Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan
couple crudivore

Les crudivores arrêtent tous au bout d’un moment !

« Et ils ont des carences mais ils ne le disent pas !  » Vous le pensez vraiment ?

Alors je vais vous montrer des rawfoodist, des crudivores, des frugivores, des adeptes de l’alimentation vivante, bref des gens qui mettent du cru végétal dans leur assiette, depuis des dizaines d’années et qui vivent en pleine santé !

Cette vidéo sera, je l’espère, très inspirante pour vous. Elle répond en partie à Maria qui m’a posé ces questions et ses doutes  au sujet des crudivores long-terme. Maria a raison, c’est ce qu’on entend dire parfois !

Que se cache -t-il derrière ces crudivores du monde ?

Je vais vous montrer ce qu’ il y a derrière les crudivores sur le long terme et comment ils on fait pour vivre en tellement bonne santé et évidente joie de vivre !
Il existe des milliers de crudivores dans le monde, certains le sont depuis 30 et 40 ans et sont resplendissants de santé !
Et ensuite je vais vous donner à vous quelques pistes pour prévenir les éventuels soucis, des astuces pour bien absorber ses minéraux et avoir des belles dents, de beaux cheveux, éviter les carences.
Puis les 6 points très importants pour vivre sa nouvelle façon de manger en harmonie avec sa vie !

Si vous avez des doutes , alors je pense que cette vidéo va vous plaire.

Liens dont je parle dans la vidéo :

 

 

coaching crudivegan.com

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

57 réponses

  1. Bonjour !
    J’ai une question.
    Vegan depuis 1984 et crudivore à 90%, je mange parfois des aliments cuits à la vapeur. Or j’ai perdu 5 kilos, ce qui est trop pour ma minceur. En effet je pèse 47 kilos pour 1.59 mètre … et mon entourage commence à m’embêter. Que faire pour récupérer mon poids idéal ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Avec mes meilleurs messages,

    Maria Chèvre

      1. Coucou, je fais 1.62 m pour 42 kilos et ne suis pas ‘crudi’ a 100%, mais je mange majoritairement CRU et beaucoup de fruits, bref, ce que je veux dire c’est que JE ME SENS TELLEMENT BIEN ! Effectivement ‘on’ me trouve ‘maigre’ je leur réponds que je suis mince mais pas maigre ! Ces gens qui me ‘voient’ maigres sont tous des ‘bien en chair’ pas souple physiquement ni mentalement….Perso, j’ai 67 ans et suis mieux qu’à 20 ans et hyper souple.
        Bisous tout le monde et MERCI à ‘not’coach’ AMarie !
        Monique.

    1. Sur le papier ce poids pour cette taille pour une femme ne me semble pas être dans la catégorie maigreur scientifiquement(c’est a dire -20% de masse grasse).

      Pour être sur il faudrait le mesurer avec une balance impédancemètre de qualité(type marque Tanita), si ça peut faire taire votre entourage(la valeur blouse blanche est crédible pour les gens en général) ça serait je pense bienvenue~

      Je pense que Monique est vers la limite basse (~20% de masse grasse).

      Dans les études plus l’IMC est bas dans la norme, moins il y a de probabilités de développer les problèmes de santé les plus courants ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de gens minces sans problèmes de santé ni de personnes en surpoids sans problèmes courants(pour le moment)bien-sur~

      1. Un IMC inférieur à 18.5 serait lié, outre à une fragilité osseuse prédisposant à l’ostéoporose, à un risque de décès accru de 62 % comme un IMC trop élevé…. Après je pense que l’IMC n’est qu’un critère parmi d’autres et qu’effectivement, une mesure par impédancemétrie du taux de masse grasse et du taux de masse maigre donne une meilleure vision de la situation. J’ai une copine nageuse qui a un IMC très élevé mais sa nutritionniste a halluciné quand elle a vu son taux de masse maigre (c’est une ancienne nageuse de haut niveau…).

      2. Oui Carole, l’IMC c’est sympa pour avoir une idée approximative rapide mais il faut l’impédancemètre de qualité pour des données rigoureuses, les personnes musclés culturistes par exemple ont un IMC qui les mets en obésité car ils sont lourds et le muscle est bien plus lourd que la graisse pour le même volume même si leur taux de graisse en réalité est bas a très bas~

    2. Bonsoir chère Anne-Marie
      Votre vidéo m’a passionnée. Je vous suis déjà depuis un moment mais cette vidéo est très complémentaire et instructive des précédentes. Je prendrai le temps de découvrir et visionner les liens des personnes citées. Merci beaucoup,vous m’apportez beaucoup.
      Bien à vous
      Catherine

