Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Jus ou smoothie, il vous faut les deux !

Quelle différence y a t-il entre un jus et un smoothie ?

Un smoothie

La plupart d’entre vous le savent : un smoothie se fait dans un blender avec les végétaux entiers, broyés pour obtenir un liquide qui contient donc les fibres.

le Vitamix
le Vitamix, blender

Exemples de smoothies :

  • que des fruits : bananes, poires, oranges, mangues, ananas, fruits rouges… en fait tous les fruits de la terre sont délicieux en smoothie ! S’il ne sont pas assez juteux, ajoutez du jus d’orange (frais évidemment), de citron, de pamplemousse, ou de l’eau de coco, ou de l’eau, tout simplement.
  • Des fruits et des feuilles vertes : vous obtenez alors un smoothie dit « vert ». C’est tout simplement la même chose à laquelle on a ajouté des feuilles de salade (toutes sortes de salades), de kale, de blettes, des fanes de carottes, de betteraves… vous avez compris : DU VERT !
  • Des fruits non sucrés et des légumes verts, en effet, les tomates, concombres, poivrons ne sont pas techniquement des légumes mais des fruits : Gaspachos, soupes de tomates, soupes d’épinards…

Vous trouverez de nombreux exemples de recettes de smoothies, smoothies verts et soupes dans Le carnet d’Anne-Marie ! Je prends un smoothie vert tous les jours : 1 banane avec une mangue et 2 feuilles de blettes par exemple.

Les smoothies sont de vrais délices ! Asseyez-vous face à un jardin ou parmi les fleurs de la maison (si vous avez un horizon devant vous, c’est encore mieux ! mais à Paris, ce n’est pas facile 😉 !), et dégustez !

Il y a un livre (vous savez comme j’aime les livres !) à propos des smoothies que je vous recommande de madame Boutenko : Green for Life.

 

Un jus

Un jus se fait dans un  extracteur de jus qui, comme son nom l’indique extrait le jus des végétaux  de la pulpe. Résultat on obtient à la fin deux pichets : l’un avec de la pulpe sèche, l’autre avec du jus.

Les deux options sont excellentes pour la santé autant que pour le plaisir. Le smoothie remplit évidemment plus l’estomac que le jus puisqu’il contient l’intégralité des fruits et/ou des légumes.

 

le Kuvings, ext acteur de jus
le Kuvings, extracteur de jus

 

La pulpe est jetée. Cela m’a longtemps paru complètement idiot de jeter cette bonne pulpe dont nous avons tant besoin pour faciliter le transit intestinal.

Puis je me suis rendue compte de deux choses :  1) l’alimentation crue est tellement riche en fruits et légumes (puisqu’on ne mange que ça, avec des noix, amandes etc…) qu’on ne manque pas de fibres. D’ailleurs le transit est parfait. C’est même le contraire qui pourrait se passer en irritant les intestins. Avec le risque de ne pas manger assez de nutriments puisqu’on ne peut pas manger au delà d’une certaine quantité.

2) Du fait de leurs concentrations en nutriments, les jus nous apportent un condensé de vitamines et minéraux faramineux ! Pour mon jus, désormais quotidien, je mets dans mon Kuvings 3 carottes, 5 tiges de céleri, 1 pomme. Ou bien une petite betterave, 4 céleri branches, 2 pommes et une feuille de kale.

Si je devais dans la journée, avaler tout ça, en plus de mon smoothie et de ma big salade, ce serait trop. Là, j’ai mon shoot de nutriments et je savoure en ronronnant la délicatesse de mon jus !

Faire des jus élimine le problème de devoir trop mâcher de grandes quantités de légumes certes mais cela permet aussi de minimiser les efforts de digestion et cela apporte les nutriments extraits, minéraux, vitamines ,enzymes, immédiatement dans le sang, assimilés en quelques minutes ! On parle de « shoot » de nutriments ! Les cellules deviennent plus résistantes aux maladies et se régénèrent mieux dans un environnement alcalin induit pas les minéraux alcalinisants des jus.

