Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan
faut-il prendre de la B12 ?

Quid de la B12 ? Question/Réponse n°2 du Top 30 questions sur l’alimentation crue

La déficience en B12 est-t-elle un problème réservé aux végétariens ? Ou bien est-ce qu’elle concerne tout le monde ? Cette question est deuxième plus courante à mon avis parmi les 30 questions récurrentes que je reçois. La question de la B12 est brandie par les carnivores comme une preuve de leur bon droit à manger des animaux. Elle pose parfois un frein à certaines personnes qui refusent de devoir prendre un supplément. Alors je vais mettre tout le monde d’accord !

Les mangeurs de viande ne s’en préoccupent pas. Certains  végétariens pensent la même chose. D’autre prétendent que nous en fabriquons suffisamment nous-même. Pourtant un manque en B12 peut mener à de graves problèmes neurologiques, parfois irréversibles. Alors, faut-il s’en préoccuper et la tester tout simplement, quel que soit notre mode d’alimentation ? Quels tests sont les meilleurs, les plus fiables ? Quelle forme de B12 existe-t- il en supplémentation ? Combien en a-t-on besoin par jour ?

Toutes les réponses dans la vidéo.

Quid de la B12 ?

 

Si vous n’avez pas vu la Question n°1, cliquez ici–> Végétalienne : où trouves-tu tes protéines ?

Vidéo complète de la série du Top 30 des Questions/Réponses Crudivegan :

https://crudivegan.com/produit/top-30-questions-reponses-crudivegan

30 Questions et réponses sur l'alimentation crue

[crealist]

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

15 réponses

  1. Bonjour Anne-Marie,

    Merci pour toutes ces informations concernant la vitamine B12. Personnellement, je ne la néglige pas car je prends un comprimé par semaine de Methylcobalamin de 5,000 mcg (commander sur Amazone). Je fais une prise de sang chaque année pour contrôler ; toutefois, cette fois-ci, je vais faire l’homocystéine et la B12 en même temps. J’ai récemment fait l’acquisition de trois de vos e-book (Smoothies et jus + Des salades, et des salades ! + Choux et compagnies) et j’avoue qu’ils sont très très utiles pour la composition de mes repas, car c’est très variés. Encore merci pour toutes vos idées et pour tout votre travail. Autre chose, que pensez-vous de la vitamine K2 ? faut-il aussi se complémenter, dans quels aliments pouvons-nous la trouver et à quoi sert-elle ?

  2. Bonjour,
    Alors du coup peut-on prendre un comprimé de B12 et aussi un smoothie avec de la spiruline? Faut-il les espacer dans le temps pour un meilleur absorption? Genre 1h?

    1. Caroline, il n’y a aucun problème à prendre une cuillère de spiruline dans son smoothie et son comprimé de B12. Comme je l’ai dit , je ne recommande pas de prendre de la spiruline tous les jours mais de temps en temps. Il n’y a pas de problème à prendre trop de B12, mais à ne pas en prendre assez.

  3. Très bonne vidéo, c’est d’ailleurs un travail important que tu fait pour la santé des gens.
    Petite question que je me pose par ailleurs sur l’origine de la b12, j’entends souvent deux affirmations opposées :
    -une fois on entend dire que les déficient en b12 est lié à l’appauvrissement des sols et au fait que nous lavons nos aliments
    – d’autre (comme le site internet vivelab12 de la société végan francophone) affirment que les animaux herbivores/frugivores la synthétisent eux même ou la trouvent grâce à la consommation d’excréments ou d’insecte. Selon eux, la b12 est quasi absente dans le milieu naturel et l’humain ne serait pas fait pour être végétalien.
    Donc comment savoir qui a raison ?

