Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

La noix de coco… j’adore !

On vous a dit que la noix de coco était trop grasse, un fruit à fuir ? On vous a dit qu’il ne fallait consommer que l’eau qui ne contient pas de graisses ? Ou le sucre de coco, ce qui est encore une autre histoire ? On vous a peut-être dit que ses graisses favorisaient les maladies cardio-vasculaires ? ET si tout cela était faux ?

 

J’avais entendu dire qu’il ne fallait pas manger trop de noix de coco parce qu’elle contient trop d’acides gras saturés qui bouchent les artères, augmentent le cholestérol et provoque les problèmes cardiaques. Certains crudivores utilisent le beurre (ou huile) de coco sur la peau mais évitent de le manger.

C’est une totale méconnaissance de ce produit. Cette huile est riche en acides gras saturés mais c’est une graisse qui n’est pas métabolisée comme les autres ! Elle est bonne pour la peau, les ongles, les cheveux, elle répare, elle est anti bactérienne et soigne toutes sortes de maladies, du Candida, à la maladie d’Alzheimer, en passant par la tension artérielle…*

Et puis en plus c’est un fruit délicieux : buvez son eau désaltérante, riche en potassium et en électrolytes, et mangez sa chair blanche coupée en lanières dans des salades,  ou mixée avec des fruits, chair qui peut aller du moelleux au très dur en fonction de la maturité du fruit.

Je préfère les noix de coco Thaï qui sont encore jeunes. Mais c’est un fruit qui se mérite : il faut d’abord l’ouvrir !

Voici deux vidéos que j’ai faites sur l’ouverture d’une noix de coco :

Miam !

Deux recettes de sauce à la noix de coco fraîche en fin de vidéo :

 

 

*Cures de noix de coco: Prevenir et guerir les problemes de sante usuels avec la noix de coco

 

[crealist]

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

23 réponses

  1. Bonjour.
    Je partage ton point de vue sur la noix de coco.
    Une fois râpé, j’extrais son lait et je le mélange avec la salade ou le jus de fruit frais (fruits du jardin : banane, papaye, ananas, figue, pamplemousse …).
    Je ne suis pas végétalien, je mange quasiment tous mes légumes et fruits crus mais je ne peut pas encore me passer de la viande (viande rouge, poulet et poisson). Je m’efforce de les prendre en petite quantité. Pour en revenir avec le lait de coco, il m’arrive justement de l’ajouter en sauce à mes plats de viandes comme le poisson cru au lait de coco, le poulet au lait de coco…. Ce sont des plats typiquement tahitien, j’en suis un.
    Avec le lait de coco, je fabrique mon huile vierge de coco que j’utilise pour faire de la vinaigrette ou mieux encore pour l’appliquer sur ma peau avant de faire du jardinage au soleil.
    Bonne journée à toi.
    Edwin.

  2. Bonjour Anne Marie,
    Est il possible de rentrer en contact avec vous?

    Si c’est oui, vous n’avez qu’à m’envoyer votre adresse de couriel
    Merci

  3. Merci, Anne Marie pour tes vidéos toujours très intéressantes. J’adore la noix de coco fraiche, mais n’en trouve pas en bio et n’en achète plus depuis que les deux dernières avaient la chair et l’eau rose violette. D’après ce que j’ai vu sur le net c’est dû aux résidus de produits de traitement. Je me dis qu’au moins sur ces deux là on voyait les produits de traitement, alors que les bien blanches que j’ai mangées devaient être traitées de la même manière. En plus chez l’asiatique près de chez moi, je les avais payées 2,60 euros l’une ! Il y a bien Orkos qui en fait des bios, mais il y a des frais de port. Avez vous une autre adresse pour des coco fraiches bio ?

    1. Il arrive qu’on ouvre une noix de coco et qu’on doive la jeter parce que la chair est rose et l’eau trouble. Je l’avais montré dans une vidéo je crois. mais c’est comme les avocats qui apparaissent tachés quand on les ouvre, ou les poires qui sont blettes au cœur… c’est énervant, mais bon ce sont des aliments vivants. je dis toujours, pas de surprise avec un paquet de biscottes ! J’ai toujours trouvé des noix de coco là où je suis : chez le marchand de légumes (2,80€), chez les asiatiques (1,90 à 2,20 selon les magasins)… En tout cas, quand une noix est abîmée, je la ramène au magasin (quand je peux) et on me la change !

