Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Un changement radical de vie !

Choisir de changer d’alimentation provoque des changements notables à tous les niveaux, physiques, et émotionnels. Le fait d’adopter un mode de vie vegan et au maximum cru, va vous changer… Vous n’avez pas fini de vous émerveiller !

 

 

feuilles farcies,salade fenouil
C’est fou ce qu’un repas frais et sain peut nous apporter !

Porter attention à ce que l’on mange, et à la façon dont on vit, nous fait entrer dans une nouvelle ère où notre corps est un temple, que l’on respecte enfin et que l’on écoute. Sentiment de purification, restauration de la santé, sensation d’habiter vraiment son corps et d’être bien présent dans sa tête !

Oui, tout ça… juste parce qu’on nourrit les cellules qui composent notre corps de ce dont elles ont besoin.

Adopter l’alimentation crue nous pousse à penser à avoir un sommeil de qualité, à sortir au grand air (oui, même en ville, sortir est important), se mettre au soleil le plus possible, faire de l’exercice, garder un moment de sa journée pour rentrer en soi et prendre conscience du moment présent, repérer les petites phrases négatives que nous nous disons pour les écarter et les remplacer par des pensées positives ou au moins neutres, cultiver ses dons et créer (peinture, couture, photo, poterie, musique, jardinage… même le rangement peut être un acte de création !), et cultiver sa joie et ses relations amicales et amoureuses !

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé. » disait Voltaire !

Tout est imbriqué :  un petit pas après l’autre, on se sent bien. Comment pourrait-on négliger certains aspects lorsqu’on attache de l’importance à sa nourriture ? Pourquoi continuer à fumer si on cherche à manger de façon saine, ou négliger ses exercices physiques alors que l’on ressent une telle vitalité ?

 L’état d’esprit nous transforme !

Quand on a cette optique de vie, on se rend compte de l’énorme impact de nos pensées sur notre état physique.

Dans le livre Mind Over Medicine: Scientific Proof That You Can Heal Yourself, la doctoresse Lissa Rankin décrit l’incroyable potentiel de notre esprit sur notre corps et la possibilité fantastique de se guérir soi même. Elle prouve scientifiquement, et c’est ce qui m’a plu, que la solitude, le pessimisme, la dépression, la peur et l’anxiété détériorent la santé, alors que l’amitié, la  gratitude, la pratique de la méditation, et surtout la remise en question de ses choix de vie, activent les processus d’auto-guérison.

Difficile de résoudre la solitude ou le stress au travail d’un coup ! Mais, lorsqu’on tombe malade, lorsqu’on ne se sent pas bien, il faut se poser la question : est-ce que ma vie correspond à ce que je souhaite profondément ? Comment faire pour me rapprocher de mes aspirations profondes ? Quels changements, quels ajustements pourrai-je bien faire pour me sentir  en accord avec moi même ?  La maladie n’est souvent que la manifestation de notre malaise entre une vie rêvée et la réalité.

« Quand on est tombé malade, il faut changer de manière de vivre. Il est clair que celle qu’on suivait est
mauvaise en tout, ou en grande partie, ou en quelque chose. » Hippocrate

Nous devrions tous être en bonne santé !

Attendez-vous à ne plus avoir de rhumes ni d’angines, toutes ces réjouissances très courantes en hiver ! Tout le monde accuse les bactéries, virus et germes, alors que notre propension à attraper, comme on dit un bon rhume, vient plus vraisemblablement d’une alimentation encrassante et toxique, d’un trop peu de sommeil, d’un manque d’hydratation, d’un défaut d’exercice, bref, toutes choses qui fatiguent nos organes et usent notre système de réparation cellulaire.

Une personne bien nourrie et attentive à son état d’esprit peut faire confiance à son corps pour gérer régulièrement les problèmes qui se présentent sans avoir à interférer… et s’occuper de vivre !

Oui, changer d’alimentation nous change profondément ! Se sentir bien dans son corps nous amène à de nombreux autres changements de vie et d’appréciations.

C’est ce que je ressens en tout cas ! Et vous ? Laissez en commentaires vos remarques et témoignages !

 

Si vous voulez démarrer le changement d’alimentation, découvrez la méthode :

Méthode Crudivegan

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

7 réponses

  1. Bonjour Anne Marie,
    J’aime beaucoup débuter la journée avec vos messages, nous sommes ici pour apprendre à nous aimer oui , c’est un peu simplifié j’en conviens, mais c’est ce que je crois que nous avons comme mission.. envers nous même.

  2. Je suis bien d’accord!!
    Manger cru et vegan, (et je rajoute aussi bio pour ma part mais pour moi c’est tellement évident) est un élément déterminant du grand nettoyage: celui des industrio-occidentals, c’est à dire nous tous, qu’on sois yogi bio ou ouvrier du pétrole.
    On a tous besoin de s’alléger, et aussi majoritairement dans notre tête: croyez moi, pas besoin d’être en dépression pour entreprendre un travail de « mise au clair » de notre psychologie (appelée de toutes sortes de manières mais je retiendrai « développement personnel »).
    Et le régime crudivegan est un catalyseur de ce travail!
    Merci pour ce blog qui nous y encourage!!!

