La maladie est-elle une fatalité ? Les fausses vérités qu’on nous assène dans les médias – Les bases à connaitre pour passer à côté et les Recommandations à mettre en place d’urgence pour vivre en pleine santé !

Il y a de plus en plus de gens malades, et de plus en plus jeunes. Cancers, maladies cardiovasculaires, maladies auto-immunes, allergies, maladies mystères… ces maladies qui présentent des symptômes divers qui ne correspondent à rien de précis et pour lesquelles le médecin bien souvent recommande une psychothérapie : « c’est dans la tête ! »

Et à côté de ça, il y a des gens en pleines santé, que rien ne vient affaiblir, des personnes de 80, 90, 100 ans, qui bougent, s’amusent, apprennent encore, pleines de vie !

Fatalité ? Les gênes ? Le destin ? Faut-il croiser les doigts pour que la maladie ne nous tombe pas dessus ?

Pourquoi moi ?

C’est la question qu’on se pose quand un malheur vous arrive ! La maladie n’est pas une épreuve, ni une punition divine, et pas d’origine génétique dans la plupart des cas non plus. Elle est le résultat d’une somme d’habitudes que l’on a contractées depuis un certain temps et dont les conséquences s’accumulent.

Dès que quelque chose cloche, il faut prendre du temps pour y réfléchir. Qu’est-ce que mon corps a envie de me dire ? Qu’est-ce que je dois changer ? On a un organisme super intelligent, encore faut-il l’écouter et ne pas enterrer les petits symptômes en fermant les yeux. Constipation, douleur, malaise, fatigue… tout est à observer.

On rectifie le tir en se couchant plus tôt, en reprenant une alimentation hypo-toxique (fruits et légumes crus avec un faible apport de gras), on fait une ou deux journée de jeûne, ou de cure de fruits, bref on décide de changer quelque chose dans ses habitudes. On note les différences et on avance dans la vie en confiance.

Mais il faut dire qu’on nous a trompés !

« Manger du yaourt, bon  pour la digestion et la santé des intestins

Boire du lait pour le calcium

Prendre des vitamines artificielles remplace les fruits et légumes crus

Le sucre est mauvais, attention aux fruits

Il faut faire attention à manger beaucoup de protéines

Boire des sodas lights ne fait pas grossir

Les œufs sont bons pour la santé

Un petit déjeuner  doit comporter protéines et gras

Manger cru fait mal au ventre

Les personnes végétaliennes sont faibles

Boire du vin est bon pour la santé

1 ou 2 cigarettes par jour, c’est ok : (ce que me disait ma gynéco quand j’étais jeune…) »

Et j’en passe… on entend tellement d’âneries !

En fait, la plupart des femmes qui ont bu du lait et mangé du fromage toute leur vie ont de l’ostéoporose.

Les gens confondent sucre raffiné avec le sucre des fruits entiers.

Le souci des protéines vient des lobbies des années 50 qui ont valorisé la viande sciemment, pour aider les éleveurs français. Même chose pour les vaches laitières d’ailleurs. 

Les boissons lights cherchent à tromper l’organisme en lui faisant croire qu’elles lui donnent du sucre sans lui donner de l’énergie. D’où l’envie croissante d’en boire et l’addiction au gout sucré.

Le vin contient des polyphénols à l’action anti oxydante sur les radicaux libres de l’organisme mais le raisin en contient tout autant, ainsi que de nombreux fruits et légumes, sans effet néfaste de l‘alcool sur les muqueuses, le foie, le sang.

Quant au végétalisme, les études montrent de plus en plus, tout simplement parce que les chercheurs s’y intéressent enfin, qu’il permet une meilleure santé et un retard des effets du vieillissement.

Pourquoi nous fait-on croire que des aliments mauvais pour l’estomac et les intestins, comme les produits laitiers et la viande sont bons pour la santé ? Pourquoi les fruits, qui sont par essence notre alimentation de prédilection comme apport de nutriments et d’énergie, sont diabolisés par un grand nombre ?

La médecine ne nous considère pas comme un tout !

Chaque spécialité médicale se préoccupe de sa partie sans voire les effets que cela peut avoir sur une autre partie du corps, chaque étude recherche in vitro ou sur des souris, la preuve des effets de tel ou tel aliments/médicaments. On extrapole ensuite aux humains, et on en tire des conclusions faussées. Immédiatement reprise dans les médias. Or tout est étroitement lié dans le corps. Ce n’est pas parce qu’un seule substance dans un aliment est bénéfique pour une partie du corps que cela signifie qu’elle est bénéfique pour tout le corps.

