Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

2 façons de faire du lait d’amandes

Le lait « maison » n’a rien à voir avec celui que l’on achète en brique dans les magasins bios : sans sirop de maîs ou de riz, sans carraghénanes, bref sans additif !

Et puis, ce qu’on fait avec amour a tellement plus de goût !

Le lait d’oléagineux est aussi facile à faire avec un blender ou qu’avec un extracteur de jus, regardez :

 

 

Vous pouvez le faire plus ou moins épais en ajoutant de l’eau.

Le Vitamix et le Kuvings se trouvent ici : https://crudivegan.com/ustensiles

 

Vite ! découvrez l’alimentation crue vegan !

[crealist]

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

17 réponses

  1. Normal que ce soit meilleur, tu mets plus d’amandes 🙂 Et puis, tu dois manquer d’apport gras 🙂 J’attends une recette à l’huile de coco de ta part.

  2. Bonjour Anne Marie.
    Je fais mon lait d’amande depuis plusieurs années mais il n’y a qu’un an que j’ai appris pourquoi il fallait faire tremper les amandes au préalable. Je pensais que c’était uniquement pour les ramollir mais en fait il s’agit d’éliminer une enzyme inhibitrice de son assimilation comme pratiquement toutes les graines sauf les noix de cajou. Surtout jeter l’eau de trempage et bien rincer avant d’en faire son lait. Personnellement je le fais avec un Soyabella et j’utilise la pulpe restante dans des crackers ou des sauces.
    Bonne journée et merci pour toutes tes vidéos gourmandes.

    1. Franchement, c’est très rare. Peut-être parce que mon corps se souvient que je suis moins bien après que si je prends un repas cru. Cela dit, on peut faire tourner ses légumes dans le Vitamix un peu plus longtemps et le mélange devient tiède. Je prends des tisanes et thés de temps en temps Et puis si un soir j’ai envie de faire cuire du quinoa, je le fais sans état d’âme.

  3. Super bon le lait d’amades ‘maison’ !
    Rien de comparable au lait en boite bio !
    J’en fais au chanvre, aux noix du Brésil etc…
    Bon lait !
    Monique

  4. Merci pour cette recette ….
    Juste une précision, il faut jeter l’eau de trempage !!! car elle contient les facteurs anti-nutritionnels relâchés par les amandes lors du trempage .
    Régalez-vous !!!

  5. Anne Marie bonjour,
    Je suis attentivement votre blog qui est très intéressant.
    Je suis au stade végétalien pour l’instant et compte intégrer un repas cru dans la journée.
    Que pensez-vous des flocons d’avoine crus à mettre dans du lait végétal ?
    Que pensez-vous également du miso à dilué dans de l’eau chaude auquel on peut rajouter des légumes crus pour avoir un repas chaud ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Judith

    1. Judith, pourquoi pas ! Les flocons d’avoine ou de sarrasin ou de quinoa avec lait végétal et fruits secs… ça se digère tout de même moins bien qu’un repas de fruits. Le miso dilué avec des légumes… pourquoi pas de temps en temps, si vous aimez. Le miso est très salé, mais bon, vous n’allez pas en mourir ! Chacun doit trouver sa façon de manger qui le contente et le maintient en bonne santé.

  6. Bonjour Anne-Marie,
    Merci pour votre générosité. Moi aussi je préfère les aliments entiers et je ne filtre jamais mes jus d’oléagineux.
    Pourriez-vous nous dire depuis combien de temps vous êtes crudivore végétalienne low fat ?
    Je me pose des questions suite aux témoignages sur le net de gens à qui cela n’a pas convenu sur le long terme, malgré vos explications à ce sujet sur le blog, d’autant que je suis assez menue de nature. Pour l’instant, je dois avouer que je me sens très bien avec l’alimentation que vous nous présentez, mais c’est encore tout récent. En plus chronometer me rassure, je ne manque ni de protéine ni de vitamines (sauf D et B12 que je prends en plus depuis que je suis végétalienne). Par contre, je manque systématiquement de sodium, de sélénium et aussi quelquefois de vitamine E.

    1. N’oubliez pas que tout changement brutale d’alimentation entraîne des réactions. Ne tombez pas dans le dogmatisme. J’ai fait cette erreur et je le paye maintenant ! Ne sous-estimez pas vos besoins en matière grasse (surtout en gras saturé – huile de coco) et en protéine !

      Le 80-10-10 est pour une personne en plein santé et avec des intestins en parfait état !

  7. Quoi qu’il en soit, je pense qu’une alimentation faite de produits végétaux, entiers (remplaçant l’huile par des oléagineux, graines ou fruits gras, le sucre par des fruits et le sel par du céleri), et limitant le plus possible les farines ne peut être que bénéfique à la santé. Merci pour m’avoir fait abandonner huile, sel et sucre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.