Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan
graines germées

Faire germer ses graines à la maison, facile et rigolo !

Il y a des années je possédais tout un lot de bocaux contenant des graines à différents stades de germination et j’avais comme ça un turn-over de graines prêtes à être consommées tout le temps. Et puis je m’en suis lassée, d’autant que je finissais par les laisser trop longtemps germer, ce qui donnait ensuite des graines immangeables et je me suis sentie dépassée par le temps et l’espace que cela me demandait. J’ai raconté tout ça dans un article en  2013 (que vous trouverez ici si cela vous dit !).

Puis j’ai eu de nouveau envie de faire pousser des graines de temps en temps, une par une cette fois-ci… les cultures intensives ne sont pas faites pour moi ! Faire germer ses graines de tournesol, alfalfa, radis, brocolis et autres à la maison demande un petit investissement en temps mais c’est aussi une grande satisfaction de pouvoir poser sur sa salade le fruit de son petit jardinage personnel 🙂 !

Quel est l’intérêt des graines germées ?

Les graines contiennent des enzymes qui les empêchent de germer spontanément. C’est ainsi que que les noix, graines et légumineuses peuvent rester intactes dans le placard très longtemps. Pour se mettre à vivre, il leur faut de l’eau. L’eau les réveille et libère les enzymes inhibitrices, ce qui permet aux graines de commencer à germer. Durant la germination, ces enzymes libérées vont modifier les macronutriments, protéines, glucides et lipides, qui vont devenir plus digestes et bio disponibles et vont multiplier les micronutriments, vitamines, minéraux et oligo éléments. Le moment où les germes sont développés mais pas trop pour ne pas avoir encore de feuilles, est le moment où la graine est au maximum de sa composition en nutriments.

Cela dit, même s’il est vrai que les graines germées sont très riches en nutriments, il en faudrait quand même beaucoup pour arriver à 2000 calories ! Qui peut se nourrir de graines germées ? Elles sont tout simplement un petit plus sur une salade ou dans un sushi-maki cru, un joli apport dans un plat. Je ne les considère pas comme vraiment significatives d’un apport en protéines par exemple, contrairement à de nombreux crudivores enthousiastes, une cuillère à soupe d’alfalfa germée ne contenant que 0,1 g de protéines ! Il faudrait 12 cuillères à soupe pour obtenir 1 g de protéines, soit 25 g environ.

Mise en garde :

Comme je le disais dans mon article précedent, je déconseille les légumineuse germées, contrairement à de nombreux crudivores là encore, parce qu’en germant elles libèrent une toxine appelée lectine qui peut occasionner un empoisonnement aigu. Notamment dans les pois chiches, les lentilles, les pois, les adzuki, les haricot mung, rouges, blancs, noirs etc. J’en profite pour vous dire que les graines de lin, si bénéfiques pour la santé car elles nous apportent les précieux omega 3 (lipides poly-insaturés), contiennent aussi une toxine naturelle appelée glycoside  cyanogène. Il ne faut pas dépasser 1/2 tasse par jour soit pas plus de 84 g ou bien 12 cuillères à soupe de lin moulu… il y a donc de la marge, mais bon, je le dis quand même. (Voilà pourquoi je ne suis pas fan non plus des crackers de graines de lin, que l’on mange sans faim (et éventuellement sans fin)).

Comment faire germer ses graines à la maison ?

Cela dit, tout comme j’ai un immense plaisir à manger mes citrons, salades et herbes cultivées par mes soins sur le balcon (et aussi un peu de fierté, allez savoir pourquoi !), j’ai grand plaisir à ajouter ma cuillère de germes sur mon repas de temps en temps.

Pour celles et ceux qui ne savent pas encore comment une germination se passe ni comment procéder, voici une petite vidéo qui vous montera le miracle s’opérer 🙂

Le coffret dont je parle se trouve chez natura-sense.com

Restons connectés :

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

11 réponses

  1. Bonjour Anne Marie.
    J’utilise ce germoir depuis quelques temps et je le trouve plus pratique que les autres. Par contre, j’ai remplacé le pot en verre par un autre d’une contenance de 1 litre et c’est beaucoup mieux. Pour cela, j’ai acheté un gros pot de ratatouille dans un magasin de « la vie claire ». Le pas de vis est le même que celui du germellne.
    Bonne continuation.