    3. Bonsoir, à mon avis, il n’y a pas de poids idéal, le seul valable je pense, c’est celui que l’on appelle le poids de santé, celui ou l’on se sent bien. Mes proches ont eu un peu peur aussi au début mais plus maintenant, ils ne m’entendent jamais dire « je suis fatiguée » mais eux le disent souvent. J’ai perdu 8 kgs en passant d’omnivore à vegan et sans gluten pour des raisons de santé d’abord, puis d’éthique avant d’être crudivore à 80 %. Je suis passée de 54 kgs à 46 pour 1 m 60 et je ne me suis jamais sentie autant en forme et pleine d’énergie que maintenant, et mes hanches me disent merci (j’évite de mettre des prothèses grâce à l’alimentation vivante, ce n’est pas rien !). Il faut s’écouter, le ressenti aide beaucoup, bonne continuation, Fabienne

  2. Merci Anne Marie pour cette vidéo
    En effet, je suis entrain de me « reconstruire » car je perdais mes cheveux, j ai été très très anémiée (il faut dire que j’ai été très stressée depuis 1 an) et pbs de dents…….
    Je pense que j ai été trop vite au cru alors q j’ai cessé de manger de la viande et des produits laitiers de manière progressive…..
    Je pense aussi que je ne variais pas assez….
    J ai consulté un naturopathe qui m a conseillé ce qu il faut en probiotiques etc… pour me remettre à flots…

    J’ai toutefois besoin de cuit le soir ou le midi, en tous cas une fois ds la journée…. Ce qui me perturbe c’est le petit déjeuner car je mélangeais les fruits q j aime avec des noix trempées et un peu de jus de citron et graines de chia =>le naturopathe m a demandé de stopper car je faisais de mauvaises combinaisons alimentaires, donc pendant 3 mois je mange une banane le matin et un jus carotte/pomme et l après midi un fruit aqueux par jour (pb de digestion)

    Je ne lâcherais pas le cru car je me sens nettement mieux avec cette alimentation mais j’accepte que j ai certainement fait des erreurs que je tente de corriger au mieux

    Bien Cdt

  3. Bonsoir, je vous suis depuis quelques temps et j’aime vraiment beaucoup votre manière de partager votre « alimentation ».
    Le passage vers le cru n’est pas si simple et prend du temps en fonction de certes sa motivation mais surtout de ce que l’on met en pratique et comment on le fait.

    j’ai beaucoup modifié mon alimentation juste en écoutant/visualisant sans vraiment lire (surtout par manque de temps). Cela fait 2/3ans que je m’astreins a m’approcher au crudivorisme avec des hauts, des bas des soucis « legers » de santé douleurs dentaires, ballonnements.
    Et voilà, j’ai eu du temps et je l’ai accordé à la lecture et bien je suis heureuse ‘sincèrement) d’être sur cette voie) car j’ai découvert que bien des livres (en fait tous ce que je lis)disent les mêmes choses (sur la viande, la protéine, l’argile, le sport, la vie, son moral/l’esprit, les intestins etc.) de manière différente qu’en appliquant recette remède de grand mère et intuition aussi les soucis s’estompe peu à peu voir complétement. Que j’y retrouve aussi des + sur le bien être la peau les cheveux l’endurance également.

    j’ai fait et je ferai (j’espère) des erreurs (pour ne plus les reproduire et comprendre), je teste, et trouve doucement et sûrement mon dosage.
    J’ai -bien qu’obstiné à vouloir LE matériel complet du crudivore- trouvé un équilibre avec le produit brut, l’eau et le jus plus que les produits rawfood élaborés.
    Parce que pour beaucoup la seule façon (il n’y a pas de matériel en test en location lol)est d’acquérir pour savoir même si comme vous l’avez pourtant dit dans une vidéo bcp de matériels ne sont pas forcément nécessaire ni utile sur le long terme compte tenu du cout d’investissement).

    Le mal de notre époque, vouloir tout, tout de suite, le plus vite sans vraiment se renseigner intelligiblement sur 1 son état de santé réel et 2 sur ce que l’on mange vraiment (trop d’oléagineux noix, tout en bio, trop de salé…).

    Merci pour ce petit + de la rentrée bien motivant pour continuer ou repartir sur des meilleurs bases.

    Bonne continuation

  4. Bonjour Anne-Marie!
    Tout d’abord un immense merci pour cette vidéo riche en bons conseils et en exemples.
    Je suis crudivore à 80 ou 90% selon les jours, et ce depuis une petite année. Je mange parfois un peu de fromage de chèvre. Je ne consomme plus du tout de lait de vache (seulement végétal).
    J’ai perdu 10kg durant cette année, et je me sens bien dans mon corps.
    Mon problème: depuis 1 mois je perds une quantité incroyable de cheveux. J’avoue que ça commence à me faire peur…
    Vous pourriez svp me donner des conseils ou des pistes à approfondir afin de trouver l’origine de ce problème?
    D’avance merci pour l’intérêt que vous porterez à ma requête, et bonne continuation!

