Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Les crudivores sont maigres !

« Tous les crudivores sont maigres » car « ne manger que des végétaux équivaut à un long jeûne ! ». « Les crudivores végétaliens n’ont pas de muscle ! » : trois idées reçues !

 
Idée fausse 1 – Tous les crudivores – végétaliens sont maigres  !

1) C’est faux. Je suis la preuve vivante du contraire, et avez-vous déjà vu les muscles du docteur Campbell, de Durianrider, des bodybuilder végétaliens ?
2) Il est certain que ce mode d’alimentation engendre des gens plus minces dans l’ensemble. Est-ce pour autant de la maigreur ?
En fait la norme a été déplacée car il existe de plus en plus de personnes en sur-poids* et la personne mince d’avant la guerre est jugée maigre maintenant.

Avant, le gros bébé ou la personne très ronde était associés à la santé. On disait qu’ils étaient « bien-portants » ! Cela datait du temps où les épidémies et les périodes de famines auxquelles il fallait faire face étaient nombreuses. Mais de nos jours, la disette n’existe plus dans nos contrées (je n’ai pas dit la pauvreté) et on n’a plus besoin d’avoir des réserves de graisse corporelle.
On associe à tort  la maigreur à l’anorexie. Alors qu’il existe des gens qui sont tout naturellement très minces.

Et pourtant, il est préférable pour la santé d’être très mince qu’en surpoids.

Avoir une surcharge de graisse corporelle n’est pas le moins du monde un signe de bonne santé.  Car plus vous avez de graisse corporelle et plus votre corps devient résistant à l’insuline, et plus vous devez produire de l’insuline pour que le sucre en excès de votre sang soit distribué convenablement dans vos cellules. Cet état de fait conduit au diabète, qui est considéré comme une épidémie ces temps-ci tant le nombre de personnes concernées augmente. Le sur-poids conduit aussi aux maladies cardiovasculaires, problèmes respiratoires, rhumatologiques, veineux…

Tous les crudivores-végétaliens ne sont pas maigres mais plutôt en bonne santé !

Idée fausse 2 – Ne manger que des végétaux équivaut à un long jeûne !

C’est ignorer la palette de vitamines, minéraux et éléments essentiels contenus dans les végétaux ! C’est considérer que les carottes apportent la même chose que les pommes ou les mangues ou les bananes… voir article http://www.crudivegan.fr/2013/07/alimentation-crudi-vegan-ou-sont-les.html
Protéines, lipides et glucides sont fournis dans les bonnes quantités au cours des repas végétaux, à condition de prendre un minimum de 2000 calories par jour. En plus, c’est facilement vérifiable avec le logiciel gratuit cronometer.com. C’est à dire 80% de glucides, 10% de protéines, et 10% de lipides.

En ne mangeant que des végétaux, votre corps est parfaitement nourri et en pleine santé.
On n’a définitivement pas besoin de tuer, ni de torturer des animaux pour vivre en parfaite santé. Pire... on s’en trouve un milliard de fois en meilleure santé sans eux. ( Et eux aussi 😉 )

critiques

Idée fausse 3 – Les crudivores végétaliens n’ont pas de muscles !

Là encore voir la question 1 au sujet des crudivores qui sont de super athlètes !
Et ne pas confondre avoir un corps musclé avec manger de la viande pour avoir des protéines.

Voir  quelques articles ici : http://www.crudivegan.fr/2012/10/de-la-viande-pour-faire-du-muscle-on.html, ou http://www.crudivegan.fr/2012/08/et-les-proteines-alors.html,  ou http://www.crudivegan.fr/2012/11/ou-trouver-tous-les-acides-amines-dont.html.

Pour faire court, les protéines se trouvent dans les fruits et légumes dans les bonnes proportions. Un excès de protéines est bien plus dangereux car elles acidifient le corps, favorisent la perte de minéraux et entraîne cancers et maladies.

Alors pourquoi certaines personnes, une fois amaigries, la graisse fondue, paraissent sans muscles ? Parce qu’elles n’en avaient pas, pardi ! Ils n’ont pas une perte de muscle, mais une révélation du fait qu’ils ne sont pas musclées du tout ! La rondeur leur donnait cet air de bien-portants, voir plus haut !

En cas d’absence de muscle, une seule solution, qui ne réside pas dans l’alimentation, ni dans la prise de protéines en sachet, mais dans la… musculation ! Et oui, on n’échappe pas aux séances de sport pour se refaire une beauté musculaire !
100 squats par jour dans un premier temps pour le bas du corps, 100 pompes pour le haut, et vous voilà refait à neuf ! Mais on peut aussi lever des poids ou faire de la barre fixe ! Il faut s’y donner, souffrir un peu sans doute, mais c’est pour obtenir un corps dynamique et affûté, sans oublier d’y prendre plaisir et de s’amuser.

Le fait d’être crudivores-végétaliens ne fait pas disparaître les muscles (ni apparaître). Seul le sport permet d’être musclé.

Il y a encore d’autre critiques à déjouer. N’hésitez pas à nous les faire connaître et nous verrons comment en venir à bout !