  3. Bonjour Anne-Marie,
    je vous remercie pour votre site et tout le soutien et informations indispensables qu’il m’apporte dans mes débuts concernant l’alimentation vivante…
    Je voulais contribuer aussi en vous apportant une information que peut-être vous n’avez pas concernant l’eau.
    J’utilise la carte eau G2, qui ré-harmonise la mémoire et optimise la qualité énergétique de l’eau.
    Vous pourrez trouver les références et explications sur le site :
    http://www.ataraxya.com
    Bien cordialement
    A bientôt, merci encore.
    Solange

  4. bonjour anne .marie
    merci de tous vos envoie
    je ne suis pas végétarienne malgré que j’ai diminuer a 90 %les viandes
    je me renseigne pour changer mon alimentation
    surtout pour ma santé
    pour moi très dur de manger tous cru je fais pour le moment 50 /50 avec le cuit
    j’espère y arriver malgré mon âge
    dans le vie faut savoir se remette en question
    bonne continuation a nous guidé
    marie rose

  5. Bonjour Anne Marie je m’intéresse à cette alimentation de plus en plus surtout depuis que j’ai eu mon fils car je n’ai pas pu prendre un congé maternité et donc j’étais très fatigué deplus j’ai allaité et jallaite toujours (9mois) donc il était or de question de consommer des produits laitiers qui serait passé dans mon lait. Cependant je ne suis pas crudivore je mange cru à 60 et 80 pour cent selon la journée et je consomme encore des produits animaux de temps en temps je n’arrive pas à passer le cap, mais j’évite vraiment le gluten et les produits laitiers de vache et c’est vrai que déjà comme ça je me sent plus en forme je regarde tes vidéo de journée cru et test les recette mais pour les salade j’ai du mal à supprimer l’huile je trouve que c’est toujours meilleur avec. Avant je pense que je mangeais pas trop mal par apport à une moyenne pas de produit industriel casi pas de produit laitier pas beaucoup de pain beaucoup de légumes et de fruits mais des protéine animal à chaque repas et produits sucrés (maison) avec beaucoup de sport et du yoga.cependant je ne veu pas que te raconter ma vie mais j’ai une question et voudrais savoir ce que tu en pense. J’ai des problème de nez qui coule et sinusite récurrente pensé tu que c’est parce que je consome encore trop de produit animaux (3fois par semaine Max) ou alors que mon corps élimine les toxines car je me tourne quand même vers l’alimentation végétarienne avec cru 60 pour cent minimum sur une journée . Je te remercie d’avance pour ta réponse car je me pose beaucoup de question

  6. Bonjour Anne-Marie,

    Je suis végétalienne crudivore à environ 95%, je mange cuit le plus souvent lors de mes sorties (je suis étudiante).
    Mon intérêt pour l’alimentation crue s’est fait très progressivement, à la base je mangeais de tout (viande, produits laitiers à profusion et même parfois jusqu’à 1L de coca par jour …). J’ai d’abord était végétarienne pendant 2 ans avant de passer au végétalisme et finalement très vite au crudivorisme.
    Et comme vous dites, ça métamorphose, ça a changé ma vision de la vie entièrement et je suis tellement heureuse que ça m’arrive jeune et ne pas être arrivée à un extrême (maladie) pour opérer cette révolution.
    Niveau physique, quelques kilos perdus (je sais pas combien je n’ai pas de balance) tous les petits désagréments du quotidien se règlent (plus de fatigue le matin, pas de coup de barre après le repas, pas de pb de digestion, toutes ces choses qu’on prend comme étant presque normales finalement alors que non !).
    Ce qui est génial aussi c’est que je me suis autonomisée dans le sens où maintenant je fais mes propres recherches et ce sur ts les sujets d’où un changement d’état d’esprit flagrant !
    Je ne regrette rien de mon alimentation passée.
    Au niveau du sport, je courais avant car je marchais peu au quotidien. Aujourd’hui c’est l’inverse je marche chaque jour donc je ne ressens pas l’envie ni le besoin d’aller courir.

    La seule chose qui peut être parfois difficile à gérer (au début en tout les cas) c’est qu’en sortant de la norme on s’éloigne des gens mais après quelques mois, à force de discussion (prosélyte un peu je dois l’avouer :p), les personnes autour de moi s’interroge et me disent parfois fièrement avoir fait un repas que de fruits par exemple ou alors projeter de devenir végétarien et ça je trouve ça génial !
    Finalement, sans faire grand chose on a quand même une force d’impact sur notre entourage.

    Voila mon petit témoignage et un grand merci pour votre blog très enrichissant et inspirant !

    Bien cordialement =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.