Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Ce que je pense du régime des groupes sanguins

 

Le régime des groupes sanguins du docteur D’Adamo a -t-il un sens ?

Les personnes qui ont un sang O devraient manger de la viande, les A des céréales et des légumes, les B des laitages, celles du groupe AB, un mélange des deux…

Voici 7 arguments qui prouvent que cette théorie est infondée ! (à mon avis !)

 

Quel est votre avis ? Avez-vous une expérience de ce régime ?

Laissez vos commentaires !

Pour connaître l’alimentation crue vegan, cliquez sur l’image :

Méthode Crudivegan

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

41 réponses

  1. Bonjour

    je n’aime pas les gens qui ne font que dénigrer les opinions des autres.

    Je pense qu’il faudrait profiter des connaissances d’autrui pour améliorer nos engagements à tous les niveaux.

    Ne perdez pas du temps à rabattre les autres.

    MERCI

    1. Elle a raison, cette théorie des groupes sanguins n’est pas prouvée scientifiquement. Il n’y a aucun argumentaire scientifique qui vint construire cette théroie. Point barre. Il n’y a pas débat.

  2. Bravo Anne-Marie pour ton bon sens assumé 🙂
    Rien que l’énoncé de ce prétendu régime ne m’avait jamais incitée à en prendre connaissance, mais ton analyse confirme bien que c’est « bullshit » !

  3. Totalement d’accord avec vous ! Ce régime ne repose sur rien. C’est totalement fantaisiste.

    Je rajouterais un bémol à votre vidéo (et à toutes les autres finalement…).

    Le régime frugivore est le régime de l’être humain. Je suis d’accord. Mais de passer d’un régime moderne classique à ce régime n’est pas forcement évident. Il faut passer par des étapes. Inciter les gens à changer leur régime, c’est bien mais je pense que vous devriez insister sur le fait que le corps a des besoins différents quand on est en transition. Il va peut-être avoir besoin de béquilles temporaires qui pourront être des produits animaux, plus d’huiles, … La transition alimentaire est un chemin individuelle. Arrêter de rabâcher qu’il est mauvais de consommer plus de 10% d’huile ou que l’on est pas fait pour consommer de la viande. Ce n’est pas vrai. Dans l’absolu le corps humain qui fonctionne correctement peut fonctionner avec peu d’aliments, pas de viandes, etc… Mais qui peut se vanter d’avoir des intestins niquels et un corps non saturé de déchets qui lui permet de s’alimenter en 80/10/10 SANS compléments alimentaires ?

    1. Anthony, il ne faut pas avoir peur de manger correctement ! C’est fou comme les gens ont peur de manger des fruits mais pensent que ce qu’ils mangent les tient en vie !Qu’il faille y aller à son rythme, je ne cesse de le dire. Cela dit, je n’ai personnellement pas pris tant de précautions ! des maux de tête quand on arrête le café, des désagréments intestinaux momentanés…j’ai parlé de tout ça. Bien sûr certains ont un lourd passé et doivent commencer par un des trois repas, le petit déjeuner avec des fruits; Laisser le temps passer, voir, passer au déjeuner etc. Je l’ai dit cent fois.
      10 % d’huile ? Je n’ai jamais dis ça ! Je dis que l’huile n’est pas nécessaire et sera mieux remplacée par les oléagineux même. Quel rapport avec le fait que le corps humain peut fonctionner avec peu d’aliments ?? Vous mélangez tout ! Oui, quand on mange sans toxines, des aliments qui ne génèrent pas de déchets difficiles à gérer, au bout d’une à deux années, on sent qu’on peut manger moins. Parce que l’organisme est en mesure d’absorber efficacement les nutriments des bons aliments qu’on lui donne.
      ET alors, quel rapport entre le » 80/10/10 diet » et le besoin de compléments ??
      Non, vraiment je ne vois pas où vous voulez en venir.
      Me dire que je rabâche n’est pas très gentil 😉 mais je vais le redire :nous ne sommes pas faits pour manger de la viande ! On empoisonne son organisme. De plus il est tout à fait choquant d’exploiter de manière inhumaine des animaux complètement chosifiés ! Et ça, je ne vais jamais m’arrêter de le dire !