    1. As tu vu la vidéo ? https://crudivegan.com/la-perte-de-cheveux-pourquoi-comment-quoi-faire.html
      Sinon, cela s’explique souvent par un stress psychologique ou un manque d’acidité dans l’estomac. Il ne faut pas boire d’eau alcaline par exemple. Du coup la B12 n’est pas absorbée. prendre de la B12.
      Les cheveux sont composés d’acides aminés principalement donc il faut renforcer les aliments riches en aides aminés. graines de potiron, blé germé, et des granulés de lecithine. Ajouter du zinc ( algues, noix) et de la Silice (que l’on trouve dans la pomme de terre, la peau du concombre, poivrons, et avoine). Et mange des avocats pour al vitamine E.
      Voyez si vous avez des problèmes de thyroïde aussi.

    2. A mon avis encore la cause numéro un d’échec sur ce type d’alimentation: ne pas manger assez, c’est ce que la science donne comme obstacle premier au crudivorisme a long terme, la perte de 10kg(sauf surpoids/obésité au départ)tend a le confirmer et comme a dit Anne-Marie un possible manque en acides aminées(protéines) et autres nutriments, si on mange assez pour nos besoins, on mange en général assez de protéines et d’autres nutriments sauf quelques exceptions bien-sur B12-D, éventuellement iode.

  5. perso, je pratique le crudivorisme et pour autant je viens de découvrir que les cheveux blancs ou la perte de cheveux n’étaient pas une fatalité mais un signe (déminéralisation etc.)
    Bref on voit sur la video que la personne a un problème sur l’alimentation 😉 ainsi que son mari qui perd ses cheveux……Il y a des choses a reconsidérer dans leur alimentation ou dans leur vie.

    1. J’ai les cheveux blancs depuis de longues années et j’ai 57 ans. ET je ne fais pas de teintures par goût, contrairement à bien des femmes. Mon mari a perdu des cheveux en effet, comme beaucoup d’hommes et pas depuis que nous sommes crudivores. Nous sommes en pleine forme, heureux comme nous sommes et extrêmement heureux de vivre ensemble. Je suppose que vous êtes parfaite et sans défaut.

    2. Ce que vous dites n’est pas juste, il y a une grosse part de génétique au sujet des cheveux,et la liste des causes est longues… Au passage, avez vous remarquez la brillance des cheveux blanc d’Anne Marie?? et la vitesse à laquelle ses cheveux poussent? et perso quand je les regarde ensemble avec son mari je les trouve rayonnants, ils dégagent une énergie folle et dire que je ne fais même pas partie de leur amis 🙁

  6. Bonjour Anne Marie j’ai développé une intolérance au sucre en mangeant beaucoup de fruits ´, maintenant je dois faire attention, pour moi c’est difficile le cru car il faut manger beaucoup de fruits,j’aimerais que tu me donnes ton opinion merci Jacline

    1. On peut axer son alimentation sur les fruits non sucrés et moins sucrés, manger beaucoup de feuilles vertes et légumes verts et augmenter du coup un peu les noix et graines tout en mangeant des patates douces à l’eau, ou du quinoa le soir (ou le midi). Ce n’est pas parce que vous mangez moins de fruits que vous ne pouvez aps manger cru. je croyais que cette vidéo en était une preuve.

  7. Bonjour, un grand merci pour cette vidéo qui résume bien et que je vais envoyer à mes amis pour leur donner envie!!! Vous parlez d’aloe Verra. J’en ai un en pot et je me suis toujours demandé si je pouvais manger l’intérieur gelatineux justement? Merci pour votre réponse

  8. Et ceux qui n’arrivent pas à manger cru car leur intestin est fragile ? Après de nombreux essais et des années de lutte, impossible de manger cru sans devenir malade++++ à cause de mon intestin qui ne supporte pas ! Pour une fois, si vous parliez un peu de ces personnes…qui galèrent pour essayer de manger cru !!!! Tant pis pour eux si j’ai bien compris….

