Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

L’alimentation idéale en 8 mots

 

 

 

 

La low fat raw vegan diet (ou régime peu gras, cru et végétal) …

c’est ne manger que ce que la nature nous donne sous forme

de plante entière, fraîche, non transformée, dans son état brut, naturel.

C’est ce que nous dit Graham dans son livre  The 80/10/10 Diet*.

4legumespluspetit

Quelle nourriture pour l’être humain ?

  1. Des plantes
  2. entières,
  3. fraîches,
  4. mûres,
  5. crues,
  6. bio,
  7. délicieuses ,
  8. et bien combinées. 

Des plantes : les êtres humains sont conçus, anatomiquement et physiologiquement pour manger comme les anthropoïdes (singes qui ressemblent à l’homme) mangeurs de plantes. Nous ne sommes pas faits pour manger de la viande qui putréfie dans les intestins, ni des laitages. Trop acidifiants, trop gras, trop peu vitaminés, sans fibres, ces aliments nous détruisent. De plus, la culture des plantes qui demande moins d’hectares et moins d’eau par personne que l’élevage, représente la solution d’avenir pour la Terre.

Entières : la valeur nutritionnelle d’un aliment complet est supérieure à la valeur nutritionnelle d’aliments fractionnés ou concentrés (extraits) ou encore raffinés. Par exemple, des poudres ou fragments d’aliment entiers peuvent être présentés (par les marchands !) comme ayant de larges doses de nutriments en particulier, mais ils ont perdu leur équilibre nutritif. L’organisme absorbe mieux les nutriments dans leur petite quantité physiologique que concentrés en grande quantité.

Fraîches : les nourritures en sac, en boite de carton, en bouteille, en conserve ou autres sont toujours moins intéressantes en matière d’apport nutritionnel qu’un fruit ou légume frais.

Mûres : quand les fruits et légumes sont mûrs ils deviennent plus facilement digestibles et leurs nutriments sont accessibles. Les sucres complexes sont transformés en sucres simples durant le processus de maturation, ce qui leur donne aussi leur goût sucré à point. Une fois mûrs, les fruits et légumes ont  la couleur, l’arôme, l’odeur et la saveur qui nous les rend attractifs.

Crues :  les nutriments sont toujours perdus au cours de la cuisson qui, en plus, crée des sous-produits toxiques. Je note cependant que certaines personnes ayant des problèmes de santé concernant leurs facultés digestives altérées se sentiront mieux avec l’ajout de nourriture cuite dans leur régime. Les aliments cuits devraient être réduits au maximum selon son état. La base reste de manger le maximum d’aliments crus.

Bio : Répandre des poisons chimiques sur les cultures afin de tuer les insectes nous tue nous aussi à petit feu. Si tous les cultivateurs prenaient soin de leurs sols et de la qualité de leurs cultures, le bio deviendrait moins cher, et nous serions tous en meilleure santé. En la matière, il ne faut pas oublier que la demande détermine l’offre, le client est roi. Acheter bio le plus souvent possible, c’est prendre soin de sa santé et de celle de sa famille.

Délicieuses : plus nous apprécions ce que nous mangeons, et mieux nous digérons. La vue d’un bon fruit mûr nous fait saliver, et là commence la digestion.

Bonnes combinaisons alimentaires : dans un mode d’alimentation parfait, chaque repas serait constitué d’un seul type d’aliment. Toutefois les fruits d’un même type se mélangent aisément : pêches et nectarines. Mais aussi laitues (salades vertes) et fruits. Plus le repas devient complexe  ou si les combinaisons des végétaux entre eux ne sont pas bonnes, et plus la digestion devient difficile.

La prochaine fois, je vous fais le tableau des combinaisons alimentaires en fonction de chaque nature d’aliment.

Se rapprocher de ces 8 qualités, le plus souvent possible, représente la meilleure façon de maintenir une bonne santé.

Qu’en pensez-vous ?

Pour des recettes crues qui respectent ces 8 principes, téléchargez mes e-books de cuisine crue.

* Whole, fresh, ripe, raw, organic, delicious plant based diet.