      1. Votre alimentation n’aide en rien à l’absorption des nutriments. Ce n’est qu’une question de sucs gastriques. Peut-être avez-vous tout simplement comblé vos carences passées en vitamines et minéraux avec votre alimentation moins « toxique », ce qui vous permet aujourd’hui de produire un niveau d’HCL quotidien suffisant. D’ailleurs, manger cru, quand on est en bonne santé, c’est bien. Mais dans le sens inverse, ça peut-être encore pire, et notamment pour les personnes qui ne produisent pas assez d’acide chlorhydrique. Oui, cet acide qui est notre première barrière contre les pathogènes. Si l’on en manque, c’est la voie parfaite pour H.Pylori et pour les parasites (aliments crus).
        C’est également la voie parfaite pour la malabsorption…et notamment des protéines (pour ceux qui mangent crus ou cuits), qui, mal digérées, intoxiquent le système sanguin et peuvent engendrer des réactions immunitaires. A terme, cela peut conduire à un crash surrénalien (excès de production de cortisol en réaction aux inflammations), aux maladies autoimmunes, etc. Les glandes surrénales ont également un rôle sur la production des sucs gastriques. On entre donc dans un cercle vicieux dont il est très compliqué de s’extirper.
        Faible sucs gastriques = faible absorption des nutriments = protéines/glucides/lipides mal digérées = stress sur les surrénales = maladies.

        D’ailleurs, les carbs mal digérés, c’est ce qu’il y a de mieux pour nourrir du pathogène 😉

        Je le répète donc, manger cru et se passer de produits animaux pour une personne faible est bien la « pire » des choses que l’on puisse faire. Le système nerveux et hormonal étant déjà dans les choux, si en plus on y ajoute en plus des parasites et autres éléments pathogènes…
        La première solution consiste donc à rétablir à le fonctionnement normal des surrénales et la production suffisante de sucs gastriques, avant d’essayer de voir ailleurs.

        1. Totalement d’accord avec vous Yeshi! Moi ça fait 1an et demi que je lutte pour la vie depuis que je me suis mise au cru (même avec un peu de cuit)!
          Je ne nie pas que le frugivorisme soit la meilleure des alimentations, mais ayant des intestins très fragiles qui ne digèrent plus, je suis plus constipée que jamais auparavant, avec une extrême fatigue surrénalienne et hormonale! Je commence tout juste maintenant à éliminer grâce à certaines plantes mais pas trop car elles m’irritent aussi, et à des lavements…et des massages du ventre…
          Et par moment j’ai dû me remettre à manger de la viande et des bouillons d’os (de moins en moins par la suite) ce qui m’a permis de remonter la pente temporairement, je l’évacuais mieux que les fruits et légumes (étonnant!) ; j’espère bien-sûr ne plus en avoir besoin… Maintenant je dois me bourrer de fruits et légumes car mon corps ne garde pas les nutriments…. Je suis sûrement une coeliaque non diagnostiquée depuis toute ma vie (j’ai 58 ans)!

  4. Bonjour
    entièrement d’accord ; je serais curieuse de connaître le groupe sanguin de Landru ou du Dr Petiot
    Nos ancêtre chasseurs/cueilleurs ? je les croirais plutôt cueilleurs/éventuellement un peu chasseurs ; ils devaient prendre des fruits à leur portée, des feuilles et déterrer des racines en tirant sur les feuilles, peut-être quelques menus animaux, genre insectes, ou éventuellement chaparder quelques oeufs ; mais je ne les imagine pas, même avec des capacités physiques supérieures aux nôtres , coursant une antilope ou s’attaquant à un mammouth ; chasser implique de posséder des armes, même rudimentaires et ils ne sont pas arrivés sur terre avec des armes à la main ; ils ont mis du temps pour les fabriquer ; donc ils devaient avoir la nourriture des primates et nous sommes des primates

  5. En effet!! Le mieux est de tester sur soi.. Et quand on voit qu’au bout d’une semaine seulement de cru et de végétaux on se sent tellement mieux, on passe au delà de l’histoire des groupes sanguins et compagnie!!!
    Merci Anne-Marie.

  6. Vidéo très intéressante !
    Un grand MERCI pour ce travail d’investigation qui me permettra de savoir répondre à ces questions qui reviennent souvent en ce moment…

    Super l’argument de l’animal qui ne mange pas selon son groupe sanguin, tabarnacle !!!!