    1. Il faut éviter les légumes et noix crus(ou en tout cas en petite quantité seulement) dans ce cas, leurs fibres cellulose sont très dures et irritent les muqueuses digestives endommagées, il faut alors plus être axé sur la plupart des fruits murs et non acides suivant la tolérance et les feuilles tendres suivant la tolérance pendant plusieurs mois ou/et jeûner a l’eau, mais les fruits bien murs mous et non acides sont les aliments les plus surs et les plus doux sur le système digestif avec les légumes bien cuits(mais la on parle de cru mais pour le moment ca n’est peut être pas possible pour vous…), dans ces conditions le système digestif aura toutes ses capacités pour se régénérer, je l’ai fait ainsi que de nombreux autres personnes, vous pouvez le faire, bonne continuation en espérant que ces infos vous aideront au mieux~

  9. En effet Eugénie, pareil pour moi! Je pense que je suis Maria à qui répond Anne-Marie au début de la vidéo! Pour ma part, après 3 ans de changement d’alimentation catastrophiques en essayant tout, ayant perdu l’émail de mes dents et avec un poids très bas et fatigue extrême, je me remonte depuis que j’ai réintroduis les fromages de chèvre ou brebis crus, et je ne mange que des fruits à petites graines (kiwi, fraise, figue, raisin) les seuls que je digère (les autres ressortent entiers!).
    Donc à part la réintroduction récente des fromages qui m’ont fait des miracles à ma flore intestinale, le reste est fait de ces fruits-là, pris en mono-repas, et quelques jus de légumes! Voilà, je suis une frugivore presque pure non encore guérie avec impossibilité de revenir en arrière!

    1. Je vois que mon cas ainsi que celui d’Eugénie ne vous intéresse pas! Vous préférez rester sur ceux qui fonctionne comme vous, c’est votre droit, mais il ne faut pas faire de généralités et être conscient que cela ne fonctionne pas pour tout le monde en faisant simplement comme vous le dites, et c’est la strict vérité! Il faudrait être plus ouvert d’esprit que ça!

      1. Marie, Eugenie voyons réfléchissez !
        Quand ‘ça ne marche pas’ comme vous dîtes, c’est que c’est mal fait ! RIEN de grave, posez vous les bonnes questions et n’attendez de réponses que de VOUS même, Amarie ou Tartenpion sont DIFFERENTS de vous.
        Si vous restez ici c’est bien que ça vous intéresse.
        Bonne continuation avec nous ou sans nous.
        Monique
        ***

      2. Pas du tout mal fait, je regrette, au contraire! Vous ne savez pas comment j’ai fait! Si Amarie ou Tartampion sont différents de moi, c’est bien ce que je m’efforce de dire ici: pas de généralités! Et les questions je me les suis posées TOUTES, mais maintenant je fais mes expériences par moi-même et ça marche pour moi car je suis en train de guérir à grand pas!!! Si j’ai posté ce commentaire ici ce n’est pas pour rechercher autre chose mais pour partager mon exemple si cela peut servir à quelqu’un et croyez-moi ça vaut de l’or et c’est gratuit!!!

      3. Mais pourquoi dites vous cela ? j’ai l’impression de n’avoir pas fait de généralités au contraire et d’avoir taché de vous répondre si c’était vous sur YT. Il s’agissait de Maria Quintans, naturopathe) Franchement contre qui en avez-vous ?

      4. Je n’ai rien contre vous en particulier! J’en ai contre l’idée première que « ça marche » pour tout le monde et c’est tout! Mais vous ne voulez pas entendre parler de ceux pour qui « ça ne marche pas »! Comment voulez-vous qu’une personne qui dont ont a dectecté une maladie cœliaque à presque 60 ans, ayant consommé depuis toujours un peu de gluten et céréales sans abus, provoquant une forte constipation chronique, comment voulez-vous que ses intestins fonctionnent comme par enchantement parce qu’elle se met à manger des fruits et végétaux crus??? C’est tout simplement IMPOSSIBLE, vu que sont ventre ne travaillait plus, il continue de ne pas travailler même en présence de fibre végétales, et c’est même pire encore qu’avant!
        Et 2ème : La Dr Natasch Campbell-Mc Bride a démontré que les produits laitiers pouvaient restaurer les intestins de personnes souffrant de ce type de pathologie, ainsi que de personnes autistes (son fils) etc. Je ne dis pas que quand on est guéri on ne puisse pas se passer de ces produits laitiers (chèvre/brebis pour moi et pris seuls loin des fruits), mais tant qu’on a des intestins intolérants à tout, c’est ce qui est nécessaire pour avancer (je le vois pour moi en tout cas, ça me sauve)….
        C’est pourquoi je ne peux comprendre cet acharnement vegan, même si « ça marche pour beaucoup », il ne faut pas nier l’existence des autres cas en disant qu’ils ont « mal fait », alors que tout simplement ils peuvent mettre des années avant de guérir s’ils y arrivent un jour même avec l’alimentation que vous prônez!!!

        1. Visiblement vous n’avez pas entendu ce que je dis quand je dis qu’il faut parfois demander de l’aide et y aller pas à pas avec des aménagements quand il le faut.
          Concernant le veganisme, je vais faire une vidéo complète pour vous expliquer pourquoi en aucun cas je ne veux, ni ne recommande de manger des animaux.
          Dans Crudivegan, je dis toujours que le plus important pour moi est VEGAN. On peut vivre sans manger d’animaux, et on le doit. Cessons de nous comporter, nous humains, en tortionnaires.
          Comme le dit Matthieu Ricard
          Il nous incombe à tous de continuer à favoriser l’avènement d’une justice et d’une compassion impartiales envers l’ensemble des êtres sensibles. La bonté n’est pas une obligation : elle est la plus noble expression de la nature humaine.

