Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Dimanche, un repas crudivore végétalien… miam !

 

Voici trois salades différentes à partager pour trois personnes.

L’étendue des possibilités de l’alimentation crue végétale est infinie.  Alors avant chaque repas, je me trouve obligée de limiter mes idées… Avec le regret de ne pas pouvoir en proposer plus, faire toutes les salades possibles, multiplier les couleurs, les façons de présenter, les mélanges rigolos ou insolites. Mais il faut être raisonnable !

Cuisiner cru me donne tellement de joie, de plaisir, de gourmandise ! Et j’ai tellement envie de transmettre ce savoir faire pour que de plus en plus de personnes découvrent la vraie façon de se nourrir…  Celle qui nous maintient en pleine santé et nous permet d’être le vrai nous même : celui de tous nos potentiels !

Oui, je suis un peu lyrique ce matin… c’est ça l’effet Crudivegan !  😉

Déjeuner dominical chez Crudivegan

Passons aux choses concrètes : voici les recettes !

Salade de chou rouge

  • 1 petit chou rouge
  • 1 laitue iceberg
  • 1 concombre
  • 1 tomate
  • 1/2  fenouil
  • 1 petite tasse de raisins secs trempés dans du jus de citron

Sauce :

  •  3 oranges pressées
  •  2 cuillères à soupe de graines de sésame
  •  2 oignons verts
  •  1 tomate
  • 4 tomates séchées

Couper le chou en 4, ôter le centre dur, couper les quarts de chou très fin.

Déposer le chou coupé sur les 5 feuilles les plus grandes de la laitue.

Couper le concombre  en petits morceaux. Couper le fenouil en 4, puis en  très fines tranches. Couper la laitue  (ou une partie seulement) finement.  Les mélanger et les déposer en couronne  et au centre sur le chou.

Couper la tomates en fines rondelles et les disposer sur la partie restante visible du chou rouge. (c’est un exemple, vous décorez votre salade selon vos goûts)

Répartir les raisins secs sur la salade.

Mixez les ingrédients de la sauce. Arroser la salade et laissez mariner une heure avant le repas.

 

Salade de concombre et courgette

  • 1 concombre
  • 2 courgettes
  • 2 cuillères de purées d’amande
  • 2 oignons verts
  • 6 dattes Deglett
  • 1 cuillère à soupe de curry
  • 1 petit verre d’eau (environ)

Couper la moitié du concombre et une courgette en spaghettis avec l’appareil à spirales, ou avec un éplucheur à légumes à défaut.

Couper l’autre moitié de concombre et l’autre courgette en demi rondelles très fines avec le même appareil (pour cela fendre les légumes et utiliser l’autre grille de l’appareil) ou tout simplement avec un couteau.

Les ménager dans un plat. (Le fait de couper de deux manières différentes les légumes enrichit l’aspect visuel de la salade et lui donne une texture plus riche.)

Faire la sauce en mixant tous les autres ingrédients. L’eau doit être ajoutée en dernier petit à petit afin d’obtenir la consistance plus ou moins liquide qui vous convient. (Soit très crémeux, soit très liquide).

Bien mélanger avant de présenter la salade.

 

Iceberg sauce avocat

  • 1 laitue iceberg
  • 1 poivron
  • 1 avocat
  • 1 citron pressé

Couper la laitue, la mettre dans un saladier.

Couper 1/2 poivron en lamelles et les répartir sur la salade.

Couper 1/2 avocat en lamelles, les arroser de quelques gouttes de jus de citron, et les déposer en étoile sur la salade.

Mixer la sauce : le demi poivron, le jus de citron restant, le demi avocat. J’ai ajouté aussi les centres et les bouts des courgettes utilises tout à l’heure (rien ne se perd !).

Présenter la sauce à part.

Un plat de cerises, un ramequin de framboises, et une glace Bananes aux framboises

Mixer 6 bananes surgelées (mises au congélateur dans un sac, sans la peau, quelques heures avant. Il est très utile d’en avoir toujours d’avance) avec une cuillère de vanille en poudre.