    1. l’Humain est fondamentalement fait pour être végétalien. Lisez Le rapport campbel, si ce n’est déjà fait. la société vegan francophone dit que l’Humain n’est aps fait pour être végétalien ? Fichtre !
      la B12 est produite par une bactérie qui peut se trouver sur et dans la nourriture que nous mangeons, que ce soit d’origine animale ou végétale. Théoriquement, la vitamine B12 pourrait être présente dans tous les aliments végétaux non lavés, par suite d’une contamination bactérienne, due à des résidus de terre, ou de compost issu d’excréments par exemple ; autrefois, quand les conditions hygiéniques étaient réduites, il en allait certainement ainsi. Cependant, c’est aujourd’hui pratiquement impossible dans les pays où laver les légumes et les mains est systématique et où les conditions d’élevage et d’agriculture sont très aseptisées. Enfin, les sols sur lesquels poussent les légumes sont de moins en moins organiquement riches (en cobalt qui est le nutriment qui nourrit les bactéries pour qu’elles puissent produire un déchet qui est la cobalamine). La B12 théoriquement présente naturellement dans les aliments d’origine animale (œufs et lait inclus) grâce à ces bactéries présentes dans la terre et dans l’intestin de tous les animaux est devenue difficile à trouver. C’est ainsi qu’on supplémente maintenant les animaux d’élevage avec de la B122, en majorité fabriquée en Chine (la même que celle qu’on prend sous forme de pilule).

      1. merci pour ta réponse. Effectivement je me rend compte que la société végan francophone à beau être diriger par des végan, elle nous raconte beaucoup de chose qui sont fausses. J’ai lu le rapport de Campbell et j’ai adorer, même si je ne pouvais pas toujours tout comprendre car mes connaissance nutritionnel sont limité… Mes j’apprends pas à pas la nutrition en autodidactes et je prévoit de lire 80/10/10 diet. Je suis d’ailleurs en train de me convertir au véganisme. La seul raison pour laquelle je mange encore des produits laitiers, c’est à cause de la pression social.

    1. Bonne question ! Le suppléments renferment plus de B12 que le minimum recommandé pour s’assurer qu’une petite partie sera bien absorbée. D’autre part, il faut continuer à tester sa B12 tous les ans pour voir effectivement si le taux est bien remonté. Si ce n’est pas le cas, changer de marque, ou de forme (comprimé, ou sublingual ou patch…). Après, plus notre corps est « sain », avec pas trop de toxiques accumulés, plus notre mode de vie est régulier, meilleure notre gestion du stress et mieux ce sera.

    2. La réponse est simple, les suppléments de B12 sublinguaux ne passent pas par un processus de digestion mais passent directement dans le sang par les petites veinules sublinguales(sous la langue), c’est pourquoi elles sont autant efficaces que les injections intramusculaires.

  4. Bonjour,

    Qu’est ce que la coenzyme B 12, par rapport aux 3 formules de la vitamine B12: cyanocobalamine…
    Quels sont les avantages du coenzyme B 12 quand on le retrouve dans une formulation,

  5. Bonjour,

    Il semblerait que manger des agrumes en hiver serait déconseillé (cf: Robert Masson)en raison que c’est un fruit refroidissant et fragilisant, qui favoriserait la survenue des maux d’hivers sans compter être déminéralisant.
    Pourrais-je avoir votre avis sur la question avant de me lancer dans l’achat de clémentines et oranges ce week-end.

    1. Je ne sais pas sur quoi repose cette assertion. pour moi elle est complètement fausse. Mais donc c’est à chacun de voir. je déconseille de croire sur parole une idée si stricte quelle qu’elle soit, sans avoir au préalable testé sur soi même.

      1. Surtout venant d’un naturopathe qui vend des compléments alimentaires.

        Les agrumes mures sont riches en calcium entres autres et alcalinisantes(indice PRAL in vivo) en particulier les clémentines et oranges donc comment est ce qu’elles pourraient être de-minéralisantes si elles sont mures?

        Elles sont aussi riches en vitamines en particulier la vitamine C bien connu pour réduire scientifiquement l’apparition des « maux d’hivers » ou leur intensité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.