  7. Bonsoir,
    Alors j’ai testé il y a 2 ans (durant près d’un an 1/2), le régime du groupe sanguin : A pour moi. Je ne l’ai pas fait de manière draconienne. Mais ce qui m’a fait m’interroger, c’est que sur le document que j’ai trouvé (à l’époque), il était noté des effets désagréables (que je « subissais » depuis des années et fort désagréables – genre mucus à cracher tous les jours, plusieurs fois / Jours)… :-/
    J’ai donc supprimé tous les agrumes, le lait (et laitages), j’ai sérieusement diminué le café, la viande, les alcools forts (échangés par des jus d’abricots, d’ananas, de pomme ou raisin)…
    Bref, résultat très surprenant sur « mon » problème grosse diminution avec quasi disparition. Maintenant, depuis 8 mois, je me dirige vers le cru. Je me fais un 1/2 jus de citron tous les matins dans un verre d’eau tiède à jeun (idéal pour nettoyer le foi – entre autre), j’ai repris les agrumes quelques fois : je dois de nouveau me débarrasser de ce fichu mucus… :/ Moins qu’avant que je ne démarre ce « régime groupe sanguin », mais en plus grande quantité depuis la réintégration des agrumes et du café.
    Je ne dis pas que ce régime est bien ou non, juste qu’en ce qui ME concerne, j’y ai vu un changement fort agréable. Voilà. Merci Anne-Marie et belle continuation 😉

    1. Bonjour Muriel,
      Etes-vous sûre que c’est l’orange qui vous fait fabriquer du mucus ; moi, j’aurais tendance à penser qu’elle vous fait éliminer celui accumulé depuis longtemps; le jus d’orange qui est un acide doux, a en effet la propriété, surtout associé au jus de carotte et de radis noir de dissoudre des mucus qui se sont accumulés et plus ou moins solidifiés dans l’organisme et de les faire sortir ; c’est ce qui est en train de m’arriver depuis quelques mois ; j’ai supprimé les produits laitiers et le gluten depuis pas mal de temps ; puis progressivement, je passe au cru avec pas mal de jus car je sais que j’ai des toxines à faire sortir; je me fais des lavages de sinus avec de l’eau salée et de l’argile et vous n’imaginez pas ce qu’il en sort ; je sens que c’est une libération, que ça me dégage la tête (et j’en ai sans doute dans d’autres organes) et je sens que ce n’est pas fini et que je dois persévérer ; si vous pouviez vous procurer du raifort (frais, pas en bocal), assez rare, l’effet serait encore plus spectaculaire ; mon homéopathe qui, hélas, n’exerce plus avait compris mon problème et me disait : »il faut que ça sorte, par tous les moyens, mais il faute que ça sorte » ; et bien, j’ai trouvé le moyen !

  8. Merci pour ces précisions concernant le régime du groupe sanguin auquel je n’ai jamais pu adhérer sans donner de raisons aussi précises !! Le bon sens dit que nos organes et notre constitution générale de végétarien ne change pas avec notre groupe sanguin. Encore merci !

  9. Bonjour Anne-Marie, votre video tombe à pic pour moi! Merci! J’ai entendu parler de ce « régime » basé sur les différents groupes sanguins. Je ne savais pas quoi en penser… J’ai donc fouillé un peu partout sur le net et je confirme! C’est totalement fantaisiste cette histoire de manger certains aliments selon notre groupe sanguin.

    Je me pose une question cependant au sujet des fruits et légumes que nous trouvons en grande surface non bio. Tout est bourré de pesticides, je n’ai pas la chance d’avoir un potager et le bio reste encore un peu cher. J’achète mes pommes et quelques légumes traités comme les courgettes, poivrons, haricots bio.

    Que pensez-vous de cela?

    Tout à fait d’accord avec vous sur le fait que manger des animaux est intolérable! Nous savons (pour la plupart) qu’ils sont des êtres sensibles et je dirais hyper-sensibles. Pourquoi ne mangeons-nous pas nos animaux de compagnie mais nous nous octroyons le droit de manger du cochon, du veau etc…

    Merci pour ces explications qui n’ont fait que renforcer mon opinion!