* Etats-Unis les personnes rentrant dans la catégorie « surpoids » (IMC >30) représentent 40% des hommes adultes, et 30% des femmes adultes. En France, la proportion est de 32,2% des plus de 18 ans, (selon les données 2012 de l’enquête Obépi).
** Il faut évidemment manger suffisamment de protéines quand même. Et pour cela, il faut prendre suffisamment de calories dans la journées. Manger des fruits en quantité (les légumes verts n’en apportant que très peu) pour arriver à 2000, 2500, 3000 ou plus par jour, en fonction de son gabarit, assure un nombre de protéines parfait. 5 à 10% du nombre total de calories doivent être des protéines.

Pour avoir toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l’alimentation crue et obtenir un suivi personnalisé :

<div

Méthode Crudivegan

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

11 réponses

    1. Et bien… j’en fait 200 par jour pour les squats, et 20 pompes (j’ai progressé ;))et 60 sec de planche et… 8 km de course à pied !non mais ! parfois je saute à la corde aussi. Plus on en fait, plus on envie d’en faire.

  1. Puisque vous appelez au débat, voici mes réserves quant à votre mode d’alimentation, sans animosité aucune 🙂 :

    Certains végétaux contiennent en effet des protéines, mais celles-ci sont nettement moins facilement assimilables (voir quasiment pas assimilables du tout) par l’organisme que celles contenues dans la viande. Les plus assimilables sont celles contenues dans la viande rouge (qu’il faut limiter bien sûr, genre 2 fois par semaine au max, car comme vous le savez bien, ce type de viande n’est pas excellent pour la santé). Des végétariens arrivent à assimiler suffisamment de protéines grâce à certaines associations alimentaires (de type céréales + légumes secs ou soja) mais là encore nous retombons dans le cadre d’une alimentation cuite et pas 100% crue.

    Ma deuxième réserve est plus « digestive » et concerne l’équilibre des intestins d’un crudivore. Par exemple, perso j’adore le melon, mais je me limite car si j’en mange trop je suis vite malade. Ou alors je compense en mangeant un peu de riz avec pour équilibrer le tout. Visiblement vous vous portez à merveille et j’en suis ravie pour vous, mais comment réagirait le système digestif d’une personne aux intestins un peu fragiles ? Honnêtement je ne pense pas que l’organisme humain (ou en tout cas celui de la plupart) soit fait pour manger uniquement cru.

    Voilà, j’espère que vous ne prendrez pas mal mes critiques, je serai juste curieuse d’avoir votre avis sur ces deux points. Je vais de temps en temps visiter votre blog et je trouve certains point abordés intéressants, et j’ai des choses à redire sur d’autres. Perso je pense que notre alimentation gagnerai à être considérablement équilibrée, mais je ne crois pas au pouvoir du 100% cru non plus.

    Par exemple, depuis la seconde guerre mondiale, les gens se sont mis à penser qu’il fallait manger de la viande deux fois par jour, ce qui est faux et malsain ! En résulte le traitement assez infâme que vivent les animaux aujourd’hui. On gagnerai à ralentir tout ça, à traiter les animaux décemment et à arrêter de manger de la viande à bas prix pour pouvoir en manger tous les jours, à se faire plaisir avec un beau morceau de bœuf acheté chez le boucher une ou deux fois par semaine. Idem pour le poisson ou la volaille.

    On devrait baser tous nos repas sur les végétaux pour profiter de leurs formidables bienfaits, mais pourquoi se priver des céréales, de certains produits laitiers, ou même d’un chouïa d’huile d’olive, bons pour la santé et plus équilibrés pour l’organisme de la plupart d’entre nous ?

    Après c’est à chacun d’équilibrer son alimentation selon ses besoins et ses envies, et je suis contente pour vous que vous en ayez trouvé une qui vous convienne.

    Sur ce je vous laisse, j’espère ne pas vous avoir froissée.

    1. Bonjour Anonyme,
      Si vous souhaitez d’autres pistes de réflexions sur ce sujet, vous pouvez « fouiller » sur le site de Anne-Marie et aussi faire un tour chez Thierry Casanovas sur « vivrecru’; C’est une mine d’info sur tout ce qui concerne l’alimentation frugivore et la physiologie.
      Que votre fin de journée soit juteuse à souhait !
      Cordialement
      Marianne

  2. @Anonyme12 juillet 2013 11:01

    « perso j’adore le melon, mais je me limite car si j’en mange trop je suis vite malade. Ou alors je compense en mangeant un peu de riz avec pour équilibrer le tout. Visiblement vous vous portez à merveille et j’en suis ravie pour vous, mais comment réagirait le système digestif d’une personne aux intestins un peu fragiles ? »

    Pour le melon, regardez l’article d’Anne-Marie : http://www.crudivegan.fr/2013/07/la-combinaison-des-fruits-entre-eux.html
    Prenez un autre exemple de fruit…

    Personnellement, moi aussi, j’ai souvent eu les intestins fragiles et de grandes difficultés de digestion. Depuis que je suis en majorité une alimentation crue à base de fruits et de salades, cela va plutôt mieux.

    Quant aux produits laitiers, ce n’est pas qu’un problème de digestion, cela contribue au traitement infâme que vous évoquez justement (d’ailleurs, il faut arrêter complètement boeuf, volaille et poisson, même une fois par semaine, c’est un traitement infâme !)

    Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.