Voici quelques clés pour vivre en bonne santé :

La nourriture qui nous veut du bien

Manger 100% d’aliments d’origine végétale (90 % suffiraient mais le respect de la vie des animaux mérite bien qu’on se défende de faire souffrir un être vivant pour rien !)  et majoritairement crue. On obtient des résultats énormes sur sa santé et son énergie, en mangeant au moins 50% de cru tous les jours. On n’est pas obligé de manger 100% cru pour se sentir bien. Plus on ajoute de cru, plus on avale des nutriments non dénaturés, vivants, et plus le niveau d’énergie augmente.

Je vous suggère de jouer avec ces pourcentages et de noter par écrit vos ressentis. Vous trouverez ainsi la bonne proportion de cru/cuit qui vous convient. La nature de la cuisson est aussi super importante : cuisson vapeur n’a rien à voir en termes de santé avec la cuisson barbecue, ou friture. Vous avez sur ce sujet trois vidéos sur la cuisson, que je vous recommande !! https://crudivegan.com/effets-de-cuisson-alimentshttps://crudivegan.com/trois-toxines-a-eviter-effets-de-cuissonhttps://crudivegan.com/vitamines-mineraux-et-antioxydants-les-effets-de-la-cuisson

Parmi ces aliments végétaux, je recommande autant de fruits pour l’énergie qu’ils apportent, bananes, poires, kiwis, oranges, pamplemousses, ananas, fruits rouges, prunes etc. que de légumes, carottes, brocolis, chou-fleur, patates douces, avocats etc. en faisant la part belle aux salades et feuilles vertes en tous genres. (Je rappelle que les tomates, concombres, courgettes, poivrons sont des fruits en botanique).

Il faut aussi ajouter des oléagineux qui apportent du bon gras, amandes, noix (Grenoble, Brésil, cajou, macadamia etc.), noisettes ou purées d’oléagineux.

Pour les personnes que fruits et légumes seuls ne satisfont pas :

Des céréales complètes du riz complet, ou des pseudos céréales, quinoa, teff, amarante, ou sarrasin, peuvent s’ajouter si les fruits ne sont pas suffisants ou par préférence. Ces céréales sont souvent cuites mais peuvent se manger germées également.

Les légumineuses éventuellement, comme les pois chiches (houmous), lentilles, haricots rouges peuvent faire partie de l’alimentation. Il faut savoir qu’une cuillère à soupe est suffisante par repas.

En suppléments, laits végétaux (soja, amande, avoine, riz etc.), algues en paillettes ou fraîches, cornichons, moutardes, vinaigres éventuellement.

La nourriture à éviter ou à éliminer

Les produits animaux, viandes, poissons, laitages,

Les aliments blancs : farines, céréales, sucres… car raffinés.

Le sucre raffiné dans bonbons, sucres en morceaux, yaourts végétaux sucrés, gâteaux secs etc. (à ce propos, le sucre en poudre, quelqu’il soit, de coco, brun, roux, blanc… reste un extrait de sucre qui encrasse les organismes et qui n’a rien à voir avec le sucre intrinsèque des végétaux crus entiers)

L’alcool, le tabac

L’excès de café et thé

Graisses et huiles (préférer les fruits gras d’origine plus complets)

Excès de sel de table (on peut s’en passer car le sel organique se trouve dans les légumes de façon naturelle)

Les aliments cuisinés, tous préparés et les légumes en conserve (trop de sel et trop cuits)

Le mode de vie qui nous fait du bien

Boire un grand verre d’eau au réveil, avec du citron si possible (le citron dilué dans l’eau n’attaque pas l’émail des dents) et boire un verre d’eau toutes les heures dans la journée ( 8 à 10 verres)

Prendre un petit-déjeuner de fruits frais et choisir un fruit en cas de fringale

Faire de l’exercice, course à pied, gymnastique, danse, jeux de ballons, natation, trampoline, marche, vélo, arts martiaux… trouvez votre bonheur et cumulez sans problème !

Penser que les heures de sommeil entre 22 h et 2 h du matin sont les plus favorables aux mécanismes de guérison du corps. Ne pas négliger son sommeil et se coucher tôt est incroyablement bon pour la santé.

Respirer souvent, consciemment. L’oxygène qui entre dans nos cellules est aussi important que ce qu’on mange !

Aimez, s’émerveillez, apprendre de nouvelles choses, fabriquer des choses de ses mains…

Enthousiasmez-vous !

Ce qui détermine une  personne en bonne santé c’est la somme de toutes ces choses : nourriture, eau, sommeil, exercice, travail, stress, relations humaines, amours… Il n’y pas de solutions miracles, il y a une hygiène de vie saine.

Formation en ligne :Santé, énergie, vitalité
Conseils et clés pour être dynamique, au top, en pleine santé :
six audio  qui vous accompagnent pas à pas dans votre changement
ebooks de recettes crues Crudivegan
Des idées de recettes crues pour toutes les occasions à télécharger !