Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan
manger cru / vivant

Alimentation crue versus Alimentation vivante, savoir choisir !


Connaissez-vous la différence entre alimentation crue et alimentation vivante ?

Connaissez-vous la différence entre alimentation crue et alimentation vivante ? C’est une distinction intéressante à connaître pour ne pas se cantonner à une seule façon de voir. N’essayez pas de rentrer dans la case « cru ou vivant » si vous ne vous y sentez pas bien.
On trouve un bénéfice à manger cru dès qu’on en ajoute un peu plus dans ses repas. Il me semble important de connaitre les différentes façons de comprendre le crudivorisme pour ne pas renoncer à ce bénéfice, ce serait dommage.


La différence entre alimentation crue et alimentation vivante

L’alimentation crue concerne des personnes vegan qui mangent des fruits, légumes, noix et graines, combinés de façon simple, en smoothies, jus, salades ou plats crus. C’est une alimentation très simple, très dépouillée. Elle est excellente pour la santé. Elle est presque parfaite parce qu’elle élimine la plupart des sources de toxines alimentaires, à condition de manger bio, ainsi que tout ce qui est trop gras, trop sucré, et trop salé.

C’est en tout cas le plus sûr moyen de se débarrasser de ses toxines. Elle a changé énormément ma vie, il y a presque 10 ans maintenant. Vous pouvez retrouver mon expérience racontée dans la page Qui est Crudivegan, l’histoire d’Anne-marie, ou dans des articles comme « Pourquoi je mange cru », etc. J’ai fait ce site en 2012 pour vraiment témoigner des bienfaits de cette façon de se nourrir.

Pour l’appliquer dans sa vie, vous pouvez suivre les vidéos que j’ai créées, comme « Maigrir et Resplendir » qui reprend tout ce que j’ai fait quand j’ai découvert et commencé à changer mon alimentation.

Je précise que c’est une alimentation délicieuse, colorée, fraîche ! on y mange des salades, des sushis crus, des spaghettis crus, cookies crus, gâteaux et desserts crus, etc. (Voir des recettes dans des Ebooks de recettes crues pour toutes les occasions !)

Pour un adepte de l’alimentation crue, l’utilisation du déshydrateur est occasionnelle. Par contre, l’ustensile préféré sera le blender, pour les smoothies, soupes crues, sauces crues, etc. (voir mes ustensiles )

A côté de cette alimentation crue, il y a les adeptes de ce qu’on appelle l’alimentation vivante. C’est encore une alimentation majoritairement crue. Moins stricte, on accepte les huiles de première pression vierges, les sucres complets, les sirops, d’érable, agave, etc. Cette alimentation contient beaucoup de graines germées, mangées quotidiennement, des aliments lacto-fermentés, comme la choucroute ou tout légume conservé dans de la saumure et d’une manière générale, des plats plus élaborés, plus compliqués.

Pour un adepte de l’alimentation vivante, l’utilisation du déshydrateur est quasi quotidienne, et l’ustensile préféré sera l’extracteur de jus.

Exemples de choix alimentation crue/vivante

alimentation crue/alimentation vivante


Ce qui les rassemble

Toutes les deux font partie du groupe de la rawfood, ou vegan rawfood, comme disent les américains. En fait, le terme « raw » en anglais signifie « cru » mais pas seulement, ça veut dire aussi « naturel », « non transformé, non traité ». Elles excluent tous les aliments dévitalisés qui n’apportent que des calories vides, accélèrent le vieillissement et finissent par nous empoisonner. Les deux excluent la cuisson qui dénature les aliments et crée des toxines suivant le type de cuisson et la durée et température de cuisson. J’ai fait des vidéos sur ce sujet très précises sur les effets négatifs de certaines cuissons. Les aliments cuits ne doivent pas être diabolisés. On peut bien sûr en manger. A condition de bien choisir son mode de cuisson et de garder un pourcentage supérieur de « cru ».

Après toutes ces années d’alimentation crue, je navigue de l’une à l’autre.
Dès que je veux retrouver plus de vitalité, j’adopte l’alimentation crue à fond et ça marche très bien.

Allez là où vous devez aller, suivant votre goût, votre envie, vos besoins de guérison, d’envie de mincir etc. Mais rien ne devrait vous empêcher de pratiquer alimentation crue, vivante ou simplement à moitié crue, si c’est ce que vous préférez. Vous y trouverez un bien-être immense en terme de vitalité, de santé et de moral, c ‘est certain !

Et vous, où en êtes-vous ?