      1. Merci, Julot et merci Anne Marie pour vos réponses. Je vais retourner à la boutique asiatique et j’espère tomber sur de bonnes noix de coco.

        1. Bonjour,
          Depuis Mai 2014, j’achète mes noix de coco fraîches au Marché du bonheur à Dijon, c’est une boutique asiatique au centre ville, le personnel très sympa. La noix de coco est vendue 2€50.

          Fin année 2014, j’ai mené une petite enquête car sur un Site, j’ai lu que les jeunes noix de coco fraîches subissaient un traitement… Ouille, lorsque l’on devient végétalienne crudivore/frugivore bio, naturelle et sauvage, cela fait tâche de consommer ce cru traitée…

          Celles que je m’offre depuis presqu’une année, sont de « qualité prémium », c’est-à-dire « non traitées » d’ailleurs, cela se constate facilement car le blanc extérieur au fil du temps devient légèrement brunâtre et parfois quelques moisissures apparaissent, cela pourrait paraître négatif mais c’est positif cela veut dire qu’elles ne sont pas traitées ! Le traitement, c’est pour qu’elles restent blanches, sans moisissure…
          Le traitement, c’est avant navigation! Les marques citées ci-après voyagent par avion, transport moins long, pas de traitement !

          Dans cette boutique, il s’agit de roulement, on ne trouve pas toujours la même marque, celle que je préfère est « Skytex », 100% noix de coco, ils ont un super site Internet et une belle page Facebook. Respect de la nature et respect des êtres humains.
          « Tang Frères » – » Wabu » – Thaï fruit forest

          L’eau rosée, j’ai déjà eu et elle était très bonne à boire, elle était rosée car la pulpe était toute récente, très souple, il y en avait à peine ! J’ai déjà eu des cocos avec que de l’eau aucune trace de pulpe, cela veut dire que la Noix de coco est très jeune !

          Une année que je consomme ce délicieux produit et j’ai seulement eu que 2 ou 3 à jeter, le liquide très trouble et vraiment d’un mauvais goût. J’ai parlé de cela à une personne de là où j’achète, ils m’ont proposé de ramener et qu’ils échangeraient volontiers mais ce n’est pas facile de rapporter une coco ouverte.

          C’est vrai, je suis d’accord avec Anne-Marie, parfois mes avocats bio sont beaux et parfois non ou bien les poires william, belles à l’extérieur et blettes à l’intérieur, c’est pourquoi je préfère la Guyot, aucune mauvaise surprise ! Je ne rapporte pas les avocats ou les poires abîmées. Cela fait partie du jeu !

          Bonne dégustation à tous et toutes. Bon pour la tête, pour la bouche, pour le corps…

          1. Je confirme que mes noix de coco peuvent moisir aussi… si c’est un gage de non traitement. Et d’ailleurs j’ai annulé ce problème en les stockant systématiquement au frigidaire, comme me l’a recommandé mon marchand.

  4. bonsoir
    c’est vrai que la noix de coco contient du zinc, fer, magnésium, calcium, potassium, cuivre, phosphore, vitamine B9 et fibres. Ce fruit est parmi les plus recommandé par les médecins ayurvédique pour le fer et son coté laxatif , l’intestin reste en permanence propre, donc moins d’acné, allergie etc… En Europe, il parait que c’est assez difficile d’en trouver mais la coque de coco torréfiée sous forme de gélules appelées  » charbon végétal » qui sert à purifier les intestins sont bien vendu dans nos pharmacie, je consomme une fois par an. Je pense que la consommation de cette noix a retardé l’apparition du cancer du colon dans votre île, de nos jours on consomme beaucoup moins, ce sont les barquettes de frites de pommes de terre et brochettes de viande qui priment et le taux de cancer ne cesse d’augmenter. bonne soirée à tous.

  5. Merci pour toutes ces précieuses informations. J’ai aussi récemment découvert l’huile de coco et ses nombreuses propriétés, notamment pour la peau, alors que j’avais fait initialement la même erreur que toi : j’en mettais trop et j’avais le visage luisant. J’ai beaucoup apprécié cette nouvelle mise au point concernant le fameux « gras » si honni par certains : oui c’est nécessaire à l’équilibre, il ne s’agit pas d’en abuser mais de ne pas négliger un apport de ces indispensables nutriments. Le 90/5/5 préconisé par certains ou devrais je dire certaines, je pense que sur du long terme ça risque de se révéler néfaste non seulement pour la peau mais aussi pour l’équilibre hormonal, la construction et la régénération cellulaires, et pour nos si précieux neurones !!!! Bon week end Anne Marie ainsi qu’à tous les fidèles de ton site !

