Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan
cuisson et toxines -partie 2

Trois toxines à éviter – Les effets de la cuisson (partie II)

La cuisson génère cinq toxines qui abîment nos cellules et font de gros dégâts dans l’organisme. Dans la vidéo précédente on a vu l’acrylamide et les AGE (Advanced Glycation End Products). Voici les trois autres : PAHs (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques), AH (Amines Hétérocycliques) et Nitrosamines. Comment sont-elles générées ? Comment faire pour les éviter au maximum ?

Toxines : PAHs (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques), AH (Amines Hétérocycliques) et Nitrosamines

Trois toxines générées par la cuisson, toxines évitables, voyons comment :

 

Effets de la cuisson : tableau récapitulatif des 5 toxines

 

 

CAUSES EFFETS
Acrylamide Cuisson au-dessus de 120°C et présence d’asparagine et sucre dans nourriture (ex Pomme de terre, céréales…), où le sucre commence à brunir. Détérioration de l’ADN

cancérigène

AGE

Advanced glycation end products

Cuisson des produits animaux  et de certaines plantes à hautes températures et longtemps Inflammation, diabètes, maladies vasculaires, artériosclérose
PAH

Polycyclic Aromatic Hydrocarbons

Air pollution et fumées de cuisson Cancers, problèmes pulmonaires, ADN transformations
HA ou HCA

Heterocyclic Amines

Cuisson du muscle animal (créatine et acides aminés) et toasts, pommes de terre, biscuits à hautes températures (+150°C) Cancers colo rectal, foie, reins, estomac.
Nitrosamines Viandes et poissons séchés ou en barquettes, cigarettes, bière, plantes fertilisées (niveau bas de nitrosamines) Cancers, œsophage, cavité nasale

 

 

Conclusion et recommandations (amicales )

Selon la recherche, un régime à base de plantes avec beaucoup de fruits et de légumes protège de la survenue de cancers. Même exposé à des fumées de voitures, en mangeant des plantes on a moins de risques de développer de cancers et on bénéficie de plein d’antioxydants qui contrebalancent les phénomènes d’oxydation. La cuisson à l’huile est particulièrement néfaste car elle fabrique des PHAs. En plus l’huile apporte  beaucoup de calories et pas de nutriments, sauf dans le meilleur des cas un peu de vitamines E, vitamine que l’on trouve en abondance dans les noix et graines crues.

Pour éviter les Hétérocyclic amines, et le cancer du colon, ne mangez pas de viande grillée, et mangez beaucoup de légumes verts comme les brocolis par exemple qui contiennent chlorophylle et fibres prébiotiques.  Ne pas fumer, manger vegan, manger des fruits et légumes le plus simplement possible, tout cela permet d’éviter ces cinq toxines et leurs effets délétères.

En même temps, j’ai envie de vous dire de surtout profiter de votre vie sans devenir obsédé de la nourriture. Faites au mieux, juste votre possible en connaissance de cause, pour être le meilleur de vous même 🙂 !

cuisson et nutriments

Dans la prochaine vidéo sur ce thème des effets de la cuisson sur la nourriture, je vous montrerai en quoi consistent les pertes en nutriments et les cas où la cuisson peut devenir une bonne option. A suivre donc ! Vitamines, minéraux, lycopène et plus…, partie 3

Pour voir la première vidéo sur les deux autres toxines : acrylamide et AEGs

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

10 réponses

  1. Merci pour ce partage très instructif. Que pensez vous de la cuisson à la vapeur douce (façon Marion Kaplan) pour les légumes. La vapeur douce est bien moins délétère que la cuisson au four en cocotte voire à la poêle !
    Bonne journée ☺

    1. Beaucoup de business autour de ca, c’est une méthode de cuisson a la vapeur, l’idéal guère différent d’une autre méthode de vapeur en réalité.

  2. Bonjour Anne Marie , merci pour ce partage ,j’ai une question par rapport aux fumées , je me chauffe au bois et lorsque que je remplis mon poêle de buches il n’est pas rare que de la fumée s’en dégage ! Est ce que cette fumée pourrait contenir elle aussi des PAH ?
    Merci de votre réponse et belle journée

    1. Manger cru aide à maigrir sous certaines conditions. Manger cru n’est pas un remède à tout. On peut manger cru et se bourrer de noix ou d’huile sur la salade, on peut manger au delà de sa faim ou de ses besoins.. bref, comme pour toute façon de se nourrir il faut savoir ajuster ses repas à ses besoins. Par contre en mangeant cru, et en enlevant les aliments fabriqués dans des usines, on évite les additifs et les sucres raffinés, ou graisses trans et saturées si on ne mange pas de viande ni de laitages. On fait ainsi le plein de vrai nourriture et de bons nutriments. On aide son corps à se débarrasser de ses toxines.

  3. J’ai beaucoup de difficulté à manger cru uniquement, bien que je mange salade, crudités, fruits, mais je sens que mon corps a besoin d’autre chose.
    N ‘ y a t -il pas un juste milieu.
    Etre modéré en tout

    1. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sentiment qu’on a besoin d’autre chose. Habitudes, fidélité à ses souvenirs d’enfance, ou mauvaise organisation des repas… beaucoup de raisons à cela. Mais finalement on trouve son équilibre. Un juste milieu, bien sûr ! et aussi ses besoins propres à comprendre…c’est pour vous aider à comprendre tout ça que je parle avec les gens sur skype.

    2. C’est sur que si la majorité arrivait a se « modérer » en tout (sauf en fruit et légumes frais entiers crus ou cuits bien-sur), ça serait déjà un grand pas en avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.