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

9 réponses

  1. Bonjour Anne-Marie et merci pour ce nouvel article.
    J’applique ces 8 points depuis environ 3 mois, et dernièrement j’ajoute un bémol au point « crues », que vous sous-entendez d’ailleurs, mais pas pour des raisons de santé : j’ajoute un peu de cuit, une fois par jour, patates et/ou riz, afin de compléter la ration calorique. J’ai suivi toutes vos excellentes vidéos mais, pour moi, le total des calories est trop faible, je suis déjà mince et j’ai perdu 2 bons kilos, ce n’est pas mon but. Je teste ces « écarts » par rapport au cru car , au début, je surconsommais du gras (avocat + noix) pour compenser le manque calorique et j’ai connu 2 malaises digestifs (genre « crise de foie » avec fatigue +++ et moral– pendant 1 jour) ; je préfère donc pencher pour des sucres complexes cuits plutôt que du gras, j’ajoute aussi beaucoup de dattes. D’autant plus qu’ayant plus d’énergie, je fais plus de sport donc la dépense calorique augmente logiquement. Idéalement je devrais augmenter davantage le volume des fruits mais, pour l’instant, je suis au maximum. Un litre de jus d’orange (7 à 8 oranges pressées) le matin et deux heures après je suis affamé donc vers 10 heures bananes + dattes. A midi crudités avec patates vapeur + bananes. Dans l’après-midi, collation fruits. Le soir jus de légumes (salade, épinards, carottes) puis grosse salade et riz.
    Donc ce que je pense c’est qu’un peu de cuit peut être bienvenu en période de transition ou pour compléter l’apport calorique s’il permet de poursuivre sur la voie du cru.

    1. C’est peu problématique, l’article d’Anne Marie rapelle l’idéal~
      Maintenant avec ces infos chacun fait au mieux, nous sommes habitués a une alimentation principalement basé sur le cuit concentré depuis la naissance, pas facile la plupart du temps, la physiologie peut mettre un bon moment a se réadapter.
      Quand on arrive pas a consommer assez(entendons calories), trois solutions majeures s’ouvrent a nous:
      -Consommer plus de fruits secs avec une consommation accrue en eau toujours suivant la soif.
      -Consommer des amidons cuits.
      -Consommer plus d’aliments crus concentrés en gras.

      C’est a mon avis dans l’ordre du meilleur au moins bon surtout si tu a des problèmes de digestion clairement causés par une surconsommation de lipides, le troisième choix peut être plus adapté que le deuxième dépendant des gens et si le gras ne devient pas excessif comme il le serait dans la plupart des cas au delà de 1-2 moyens avocats par jour, certains s’en sortent mieux que d’autre avec les lipides donc a voir~

      Une pyramide alimentaire du meilleur au pire d’un frugivore vegan cru long terme:

      https://www.youtube.com/watch?v=7BJq9jiXmqs

      1. Merci de ta réponse ! Dans ton cas, pratiques-tu cette alimentation depuis longtemps ? As-tu encore recours aux 3 solutions majeures que tu indiques ou les as-tu dépassées ? Intéressante cette pyramide… quand je vois où est placé l’ail et que j’en consomme une gousse par jour dans un jus… en même temps les carottes bouillies sont classées « good », étonnant…

        1. Je suis basé sur les fruits depuis plus d’un an, je pratique ces trois choses en effet mais je suis parti d’un état très malade et affaibli donc ca ne résout pas complètement en quelques mois, l’important sont les améliorations qui démontrent que je suis sur le bon chemin.
          L’ail, oignon cru et similaire les faux aliments santé comme le miel et d’autres, il suffit de croquer dedans a l’état naturel ou de le couper et d’approcher son visage pour se rendre compte a quel point ils sont agressifs et irritants pour le corps qui se défend très rapidement avec une profusion de mucus et de larmes et aucune études scientifique ne pourra contredire l’intelligence et la complexité du corps humain face aux substances agressives~
          La carotte bouillie et autres amidon cuit n’ont pas du tout cet effet et on peut faire un repas entier basé sur seulement un de ces aliments sans problème~

          Les aliments qui ont des propriétés antibiotiques détériorent le biote par définition entre autres.

    2. Pour augmenter les fruits, il faudrait manger les oranges du matin entières par exemple au lieu d’un jus. Et si vous me demandez mon avis, mélanger des patates et des bananes, c’est pas top.
      Quant au cuit, je l’ai toujours dit, il faut en ajouter le soir de préférence, après avoir bien digéré tous les végétaux crus de la journée et dans votre cas, vous êtes mince, ne pas se limiter. 1 à 2 kg de pommes de terre, avec du citron… miam !

      1. Anne-Marie vous me déculpabilisez avec votre 1 à 2 kg de patates !!! Je me contente de 500 à 600 grammes sous forme de purée (sans rien d’autre que l’eau de cuisson + 1 carotte), ou en salade avec du citron, ou plus rarement cuites dans un bouillon avec carotte et tomates + poivre et curcuma « façon ancien plat cuit ». Concernant les oranges je ne comprends pas pourquoi les oranges entières apporteraient plus de calories. Pour moi le principe du blender ou de l’extracteur de jus (ou presse agrumes dans ce cas) c’est justement de faciliter une prise de fruits plus importante que ce qu’on pourrait absorber en mangeant les fruits normalement.