  2. Bonjour. Pour ma part, je ressens une énorme énergie supplémentaire en moi, à manger des graines germées chaque jour. Comme je n’aime pas tellement la sensation de ces germes dans ma bouche, le matin, je me presse du citron, de l’orange ou du pomelot, ou un ensemble de tout ça, à loisir, et dedans, je mets des graines germées. Je passe le tout au mixer et… j’obtiens une boisson mousseuse merveilleusement bonne que j’appelle ma « potion magique » ! ça me met en super forme pour la journée. Merci encore Anne-Marie pour vos bons petits conseils !

  3. Je fais également mes pousses depuis plus de 3 ans. J’avais débuté avec les pots avec couvercles mais j’ai reçu en cadeau les plats de A. VOGEL et leurs différents sachets BIO. J’adore leurs variétés.

  4. Ah, c’est mon germoir préféré entre tous, je le trouve tellement pratique ! Tu me donnes envie de m’y remettre, j’ai la flemme depuis plusieurs semaines et pourtant c’est tellement bon les graines germées !
    Je retiens ce coffret pour une idée de cadeau, pour faire découvrir la germination à ceux qui ont envie de passer le pas mais qui ne savent pas comment débuter : j’en vois beaucoup autour de moi et ce petit kit de démarrage est une idée géniale.
    Merci de nous l’avoir fait découvrir !

  5. Bonjour Anne-Marie,

    Nous utilisons nous aussi ce germoir depuis quelques mois (après avoir tout d’abord acheté un germoir en plastique a « étages » qui nous sert toujours) et nous alternons régulièrement les graines… dont parfois des azukis ou des mungos.

    Je m’interroge donc, en lisant votre article, sur la germination de ces 2 légumineuses, notamment le haricot mungo qui donne la fameuse pousse que tout le monde appelle « soja ».

    Vu le nombre de consommateurs de cette pousse (qui l’achètent souvent telle quelle), n’y aurait-il pas eu plus de symptômes ou intolérances par rapport à cette toxine appelée lexine ?

    Merci d’avance pour vos éclaircissements.

  6. Bonjour,

    Je viens juste d’acheter mon bocal germline chez Biocoop mais je n’ai donc pas de petit livret de recettes.

    J’ai commencé par des lentilles et ça a bien marché, mais pas conseillé vous dites.

    Pour mon 2ème essai, j’ai mis des graines de roquette et là après le trempage (1h) je n’arrive pas à évacuer l’eau car c’est tout mucilagineux ?

    Merci pour votre article qui tombe à pic.

  7. Bonjour Anne-Marie,

    Voici ma façon toute simple de faire germer les graines. Tout le monde a des pots Masson à la maison, enlever le cercle du milieu du couvercle et mettre à la place un carré de moustiquaire (facile à trouver en quincaillerie). Voilà!

  8. Bonjour à tous,
    merci pour les infos, j’ai pu voir votre vidéo Anne Marie et je vous en remercie. J’ai enfin appris quelque chose, j’avais il y a fort longtemps fait germer des graines, mais elle sentaient mauvais. Et j’avais arrêter la culture. Je viens de m’apercevoir que j’oubliais une étape importante, le fait de rincer les graines tous les jours durant la germination… Je vais donc recommencer. Merci beaucoup, bon appétit à vous tous et bon automne.

  9. Bonjour Anne marie,
    Merci pour cette vidéo simple et astucieuse ! Je souhaite également acheter l’e-book « je mange cru pendant un mois ».
    Peut-on suivre un régime végétalien avec un simple blender-problend4 de philips? Et sans l’équipement mentionné notamment dans la rubrique ustensiles ? Merci d’avance

      1. Merci mille fois pour cette réponse rapide!
        Je m’équiperai un peu mieux des que possible
        C’est parti pour un essai de 30 jours!
        très bon week end à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.