  6. Merci Anne Marie de ce coucou en vidéo,
    je suis végétarienne depuis longtemps mais,
    cela fait que quelques mois que je change mon alimentation vers le cru,
    et votre blog m’aide énormément.
    j’ai été ravie de vous rencontrer
    Un grand merci
    Danielle

  7. Bonjour Anne Marie. Merci pour l’info au sujet de la noix de coco. Je reviens sur la vidéo concernant le sucre de coco qui devient à la mode. J’ai lu dans un meirveilleux livre qu’en matière d’alimentation, tout progrès industriel est en fait une degénéréscence pour l’être humain. Même en bio il faut se méfier des nouveautés qui sont manufacturées ou transformées. Pour ma part, je n’ai quasiment jamais utiliser de sirop d’agave et pour sucrer, j’utilise des aliments qui existent depuis des siècles : les dattes ou le miel.
    Il me semble que plusieurs personnes qui vivent à la Réunion ce qui est mon cas depuis quelques mois. Je me permet de lancer un appel pour une rencontre autour d’un bon picnic végétarien, végétalien ou/et cru.
    Vous pouvez me contacter par mail. A bientôt.

        1. Il faut manger moins de sucre à cette période (alors qu’on en a envie bien souvent justement pendant les règles) et supprimer les produits laitiers car ils favorisent l’inflammation. Profiter de ce moment pour boire des smoothies et des jus de légumes.

        2. Bonjour,
          oui, je pense qu’il y a des causes alimentaires. depuis que j’ai radicalement changé mon alimentation (sans blé, lait, céréales, peu de sel et de sucre, 80% de mon alimentation est basée sur des légumes crus et des fruits, le reste bonnes graisses, noix, baies, très peu de protéines animales (1 à 2 fois/semaine)) le syndrome prémenstruel n’est plus qu’un mauvais souvenir!!
          Voilà pour mon expérience.
          Belle soirée.

  8. Bonjour tout le monde, bonjour Anne-Marie.

    Ce midi, vendredi 15 Mai 2015, j’ai tenté votre mayonnaise crue végan trouvée sur votre blog ! J’avais mes jeunes noix de coco fraîches “qualité prémium” (non traitées) dans le frigo (j’en consomme régulièrement depuis Mai 2014, un vrai régal ! Mon bichon frisé de 23 mois adore aussi l’eau de coco ainsi que la pulpe) Mardi, sur le marché à un maraîcher local/culture naturelle, j’avais acheté un bouquet d’aneth. Donc j’ai fait cette mayo sauf que je n’avais pas d’oignons en poudre mais de l’ail donc une pointe de couteau a été mise à la place, j’ai ajouté une C à S de Plasma de Quinton ramené à l’isotonie mais mon Vitamix avait du mal à bien tout mixer même avec le poussoir alors lorsque les lames tournaient, j’ai ajouté un peu d’eau de coco, résultat génial, beau, onctueux, super bon et cru !

    Ma fille à 35 ans, ce midi, elle était là pour le repas, elle a eu une belle salade composée (elle adore les végétaux crus, elle les préfère crus plutôt que cuits alors je la contente !) garnie de cette sauce, comme je n’avais pas d’oignons frais pour décorer, j’ai coupé menu des pointes d’asperges crues… elle a beaucoup apprécié ce plat préparé avec amour et respect ! Elle a emporté dans une petite bouteille le restant du smoothie “maison” banane – fraises – eau de coco !
    Merci Anne-Marie pour tout ce que vous nous confiez sur votre Blog. Bon séjour à Tokyo et à bientôt !
    Ghuislaine

  9. Dans la mayo crue/végan, j’ai oublié de dire, j’ai ajouté une c à café de graisse de coco vierge. Récapitulatif ingrédients : Pulpe d’une jeune noix de coco fraîche
    Un bon peu d’eau de coco
    Un peu d’aneth fraîche
    Un peu d’ ail en poudre
    1 c à S d’eau de mer (Plasma de Quinton) ramenée à l’isotonie
    1 c à café de graisse de coco vierge/crue
    Déco : 2 à 3 têtes d’asperges crues ciselées
    Texture mayo, exact !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.