Malgré mon poids raisonable 59 kg pour un 1m 67 , j’ai perdu 7 kg . Cela m’ affole un peu . Mais j’ai, en effet plus de vitalité et moins de douleurs . Je vous lis toujours avec plaisir . Amicalement Martine D

  3. Et pour ceux qui disent que manger cru cause de la fermentation , chute de cheveux, problème de dents sur le long terme. . . Que penses tu?

    1. ‘Bonsoir Anne-Marie je reviens vers toi , car j’ai vu une vidéo sur le blog de Market veg qui disait que manger trop de fruits, déminéralise et occasionne une perte de cheveux entre autres problèmes . Qu’en penses tu ? Je mange effectivement au moins 6 à 700 gr de fruits par jour ,et je perds beaucoup de cheveux . Merci de ta réponse .

  4. bonjour Anne-Marie

    je vous lis toujours avec plaisir, et merci pour toutes vos belles videos, ça fait 2 ans a peu près que je m’initie au cru, avec des retour sur le cuit, ma santé s’est plutôt détérioré car je viens d’être diagnostiqué avec le syndrome du colon irrité, en effet, manger cru n’a pas plu a mes intestins, j’ai grossi pres de 10kg j’ai bu des jus pour essayer d’avoir moins de fibres mais en vain, voilà je voudrai apporter mon histoire car je pense que ça ne convient pas à tout le monde, merci bon week end

    1. Il y a toutes sortes de raisons au syndrome du colon irrité. j’en suis désolée pour vous. Quelque chose ne s’est pas passé correctement. Avez vous cherché si vos n’avez aps de parasites par exemples ? manger des aliments de la nature tels qu’ils sont ne présente pas de danger, c’est plutôt l’alimentation frelatée qui peut créer des symptômes comme l’irritation du colon, qui ensuite ne peut plus supporter grand chose. Vous devez soigner vos intestins, les réimperméabiliser, prendre des omegas 3, etc. Je pense que vous êtes bien suivie. Tous mes vœux de rétablissement.

  5. Bonjour Anne-Marie,

    Je suis tes vidéos et ton site depuis longtemps. Je suis enceinte et mes goûts changent totalement!
    Moi qui mangeais presque tout cru, j’ai des envies soudaines de pain, de fromages et de beurre salé! Végétarienne depuis ans j’ai même craqué pour une purée mousseline avec du jambon blanc!!!

    Je suis un peu désemparée.
    La banane que j’adorais (j’en mangeais souvent une dizaine par jour) me fais horreur. Rien qu’à la vue.

    Je me pose la question de manger cru vu tout ce qui est contre-indiqué pendant la grossesse.
    Et même si je craque pour du fromage et du beurre je le prends pasteurisé car j’ai peur de le prendre cru.
    Je suis tiraillée entre les convictions, mes envies et les recommandations des professionnels de santé.

    Pourrais tu faire une vidéo ou un article sur l’alimentation de la femme enceinte?

    Merci.
    Sabrina.

    1. Ah les fameuses envies de la femme enceinte ! Je mets ce sujet sur ma liste d’articles à faire. Les femmes enceintes crudivores mènent une grossesse facile et en santé.
      Il n’y a qu’à voir Julia de Rawsomehealthy.com, voir aussi le site de Karen Ranzi SuperHealthyChildren.com. ou Lonijane
      Je ne connaissais pas ce mode de vie, hélas pour mes 3 enfants. mais j’étais déjà végé et sans problème, au contraire. Tes envies montrent que tu as besoin de gras. ce qui est tout à fait normal quand on est enceinte. Régale toi de purée de noix de cajou, de graines de chia, de noix de Grenoble, d’amandes, d’avocat, de noix de coco fraîches, et laisse de côté les graisses animales. Ton organisme cherche à combler tes besoins, donne lui de nouvelles options pour le faire. En tous cas, tous mes veux t’accompagnent 🙂

  6. super bien parlé, Anne-Marie ; ce que nous appelons maladie est un langage que notre corps adopte pour nous faire comprendre que quelque chose cloche dans notre mode de vie ; ce n’est pas en supprimant le symptôme qu’on est guéri, mais en cherchant la cause ; pour la cuisson à la vapeur, vapeur douce, et pas cocotte-minute (pas mieux que le micro-onde) ; les aliments qui en sortent ont un taux vibratoire complètement nul

  7. bonjour
    je manque d experience sur internet
    j aimerai pouvoir vous commander vos lives:vous envoyer un cheque merci pour vos renseignements…a bientôt…..
    merci pour tout….anne marie

  8. Merci d’avoir remis les pendules à l’heure, certains revirements incitent les gens à jeter l’opprobre aujourd’hui sur ce qu’ils ont adoré hier et ça devient pénible, non productif et surtout déroutant pour ceux qui sont en pleine expérimentation ou qui veulent tester une alimentation différente…
    Je suis passée assez radicalement au tout cru un moment car j’en avais besoin, puis j’ai réintroduit du cuit pour permettre à mon corps de « souffler », j’ai ajusté petit à petit et aujourd’hui, je m’aperçois que je glisse vers de plus en plus de cru spontanément. Je suis au moins « cru à 90 % » voire plus…
    L’important c’est d’abord et avant tout d’éviter les produits industriels, de se dire qu’il vaut mieux manger une bonne compote maison que pas de pomme du tout, et puis surtout il ne faut pas croire aveuglément les uns et les autres mais expérimenter sur soi en douceur et en conscience…
    Merci encore Anne Marie pour ta grande sagesse et ton absence de tout dogmatisme !

  9. Bonjour à tous,

    Je comprends ce qu’Anne-Marie ressent quand elle dit  » mes salades , mes fruits et mon alimentation vivante m’ont manqué !! 6 mois de cru pour moi et je ne me suis jamais senti aussi vivant … dés que je fais un écart mon corps ne le supporte pas, je me sens encrassé de suite et c’est une sensation très désagréable. Même ma femme me dit que lorsque je me retrouve devant mes salades je souris béatement … c’est vous dire à quel point manger vivant , cru, c’est tellement bon pour mon corps , ma tête , tout en fait ….

  10. En 3 semaines les veaux sont morts … et les gens continuent à « vivre » avec tout ce qu’ils avalent ! L’espère humaine a une capacité d’adaptation vraiment incroyable … mais jusqu’à quand ? et avec quelles souffrances ?
    très beau partage, Merci beaucoup Anne Marie

  11. Anne-Marie, merci de nous éduquer! Vous êtes d’une motivation incroyable pour moi et je vous aime! Continuez vos beaux reportages et videos que je ne manqué jamais.

    Bravo Anne-Marie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.