    1. Pour ce qui est des pesticides, tout est flou dans mon esprit ! grâce à qui ? grâce à Julot, entre autre !! On trouve des textes qui vantent le bio pour de très bonnes raisons de santé et d’autres qui prouvent que les pesticides dits bio ne sont pas très bons non plus ! Moi, je reste dans mon idée de bio, car de toute façon c’est mieux pour la santé desa

      1. Rien ne peut surpasser les plantes sauvages ! Beaucoup plus de force que les plantes nourries aux engrais et bichonnées en permanence pour qu’il n’y ait aucun défaut.
        Les plantes sauvages se protègent d’elles-mêmes, et possèdent donc des composés phytochimiques bien plus intéressants. De plus, elles croissent avec des eaux propres. Après, si l’on arrive à se procurer des fruits et légumes cultivés en biodynamie, c’est déjà mieux que rien. Tout est lié à la richesse de la terre de toute façon. Plus tu produis intensivement, et moins tes aliments posséderont de nutriments. On souhaite une croissance ultra rapide, alors on bourre d’engrais. Les fruits ne sont pas cueillis à maturité. Y’a vraiment beaucoup de choses à remettre en question.

        Un agriculteur cultive aujourd’hui pour 100 personnes. C’est juste intolérable. Comment peut-on allier nutriments et production de masse ? C’est tout bonnement impossible. Il faut revenir à la terre. Je pense que chaque foyer devrait produire pour sa consommation personnelle. Il y a assez de terres arables en France. Il faut changer ce système qui va à la perdition.

        1. Je suis tout à fait consciente de la suprématie des plantes sauvages. Aller glaner des pousses sauvages totalement libres pourrait nourrir une personne entièrement. D’ailleurs il y a des gens qui se nourrissent uniquement en ramassant les plantes sauvages. Mais quand on vit à Paris, c’est un peu difficile. Nos légumes traditionnels sont plus pauvres en nutriments qu’avant ! c’est sûr ! Tous les aliments sont beaucoup moins nutritifs qu’avant. Il y aurait beaucoup à faire pour réformer tout ça. Mais aucun politique pour le mettre en oeuvre.

  10. Bonjour votre avis sur les régimes selon les groupes sanguins n’aurait de valeur que si vous l’aviez appliqué vous même et que votre expérience devienne un avis .
    Vous étés O et j’ai pu le deviner facilement en vous écoutant déjà votre silhouette le défini et contrairement à ce que vous affirmer les O ne sont pas agressifs mais passionnés .
    le crudivorisme vous convient pour l’instant tant mieux mais j’aimerais vous connaître plus intimement pour le confirmer .
    Comment savoir si à l’avenir vous ne serez pas obligé médicalement de changer votre vision du crudivorisme ?
    Je connais une personne du groupe O qui après 3 mois de cru suivi par l’intermédiaire du site d’une autre adepte du crudivorisme est trés malade dénutrition et systématique digestif totalement dis fonctionnel .
    Je pourrais reprendre pas mal de choses dites et les infirmer mais le temps me manque .
    Votre analyse est plus que réductrice dommage !
    Néanmoins je vous souhaite une bonne continuation et une bonne santé avec le crudivorisme .

    1. J’ai un avis défavorable sur la drogue. .. je dois l’essayer aussi ?
      Le raisonnement, vous savez, ça sert aussi ! Vous semblez accorder du crédit à ce régime : j’ai donné des arguments contre, donnez des arguments pour ! Ce sera très intéressant ! Au lieu de dire que vous m’aviez cernée en O (oh làlà !) et que les crudivores tombent malades !

      1. MERCI D’AVOIR DAIGNER ME REPONDRE

        J’ai un avis défavorable sur la drogue. .. je dois l’essayer aussi ?NON L’EXPERIENCE DE CE QUE L’ON VOIT AUTOUR DE NOUS SUFFIT LARGEMENT POUR SE FAIRE UNE IDEE
        Le raisonnement, vous savez, ça sert aussi ! OUI ET JE MANQUE PAS CROYEZ MOI Vous semblez accorder du crédit à ce régime : j’ai donné des arguments contre, donnez des arguments pour !JE N’AI ENTENDU AUCUN ARGUMENT POUR ! Ce sera très intéressant !QU’ES CE QUI SERAIT INTERESSANT MERCI DE PRECISER . Au lieu de dire que vous m’aviez cernée en O (oh làlà !) JE COMPRENDS VOTRE ETONNEMENT POURTANT C’EST VRAI et que les crudivores tombent mala.des !JE PEUX CITER DEUX CAS DE PERSONNES QUI SE SONT RETROUVEES EN MILIEU HOSPITALIER POUR CETTE RAISON .

