Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Méfiez-vous du sucre de coco

Dans la série, « méfiez-vous de… », après le sirop d’agave, voici le sucre de coco sur la sellette.

Ce sucre fait de plus en plus parler de lui, on le pare de toutes les vertus, on le recommande parmi tous les sucres qui existent. Les crudivores eux-mêmes en ajoutent un peu partout ! Qui n’a pas vu Freelee the banana girl, ajouter généreusement du sucre de coco dans son blender de bananes ! Mais a-t-il autant d’intérêt qu’on le dit ? Peut-on en manger sans problème ? J’ai voulu faire le tour de la question.

 

sucre de coco

 

Ce sucre au goût agréable, est fabriqué en Inde, en Amérique du sud et dans les zones tropicales du Pacifique.La récolte se fait en escaladant les arbres, et en attachant les tiges des fleurs de coco, puis en tapant dessus pour en récupérer la sève des fleurs ; cette sève tombe dans un récipient accroché dessous pendant quelques heures.

Voici quelques vidéos You Tube qui vous montrent le processus : (ouvrir le lien dans un nouvel onglet)

https://youtu.be/TiqPbqJX3as

https://youtu.be/Eznn94F1xho

https://youtu.be/Rv4gv_HIivY

 

La sève de noix de coco est légèrement sucrée ; on la chauffe pour obtenir un sirop par évaporation de l’eau et bien sûr cette opération concentre le sucre en sirop. Lorsqu’on ne chauffe pas la sève, elle fermente et devient du vin de coco.

Le goût de caramel et la couleur foncée brune résultent de la cuisson qui caramélise la sève. Certaines marques fabriquent ce nectar de coco à basse température (The Big Tree Farms of Bali) mais ce n’est en général pas le cas. Le sucre de coco n’est donc pas un produit cru. Ensuite pour passer de l‘état liquide à l’état cristallin de sucre en poudre, il faut le secouer mécaniquement jusqu’à ce qu’il s’agglomère.

Son indice glycémique faible est cité partout comme preuve de sa bonne qualité de sucre : 35. Il est décrit comme étant un sucre « naturel » mais le sucre en poudre tout blanc l’est tout autant :il vient de la canne à sucre ou de la betterave !

Il est riche en vitamine C et B, en potassium. Il contient 75% de saccharose, du glucose et du fructose.

Comparé aux autres sucres, de betterave, de canne à sucre, et d’agave, c’est une production plus écologique puisque rien n’est détruit dans le processus. Les cocotiers restent en place et continuent à donner des bourgeons qui servent à faire soit du sucre soit des noix de coco.

Mais quel est l’intérêt d’un nouveau sucre ?

Tout comme le sirop d’érable, on peut l’utiliser de temps en temps pour sucrer un dessert occasionnel. Mais ajouter du sucre, fut-il de coco, régulièrement dans ses smoothies, dans ses sauces, ou dans sa boisson, fait partie du même processus addictif que si le sucre était un banal sucre en poudre blanc.

Les quelques minéraux qu’il fournit ne justifient pas son coût élevé.

Cela reste un sucre manufacturé, exempt de fibres et d’eau, au contraire du sucre des fruits, donc un aliment très peu intéressant du point de vue nutritionnel.

La question cruciale vis à vis du sucre en poudre est bien : peut-on renoncer totalement à rajouter du sucre à ses plats et boissons, et éduquer son palais aux saveurs délicates et déjà très sucrées, des fruits entiers naturels et frais ?

Je pense que notre société, qui rajoute su sucre (et du sel) partout, dans les soupes, les crackers, etc. . a déformé le goût de la plupart des gens au détriment du bon fonctionnement des papilles. Saturées par tous ces excès elles ne sont plus capables de se satisfaire de la simplicité !

Essayez de vous passer de sucre en poudre et vous verrez que vous vous sentirez bien mieux.

Le sucre raffiné, qu’il soit blanc ou de coco, en tant qu’extrait de fruit hautement transformé, acidifie l’organisme et fait bien des dégâts sur la santé, du syndrome métabolique, prise de poids, problèmes cardiaques et diabètes. Comme le sirop d’agave il contient trop de fructose concentré (contrairement aux fruits) ce qui est dangereux pour le foie et le pancréas.

Encore une fois, si vous utilisez ce sucre 3 fois l’an… pas de problème. Mais si vous en avez besoin, si vous ne pouvez pas boire un smoothie de fruits sans ajouter ce goût sucré intense, alors vous avez un problème d’addiction au sucre et vous ne vous faites pas du bien.

Il vaut bien mieux manger un fruit de plus que de saturer le goût du plat que vous mangez avec un sucre en poudre. Pas d’ajout de sucre du tout… c’est encore mieux ! Le sucre de coco n’a vraiment rien de miraculeux. Il est juste à la mode !

