Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Journée crue vegan : des idées de repas

Je vous emmène chez moi pour vous montrer comment organiser ses repas crus, du matin au soir.

Des fruits et des légumes pour les petit déjeuner, déjeuner et dîner, pour un mode d’alimentation qui apporte ce qu’il faut à l’organisme. Essayez une journée, et voyez si, comme moi, vous vous sentez en pleine forme.

Vous trouverez d’autres idées de repas dans mes vidéos et mes e-books de cuisine crue.

 

 

[crealist]

 

 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

19 réponses

  1. Encore un détail, encore l’essentiel!
    Je fais allusion à vos propos du tout début. Au moment où vous faites la différence entre la gourmandise et la satiété. Je suis moi-même arrivé à ce stade, inopinément, après plusieurs mois de régime sans gluten. J’ai un jour, soudainement, ressenti et compris cela!
    Et j’ajoute que d’une façon plus générale, l’absence de gluten m’a clarifié l’esprit, mes pensées. Alors que ce n’était pas du tout pour çà que j’ai décidé de me priver de gluten. Pas d’auto-suggestion ni autre effet placébo donc.
    Merci Anne-Marie.

  2. Hello AMarie et tout le forum,
    HUM ! J’en salive !
    Comme vous et Roger, je m’arrête de manger à satiété.
    Quelquefois, la gourmandise reprend le dessus, lorsque je mange mon tartare d’algues ou des cherymoya (j’en raffole)
    Dans ce cas, vers 16 h. je n’ai pas faim, alors je ne remange que lorsque la vraie faim se fait sentir, cad le soir.
    Quels que soient mes (nos) petits ‘abus’ qu’est-ce qu’on est SUPER EN FORME avec la nutrition CRUE….
    Impossible de retourner en arrière….
    A + tard
    Monique

  3. Bonjour Anne Marie 🙂 et à vous tous(toutes)
    Toujours un vrai plaisir de vous voir,de vous entendre ah! vos belles vidéos me sont vraiment utiles, me rassurent et me boustent un GRAND GRAND MERCI 🙂
    Bonne journée
    A bientôt …

  4. Bonjour! J’ai 17 ans et je remets beaucoup en question mon alimentation depuis mes 14 ans. En faite je « souffre » d’acné et comme les produits de « surface » ne fonctionnaient pas, je me suis dit que cela pouvait venir de l’intérieur, de ce que je mangeais. Du coup, je me suis mise à chercher le pourquoi du comment. Déjà, à la base, la viande et les produits laitiers n’étaient pas mon truc. J’ai donc arrêté le fromage et les yaourts et j’ai remplacé le lait de vache par du lait végétal, un bon début. Puis, j’ai voulu aller un peu plus loin car je n’avais pas l’impression que cette alimentation me correspondait. Mais j’avoue que cela me faisais un peu peur de sauter le pas car je ne savais pas du tout comment m’y prendre malgré mes recherches. Il n’y a pas longtemps, j’ai découvert l’alimentation frugivore et tout ses arguments qui m’ont convaincu mais malgré cela je ne me voyais pas manger que des fruits (j’imaginais déjà les brûlures d’estomac…). J’ai réfléchi, et je me suis dis que manger des fruits et des légumes mais cru avec des fruits à coques et boire des laits végétaux pouvais être un bon compromis mais je ne savais toujours pas comment mettre cela en pratique… Et puis, je ne sais plus comment, j’ai découvert votre blog et regarder vos vidéos, que je trouve incroyable parce que tout paraît tellement simple! Il suffit juste de changer ses habitudes mais c’est tellement plus facile quand on a quelqu’un pour nous guider! Voilà! Je voulais vous dire merci pour ça 🙂 et demander quelques réponses à mes questions si vous le pouvez ^^
    Je voudrais savoir les arguments contre le miel, mise à part que cela est produit par un être vivant ? Parce que j’adore le miel (désolé…) et j’aimerais savoir ce qui ferais que je pourrais m’en passer, et si c’est « mal » ?
    J’ai aussi eu une période ou je ne mangeais presque rien, dû au stress, on pourrait comparer ça avec de l’anorexie sauf que ce n’était pas pour maigrir car je savais que j’étais déjà mince seulement j’étais nourrie par le stress et j’avais donc un blocage avec la nourriture. Tout doucement cela va mieux mais j’ai toujours autant de mal à manger le matin, et comme mon estomac est encore petit je ne peux pas manger en grosse quantité. Je voudrais alors savoir si le fait de ne pas manger beaucoup avec une alimentation presque crudivore pourrais avoir… des risques ?
    Ensuite, viens un autre problème que la mise en pratique, ma mère. J’habite encore chez ma mère et elle n’est pas vraiment favorable pour l’alimentation que je convoite… Je suis un peu l’ovni de la famille sur ce point ^^’ Mais comme c’est elle qui achète ma nourriture bah… j’ai beau lui répété que c’est une alimentation tout à fait viable et lui vanté ses bienfaits, il n’y a rien à faire et j’ai peur de me sentir exclu. Le fait de penser différemment, vis à vis de ce que mon entourage me rétorque, je me sens sous la pression de ne pas pouvoir être celle que j’ai envie d’être… Vous n’êtes peut être pas psychologue mais si vous pouvez m’apporter des réponses, elles sont les bienvenue 😉
    A bientôt et encore merci pour ce que vous faites!
    Élodie