        1. Et quand les omnivores développent des problèmes de santé, ca ne vient jamais de l’alimentation bizarre…alors que pour le coup dans les faits c’est vraiment le cas la plupart du temps, voir entres autres la cause de mortalité numéro un dans le monde les problèmes cardiovasculaires principalement causés par la consommation de produits animaux~

          1. je suis d’accord ; sans compter la consommation de sucres industriels qui ne cesse d’augmenter (il y en a partout) ; on appelle ça les maladies de la civilisation (c’est donc qu’on en connait les causes) ; et personne ne se demande si c’est normal qu’une civilisation génère des maladies

  11. bonjour
    merci pour la (vidéo) vous êtes en forme madame Anne Marie, j’ai adoré la belle plante et votre opinion sur ce thème me semble raisonnable. L’Ayurvédique, médecine la plus ancienne du monde nous conseille de manger des végétaux, mais selon notre dosha qui est établi selon notre étoile de naissance, il existe 3 doshas : vata, pitta, kapha. après il peut y avoir combinaison de 2 dosha : vata prédominant pitta Seul les astrologues ou autrui ayant des connaissance en astrologie indienne peut établir ce genre de thème astral, les plus grands astrologues américains et européens ont affirmé que nul n’est plus efficace que l’astrologie indienne (pour établir notre mort, la mort d’un proche, un cancer, la profession d’un enfant, le divorce, l’âge du mariage etc…).Ce qui manque à l’astrologie européenne et américaine ce sont les étoiles et les padams, choses primordiales dans une recherche approfondie. Le jour de notre naissance notre étoile et les planètes qui nous orientent pour la vie c’est notre groupe sanguin, on ne l’appelle pas groupe :O,B etc… Mais le nom de l’étoile + L’ascendant vous pouvez savoir comment vous alimentez tout au long de votre vie. L’étoile purvabadra ou pourattâdi = vata (il y a des fruits, des légumes et les épices appropriés pour chaque dosha,
    swati ou souvadi=kapha,
    chittra ou sittirai= pitta. Les pitta devront faire attention au maladie du sang s’ils ne s’alimentent comme prévu . Au total il y a 27 étoiles + 108 padams ou padas répartis dans les 12 signes du zodiaque. Ce n’est qu’un aperçu car l’astrologie indienne est très complexe et c’est pour cela que les indiens s’en servent toujours depuis la nuit des temps pour chaque orientation : naissance, mariage, jardinage, décès etc…bon weekend à tous

    1. Mon chat veut que je lui achète un télescope pour savoir ce qu »il faut manger, sérieusement l’astrologie pour savoir quoi manger(ou quoi que ce soit d’autre d’ailleurs…)…

  12. Anne-Marie a bien raison.
    Qu’est-ce que c’est que cette façon de catégoriser les gens en fonction de leur groupe sanguin ? Quel déterminisme !
    Régime des groupes sanguins, astrologie, numérologie, même combat !

    @liliber : « j’ai donné des arguments contre, donnez des arguments pour !JE N’AI ENTENDU AUCUN ARGUMENT POUR ! » Vous ne comprenez pas, c’est à vous de les donner les arguments pour !

    1. Pourquoi manger en suivant les groupes sanguins ?
      Les données sont tirées des livres « 4 groupes sanguins, 4 régimes » et « Cuisinez selon votre groupe sanguin » du Docteur Peter J. D’Adamo.

      Vous trouverez donc l’explication des mots un peu moins habituels dans le glossaire du site : ces mots auront une petite étoile (astérisque)( * ).

      D’après des découvertes génétiques* récentes et les travaux du Docteur Peter J. D’Adamo, votre groupe sanguin influence énormement :
      • La façon dont vous digérez les aliments.
      Votre capacité à gérer le stress ;
      • L’efficacité des transformations qui se passent dans le corps, pendant la digestion, la respiration, etc. (le métabolisme*) ;
      • Votre mental (votre humeur, votre concentration, votre plus ou moins grande facilité à communiquer, votre persévérance, etc.) ;
      • L’efficacité de votre système immunitaire*.

      Les gènes* du groupe sanguin sont aussi appelés antigènes* car ils peuvent bloquer l’accès de notre corps aux substances étrangères comme des bactéries* nocives, mais aussi les gènes* des groupes sanguins différents du nôtre. (Ce qui explique les problèmes lors des transfusions dans le passé, quand on ne savait pas encore cela).