      5. Demander de l’aide? Pour moi je n’en ai plus besoin puisque j’ai vu par moi-même que les produits laitiers m’ont sauvée! Mais les vegans comprennent-ils cela pour une personne en phase de reconstruction et qui était sur le point de mourir???

  10. Bonjour, Un grand merci pour cette magnifique vidéo et tout ce que vous nous apportez.
    Depuis quelques années je fais mon maximum pour manger beaucoup de fruits et de légumes crus. Au tout début je n’ai pris que des jus de légumes et fruits afin d’améliorer ma polyarthrite.Je ne souffre pratiquement plus et ne prends plus de médicament. Comme je n’étais pas en super forme j’ai décidé de reprendre une alimentation « normale ». J’allais mieux et j’ai repris mes 12 kg perdus avec beaucoup plus de graisse répartie sur tout le corps.A ce jour j’essaie de suivre vos conseils, mais le plus dur c’est le pain. Dans votre vidéo vous parlez de l’aloé véra et bien aujourd’hui je mange beaucoup de fruits et légumes crus et prends de l’aloé véra en interne qui m’apporte tous ses bienfaits. Ma polyarthrite est stabilisée et je me sens en pleine forme. Et également, grâce à cette plante extraordinaire,une amie qui ne pouvait pas manger de légumes et fruits (même cuits)à cause de son intestin, surprend son entourage en dévorant d’énormes salades.
    Vous voyez EUGENIE, il y a de l’espoir.
    Bon « cru » à tout le monde et MERCI à Crudi Végan.

  11. Une fois de + merci Anne marie, vous êtes radieuse et pleine de bon sens, tout es proposé et rien n’est imposé, à chacun de se faire ses opinions, ses essais et surtout ses prises en charges!! la santé c’est basique, l’alimentation, le sport, et le bonheur… et surtout le vouloir et cesser de se lamenter sur son sort, j’ai le même âge que vous, il y a 20 ans j’étais chez le médecin au moins 2 fois par mois, à présent j’y vais 1 fois par an, lui dire coucou et faire ma prise de sang annuelle, je termine en vous disant que j’adore, je jalouse vos magnifiques cheveux
    blanc, bonne continuation… 😉

    1. Merci beaucoup K.ty ! On aime ou on n’aime pas, mais mes cheveux ont retrouvé le soyeux et les bouclettes naturelles de mon enfance. Pareil pour le médecin pour nous, on y va pour le certificat médical de non contre-indication à la course à pieds ! 🙂

  12. Merci Anne-Marie pour cette magnifique vidéo. J’en ai pleuré ! Vous venez de mettre à disposition une très belle réponse à tous les grincheux, fâcheux, méchants, qui nous entourent ; je me ferai un plaisir de la partager.

    Hélas, vous n’êtes ni la première et ne serez pas la dernière à subir l’ignorance, la bêtise, l’arrogance et la violence de personnes incultes engoncées dans leur fatuité et leur aveuglement. D’ailleurs, ce sont souvent des personnes dont on voit la table de nuit couverte de boîtes de médicaments qui vous regardent avec condescendance, mépris voire pitié en pensant à toutes les carences que ces illuminés de vegans doivent avoir… 😉

    Et puis, comme vous le rappelez si souvent, la meilleure manière de comprendre les bienfaits de l’alimentation végétale, c’est de l’expérimenter. Personnellement, c’est en devenant végétarienne puis végétalienne, que j’ai découvert un peu par hasard, après moult tâtonnements, que j’étais intolérante au lactose !! En fait, mon eczéma n’était pas dû au stress ou à la fatigue (raisons invoquées par les dermatologues depuis mon adolescence, qui m’ont soignée à coups de crèmes à la cortisone, sans jamais me parler d’alimentation). Comme vous le dites dans la vidéo, en effet, les bienfaits du végétal apparaissent très rapidement. Commencer simplement par supprimer les produits laitiers, les produits carnés et les céréales, c’est déjà la certitude d’un mieux être incroyable.

    Anne-Marie, vous avez des soutiens et des « fans » nombreux, croyez-le bien. Votre bienveillance, votre dynamisme, votre luminosité, votre sens de la pédagogie sont un véritable soutien pour tous ceux qui sont dans une démarche de transition alimentaire végétale.