Ajouter des framboises dessus.

 

Voilà ! Vous savez tout !  Nous avons tout mangé !  🙂

Vous noterez peut-être que ce repas comporte un tout petit peu plus de gras que recommandé : 4 cuillères d’oléagineuses et 1 avocat pour trois. On recommande de ne pas dépasser 10 % de ses calories quotidiennes sous forme de lipide, ce qui représente 30 à 60 g de noix et 1/2 à 1 avocat par jour environ.

C’est un repas de dimanche, plus festif que ceux de la semaine, où d’ailleurs nous prenons la salade le soir. Le lendemain, nous aurons une salade avec une sauce sans gras, tout aussi délicieuse. L’équilibre alimentaire ne se fait pas nécessairement chaque jour, il peut se répartir sur deux-trois jours ou même sur une semaine.

 

Vous trouverez d’autres recettes dans mes E-books :

 


Image du livre choux

 


Image du livre diners crus

 


Image du livre Menus crus

 


Image du livre Dessert crus

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

11 réponses

  1. Toujours pertinente , amusante ,
    attachante AnneMarie ,
    espère vous saluer tous deux lors de mon passage à Paris ..
    Marianne d’Aveyron

  2. Bonjour j’aimerais savoir si avec la maladie de crohn , une dysbiose et candidose qui ont bien abîmés mes intestins , si toutes ces fruits et crudités ne vont pas empirer le problème ?? En irritant plus cet intestin devenu hypermeable ! Merci pour votre réponse .

    1. Voici le témoignage d’une personne qui a guéri sa maladie de Crohn en devenant crudivore :http://www.juliesrawambition.com/2010/07/a-major-victory-in-healing-crohns-disease-healing-tips/
      Voici un autre article : http://veganbio.typepad.com/veg_anbio/2009/11/manger-cru-le-conseil-de-paul-nison.html
      Ici, http://www.raw-food-health.net/CrohnsDisease.html, comment la viande, les laitages, les oeufs, la nourriture dénaturée et cuite créent cette maladie.
      Ou cette vidéo de Thierry de Vivre Cru :http://vivrecru.org/maladie-de-crohn-et-acidose-generalisee/

    2. J’étais concerné par ces problèmes intestinaux, la règle de base en attendant que l’organisme corrige les inflammations et régénérè les muqueuses digestives c’est que la plupart des fruits murs(la banane pas verte/jaune mais pointillée de noirs) sont adaptés et irritent très peu les intestins, en revanche les légumes crus sont a éviter, il faut les consommer bien cuit si on désire encore en consommer, les fibres des légumineuses et de certaines céréales(surtout les complètes) sont irritantes et lourdes a digérer, a voir a la réaction, éviter le gluten dans le doute~

        1. Exact idéalement j’ai oublié de mentionner cette voie non irritante car sans fibres pour ceux qui peuvent se passer de cuit, cependant garder la plupart des fruits murs a la croque~

    1. Cette question m’a été posée par mail un nombre incalculable de fois.
      Sirène bio, ou Elodie, nous connaissions, nous nous écrivions très amicalement lorsqu’elle mangeait cru , elle avait fait un portrait de moi dans son blog.
      Et puis elle a malheureusement expérimenté toute cette faiblesse dans son corps et a donc renoncé. Et elle a bien fait.
      Je comprends très bien qu’elle ait eu envie d’alerter les gens sur ce qu’elle a vécu car c’est une personne vraiment honnête et sincère.
      Du coup, elle a fait douter beaucoup de gens, c’est normal.

      Mais, c’est un cas particulier. Celui d’une personne qui mangeait très peu et qui n’a pas suivi, à mon avis, ce qui est indiqué dans « the 80/10/10 diet » du docteur Graham. Elle a fait des erreurs, notamment en croyant qu’on pouvait manger très peu, (ce qui fait partie de sa nature, si j’ai bien compris), ce qui est tout à fait déconseillé, et je pense aussi, en ne prenant pas le temps de la réflexion et de l’étude mais en suivant à la lettre les conseils d’une personne (d’après ce qu’elle dit).