      Les lectines* sont des composants (des protéines*) présentes dans les aliments. Elles ont des propriétés agglutinantes (collantes ou adhésives) et elles agissent sur votre sang.

      Comment ?
      Quand vous mangez un aliment qui contient des lectines* incompatibles avec votre groupe sanguin, ces lectines* attaquent un de vos organes (les reins, le foie, le cerveau, le système digestif, etc.). Quand une lectine* nocive s’installe dans une partie du corps, elle attire les cellules* de cette zone comme un aimant. Celles-ci s’agglutinent (se collent) autour d’elle et sont détruites par le système immunitaire*. En effet, il pense à tort que le paquet de cellules* collées autour des lectines* est dangereux pour le corps.

      Les dégâts des lectines* dans le corps:
      En résumé, elles encrassent le corps, gènent la digestion, la production d’insuline*, le métabolisme* des aliments et l’équilibre des hormones*, abîment et irritent parfois gravement les parois de l’intestin*, favorisent des allergies* ou intolérances* alimentaires*, attaquent le foie, bloquent la circulation du sang dans les reins, etc. En cas de maladie inflammatoire* ou auto-immune*, elles activent des auto-anticorps*.

      Certaines lectines* imitent l’action de l’insuline* et vont donc amener :
      • Fringales, grignotages, maux de tête ;
      • Grossir : Prendre de la graisse et de l’eau ;
      • Augmentation du mauvais cholestérol* ;
      • Humeur désagréable, tendance à la déprime avec fatigue et faiblesse générale ;
      • « Coup de pompe », hypoglycémie* (chute de la quantité de sucre dans le sang).

      Comment éviter les lectines* ?
      Elles sont présentes partout et difficiles à éviter.
      Le point positif est qu’elles n’ont pas la même action sur tous les groupes sanguins.

      Par exemple : Une lectine* qui attaquera le Groupe O pourra rester totalement indifférente au Groupe B.
      Le secret est de ne pas consommer de lectines* qui agglutinent les cellules* de votre groupe sanguin.
      Par exemple : La viande de poulet, qui convient très bien aux Groupes O et A, contient une lectine* qui agglutine les cellules* sanguines des Groupes B et AB.

      Voici une courte explication sur le régime des groupes sanguins: (d’après le livre « 4 groupes sanguins, 4 modes de vie, du Dr D’Adamo). Vous pourrez retrouver ceci (et plus) sur mon site.

      Il y a dans certains aliments des composants qui, selon ton groupe sanguin, peut causer certains dégâts dans ton corps. Ce sont les « lectines », une sorte de colle naturelle (on les appellait des agglutinines dans le passé).

      Entre autres, certaines de ces lectines imitent l’action de l’insuline. L’insuline, c’est l’hormone de la faim, qui:
      – donne envie de manger (surtout les glucides, féculents, sucreries…)
      – fait stocker les surplus de la digestion des repas (que le corps ne peut pas utiliser tout de suite) dans les cellules de graisse
      – interdit que ces graisses stockées soient ensuite brûlées, au cas où il y aurait plus tard une période de jeûne ou de privation (!)

      Donc, avoir trop d’insuline amène des tas de difficultés liées aux fringales et aux kilos, mais pas seulement :
      Ces aliments qui imitent l’insuline dans le corps provoquent les phénomènes suivants:
      – Appétit difficile à contrôler, fringales, grignotages,
      – Maux de tête,
      – Grossir , faire de la rétention d’eau (gonfler)
      – Mauvais cholestérol
      – Humeur désagréable, tendance à la déprime, fatigue générale, ”coups de pompe”
      – Hypoglycémie (chute de la quantité de sucre dans le sang),

      Les signes de l’hypoglycémie : (on en a un ou plusieurs à la fois) sont : démotivation, désorientation, étourdissement, faiblesse, faim, incapacité à se concentrer, irritabilité, maux de tête, sueurs.