    Et surtout, dernier point qui peut paraître anodin, et pourtant… Parmi les centaines de blogs et sites francophones sur l’alimentation végétale, le vôtre est l’un des rares qui soit tenu par une personne (vous) qui ne bêtifie pas dans les vidéos et les articles. Pas de « Bonjour les amours ! », « Salut les chéris », « Je vous aime mes loulous ! » et j’en passe. Pas de messages « peace & love » bisounours et ridicules. Vous restez accessible à tous avec une grande rigueur, une sagesse tranquille et une gentillesse sans faille. Vous êtes le site vers lequel je me tourne le plus souvent lorsque je me pose des questions ou que je cherche des recettes simplissimes, éprouvés, rigoureuses. Vous êtes en fait l’une des rares personnes sur le web à qui je fasse pleinement confiance.

    Bientôt, je me procurerai vos e-books. C’est dans ma « wish list » de la rentrée… 😉 Et peut-être aussi bientôt un petit coaching.

    Je ne vous connais pas personnellement mais permettez-moi de vous adresser toute ma gratitude et ma considération !

    1. Leîla vous êtes vraiment gentille de prendre la peine de me dire tout ça. Ça me réchauffe le cœur. Ce site est pour moi un grand étonnement, un grand émerveillement de pouvoir atteindre des personnes et les rencontrer virtuellement. Merci.

  13. comme bcp d’autres personnes je tiens à vous remercier pour cette vidéo bien utile et complète. Je suis une accro aux céréales gras et sucre. J’essai de changer depuis des années mais ce sont des drogues dures. J’ai un extracteur de jus, j’essaie d’aller vers plus de cru mais j’ai une anomalie du clapet qui me fait d’énormes remontée acides.Bref je vous suis je progresse doucement mais dés que je stress ou culpabilise (chômage) je me tourne vers les gâteaux ou les féculents j’ai 59 ans j’espère que vos vidéos m’aideront à laisser tous ça derrière moi. Je mange bio c’est déjà çà… MERCI ENCORE

    1. Vous avez un problème de sphincter gastrique et sans doute un manque d’acidité dans l’estomac. Buvez des jus de citron et pamplemousse, et de l’eau avec un peu de vinaigre de cidre non pasteurisé après un repas avec du gras et féculents. Renseignez vous dans ce sens.

  14. John Rose(plus de25 ans de cru végétalien), Lou Corona(plus de 35 ans de cru végétal) et il y a même ceux qui poussent la logique jusqu’au bout, les fruitariens strictes(que des fruits avec ou sans noix) végétaliens et cru, ceux la sont probablement seulement quelques dizaines dans le monde a long terme, les quatre plus connus qui ont plus de 20 ans de pratique Anne Osbourne(livre: fruitarianism path to paradise)qui a même mis deux enfants au monde comme cela sans problèmes ayant eux même grandi sur cette alimentation, Mango Wodzak(livre: destination eden et the eden fruitarian guidebook)et sa compagne, Tord Lyseving (Livre: my path to freedom), Robert Lockhart

  15. Bonjour Anne-Marie,
    Merci beaucoup pour cette magnifique vidéo !
    Je la trouve remplie de bon sens et de vérités.
    Merci à toi de nous partager si généreusement et avec authenticité
    tes judicieux conseils et expériences.
    Je pense personnellement que vivre en pleine santé, rempli d’énergie et de vitalité, de bonheur et de joie de vivre, nécéssite de prendre sa santé et sa vie en main, notamment en faisant des expériences et des découvertes, nous menant vers là où nous nous sentons vraiment bien

  16. Les gens passent d’un extrême à l’autre et se demandent pour quoi ça ne marche pas… c’est oublier que le corps a une mémoire et que la physiologie ne s’adapte pas du jour au lendemain.
    L’organisme peut encaisser un petit stress ou un gros stress ponctuel mais un gros stress prolongé va forcément le mettre en déséquilibre. Si en plus on attend des miracles dès demain parce qu’aujourd’hui on a échangé son hamburger contre une salade composée, même saupoudrée de graines de chia, « ça va pas le faire » comme disent les jeunes ;o)…
    Merci Anne Marie, heureusement qu’il y a des piliers comme toi pour nous rappeler que c’est possible à condition qu’on fasse l’investissement personnel de s’approprier vraiment ce nouveau mode d’alimentation au lieu de (se) (con)tenter (d’)un copier-coller sans le moindre effort (en même temps, quand on fait un copier-coller, on peut rejeter la faute de notre échec sur les autres, c’est conforme à la mentalité de notre civilisation d’assistés chroniques… ou de la société Caliméro, c’est pareil….).