      J’en avais parlé dans un article au moment de son témoignage, en août 2013, à la demande de certaines personnes :

      Un témoignage isolé peut-il remettre en cause tous les autres qui eux, vantent cette alimentation ?
      Il a le poids d’un témoignage parmi des centaines d’autres de personnes totalement et absolument heureuses de ce mode de vie. Et j’en fais partie.
      Pour en tirer des conclusions il faudrait pouvoir faire des statistiques entre les histoires heureuses et les autres, et voir !
      Que savons-nous de la façon dont ces personnes ont conduit leur alimentation et leur vie durant leur essai ? Connaissez-vous tous les détails ?
      Chaque expérience est différente. Il n’est pas recommandé de se lancer à corps perdu dans des changements drastiques sans écouter son corps, sans voir comme il évolue, en niant son ressenti. Ne serait-ce pas une raison d’échouer ?

      Il faut faire ses propres expériences, ses propres lectures et recherches, comparer les blogs et tirer ses propres conclusions.
      En général, les bienfaits d’une alimentation végétale sont évidents et rapides. Ensuite, le fait de passer au cru, petit à petit, permet de mesurer les bénéfices sur son teint, sur son moral, sur son poids, sur sa santé. Combien de personnes ont témoignés avoir fini de prendre des médicaments qu’ils prenaient depuis fort longtemps pourtant. j’en reçois énormément. On en lit aussi beaucoup.
      La meilleure chose à faire est d’essayer 15 jours, 3 semaines et de faire le bilan après.
      Soit on se sent mieux et on continue. Soit on dénote un problème et on se pose des questions…avant d’en arriver à perdre ses cheveux !
      Il n’y a pas grand péril à manger des fruits, comparé à toutes les horreurs que les gens mangent avec bonne conscience.

      Personne ne peut vous dire ce qui est bon pour vous; ni moi, ni personne.
      Mais vous pouvez lire ce que quelqu’un a expérimenté, avoir envie de savoir si cela vous arrivera aussi et faire votre essai. Tout calmement et simplement.
      Les mauvaises nourritures sont toujours là, à portée de main. Vous pourrez y retourner si cela vous tente après 😉
      Faites-vous confiance, faites votre expérience, écoutez vos sensations.

  3. Bonjour Anne-Marie,
    Je ne sais pas trop où mettre ma question, alors zou, ici puisqu’il est question de bananes !
    Nous en mangeons beaucoup à la maison, et je viens d’entendre (et de confirmer par mes lectures) que la banane est « très » radioactive. Je n’y connais rien (enfin j’habite au Japon alors depuis Fukushima j’évite les produits de cette région), mais je voudrais connaître ton point de vue.
    Mon idée – toute personnelle – est que plus on mange alcalinisant, donc des fruits et des légumes crus, plus on peut lutter contre l’acidification provoquée par la radioactivité. La banane est très alcalinisante, alors si elle est également radioactive, peut on dire que l’un annule l’autre ?
    Disons que si nous mangions une banane par jour ce ne serait sans doute pas vraiment conséquent, mais étant crudivores à 85% avec essentiellement des fruits, et des bananes pour l’apport calorique, je me pose la question. Surtout pour les enfants.
    Qu’en penses tu ?
    Merci pour ta réponse !

    1. Caroline, je me sens solidaire car mon fils vit à Tokyo depuis quelques années (avant Fukushima !). Je pense aussi que moins on ingurgite de saletés, plus on mange des produits non délétères pour notre organisme et plus, forcément, l’organisme peut gérer les débordements occasionnels et les toxines. Annuler peut-être pas, mais sans doute en fonction de ce que tu manges, tu peux gérer la radioactivité éventuelle. Je ne connais pas cette spécificité de la banane (?). De toute façon, mieux vaut manger une banane qu’un poisson hautement radioactif par exemple, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.