Contrairement à certaines personnes, je pense qu’il n’est pas très sage de ne prendre que des jus au delà de 2 à 3 jours. Sauf en cas de maladie grave qui nécessite une détoxification intense. ET surtout pas pour maigrir car alors vous retomberiez dans les travers des « régimes amaigrissants » qui frustrent et affament, entraînant un regain de fringales de compensation.

Que penser des jus d’herbes ?

Il faut lire le livre d’Ann Wigmore The Wheatgrass Book: How to Grow and Use Wheatgrass to Maximize Your Health and Vitality pour comprendre l’importance des jus verts.

Notre sang est très similaire à un jus vert : la chorophylle  contenue dans un jus de feuilles vertes n’est différente de l’hémoglobine de notre sang que par l’atome central ! L’hémoglobine, la protéine qui rend notre sang rouge, a un atome de fer central. La chlorophylle, la protéine qui rend les plantes vertes, a un atome de magnésium central.

Je pense que les jus d’herbes sont excellents pour recouvrer la santé. Je n’en aime pas le goût mais si j’étais malade, j’en prendrais. (Mais bon, je ne suis plus jamais malade !)

Et les jus de fruits ?

Je ne recommande pas du tout les jus de fruits à l’extracteur : le sucre contenu dans les fruits passe trop vite dans le sang à cause du manque de fibres, et cela a un effet stimulant sur l’insuline. Un fruit devrait être mangé entier.

Je ne mets dans mes jus que des légumes accompagnés d’une pomme pour le goût parfois, mais je ne fais jamais de jus uniquement de pommes, par exemple.

 

Voilà vous savez tout ! je prends chaque jour un smoothie et un  jus… comme ça, pas de jaloux !

Ajoutez une belle salade et quelques fruits entiers et vous aurez fait une magnifique journée crue vegan pour une santé maximum !

 

S’il vous passait par la tête de vous acheter un extracteur de jus, sachez que chez Crudijus, vous aurez une offre avec mon code scarole33.

Si vous avez envie d’avoir des recettes et des idées pour le matin, le midi et le soir, voici mon Ebook  « Le carnet d’idées d’Anne-Marie ».

Pour des recettes de salades, sushis, spaghettis, dips et autres, Savoureuses recettes pour dîners crus !

Pour fêter l’arrivée du printemps, cliquez sur ces deux liens !

 

Image du carnet d'Anne-Marie


Image du livre diners crus

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

13 réponses

    1. Je pense que c’est comme un ananas frais et un en boite : rien à voir. Les jus du commerce sont pasteurisés, ils ont perdu pas mal de leur intérêt. Le goût aussi est très différent : entre un jus de carottes maison fraîchement fait et la bouteille de jus de carottes ! Mais, parfois cela peut rendre service. Il vaut mieux un jus en bouteille, peut-être qu’un pain au chocolat en cas de faim 🙂 !

        1. Au sujet des smoothies en bouteilles, ils ne sont pas toujours crus.Ils sont souvent pasteurisés. Cela fait perdre de sa teneur en vitamines (surtout la C) et en enzymes de votre smoothie.

  1. Merci pour ce bel article Anne Marie, c’est vrai que jus et smoothie, c’est l’équilibre assuré et puis c’est un vrai bonheur à déguster, ça vaut tous les cocktails du monde (heu… en même temps je n’ai jamais bu de cocktails avec de l’alcool mais là je ne risque pas d’en avoir envie !!!) ! Bon WE !!!

  2. Bonjour Anne Marie, adepte de votre blog et de vos bons conseils j’ai je crois toutes vos recettes, je plonge dedans dès que je me lasse de manger la même chose 🙂 Merci pour tout ça et votre bonne humeur 🙂
    Concernant la conservation des jus fait maison j’ai lu plein d’info contradictoire ! alors j’aimerai avoir votre avis qui est toujours plein se bon sens 😉
    Je travaille à l’extérieur toute la journée et donc pas question de me faire un jus vert (ou rouge dans la journée (ni le matin aux aurores je tiens à mon sommeil 😉 en général je prépare le soir le met dans un flacon en verre (comme le smoothie d’ailleurs) et je sirote le smoothie le matin et le jus dans l’après midi après ma « slight doggy salade ».
    J’ai tout faux ? je perds tous les nutriments et bonnes choses du jus & smoothie ?
    dernière question 😉 faut il mieux manger les jus vert à distance des repas ?
    Voilou
    Merci Anne Marie si vous avez 2 mn pour le faire part de vos lumières 🙂
    Bon après midi