    1. Passer d’un extrême à l’autre? Qu’en savez-vous? Personne ne peut faire cela du jour au lendemain et vous le savez bien -moi je l’ai fait sur 3 ans-! Pourtant, c’est en voyant des vidéos sur ce type d’alimentation que beaucoup se cassent la figure et croient que oui on peut le faire! Moi je n’ai insulté personne et j’ai parlé le plus poliment du monde! Par contre, je n’ai aucun retour de paroles compréhensives de qui que ce soit ici, que des paroles de haine de la part de certains! Encore une fois ce qu’on dit sur les vegans est bien vrai!!! Portez-vous bien, moi ça va, merci!

      1. C’est bien désolant de lire cela. Je n’ai de haine pour personne. Vraiment. Je pense qu’il existe d’autres solutions mais je comprends aussi qu’on cherche à s’en sortir. Parler des Vegan comme une entité est totalement absurde par contre. C’est du un racisme comme un autre. Je ne me reconnais pas la dedans. Je vous souhaite une éclatante santé de tout coeur.

      2. Mariagomezdemalaga, « que des paroles de haine de la part de certains ! Encore une fois ce qu’on dit sur les vegans est bien vrai », écrivez-vous. Oui, vous avez raison. Pourquoi ? Parce que les vegans ont tout simplement raison et que ça fait ch… (pardon mais y’a pas d’autre mot) les omnivores / carnivores dont j’ai longtemps fait partie. Comme beaucoup de carnivores, je les ai longtemps gentiment méprisés, je les ai longtemps raillés.

        Et puis un jour, après une année de voyage autour du monde, j’ai pris conscience que le monde courait à sa perte, notamment à cause d’une croissance ahurissante de la consommation de viande en Asie corrélée à l’apparition de maladies inconnues jusqu’alors sur ce continent (comme le cancer du sein chez les femmes). Je me suis donc sincèrement et objectivement intéressée à ce que les vegans disaient. Bref, j’ai ouvert les yeux, les oreilles, le coeur, l’esprit, au vivant. J’ai honte aujourd’hui en repensant à l’attitude désinvolte et moqueuse que j’ai pu manifester. Nous sommes tous dans le même bateau, à savoir celui de la vie ! Et nous n’avons qu’une seule planète ! Les vegans sont une infime partie de toutes ces personnes qui réfléchissent différemment, qui cherchent hors des autoroutes médiatiques et des manipulations collectives de l’agro-industrie et des lobbys pharmaceutiques, des solutions en accord avec la nature, l’écologie, le vivant, le bien-être, la pérennisation de l’humanité, etc.

        Maria, si vous avez trouvé un chemin de bien-être en revenant aux produits laitiers, tant mieux pour votre santé, même si l’implication de la souffrance animale reste problématique. Nous sommes tous sur le même chemin, nous essayons tous d’agir en conscience et en responsabilité, nous tentons d’être à l’écoute de notre corps, de nos sensations, et de nos émotions.

        Maria, si vous ressentez de la part de certains vegans une forme de violence à votre encore, ne leur en veuillez pas trop. Permettez-moi, sans arrogance aucune, de vous demander pardon pour eux. Hélas, croyez-moi, ce sont eux le plus souvent qui au quotidien sont la cible de discours racistes, intolérants, méprisants, odieux, de la part de personnes qui leur assènent leur « pseudo-science » version Nestlé et Danone (tout en leur soufflant leur fumée de cigarette au visage).

        Gardons la tête froide et le coeur allègre, sachons tous nous pardonner nos excès aussi bien alimentaires que verbaux. Nous ne sommes que des êtres en devenir, qui nous faisons parfois un peu trop violence les uns les autres alors que nous cherchons tous les mêmes réponses : santé, bonheur, paix, adelphité, harmonie, partage, amour.

        😉

      3. @mariagomezdemalaga : Pourquoi prenez vous cette remarque pour vous ???? Je ne parlais absolument pas de vous mais de certains ex-crudivores qui témoignent sur you tube en ce moment, de plus vous avez lu mon commentaire en diagonal puisque j’explique bien que de mon point de vue, il ne faut pas passer d’un extrême à l’autre…
        Je vous trouve bien aux abois, vous lisez les commentaires des autres et vous sur-réagissez, je suis abasourdie car je n’ai rien dit contre vous….
        Vous voulez un retour compassionnel mais vous êtes d’une agressivité déconcertante, de plus vous ne savez pas ce que j’ai vécu, c’est vous qui êtes haineuse au point de vous attaquer à des personnes qui ont vécu des situations similaires à la votre mais ça vous ne pouvez pas le savoir car vous êtes trop égocentrée…
        Si vous croyez « ce qu’on dit sur les véganes » sans faire l’effort de vous renseigner un tantinet, vous avez surement dû croire sur parole et appliquer à la lettre et aveuglément ce que vous avez vu/lu/entendu sur l’alimentation crue, en ce cas il ne faut pas chercher plus loin si vous avez échoué.
        Et pour votre information, moi ce sont les produits laitiers qui ont fortement dégradé ma santé, comme quoi vous ne détenez pas LA vérité absolue, vous ne détenez que VOTRE vérité, ce qui démontre encore qu’Anne Marie a bien raison : ce n’est pas en étant psychorigide qu’on parvient à s’épanouir dans cette alimentation. de plus vus confondez végétalisme et véganisme, mais c’est normal puisque vous n’écoutez que ce que les détracteurs du véganisme disent sur les véganes.
        Pour moi Anne marie et son mari sont rayonnants et pleins d’amour, vous en êtes bien bien loin….

