Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

La nutrition au delà des chiffres !

Faut-il se focaliser sur les chiffres des recommandations des nutritionnistes ? 

Ou est-ce que la façon dont ces chiffres sont définis ne fausse pas les résultats ? Comment sont-ils définis, prennent-ils vraiment tout en compte, faut-il s’inquiéter de ne pas avoir systématiquement les bonnes doses de calcium ou de fer au regard de cronometer (et autres tables de calcul de nutriments) ?

 

Vous vous inquiétez de la quantité de magnésium qu’il faut absorber, est ce que vous avez assez de calcium en mangeant des feuilles vertes, et aurez-vous assez d’oméga 3… Mais les scientifiques et les nutritionnistes qui définissent ce que sont nos besoins en nutriments, font leurs expériences en regardant précisément le détail au détriment du tout, et je ne suis pas sûre que nos besoins nutritionnels tels qu’ils sont définis aujourd’hui soient réellement le reflet de nos vrais besoins.

En mangeant des plantes vertes et des fruits on mange des organismes vivants, on se nourrie de l’énergie solaire qui  a été capturée par les plantes au travers de la photosynthèse. Dans un smoothie vert , dans une grosse salade, dans un jus de légumes, on consomme bien plus que des nutriments , on consomme vraiment de la vie !

Un  nutritionniste allemand Christian Optiz a dit : «  si vous regardez la nutrition seulement au niveau des calories, des macronutriments, vitamines, protéines et hydrates de carbone, c’est-à-dire juste au niveau biochimique, vous regardez seulement un milliardième de ce que vous mangez »

Quelque soient les raisons scientifiques qui prouvent que cette alimentation crue et végétale est absolument parfaite pour l’Homme, je mange cru et vegan parce que je me sens bien ! Tout simplement !  Depuis que j’ai découvert l’alimentation crue mon état s’est tellement amélioré à tous points de vue, que je n’en ai pas changé depuis 2011.

Ça ne veut pas dire que ce n’est pas la peine d’aller vérifier sur cronometer.com la teneur de ce que nous mangeons, mais ça veut dire qu’il ne faut pas être esclave des chiffres. Car tout est interconnecté. Les besoins en nutriments sont moins grands quand on mange sans encrasser son organisme. Quand le corps est libéré du mucus et des toxines, chaque morceau de nourriture est assimilée.

Alors ne vous focalisez pas trop sur les chiffres à atteindre, mangez tout simplement une merveilleuse nourriture crue végétale qui est faite pour vous !

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

14 réponses

    1. Oui, Monique, ce sont des fleurs de Pavot en fait. j’ai pris ces photos en promenade sur les rails désaffectés de la petite couronne à Paris. Comme quoi la nature est partout !

  1. Bonjour !
    Je suis en terminal S et j’ai un bac d’EPS lundi. C’est une course en durée de 30 minutes, et je dois concevoir un projet d’entrainement, avec différentes allures, rapides, moyenne longue, qui correspondent à différents pourcentage de ma VMA (voie aérobie maximale). J’ai choisit de courir en filière aérobie , c’est-à-dire principalement lentement durant toute la course, pour développer mon endurance. Je dois, dans ma conception, expliquer mes choix diététiques avant l’épreuve et donner des explications scientifique. Je suis frugivore, mais je ne connais pas les aliments qui sont bons pour une course en endurance

    1. Il faut remplir les réserves de glycogène et manger de bonnes sources de sucre : des bananes bien mûres, des dattes, des mangues. mon mari court le marathon avec de la pâte de dattes sur lui.
      Mais si tu es frugivore tu sais tout ça,non ? Tous mes vœux pour ton bac !

  2. l’équilibre alimentaire selon les scientifiques : c’est sur un repas ? sur une journée ? sur une semaine ? sur un mois ? pour moi, ça ne veut pas dire grand chose ; les scientifiques ont besoin de tout étiqueter et de tout chiffrer ; le gorille, dont nous sommes si proches, qui se promène en mangeant ses cueillettes ne se soucie pas de savoir s’il a sa dose de vitamine machin chose ou autres ; et il se porte bien ; tandis que nos animaux domestiques ou (hélas) captifs dans des zoos ou des cirques ont des maladies de la civilisation ; et est-ce normal qu’une civilisation génère des maladies ?

    1. Bonjour Suzanne, je vois que vous êtes à la Réunion ou j’habite également.
      Nous pourrions peut-être faire connaissance autour d’un picnic ?
      j’attends de vos nouvelles. À bientôt.