Si vous tenez quand même à ajouter un goût sucré, alors pensez aux dattes et aux raisins secs.

 

Pour suivre l’alimentation crue dans votre vie et bénéficier de tous ces avantages sur la santé, l’énergie, le poids, entre autre, suivez la méthode que j’ai mis au point , qui reprends toutes les facettes de la vie du crudivore !

Maigrir et Resplendir, la méthode CRUDIVEGAN pour bine manger, mincir et optimiser sa santé. Toutes mes astuces et recommandations sont dedans !

méthode crudivegan

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

17 réponses

  1. Comme vous l’avez dit vous-mêmes dans un autre article, les problèmes cardiaques et diabètes sont davantage imputables au gras, voire sucre+gras.

    Le cerveau et toutes nos cellules se nourrissent de sucre, c’est normal que l’on y soient accros. Comme à l’oxygène qui n’est pas parfait pour nous d’ailleurs.

    Je pense sinon que le fait que ce soit un produit extrait et travaillé n’est pas l’idéal pour nous et qu’il faut préférer les fruits entiers comme vous le préconisez.

    Merci pour vos articles et votre sites, ils sont une mine d’informations et d’aides.

  2. Entièrement d’accord. Tous ce qui sort d’une manufacture est douteux, naturel ou pas. D’autres produits verront le jour sur les étales, c’est ainsi que tourne notre monde malheureusement. Pour y remédier il faudrait abolir le système capitaliste et favoriser la décroissance économique et démographique. Revenir sur des bases plus humaines. Une utopie qui pourrait ne plus l’être si chacun éveillait sa conscience. Merci Anne Marie.

  3. Bien d’accords avec vous Anne-marie ! occasionnellement ok mais vraiment à petite dose … je fuis tout ce qui est transformé par l’homme et à fortiori industriellement !
    Rien ne remplacera un bon et beau fruit mûri au soleil et regorgeant de tous les bienfaits de Dame Nature ! 🙂

  4. Excellent article, tout est dit, tu fais toujours mieux d’une fois sur l’autre ! Je pense exactement pareil : un blender de bananes par exemple c’est déjà bien assez sucré naturellement, et on peut encore y ajouter quelques dattes alors du sucre, je ne comprends pas du tout. freelee est très sympathique mais ce n’est pas un exemple à suivre, elle est dans la démesure, j’ai vu aussi une autre frugivore très énergique ajouter un pot de confiture de myrtilles au sucre de canne bio dans son blender de bananes pour varier le goût…

  5. bonsoir
    je ne savais pas que le sucre de coco existait, je constate qu’on apprend à tout âge réellement. Les gens de l’Inde qui mangent à leur faim n’ont pas besoin du sucre de coco mais les affamés s’ils reçoivent une poignée de ce sucre, penseront qu’ils ont eu la grâce du Dieu ce jour-là. Merci de nous partager votre savoir, bonsoir.

  6. Je faisais donc une erreur avec mon sucre de coco , c ‘ est vrais que j ‘ aime son goût et ne l ‘ utilise que très peu ,
    Merci pour ces précisions Anne Marie

  7. Bonjour, que pensez vous du xylitol, extrait de l’écorce de bouleau? Certains le décrivent comme anti caries…les avis divergent, d’après vous, qu’en est il? Merci

    1. « Traditionnellement, le xylitol est produit chimiquement à partir de sucre de bois (xylose), disponible à partir de copeaux de bois produits dans l’industrie papetière.C’est un additif à controverse, des études sur des rats ont révélé des cancers sur une partie des cobayes, mais le JECFA n’a pu évaluer l’adéquation rats–homme [23,24][9′]. Il est listé comme certainement cancérigène par l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France) [25].
      Le xylitol peut être issu de manipulations génétiques (maïs transgénique, enzymes issues de micro-organismes génétiquement modifiés) [16].
      Voilà ce que j’ai trouvé. C’est un E967.
      J’évite les adjuvants de cette nature. Et je préfère les dattes pour sucrer.

  8. Bonjour,

    Effectivement du sucre reste du sucre, ceci dit le sucre de coco d’un point de vue écologique et nutritionnel est beaucoup plus intéressant. Le sucre de coco a un faible index glycémique comparé au sucre blanc, les personnes atteintes de diabète se tournent d’ailleurs vers ce sucre. Pourquoi diaboliser ce sucre ? Alors que le vrai problème dans cette société ce sont les produits industriels en masse. Consommer fait maison tout simplement, vous mangerez toujours moins de sucre et de sel qu’en achetant du tout fait.

  9. Le sucre de fleur de coco aurait un indice glycémique de 24,5 : c’est faux et dangereux pour les diabétiques ! ! ! ! ! ! La valeur constatée par l’université de Sydney est de 54, très proche de celui du sucre brun. Les producteurs (Philippines et autres) ont évidemment intérêt à promouvoir les produits de la noix de coco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.