Marianne, Mimitempête et Annie, entre autres, m’ont demandé mon sentiment vis-à-vis des graines germées. 

Je ne mange plus de graines germées. Ce n’est ni un credo, ni un rejet fondamental. En fait, j’en achète de temps en temps dans des barquettes déjà préparées, plus pour faire joli que pour un apport nutritif.
Après avoir passé des années à arroser consciencieusement mes paniers et bocaux remplis de graines d’alfalfa, de lentilles, de blé, etc. (j’avais comme beaucoup un germoir à étages, et des bocaux à renverser sur un support, une coupelle… tout !).
Après avoir lu tous les livres possibles sur le sujet et poussé mes jeunes enfants à en prendre des poignées…
graines germees
J’ai finalement trouvé quelques inconvénients à tout ce barda :
  1. Cela prend beaucoup de place dans la cuisine
  2. Cela prend beaucoup de temps de penser à arroser, faire un roulement de graines… enlever les graines moisies, gérer le flux, car trop germé, ça ne va pas, et pas assez germé, non plus…
  3. Justement le problème de contamination par des bactéries est toujours possible, et souvent j’avais l’impression qu’elles étaient un peu moisies, et dans le doute, je jetais tout.
  4. Elles n’ont pas d’intérêt significatif car, même s’il est vrai que les graines germées sont très protéinées, très riches en minéraux, elles sont aussi très petites ! Et franchement il faut en manger beaucoup pour avoir une quantité significative de minéraux !
  5. Elles sont parfois toxiques, et je déconseille les recettes d’houmous fait avec des pois chiches germés, ou avec des haricots germés. Les graines de sarrasin germées par exemple peuvent induire une sensibilité au soleil chez les consommateurs. Donc pas de germes de légumineuses, qui sont difficiles à digérer à cause de leurs sucres (amidon cru) et de leur enzymes inhibitrices et légèrement toxiques.
  6. Par contre, les graines germées de graines de tournesol, d’alfalfa, fenugrec (bien que j’ai lu que ces dernières ne devaient pas être consommées en trop grande quantité), brocoli, etc. qui ont des pousses vertes, sont considérées comme des végétaux que l’on peut consommer sans problème. Toutefois les feuilles vertes de salades sont bien plus riches en vitamines encore et pour obtenir l’équivalent des minéraux d’une laitue, il faudra manger pas mal de petites graines germées d’alfalfa ! Votre coupelle n’y suffira pas. Alors quand on considère le temps passé et le coût, je ne vois pas l’intérêt.
  7.  Par contre, acheter une petite barquette pour faire joli dans une salade ou pour agrémenter un maki cru… pourquoi pas ! Mais inutile d’investir dans une « ferme de germination » dans la cuisine !
Marianne me parle d’un certain Robert Marche qui aurait trouvé un moyen de ne plus avoir à arroser les graines chaque jour. Je ne connais pas, si quelqu’un peut l’éclairer, faites le dans les commentaires.
salade

 

J’ai fait pousser et j’ai mangé pas mal de graines germées, mais c’était du temps où je ne mangeais pas cette merveilleuse alimentation crue nourrissante et non toxique. Je pense ne plus avoir besoin de soit-disant super-aliments, car j’ai le sentiment de manger de la meilleure manière. Maintenant, mis à part les légumineuse germées qui me semblent dangereuses pour la santé, comprenez que je ne suis pas absolument contre les graines germées, mais simplement que le rapport bénéfice-inconvénient me semble très faible.
Qu’en pensez-vous ?

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus