Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Crudivore, est-ce que je vais tomber malade ?

Je reçois des mails ou des commentaires souvent de personnes qui me disent avoir découvert, qui des maux de tête, qui des boutons sur le visage, qui des maux de ventre, etc.  après avoir adopté l’alimentation crue végétalienne.

Est-ce normal ? Combien de temps cela va -t-il durer ? Y a-t-il quelque chose à faire ?

DSCF9630

 

A quoi faut-il s’attendre ?

La détoxification de l’organisme, du fait du changement de régime alimentaire, ou d’habitudes de vies, permet à l’organisme de se nettoyer de l’intérieur, provoquant des phénomènes d’excrétion de molécules toxiques de l’intérieur des cellules du corps. Les différents émonctoires (organes servant à éliminer) vont être utilisés pour réussir cette sortie des toxines : que ce soit par la peau, provoquant des boutons, de l’acné, ou par le foie avec le sentiment d’être barbouillé, ou par les intestins, ou encore par les poumons ou les reins. Une fois la crise passée, le corps débarrassé resplendit de toutes parts !

salade

Il s’agit donc d’une méthode naturelle que le corps met en place tout le long de sa vie, pour extraire ou neutraliser les substances toxiques que nous accumulons lors des réactions métaboliques ou du fait de consommations de substances toxiques. Lorsque le corps est submergé de façon récurrente, il s’épuise à tenter de rétablir ainsi les paramètres de son bon fonctionnement par éliminations de tout ce qui peut l’encrasser et lui nuire.

Là où cela se complique, c’est lorsque nous avons habitué notre corps à un grand nombre de substances toxiques quotidiennes (mauvaise nourriture, morte, grasse, sucrée, vide de nutriments, combinée à des graisses cuites toxiques, etc.) et que nous l’en « privons » d’un coup.

En mangeant des aliments non transformés, l’énergie vitale du corps est d’un coup libérée pour guérir et nettoyer l’organisme. Les organes se mettent alors à faire leur travail d’élimination des déchets présents avec plus de facilité, les toxines stockées dans les graisses se retrouvent  remises dans le circuit pour être éliminées. Et les symptômes s’accumulent ! Cela peut être de la fatigue, le nez qui coule, maux de tête, problèmes digestifs, problèmes de peau, tous ces symptômes étant des ajustements en vue d’une meilleure santé.

Les problèmes intestinaux par exemple, seront d’autant plus importants que vous avez pas mal abîmé vos intestins jusque là. En effet ils gardent des quantités de nourriture qui fermentent et putréfient formant des gaz… Leur élimination peut se révéler douloureuse pendant un petit moment.

De même certains se sentent fatigués parce qu’ils ne sont plus soumis aux aliments qui les maintenaient en état d’excitation factice, comme le café, les sucres raffinés, la viande, etc. Une fois sevré, tout revient dans l’ordre pour une meilleure santé.

C’est un moment passager, même s’il peut se révéler pénible, qui ne devrait pas durer des semaines !

Les crudivores qui prétendent vivre des symptômes de détox, des semaines, des mois, voire des années après leur changement d’alimentation feraient bien de se poser des questions !

Si vous constatez des symptômes désagréables pendant des semaines, sans aucune amélioration de votre état, inutile de persister dans le malaise sans vous demander si vous  mangez suffisamment, si vous ne mangez pas trop de graines oléagineuses, si vous avalez assez de feuilles vertes, salades vertes, légumes verts ou si vous ne mangez pas aussi des aliments néfastes ou si vous combinez bien les aliments entre eux… bref, il faut chercher !

Soit vous faites quelque chose de façon maladroite, soit encore plus probablement, votre mode de vie pèche dans d’autres domaines. En effet l’alimentation n’est pas tout ! L’exercice, le sommeil, le repos, l’eau, le soleil, l’air, les relations avec les autres, avec soi même… tout compte dans l’établissement d’une bonne santé.

 DSCF7722

Mon point de vue

Personnellement, j’ai peu connu d’épisodes de ce type. Mis à part des maux de tête durant une semaine environ après l’arrêt brutal du café, et une évacuation intestinale imposante quelques temps, je ne suis pas « tombée malade ».

Chacun ayant une histoire différente, la durée et l’intensité des symptômes de détoxification peuvent varier. Il m’est difficile de vous assurer sans vous connaître que ces phénomènes sont dus à ce changement de régime, qu’ils ne vont pas durer ou qu’il ne faut pas s’inquiéter, et risquer de passer à côté d’un problème à traiter ! Le plus simple étant de commencer à douter de la bonne marche de son régime si les effets néfastes persistent au delà d’une semaine.

C’est l’alimentation de la santé, pas de la maladie ! 

Si vous arrêtez la cigarette, la drogue ou l’alcool d’un coup (ou le café dans une moindre mesure), vous ressentez les effets de la détox fortement : maux de tête, dépression, malaise… la tâche est rude !

Mais je ne pense pas qu’avec des fruits et des légumes  frais, vous risquez de tomber dans les affres de la « désintoxe » dure !

Ces désagréments sont de toute manière bien moins graves que les maladies qui surviendraient dans le futur, sans cette remise en cause de votre façon de manger.

Une fois les produits animaux supprimés, le cru végétal augmenté quotidiennement et les aliments gras mis de côté, votre corps, remis de sa surprise, se mettra brûler efficacement les calories, à respirer facilement, à vous fournir une tonne d’énergie… qui vous rendrons le retour en arrière bien difficile 🙂 !

Et vous, quelle est votre expérience ?

Pour démarrer le nettoyage :

Méthode Crudivegan

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

21 réponses

  1. Je peux témoigner quant à la détoxification passagère mais qui peut être très intense sur le moment et faire peur si on n’est pas averti! En effet, suite à mon nouveau régime, j’ai eu de l’asthme comme jamais, à ne plus pouvoir faire un pas, parler en soufflant; incroyable! Une semaine puis plus rien et plus jamais d’asthme depuis maintenant 2 ans alors que j’en faisait depuis gamine dès le moindre effort…
    Autre crise également, une nuit entière à me tordre les boyaux et à me vider dans les toilettes!!! Voilà, si je n’avais pas su ce qui m’arrivait, j’aurai tout de suite arrêté le processus avec mon spray de Ventoline et aujourd’hui je serai encore asthmatique…

    1. J’ai arrêté pour l’instant le cru…j’ai eu de la diarrhée pendant plusieurs jours et des maux de tête, mais au bout d’un mois j’ai commencé à avoir des brulures d’estomac, je suis allée consulter et là le médecin gastroentérologue m’a préconisé de faire une fibroscopie et coloscopie, donc je vais bientôt faire ces examens.
      Ensuite, je verrai ce que le médecin me conseillera, étant donné que dans ma famille il y a des hernies hiatales, polypes et cancer du colon.

      1. Toutes ces choses la ne sont certainement pas « héréditaire »…mais ils ont bien bourrés le crane de la masse avec ces histoires ridicules…

      2. Bonjour, je vous conseille fortement de visiter le site de vicrecru.org avec Thierry Casasnovas qui parle beaucoup des intestins. Il y a des vidéos entières sur le sujets et bcp de personnes ont guérit grâce à ses conseils de la maladie de Crohn, de colon irritable, de cancer du côlon même. Bon courage

  2. Je pense que tout dépends la grandeur de la toxicité. Il faut prendre le temps de faire ses expériences aussi, donc de là à dire que si ça dépasse plusieurs semaines ce n’est pas normal … Tout le monde est différents (même si vous le dîtes plus loin dans votre article)

  3. Bonjour et merci pour tes vidéos et billets toujours intéressants.

    Pour ma part je vais vers une alimentation crue depuis un peu plus de 2 mois.
    Ce qui m’a amené à cette alimentation est une maladie de Crohn ainsi qu’un « burn out »mettant en avant un système nerveux épuisé.

    J’ai commencé par un jeûne à l’eau de 9 jours qui m’a fait beaucoup de bien, derrière j’ai repris progressivement sur une alimentation crue à 100 %, les signes de detox ont été de l’aérophagie, mal de tête et libération de beaucoup d’acide dans mon corps me brûlant littéralement l’estomac.
    J’ai été obligé de ralentir et de revenir à une alimentation plus traditionnelle. Puis je suis reparti sur le crue mais plus progressivement. Aujourd’hui, je suis à 60 % crue et j’ai toujours de la detox ; je fais des journées à 100 %, mais il me serait impossible de le faire tout le temps.
    Cette alimentation me fait également ressortir beaucoup de blocages émotionnels.

    Pour mon expérience et mon avis actuel sur la detox, je pense que pour certaines personnes telles que moi, la transition peut prendre du temps et qu’il faut l’accepter et à moins de pouvoir prendre un long congé sabbatique et un environnement adapté, quelques semaines ne suffisent pas.

    Parallèlement, je sens les bienfaits de cette alimentation et cela depuis le départ, surtout au niveau d’allergies que j’ai depuis plus de 10 ans et qui montrent des signes de guérisons, ainsi qu’une plus grande clarté d’esprit. C’est ce qui me pousse à persévérer et tes vidéos m’y aide.

    Amicalement

  4. bonsoir
    c’est vrai que si l’on n’est pas habitué de manger des crudités assez souvent depuis tout petit on ressentira un gêne intestinal mais les fruits et légumes crus n’apportent que du bien être au corps (L’élimination des toxines au fur et à mesure) donc on ne sera pas exposer à la chimiothérapie plus tard.Il suffit de se référer à nos aïeux qui mangeaient beaucoup plus de crudités que nous, les femmes étaient plus fécondes (entre 15 à 8 enfants). De nos jours beaucoup de jeunes femmes ont recours à la fécondation in vitro.Cela prouve bien que nous avons muté pour une mauvaise alimentation.Au revoir

  5. Bonjour Anne Marie, merci pour vos videos mais depuis plus de 7 mois que j’ai commence le cru je n’ai pratiquement aucun résultat a part un leger mieux, mais pas de detox, j’ai perdu 1kg sur 20 kgs que j’ai à perdre ! mais je suis sous Levothyrox 75 depuis 20 ans. Inutile de dire combien je suis déçue après tant de sacrifices et de souffrances. Un cauchemar ! Felicitations a celles qui sont satisfaites. Bonne soirée à tous. Monique

  6. bonjour et merci pour votre site. J’ai 50 ans.Je me mets au cru depuis environ 3 mois mais j’ y vais doucement var j’ai démarrer au cru total mais j’ avais des symptômes de detoxination comme une frilosité importante, mal au foie , des douleurs au ventre . Je suis très menue donc pas de poids a perdre. Je suis a un repas cuit de légumes le soir et le reste c’est cru. Je dirais que j’ai une vitalité impressionnante, mes bouffées de chaleur ont disparu et je n’ai plus les sinus bouchés. Je suis satisfaite de mon choix

  7. Les symptomes de détox peuvent effectivement durer des mois pour certaines personnes ayant de gros problèmes de santé et un passé plus ou moins toxique ce qui est lié évidemment et suivant aussi la capacité d’élimination des émonctoires et l’énergie disponible du système nerveux, tant mieux pour vous si ca n’a pas été votre cas Anne-Marie~
    Quand ca dure des années en général c’est plus douteux que ca soit de la détox en effet a moins d’avoir les fesses entre deux chaises, c’est a dire de varier entre alimentation crue très saine et écarts significativement encrassant ou d’abuser sur des « aliments » agressifs comme les plantes, l’ail, l’oignon et similaire~

  8. Bonjour
    Nous avons, ma femme et moi, commencé voilà 8 jours. Nous avons remarqué, une peau plus douce, ma femme ne perd plus ses cheveux, alors qu’elle en perdait chaque jour.
    Par contre hier et aujourd’hui, nous étions assez fatigués. Après avoir regardé la vidéo sur cronometer, il me semble que nous ne mangions pas assez, cela n’a pas l’air évident, j’ai vu que les bananes et les mangues étaient assez riches en calories, mais après, il semble qu’il faut manger de sacré quantité pour atteindre son quota.
    Bon affaire à suivre.

  9. Bonsoir,à tous (toutes)
    Un grand MERCI à Anne Marie pour son beau site ,pleins de bons conseils ;Je pratique le cru depuis 15j. à 90% ,jus de légume,salades ,soupe ,fruits, (le 1er jus fut presque imbuvable (sourire) poireaux ,oignons ,choux ect.ect. du n’importe quoi! )
    Adieu café au lait, pain et patate .Pas de symptome désagréable (à part les mains froide après mes repas .Les + un plaisir retrouvé « cuisiner » un bonheur toutes ses saveurs ,toutes ses couleurs qui boustent donnent envie et, de l’énergie pour bouger et en cadeau 1kg.5 et quelques centimettres en moins youpi!
    Affectueusement
    MTH

  10. Même si il me semble que l’alimentation crudivore est une bonne chose et que vous en êtes une bonne illlustration Anne Marie, il est un peu dérangeant de s’entendre dire qu’il n’y a pas du tout de problème avec le crudivorisme. Pour certains ça fonctionne et pour d’autres beaucoup moins. Nous ne sommes pas tous malades ou en santé ou…

    1. Dans ce cas il faut chercher pourquoi cela ne semble pas fonctionner, il y a des raisons, on n’a jamais vu une vache ne pas arriver a fonctionner sur sa nourriture physiologique qu’est l’herbe et les feuillages crues ou un chat avec la chaire animale crue, nous Homo Sapiens sommes anatomiquement une espèce frugivore je le rappelle~

  11. Tous vos commentaires prouvent en effet que chacun réagit en fonction de son histoire de façon différente. Comme Julot, je dirai que nous sommes faits pour manger des fruits et des feuilles vertes, point. Des études, des médecins l’ont prouvé. De nombreuses personnes dans le monde mangent majoritairement cru et toujours végétalien et s’en trouvent incroyablement mieux.
    Il y aurait des problèmes avec le crudivorisme végétalien ? Oui, quand on mange trop gras, ou pas assez. Il n’y a pas de miracle !
    Je pense, je trouve qu’il y a beaucoup de problèmes chez les mangeurs de viande, les buveurs de lait, les adeptes des plats tout faits, les mangeurs de pâtes blanches au gruyère… Mais ça, c’est la nourriture actuelle, celle plébiscitée par les vendeurs de produits, les marques, les pubs… des yaourts par ci, des pizzas par là… les labos pharmaceutiques que tout cela arrange bien ! c’est de la nourriture ça ?
    Vous trouvez que les gens vont bien avec leur nourriture cuite, grasse, vide de nutriments ?

    1. Oui je suis d’accord avec vous je pense que c’est le meilleur mode alimentaire pour l’être humain, mais pourquoi cela ne fonctionne t’il pas pour certaines personnes comme moi ?. Il n’y a aucune solution semble t’il ! C’est ce qui est désespérant ! Depuis presque un an que j’ai commencé ! Aucune solution n’est proposée, aucune explication ! Bon week end a vous. Monique

      1. Je suis désolée Monique, j’aimerai tellement pouvoir vous dire, faites ci et ça et tout ira mieux ! Vous avez un problème de thyroïde ( Levothyrox ) ? qui vous dit que ça irait mieux en mangeant comme tout le monde. Vous parlez de sacrifices… pour manger cru ? pour ne plus manger de viande ? Je ne vois pas l’alimentation crue comme un sacrifice à faire pour la santé mais comme un plaisir tous les jours renouvelés… c’est peut-être là la différence.
        ce qui est vécu comme pénible peut-il être bon pour le corps ?
        Le plaisir est à la base de tout ce que nous faisons. c’est ma théorie. Pensez-vous que renoncer à manger cru pourrait vous amener un mieux être ? alors faites l’essai. Tenez moi au courant.

  12. Bonsoir Anne Marie, je n’ai jamais dit que ça irait mieux en mangeant comme tout le monde ni que renoncer a manger cru pourrait m’amener un mieux être !! J’ai dit tout le contraire !! Relisez mes messages. C’est vrai que je suis sous Lévotyrox 75 depuis 20 ans, on m’a retiré une partie de la thyroide, la vésicule biliaire, et le sygmoide, j’ai 57 ans, ménopausée. J’ai l’intention de persévérer dans ce mode alimentaire, mais c’est vrai que manger que des fruits et des légumes tous les jours a tous les repas est très très limité comme choix alimentaire et que je mange quelquefois des céréales, et il m’arrive de craquer sur du fromage où du sucré quand je ne sais plus quoi manger, où que je meure de faim !! Je parle aussi du sacrifice financier que je ne regrette pas car je n’étais pas équipée pour le cru. (Blender Vitamix, Mini robot Magimix, Extracteur Oméga, trampoline et divers petits outils). Bon week end a vous qui s’annonce « plein soleil » Monique

    1. Oui, je comprends. mais j’entends quand même : manger que des fruits et des légumes c’est limité. C’est comme ça que vous le ressentez. Simplement imaginez que je ne ressens pas du tout comme vous : j’ai un sentiment d’abondance, plein de fruits, pleins de salades différentes, une sauce le soir toujours nouvelle ou presque… de la couleur, de la gaieté… je vous explique tout ça pour vous faire envie, pour vous faire changer d’optique. Si vous mourrez de faim, ce n’est pas normal. On n’a pas plus faim en mangeant des fruits et des légumes qu’en mangeant du fromage par exemple. Sauf si on n’en mange pas assez. Sauf si on ne se régale pas avec ! Si vous mangez du fromage vous encrassez quand même votre organisme. et vous le déroutez. Vous ne pouvez pas dire « ça ne marche pas pour moi », dans la mesure où vous ne vivez pas cette alimentation dans l’acceptation de son principe. Vous voulez bien faire, mais, cela vous coûte. Peut-être faut-il repenser tout ça.
      En toute amitié 🙂

    2. Et n’oubliez pas qu’on vous a enlevé des organes ou morceaux d’organes importants, ca n’est pas évident dans ce cas, le frugi c’est efficace mais il y a des limites, un membre ne va pas repousser et les trous significatif dans les dents ne vont pas se reboucher par exemple, je ne dis pas que vous ne pouvez pas aller mieux, c’était juste une précision, avez vous essayé ou pensé a jeuner a l’eau? Quelquefois continuer a se nourrir ne suffit pas a lever certaines obstructions très coriaces, ce n’est pas pour rien que beaucoup d’autres espèces le pratique~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.