        Julot, je suis d’accord pour l’ail mais son goût piquant relève bien un jus, je vais le supprimer malgré tout. Je trouvais juste curieux que la carotte cuite soit « bien classée » alors que justement elle est cuite alors qu’on peut facilement la consommer crue sous forme râpée (contrairement à la pomme de terre). Je te souhaite d’autres belles améliorations sur ton chemin de santé…

        1. Je confirme les portions d’un repas de fruits et/ou de légumes sont de l’ordre de 1-2kg si on ne mange rien d’autre avant ni pendant ni après, même moi j’arrive a passer plus d’un kg de patates avec mes restes de sensibilité digestive.

          Méfiez vous de consommer vos fruits sous forme de jus même frais trop souvent ou sur le long terme, il y a une perte significative de nutriments qui reste dans la fibre comme la plupart des études démontrent, la perte calorique semble minime par contre, la digestion en bain d’acide et du biote du colon qui extraie ce qu’il reste a un niveau microscopique est bien plus complexe et efficace qu’une simple pression du fruit c’est évident, il n’y a même pas besoin d’études scientifique en réalité, la couleur intacte des fibres a la sortie d’un appareil le montre bien assez bien qu’elle ne soit en général plus du tout sucrée, pour les micro nutriments par définition c’est une autre histoire, les fibres dans nos selles ne sortent pas dans cet état sauf en cas d’énorme problème de digestion peut être…

          Je pense qu’Anne-Marie disait de consommer les fruits entier la plupart du temps pour cela mais aussi pour habituer votre système digestif a une alimentation volumineuse qu’est cette alimentation naturelle pour que l’estomac et autres s’étire et si elle ne voulait pas dire cela et bien c’est mon explication~

          Sous titres anglais disponible:

          http://nutritionfacts.org/video/fruit-juice-fail/

          Oui ca « relève les gouts » comme le sel et autres assaisonnement agressifs mais savez vous par quel fonctionnement? Peu de gens le savent, c’est tout de suite moins plaisant quand on comprend cela: ces assaisonnements agressent vos papilles gustatives qui deviennent par conséquent plus sensibles aux saveurs pendant un temps comme votre peau agressée par le soleil(coup de soleil)devient plus sensible au toucher a cause de l’inflammation~
          Maintenant si vous avez encore besoin de stimulation par moment de fatigue ce que je peux comprendre j’ai connu cela, c’est probablement mieux que le sel qui est vraiment le pire, l’oignon et l’ail n’attaque pas les carrosseries des voitures sur les routes enneigées~

          La carotte et autres légumes très durs riche en cellulose(crucifères et autres) sont assez irritants crus pour nos intestins non herbivores dépourvus de l’enzyme cellulase qui permet de casser ces fibres pour en extraite tous les nutriments, c’est pour cela qu’on les râpe mais ca ne casse toujours pas les celluloses bien que ca facilite la digestion, la cuisson plutôt légère qui casse ces celluloses remplace en quelque sorte l’enzyme cellulase ce qui nous permet d’avoir accès apparemment a plus de nutriments(surtout pour les minéraux et les vitamines plus résistantes a la chaleur qui sont peu affectés par la cuisson) que sous forme crues paradoxalement et aussi de ne pas irriter nos intestins avec trop de fibres celluloses très dures, ces légumes durs en jus sont aussi avantageux pour cela car il serait difficile et très irritant contrairement aux fruits murs de consommer plusieurs kg de ces légumes crus pour un travail digestif et de mastication conséquent~

          Merci de ton soutien a distance.

          1. Merci pour cette réponse complète ! Je ne passe en jus que les oranges le matin, les pommes en smoothie, tous les autres fruits je les mange « naturellement ». ça me gêne aussi de perdre les fibres. Donc je réserve les jus aux légumes, carottes, épinards ou feuilles de salade que je ne pourrais consommer en l’état en quantité suffisante. Donc je joue un peu sur tous les moyens disponibles nature/extracteur/blender. Par exemple, un menu type du soir : jus carottes/feuilles/celeri « en apéro », puis grosse salade+crudités (tomate, concombre, maïs, avocat, poivron) puis amidon (purée de pdt 5 à 600g). Donc je dois dépasser le kg de nourriture, je vais peser les prochains repas pour vérifier… Encore merci…

          2. Surtout que c’est de la fibre mais surtout encore beaucoup de nutriments dedans que votre système digestif aurait pu extraire~
            Bien si vous êtes calé avec 500 gr pour le moment ca ne sert a rien de forcer pour ne pas être bien… mais en général après un moment, des repas de 1 a 2 kilo de fruits et/ou légumes c’est la quantité nécessaire pour être calé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.