    1. C’est interro écrite alors ? 🙂
      La conversation des jus : on dit qu’au bout de 15 minutes, ça ne vaut plus le coup ! Donc l’idéal, c’est de faire son jus et de le boire aussitôt ! C’est ce que je fais. Les smoothies, c’est pareil : on les fait, on les boit. Mais ça c’est le monde parfait. La vie est faite de compromis, pas vrai ? Alors, je vais vous dire : faites au mieux ! la perfection n’est pas de ce monde. Il vaut mieux un jus amoindri que pas de jus du tout. ET il y a aussi toutes les bonnes intentions que vous mettez dans ces jus et smoothies qui vous font du bien aussi. A ne pas négliger !
      Manger les jus (rigolo… mais c’est vrai qu’il faut les « mâcher » !) à distance des repas : un jus de 4 tiges de celeri, 3 carottes et 1 pomme, c’est de l’alimentation. Donc après ça, on a déjà moins faim ! Dans ce sens, on peut attendre d’avoir faim pour passer à la salade par exemple. C’est une affaire de place dans l’estomac !
      Je réponds avec mon bon sens. Tout cela n’est pas très scientifique !

      1. Meuh non 🙂 pas une interro ! juste des questions 🙂 🙂
        Merci merci pour votre bon sens et je vais continuer à faire au mieux en essayant de « manger » mes jus et smoothie « live » tant que faire se peut 😉 sinon en différé…..
        Bon WE à vous

  3. Je pense pareil que toi Anne-Marie, dès le début j’ai allié le tout « smoothies de fruits surtout dattes + bananes, jus de légumes, salades et fruits à la croque ». C’est bien de préciser qu’un jus n’est pas un repas. Le jus d’herbe de blé c’est écœurant, une horreur, j’en ai fait pousser, j’ai tout jeté ! A la place, les feuilles d’épinards c’est très bien, très vertes et aucun goût de verdure !
    Tu ne crois pas que les datorades, bien que smoothies, libèrent rapidement trop de sucre dans le sang ? J’en prends le matin vers 10h30 (environ 25 dattes deglet, très pratique au travail et tellement délicieux, je bois ça en 30 minutes environ) après le litre de jus d’oranges pris à 7 heures. Et je m’interroge aussi sur les fibres broyées si finement dans le blender : jouent-elles encore leur rôle de fibres ??

    1. J’ai arrêté les datorades depuis un bon moment… pourtant c’est si bon ! mais je préfère des choses plus légères. On évolue aussi à son rythme.
      Les fibres des jus ne sont plus dans leur état initial dans un smoothie, c’est sûr. Mais on ne se nourrie pas que de smoothie ! Les fibres sont aussi dans les salades, les légumes les fruits qu’on mange entiers… Il ne faut pas trop se prendre la tête à deux mains… on mange des végétaux crus, tout va bien !

  4. Merci Anne-Marie pour tes bons conseils éclairés !
    Je me posais aussi la question, étant donné les prescriptions contradictoires glanées sur le net et dont il faut parfois décrypter la finalité commerciale.
    Comme toi, je panache et mes smoothies sont liquéfiés de jus d’orange, citrons, grenade, ananas, caramboles etc. produits du Hurom utilisé quotidiennement depuis 4 ans, ce qui fait du 2 en 1 avec l’ajout de bananes, papayes, mangues et/ou autres fruits « épais » dans mon blender Lacor. Les combinaisons sont très nombreuses pour un enchantement du corps et des papilles (même si quelquefois ce n’est pas une franche réussite comme le mix poires/jus de grenade partagé avec une amie de passage récemment, à l’avenir je me régalerai des poires « solides »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.