    1. Brulures digestives avec les fruits murs? J’ai un passé et encore un présent bien moindre de lourds problèmes et inflammations du système digestif et mon alimentation est basé massivement sur les fruits crus murs depuis plus d’un an sans rencontrés ces problèmes, cependant il est vrai que j’ai du éviter certains fruits acides dans les premiers temps jusqu’à ce que les muqueuses se régénèrent significativement, maintenant j’ai des repas d’agrumes et autres fruits acides~

      Le miel superbe aliment santé est un autre mythe bien qu’il y ait beaucoup d’autres aliments pires, il est très riche en nutriments pour le petit corps des abeilles mais extrêmement pauvre en nutriments pour nos besoins, il est acide, mauvais pour les dents, sans fibres et contient des substances alcaloïdes agressives diverses venant des plantes et antibiotiques qui détruit notre flore bactérienne digestive comme plus ou moins toutes substances dites antibiotiques naturelles ou de synthèse, a garder en petites quantité si on décide de continuer a en consommer~

    2. Bonjour Elodie, que de questions ! Je ne peux aps répondre longtemps ici, mais juste te dire : bravo pour ta prise de conscience très jeune. j’ai fait un article sur le miel (il y a une barre de recherche dans le blog en haut à droite qui sert à trouver des articles sur le sujet qui préoccupe… quand il y en a, bien sûr !) Julot a très bien dit de toute façon.
      Ne pas manger assez à long terme évidemment affaiblit. On mange pour nourrir ses cellules. Le stress se gère : hypnose ericksonnienne, psychothérapeute, ou plus rapide et sensationnel l’EFT (là encore il y a un article ici avec des références pour aller plus loin).
      Relation avec ta maman. : elle t’aime et s’inquiète. Normal. d’autant que tu as eu des moments où « tu ne mangeais presque rien » ! très angoissant pour une mère… tu peux me croire.
      Alors il faut parler, expliquer, montrer des vidéos, celles de foodnsport par exemple…il y en a plein chez les anglais celles de healthy children etc; voir des gens heureux en forme. Lire « The 80/10/10 diet », « le rapport Campbell » pour le végétalisme.et d’autres (il y a une liste dans ma page « lectures »). Toi, lis l’article « comment devenir crudivore » puis cherche et parle en à ta mère. et montre lui que tu manges, que tu vas bien, que ta peau est plus belle, que tu as un courage fou pour tout, que tu es enthousiaste et que tu comprends son inquiétude…

      1. D’accord merci beaucoup pour tout ces conseils! J’ai compris pour le miel et je suis prête à m’en passer, j’utiliserais uniquement avec parcimonie du sirop d’agave pour sucré mes infusions de plantes 🙂
        Je vais également essayer l’EFT ^^
        Bonne continuation 😉
        Élodie

  5. bonjour, oui oui ca donne envie. vos propos du début m’interpelle beaucoup mais au contraires des autres commentaires je n’arrive pas a m’arreter de manger. c’est une problematique qui date depuis longtemps et qui sagrave depuis quelques jours. je suis vegetarienne depuis plus de 10 ans, vegetalienne depuis un an. j’ai laissé le gluten aussi depuis un an. ces passages a des aliments différents et plus physio se fait en général assez bien. par contre jai vriament du mal, a ecouter ma satiété, la gourmandise lemporte ou alors le besoin de me remplir pour différentes raisons. jai vu ailleurs que cela passait mais je ne vois pas arriver ce moment. le pire est0 que jai pris un peu de poids alors que je mange mieux….bref, jaimerais me faire accompagner la dedans, certainspenseraient que cest psycho dautres que ca vient des intestins…je me sens seule et jen ai marre. je sens la bonne energie de tout cela, dautant que je suis une fan de plein air, donc les jours ou ca va, je ressens vraiment un bien etre incroyable, mais meme cela ne me fait pas resister dautres jours. merci si vous pouvez morienter ou maider.

