Voici aujourd’hui une réponse à une question qui m’a été posée par Steph, et qui pourrait servir à un grand nombre de personnes. Merci Steph.

Bonjour,
Merci AM pour toutes ces explications! Je commence le cru avec beaucoup de fruits que j’adore et des salades le soir mais je vois des champignons se développer sur ma langue. Je pense que c’est dû au sucre des fruits, que je mange en quantité beaucoup plus importante qu’avant. Dois-je manger moins de fruits (moins de dattes?) pour le moment, ou est-ce que tout va rentrer bientôt dans l’ordre. (j’avais déjà eu ce pb lors d’une monodiete de raisin). Steph.

Les champignons sur la langue peuvent être du candida. Or il existe pas mal de fausses idées à propos du problème du candida.
Dans son livre  The 80/10/10 Diet du Dr Douglas N. Graham, le docteur Graham explique le rôle des fruits dans cette maladie. Plutôt que de vous parler de ce que j’ai appris, je préfère vous donner directement l’enseignement précieux de docteur Graham (Page 40 et suivantes).
Candida est une forme de levure, un organisme qui se produit naturellement dans le sang humain. Il est censé être là. Ce microbe se nourrit de sucre. Comme il y a toujours du sucre dans le sang (lorsque les diabétiques vérifient leur taux de sucre, ils surveillent effectivement la quantité de sucre dans le sang), il y a toujours de la nourriture pour les organismes du candida.
Si le niveau du sucre dans le sang est normal, la taille de la colonie qui vit dans le sang est normale aussi. En effet, lorsque le sucre est distribué normalement aux cellules du corps qui l’utilisent, tout excès de levure meurt. Donc le candida augmente avec la consommation de sucre et diminue avec l’utilisation du sucre par le corps. Ce flux et reflux est un phénomène normal de la physiologie et ne provoque aucun symptôme désagréable.

Si le niveau de graisse du sang reste continuellement élevé à cause d’une nourriture trop riche en graisses, le sucre reste dans le sang au lieu d’être distribué correctement. Ce sucre nourrit alors les colonies de candida au lieu de nourrir les 18 trillions de cellules du corps. Ces cellules qui ne reçoivent plus de nourriture ne peuvent plus métaboliser l’énergie et vous vous sentez fatigué. Le candida joue le rôle de régulateur du niveau de sucre dans le sang, en le diminuant par sa consommation. Le seul mécanisme qui reste pour ramener le taux de sucre sanguin vers le bas est le candida. C’est donc un microbe utile, que nous ne devons pas éradiquer car il joue un rôle crucial pour notre organisme.
La plupart des gens créent les conditions qui provoquent la pancréatique (ou déficience chronique du pancréas) et de la fatigue surrénale tout au long de la journée et à chaque repas.
Si vous souffrez d’une invasion de candida, c’est un signe de votre système qui vous avertit que vous êtes au bord du diabète et qu’il est temps de réduire énormément la quantité de gras que vous absorbez avant d’être confronté à des problèmes de santé importants.
La recommandation habituelle de supprimer le sucre qui nourrit le candida (donc les fruits également), ne tient pas compte des vraies causes de sa prolifération. La consommation de fruits n’est pas la cause du problème du candida et les supprimer ne règlera pas le réel problème, qui est l’excès de gras qui persiste dans votre sang.

Le docteur Graham explique que certes, si vous avez déjà une tendance de part votre consommation de produits gras à développer un candida (excessif), vous allez empirer le problème en mangeant des fruits sucrés. Mais supprimer les fruits n’enlèvera pas les causes de votre problème, juste les symptômes.
Car quand il y a trop de gras dans le sang, même une toute petite quantité de sucre, quelque soit la source, peut se traduire par des niveaux de sang de sucre anormalement élevés. Et tenter d’éliminer le candida en contrôlant la quantité de sucre dans le sang échouera forcément. Ce qui explique, nous dit Graham, que des centaines de gens se débattent avec des problèmes de (excès) de candida pendant des années sans succès.
Parce que tous les hydrates de carbone, lipides et protéines que nous mangeons sont convertis en sucre simple (glucose) pour nourrir nos cellules en carburant, le moyen de sortir du cycle n’est pas de manger moins de sucre mais de manger moins de gras. Quand les niveaux de gras baissent, les sucres sont enfin transformés et distribués, et les niveaux de levure baissent parce qu’il n’y a plus de sucre en excès disponible à manger.
Le microbe candida a une vie extrêmement courte. Si les personnes qui souffrent du candida suivaient simplement une alimentation faible en gras, la plupart découvrirait que leurs problèmes de candida sont complètement partis en quelques jours. Il conclue en disant que bien sûr,  ils peuvent encore avoir une pancréatique sous-jacente et des problèmes de fatigue surrénale à résoudre. La santé vient uniquement d’un mode de vie sain.

Voici pourquoi Steph, vous avez déjà rencontré un problème lors de votre cure de raisin. Si vous suivez les recommandations de ne prendre que 10% de lipides par jour, (10% de calories en graisses par rapport aux calories totales de la journée), vous résoudrez sans doute votre problème.
Pour cela, je redis encore, que nous mangeons des fruits le matin, et à midi et une grosse salade composée de toutes sortes de légumes le soir, salade agrémentée un jour sur deux de sauce aux légumes et fruits sans gras du tout. La composition de gras de votre journée tient alors dans la simple quantité de gras contenue dans les végétaux.
Et un jour sur deux , nous mangeons de toutes petites portions de gras ajoutées dans notre soupe de légumes ou dans notre sauce salade. Petite portion veut dire : 1/2 avocat par personne ou 30 à 40 g de noix. (noix de Grenoble, graines de lin en poudre, pignons de pin, pistaches… au choix); pas d’huile, et rien d’autre.
En plus de supprimer nos problèmes de santé récurrents, cette alimentation nous fournit une énergie incroyable !

Pour vous aider dans votre changement, j’ai crée un cours à télécharger :

Méthode Crudivegan