  3. Bonjour Anne-Marie, encore une fois merci pour cet article très vrai. Pour ma part, c’est comme toi mon état de santé n’est absolument pas comparable entre maintenant (alimentation en majorité type 80-10-10 ou selon les semaines parfois du type Rawtill4) et et il y a deux ans et demi (alimentation omni-végé-bio). J’étais bourrée d’allergies, sinusites, migraines et autre problèmes pré-menstruels. Aujourd’hui je suis pleine d’énergie et suis en pleine santé. Plus aucun problèmes ! Au niveau des tableaux, j’ai remarqué que plus on avance dans l’alimentation vivante, moins on a besoin de se remplir de calories car ce qu’on mange est extrêmement nutritif et vivant et notre corps est de plus en plus à même pour assimiler tous ces nutriments. Je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu dis qu’il faut écouter son corps. D’ailleurs plus on l’écoute, plus on arrive à l’écouter. Bonne énergie et à bientôt, Anne.

  4. bonsoir
    merci pour la vidéo, votre pot de muguet est très joli, à la réunion on a eu droit à un petit pot à 6,90 € dans lequel il y avait 2 muguets mais je n’ai pas acheté je préfère les roses rouges comme Sissi l’impératrice, rigole…Bon weekend à tous

  5. Les scientifiques ont encore une vision trop mécaniste du corps humain, c’est valable hélas pour les vitamines et minéraux, heureusement qu’il y a des personnes qui s’informent et informent plus… « holistiquement » si j’ose dire !!!!! Merci Anne Marie, c’est tellement vrai ce que tu nous dis là et je plussoie concernant l’apport en gras : comme tu l’as déjà écrit, passé un certain âge, on en a plus besoin et puis nos besoins varient aussi en fonction de notre activité, du climat, de la météo…. Freelee et Anne So sont encore jeunes, elles ont l’âge… de leur métabolisme pour parodier une phrase bien connue ! On verra dans quelques années, même si je ne peux que leur souhaiter que leur état de grâce perdure le plus longtemps possible. Bon dimanche souriant à défaut d’être ensoleillé !!!

  6. D’accord avec vous ( encore une fois! )
    Comme avait l’habitude de dire un copain : »Il n’est pas interdit d’être intelligent! »
    Il faut expérimenter et si c’est pas bon, s’arrêter et faire autre chose. Mais expérimenter encore et toujours. Expérimenter c’est faire connaissance! Tous ces livres, ce savoir, ne valent que s’ils accompagnent l’exercice.
    Au grand plaisir de vous revoir.

  7. Bonjour chère Anne Marie …l’odeur du muguet arrive jusqu’ici !
    Je suis presque végane (j’ai mangé du poisson l’autre jour au vitaliseur !)
    mais je me suis mise au jus depuis deux ans et plus (ça passe vite!)
    Licenciement déménagement obligé..burn out ..ben oui (jamais pensé que ça m’arriverait…je suis forte ..etc…)j’ai maigri de 10kg en quelques mois et les jus ont été ma seule façon de remanger ou plutôt de me re nourrir !
    carottes céleri concombre et plein de bananes ensuite
    puis cru après
    les dernières analyses sont bonnes sauf que je n’ai plus assez de bon cholestérol ni de mauvais d’ailleurs et rentre dans la catégorie 3 des personnes à risques cardiaques…
    voilà je cherche aujourd’hui à contrecarrer ce problème…
    qu’en dites vous ?
    je suis arrivée au crudivorisme aussi pour regénérer mon corps de la polyarthrite !
    merci pour les vidéos et merci pour la joie !
    geneviève gwen

  8. oui il y a aussi un aspect vibratoire avec le cru, de l’énergie subtile, pas seulement calorique. Avec une alimentation physiologique, au bout d’un moment on ne compte plus les calories, on ne s’inquiète plus des carences éventuelles, car on est dans un état de forme et de confiance qui permet de lâcher des peurs et d’aller au-delà. La dernière peur que j’ai lâchée est celle des pesticides propagée par le lobby bio. J’ai pris conscience que le marché du bio avait pour cible les personnes anxieuses. J’ai observé les gens dans la biocoop, ils ne sont pas plus détendus que ceux qui font leurs courses en hypermarché, au contraire, ils sont plus guidés par la peur des poisons à éviter que par le plaisir de choisir les produits. Ce constat ajouté aux articles décrivant la réalité de l’agriculture bio (traitements + fréquents et + massifs de produits naturels au moins aussi toxiques sinon plus que les produits synthétiques), et c’en était fini du bio !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.