  17. Leïla, j’apprécie enfin de parler avec quelqu’un qui s’exprime calmement comme vous venez de le faire! Je suis d’accord sur le fond mais je précise que si j’ai repris des produits laitiers ce n’est pas par envie ou nostalgie, mais bien parce que mon corps se décalcifiait totalement après plus de 2 ans de suppression TOTALE de ces produits et de passage au cru – os transparents vus sur radio, émail des dents abîmé – comme je ne prenais plus du tout ni laitages d’aucune sorte, plus une grande intolérance aux céréales révélées par moi-même après leur arrêt).
    Il y a quelques mois j’ai intégré les laitages (sauf vache)et du miel et à ma grande surprise, j’ai commencé peu après à digérer certains fruits (vu que rien ne passait dans mes intestins), de reprendre de la force.
    J’espère bien qu’un jour je n’aurai plus besoin de cette béquille et je serai une des rares personnes sur terre, comme dit Julot, à être totalement fruitarienne!
    En tout cas, même si je le deviens, je ne serai pas catégorique pour les autres et je comprendrai que certains organismes sont tellement affaiblis qu’ils doivent faire comme moi pour survivre, la bible parle bien du pays où coulait le lait et le miel…que Dieu promettait pour son peuple!
    Je vous souhaite aussi le meilleur pour vous!

  18. Bonjour Anne-Marie,

    Merci infiniment pour cette belle vidéo, très inspirante accompagnée de liens que, pour certains, je ne connaissais
    pas encore. Vous dites dans votre vidéo que vous avez suivi
    et suivez des cours santé/nutrition. Auriez-vous une suggestion à faire à ce propos, j’ai fait plusieurs séminaires et autre cours, mais parmi la pléthore ambiante je souhaiterais en trouver un à distance sur le net, et vu le domaine, en français…… Encore merci pour votre engagement et partage si généreux.

  19. La surfeuse vegan Tia Blanco vient de remporter sa deuxième médaille d’or consécutive aux championnats du monde de surf, qui s’est déroulé il y a quelques jours au Costa Rica. Tia Blanco portée par son coach, lors de sa première médaille d’or (2015). Tia Blanco sur le podium de sa deuxième médaille d’or (2016). Vous pouvez la voir surfer sur cette vidéo …

    En savoir plus.

  20. Merci pour cette vidéo intéressante, comme toujours. Nous avons changé notre alimentation il y a 3 ans, de façon graduelle et j’apprends constamment de nouvelles choses.. Nous mangeons de plus en plus cru, probablement aux alentours de 60-70%, en moyenne. Plus j’apprends, plus je réalise à quel point je ne sais « rien »! Toutefois, je n’ai pas encore trouvé le point qui aidera mes ongles qui dédoublent encore (je suis blonde à la peau très pâle /blanche et sèche ainsi que mes cheveux qui chutent encore trop. Ma santé est excellente à part mes ongles et cheveux. Si vous avez des trucs dans une prochaine vidéo, j’en serais bien heureuse! Merci encore et j’ai déjà hâte à votre prochaine vidéo!

    1. C’est souvent le cas d’un apport calorique insuffisant(et indirectement en lipides et éventuellement en protéines mais plus rare pour ce dernier)surtout sur une alimentation crue ou basée sur le cru…il y a aussi les « règles » dysfonctionnelles a mettre dans cette case.

      Pour les ongles voir coté minéralisation et l’état intestinal si vous ne pensez pas manquer de quelques nutriments important pour la santé des os/ongles/dents comme le phosphore, magnésium, calcium, zinc, qu’en est t-il de votre apport en vitamine D?

    2. La mauvaise qualité des cheveux et ongles et la peau aussi est le signe d’une acidification et déshydratation. il faut vérifier la quantité de protéines absorbées aussi et ajouter de la poudre de chanvre un moment dans ses smoothies pour voir. la silice joue un rôle aussi dans la santé de ces tissus. on en trouve dans la prêle, ortie, concombre, poivron. et le MSM (méthyl-sulfonyl-methane) qui est ue forem de soufre peut amélioreer aussi grandement. et manger des avocats pour la vitamine E. Et puis bien sûr il faut voir s’il n’y a aps de problème de thyroïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.