Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Ouvrir une noix de coco

Deuxième  méthode  d’ouverture d’une noix de coco thaï ! (pas très pro mais rigolo)

Vous pouvez voir la première que j’avais aussi filmé ici : https://crudivegan.com/2013/05/noix-de-coco-ouvre-toi.html

A vous de voir laquelle est la meilleure…

 

Je pense que tout est dans la qualité du couteau.

J’espère que vous vous amuserez autant que moi  😉 !

Image du livre Dessert crus

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

20 réponses

  1. Bonjour Anne Marie

    Je suis crudivore depuis presqu’un an, je tiens à vous remerciez pour toutes vos démarches, pour en venir à mon interrogation, depuis près que deux mois j’ai des douleurs au bas du dos, serais ce du à un manque dans mon alimentation, je vois un massotherapeute et cela perchiste.

    Merci à l’avance.

    1. Charles, il ne faut pas tout mettre sur le dos de la nourriture ! Comme disait Molière « le poumon, vous dis-je !! »
      Le mal de dos peut venir d’une mauvaise position, d’un problème de rein (il faut bien boire), d’un soucis (« j’en ai plein le dos »), mais je ne vois aps de relation évidente avec le fait de manger des végétaux. En tout cas, bon courage.

    2. Consommez vous beaucoup de légumes a fibres durs crus?
      Ces maux de dos peuvent aussi êtres dus a l’irritation du colon du a trop de fibres dures des légumes sur un colon pas en parfait état, essayer avec des cuits peut être ou plutôt centrez vous sur des fruits crus bien murs aux fibres plus douces pour voir si il y a une différence~

  2. Le titre de la vidéo aurait pu être aussi « Faites du sport sans vous en rendre compte 2ème partie » !!! Ce matin j’en ai consommé sous forme sèche râpée achetée en vrac, dans un blender de banane c’est délicieux aussi, ou dans une salade.

  3. Bonjour Anne-Marie!
    Je vois que vous peinez quand même! Voici un garçon qui fait autrement:
    https://www.youtube.com/watch?v=VVPPkBEhi94
    et moi, après l’épluchage du haut, je ne prends même pas de couteau, je prends un gros tournevis plat et je fais 4 trous en tapant avec un outil quelconque sur le bord de la calotte et plus large que sur cette vidéo, et ça se soulève très facilement, et ensuite pas besoin de la fendre car on peut racler la chair par l’ouverture tout simplement! Vraiment facile!
    Bravo toutes vos idées très encourageantes!

  4. Bonjour Anne Marie. Merci pour vos vidéos qui sont bien utiles.
    Pour ouvrir une noix de coco facilement, vous la tenez dans une main et vous frappez dessus avec un marteau. La noix de coco se fend presqu’en une seule fois et en ligne droite tout autour. Il ne reste plus qu’à l’ouvrir. Il faut être installée au dessus d’un récipient pour récupérer l’eau.
    Bon courage. A bientôt.

  5. Merci pour tout ce que vous apportez comme information en images Anne-Marie! c’es cool!

    Je n’ai pas l’habitude d’utiliser les noix de coco fraiches. C’est la première fois que je découvre une telle noix de coco…..comme quoi on en apprend tous les jours!!!! où les trouvez-vous? merci d’avance.

    1. Ces noix de coco Thaï se trouvent en général dans les magasins asiatiques de produits exotiques. En fonction de l’époque de l’année, elles coûtent 39 centimes, à 2€, 2€30… (en tout cas près de chez moi)

      1. Bonjour Anne-Marie,
        hier nous sommes allés au magasin asiatique du coin, j’ai acheté des noix de cocos fraîches qui ont l’air identiques à celles de la vidéo.
        Ce midi on en a ouvert une, le goût et l’odeur sont bizarres, quelque chose de déplaisant.
        On a ouvert une autre noix de coco pour voir mais c’est pareil.
        Ma femme est d’origine asiatique et mangeait des tas de noix de cocos fraîches dans son pays, elle dit que ça n’avait pas ce goût bizarre du tout.
        L’explication peut-être qu’elles ont été congelées ?

        1. Bonjour, oui c’est possible ou bien elles sont trop vieilles. Si le liquide est trouble, si l’odeur n’est pas agréable, il ne faut pas la manger en tout cas. Quel dommage ! un peu comme lorsqu’on ouvre un avocat et qu’il est tout noir !

  6. UN immense merci pour ta belle présence et tes suggestions tellement inspirantes!!! Ça m’aide beaucoup et me motive à poursuivre dans cette voie du crudivorisme grâce à tout ce que tu apportes de concret!!! Je ne connais pas vraiment ce qu’est la jeune noix de coco et j’aimerais si c’est possible que tu m’expliques la différence entre cette jeune noix et la noix classique que je connais et qui a un extérieur rugueux et brun comme l’écorce…Un gros merci et une magnifique journée!!!

  7. A vrai dire pourrais tu nous donner le nom du magasin où tu as acheté les noix de coco jeunes.
    Merci d’avance.
    Je les achète dans Paris et elles ne sont pas toujours bien terribleq.

  8. Anne-Marie, très rigolote, la vidéo. C’est bien de ne pas trop se prendre au sérieux. J’adore! C’est une bonne façon d’ouvrir une noix de coco, surtout quand tout se passe bien. Moi, on m’a appris une autre façon d’ouvrir la noix de coco Thaï.

    Il faut prendre un couteau tout-usage bien tranchant (surtout pas un couteau de chef), l’incliner à 45 degrés sur le cône de la noix de coco et donner un grand coup sur le manche (avec quelque chose de dur). Une fois l’incision faite, on rentre davantage le bout du couteau à l’intérieur de la noix de coco et on le baisse pour que le couteau soit parallèle à la planche à découper et pour que le sommet du cône craque. Ce dernier s’élèvera un peu et tout ce qu’on a faire, c’est tourner la lame de façon circulaire et soulever le sommet.

    Pour récupérer l’eau, j’ai lu à quelques endroits que la fibre blanche extérieure est très toxique, car elle est aspergée de produits chimiques pour qu’elle ne moisisse pas. Selon certains, il faut garder le plastique dessus. On utilise un pot maçon de 2 L ou plus avec une grande ouverture et on la met par-dessus le trou de la noix de coco. Après, on renverse le tout la tête en bas.

    Pour récupérer la chair, on a juste à prendre une spatule en caoutchouc et à l’insérer entre la chair et la paroi en bois de la noix de coco. La chair sera assez molle pour qu’elle se décolle de la paroi. Puis, on peut tirer la chair avec nos doigts, si on est assez habile, en seul morceau.

    Voilà! À essayer pour voir si ça marche mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.