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

19 réponses

    1. La question du soja est extrêmement complexe et on trouve tout aussi bien des experts qui affirment qu’il n’y a aucun problème car les pseudo-œstrogènes ne se comportent pas comme les œstrogènes. En effet, le soja ne contient pas d’oestrogènes mais des phytoestrogènes. je vous conseille par exemple l’article de Florian Kaplar : http://naturo-passion.com/soja-verites-et-mensonges/
      J’ai donc changé d’avis, voyant également un médecin très ouvert au véganisme qui prône le tofu. Pas facile, de démêler le faux du vrai !

      1. Je pense que ces démarches associées a la méditation par exemple nous apprennent a nous connaitre et a nous écouter. Notre ressenti nous dira si un peu de sel nous convient ou si a tel moment nous avons besoin de detox, de cuit, de viande même, ou de repos ou d exercice.

        Nous avons un fabuleux tableau de bord, c’est notre corps qui nous parle si nous apprenons a l’écouter.

        les problèmes pour moi viennent plutôt du fanatisme, des excès et des changement brutaux.

    1. Pour le sel, pense à manger des aliments riches en sodium comme le selerie, ca peut te faire perdre les envies de sel. Pour le pain, Anne-Marie a écrit plusieurs articles là dessus.

  1. Chère Anne Marie,

    C’est toujours un immense bonheur que de découvrir et visualiser vos vidéos et de les partager avec un entourage en soucis de santé qui a bien du mal à en retenir la précieuse substance, mais je ne lâche rien et persiste,convaincue que votre merveilleuse bonne volonté à transmettre les clés d’un retour à la bonne santé fait toujours son chemin.

    MERCI pour tout ce que vous faites et êtes.

    De tout mon coeur, je vous embrasse.

  2. J’ai testé les deux en commençant par l’alimentation vivante ; ça m’a bien convenu pendant 4 ans jusqu’au jour où j’ai refait des crises de foie très douloureuses. J’ai alors découvert le régime 80/10/10 correspondant à l’alimentation crue dont parle Anne Marie. Depuis je n’ai plus aucun problème, sauf si je reprends des repas soit cuits soit alimentation vivante que j’appelle cru-vert-gras. C’est vraiment le gras (huiles et oléagineux que l’on retrouve bcp en alimentation vivante) qui m’ont causé des problèmes. Maintenant, quand je mange à l’extérieur je choisis des crudités crues et des pommes de terre sans assaisonnement et ça va très bien ; je découvre les pdt à la vapeur toutes simples, sans sauce et je me régale.
    Merci pour cette vidéo qui explicite bien la différence.

  3. Bonjour,

    Je souhaites revenir sur les végétaux à prendre en bio ou non.
    il y a une liste des végétaux qui peuvent être achetés dans le conventionnel et qui sont :

    ananas, à grosse peau protectrice,
    melons et pastèques,
    mangues, papayes,
    kiwis,
    bananes, qu’on épluche,
    avocats, à la peau épaisse,
    aubergines,
    oignons et patate douce, parce qu’ils possèdent des défenses naturelles qui permettent de ne pas les arroser de pesticides,
    l’asperge, qui pousse au printemps et n’est pas victime des insectes, et ne connait pas les pesticides (ou très peu)
    les choux, brocolis, choux-fleurs, parce que seules les feuilles externes reçoivent les produits et sont enlevées avant d’être mises sur le marché,
    champignons, sauvages ou élevés dans des caves
    petits pois, protégés par leur gousse,
    radis, carottes, betteraves, mais si vous mangez les fanes de carottes, ou les feuilles de betteraves, qui sont excellentes, prenez-les bio,
    maïs, protégé par ses feuilles.

    Cependant ce qui m’interpelle c’est que les pesticides et autres traitements sot aspergé donc également absorbés par la plante via la terre lors des pluies ou épandage donc elles devraient être théoriquement à acheter en bio ? Quelque chose m’échappe…cela me laisse perplexe

  4. Bonjour je viens de savoir que j’ai de l’ostéoporose, assez importante pour mon age mon medecin me dit que c’est parce que je ne mange pas de céréales ni des produits animaux
    Je suis végétarienne et cru a 75% la majorité du temps, je suis désespéré vous en penser quoi d’après toutes vos expériences merci beaucoup

  5. Merci Anne-Marie, pour cet article qui me permet enfin de comprendre la vraie différence entre cru et vivant, à savoir en fait beaucoup de gras dans l’alimentation dite vivante, et qui me parait pour moi un peu trop gras justement.
    J’ai récemment vu une de vos vidéos sur les huiles entre autres, et je favorise désormais les olives et oléagineux pour mes sauces 😉
    Merci pour votre site qui est une grande source d’inspiration et de motivation pour aller vers plus de cru, ce qui n’est pas toujours chose aisée. Mais le 80/10/10 cité dans les commentaires me parait envisageable.
    Je vous souhaite une belle journée ensoleillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.