      Mais ces lectines peuvent aussi agresser certaines parties de ton corps et amener un certain nombre problèmes de santé comme : mauvaise digestion, irritations de l’intestin, foie fragilisé, douleurs, migraines, mauvaise haleine, fragilité face aux maladies et aux allergies, rhumes, sinusites, etc…

      Comme tous ces lectines n’ont pas les mêmes mauvaises réactions pour tous les groupes sanguins, la ruse pour maigrir (ou ne pas grossir) et économiser ta santé (en n’obligeant pas ton corps à réparer à chaque repas ces dégâts) est donc de connaître les aliments qui sont bons pour toi (ton groupe sanguin) et ceux à éviter ! Ainsi, certains aliments sont bénéfiques pour certains groupes sanguins, alors qu’ils sont nuisibles à d’autres ou qu’ils les affaiblissent.
      En mangeant plus les aliments qui vous sont bénéfiques et en éliminant ceux qui vont sont nuisibles, vous pouvez aider votre système digestif et votre système immunitaire* à atteindre le meilleur équilibre possible.

      En suivant les règles qui vont suivre, vous découvrirez, comme des centaines de milliers d’autres personnes, qu’une alimentation* saine* et en accord avec votre groupe sanguin peut avoir des résultats extraordinaires :
      • Presque immédiatement ou en peu de temps :
      Perte de poids, retour à une production normale d’insuline*, disparition des problèmes digestifs, plus d’énergie et d’endurance, etc.

      • À long terme :
      Aide dans la lutte contre des maladies graves comme le cancer* et les maladies cardio-vasculaires*. Ce régime peut aussi vous aider à éviter les infections* et virus* courants, éliminer les graisses et les toxines* qui contribuent à l’obésité*, ralentir le vieillissement cellulaire (qui accompagne le vieillissement du corps entier).

      1. Je l’ai dit dans la vidéo , le docteur Greger le dit aussi, : la théorie des lectines a été remise en question complètement. Rien ne prouve ces allégations. Ce qu’il dit dans son livre est faux.

      2. @liliber
        Faire un « copier-coller » du livre ou d’un site Web qui énonce la théorie du régime des groupes sanguins ne constitue pas un argument « pour ». Votre texte est la base de la controverse et ce qui est remis en question par Anne-Marie et bien d’autres.
        Vous devez donc faire des arguments contre cette remise en question, c’est-à-dire contre les études qui démontrent que ce régime n’a pas de sens.
        Sinon, moi aussi, je peux faire un « copier-coller » d’un des nombreux sites qui contestent le régime des sites, par exemple, je cite donc :

        « Aucune étude n’assoit scientifiquement la méthode du Dr d’Adamo qui comporte par ailleurs un certain nombre d’erreurs nutritionnelles et physiologiques.

        Notre avis
        Le régime des groupes sanguins considère l’individu à travers l’une de ses particularités : son groupe sanguin. Il propose ainsi une approche «personnalisée». Cependant, il n’a jamais été démontré que certains aliments sont plus ou moins adaptés à l’un ou l’autre des groupes sanguins. D’autre part, seuls les témoignages des adeptes du régimes montrent qu’il y a perte de poids. Donc, pour ce régime encore, c’est le changement d’habitudes alimentaires (et la diminution de l’apport calorique qu’il entraîne bien souvent) pendant quelques semaines qui est à l’origine de la perte de poids, pas une théorie révolutionnaire. »
        Trop facile !

  13. selon le régime groupe sanguin, moi, qui suis du groupe AB, je devrais consommer poissons, crustacés, mollusques, produits laitiers et blé ;
    or, l’odeur de tout produit de la mer, y compris les algues, me provoque des vomissements instantanés et incontrôlables et ce, depuis ma naissance à un point tel que je ne peux pas même passer devant une poissonnerie ; je suis obligée de traverser la rue ; j’ai consommé des produits laitiers pendant longtemps ; je n’avais jamais fait le rapprochement avec tous les problèmes ORL que je présentais sans cesse, jusqu’au jour où j’ai fait une commande d’eau de Luchon pour faire des lavages de sinus ; le laboratoire de Luchon a mis un petit mot dans mon colis où il était écrit : »attention aux produits laitiers », ce qui a éveillé mon attention ; je les ai supprimés et, depuis, plus de sinusites, otites etc. ; je devrais consommer aussi du blé ; or toutes les céréales à gluten me provoquent des maux d’estomacs ; si j’ai le malheur de remanger du pain, je le paie aussitôt ; pas facile à faire comprendre à mon mari qui était boulanger !

      1. bonjour
        je suis partante pour vos explications, je sais que nous les humains notre connaissance est très limitée, et qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre et découvrir le savoir faire des autres. Bon weekend à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.