    1. Vous n’arrivez pas à manger juste ce qu’il faut ? Vous pensez que vous mangez trop ? Y a t-il encore trop de gras dans votre alimentation, qui est très addictif ? Avez-vous fait une liste de vos raisons de manger végétalien et cru au maximum ? avez-vous fait le tour de vos motivations ? Cela serait une bonne chose car le moteur de toute chose est notre volonté bien imbriquée dans notre motivation. Sans plaisir, rien ne se fait.

  6. Bonjour à tous, encore merci Anne-Marie pour cette vidéo. Quand on adopte le régime crudivore, on est toujours ou souvent dans le doute de se demander si l’on mange suffisamment en quantité mais surtout en qualité. En effet, il y a souvent la peur des carences. Pouvoir visionner vos vidéos, Anne-Marie, permet de se rendre compte en pratique sur ce qu’est une journée de cru et d’être rassuré si l’on fait bien ou pas bien les choses. Personnellement, je suis parfois dans un état paradoxal où j’ai mangé à ma faim puisque je n’ai plus de sensation de faim mais d’un autre côté j’ai l’impression que je ne me suis pas nourrie d’aliments caloriques. C’est, je pense, le vieux schéma des aliments gras et consistants comme le gluten par exmple qui me rappelle à son bon souvenir.
    Donc vos vidéos Anne-Marie me rassurent, je mange comme vous, sauf que le matin je prends des jus de fruits et légumes verts (réalisés avec un extracteur) environ 1/2 à 3/4 de litres que je bois sur 2 heures environ.

    1. Oui j’ai pensé comme ça aussi au début. « toute cette salade… c’est bien beau mais ça ne va aps me nourrir ! » et puis si ! pleine de minéraux, de fibres, je n’avais pas faim et je me sentais bien. Il faut parfois du temps…

      1. Oui c’est ce que je me dis aussi, il faut du temps dans la tête surtout pour changer des habitudes de dizaines d’années à fonctionner d’une certaine façon. Se sentir bien, ne pas avoir faim sont effectivement les meilleurs indices que c’est la bonne voie.
        Bonne journée ensoleillée j’espère aussi pour vous.

  7. Bonjour,

    Pouvez-vous me conseiller sur les problèmes de peau extrêmement sèche.
    J’ai 57 ans, crudivoriste depuis 4 mois, végétarienne depuis l’âge de 20 ans, (beaucoup de céréales).
    Je pesais 53 kg début janvier, j’en fait maintenant 45. Sur ce point je me sens mieux, et je me vois mal revenir en arrière. Trop de bénéfices: joie, vitalité, calme…
    Evidemment, j’ai découvert que je ne suis pas musclée! Ma peau est flasque, elle ballote:)). Je vais remédier à tout ceci, cependant ayant un prolapsus à la vessie cela réduit beaucoup les méthodes.
    En revanche, en ce qui concerne ma peau c’est une catastrophe! En 4 mois je me suis mise à ressembler à une petite pomme toute ridée.
    Que faire?

    Bonne journée à vous.

    1. Bonjour Lucie,
      La peau est un émonctoire, c’est à dire qu’elle fait partie des organes qui servent à éliminer les toxines. Crudivore, dis tu ,depuis 4 mois et végétarienne depuis 20 ans mais avec une consommation importante de céréales donc de gluten tu dois être en pleine détoxination. La sécheresse de la peau est un signe qu’il y a une sortie d’acides. Je ne suis pas spécialiste en la matière et pour plus de renseignements, je te conseille de te rendre sur le site vivre cru.org, tu pourras déjà consulter le 3ème onglet, vos questions puis questions physiologiques puis dans la liste alphabétique tu vas sur P et tu choisis peau. Tu trouveras je pense des réponses à ton problème.

  8. Vous pouvez muscler vos bras et vos jambes : squats, lever de poids ou pompes.
    A 57 ans, les hormones jouent un rôle sur la peau comme vous le savez. Peut-être faut-il investir dans une bonne crème hydratante (quoique le prix ne fait rien à l’affaire parait-il). Je n’ai pas de meilleure idée. La question reste ouverte à tout le monde…

      1. j’ai pas réussi à éditer …
        j’ai oublié de préciser de laisser tomber les savons et gels douches , je n’en utilise plus que pour les mains et c’est la partie la plus sèche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.