Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Manger cru en hiver

 

 

Il fait de plus en plus froid dehors. Même à la maison, je trouve un petit 19°C dans la chambre. Est-ce que je me nourris différemment en hiver ? Et bien pas du tout !

 

 

les fruits de l'hiver
les fruits de l’hiver

Cela va faire notre troisième hiver cru, et les fruits sont notre nourriture du matin au soir. Lorsque les fruits nous ont un peu fait défaut dans la journée parce qu’ils n’étaient pas assez mûrs ou parce qu’étant à l’extérieur de la maison, avec d’autres personnes, nous n’avons pas pu manger comme nous le désirions, nous prenons des pommes de terres vapeur le soir après notre salade, mais non pas parce que c’est chaud, mais parce que nous avons besoin de calories, tout simplement.

Voici ce qui nous permet de vivre des hivers crus en bonne santé et toujours joyeux malgré le froid !

  1. La première façon de continuer à manger cru, c’est de toujours s’amuser et se faire plaisir : si vous trouvez ennuyeux de ne manger que des fruits, c’est que vous devez insuffler un peu de créativité dans vos repas. Osez les mélanges de fruits dans vos blender, ajoutez une poire aux bananes, ou un kaki, pourquoi pas un kiwi, osez l’ajout de saveur et variez-les, avec de la cannelle, de la vanille, de la caroube, imaginez des changements de couleur en ajoutant des myrtilles, ou des feuilles de salade (les épinards font merveille), acidifiez un peu le mélange en y mettant du citron, de l’orange, du pamplemousse*… Bref, osez, expérimentez, amusez-vous !
  2. Ensuite, si vous n’avez pas d’autre choix en ce moment que poire, et pomme, regardez du côté des fruits surgelés : mangues, framboises, myrtilles, prunes… les fruits cueillis à maturité l’été se retrouvent dans votre assiette en plein hiver. Il suffit de les laisser décongeler une heure ou deux, suivant la taille des fruits, et vous pouvez additionner dans votre alimentation de la couleur et de la saveur. Les puristes diront que le froid a transformé la texture, qu’ils ne sont plus aussi bénéfiques … Mais nous ne sommes pas des puristes, non ? La recherche de la perfection rend les esprits étroits et tristes 😉 ! Nous n’avons simplement pas envie de nous dégoûter de la meilleure alimentation végétale qui soit et de craquer pour des choses moins belles, nutritives et éthiques que sont les fruits surgelés !
  3. L’hiver, ne renoncez surtout pas à vos salades du soir  car nous avons besoin de calcium, fer, cuivre, manganèse, sodium…et ne négligez pas l’importance de les rendre belles et attrayantes. Aussi ne sortez pas votre petite assiette, mais le saladier ! Une grosse salade verte, agrémentée de divers légumes râpés, coupés, « spaghettés » (oups, j’ai inventé un mot) ne fera jamais plus de 250 à 300 calories et satisfera vos petites cellules, qui fonctionnent à merveille (imaginez toutes les réactions chimiques qui se passent dans notre corps pour effectuer leur  travail de base, éliminer les cellules dangereuses,  créer de l’énergie…) car vous les nourrissez juste comme elles aiment !
  4. Si vous pensez que manger des fruits le matin avant de sortir dans le froid va vous refroidir encore plus, vous vous trompez ! C’est en mangeant assez de sucre issue des fruits que vos cellules (encore) vont être capables de réguler votre système de maintient de chaleur interne. Remplacez les fruits par un croissant chaud, ou des oeufs sur le plat, ou des toast beurrés, et vous aurez encore plus froid car votre organisme va devoir se mobiliser pour digérer, alors qu’un plat de fruits se digérera en 30 minutes chrono tout en apportant les nutriments nécessaires.
  5. En hiver, et dès qu’il commence à faire froid, il faut faire très attention aux autres aspects de la vie, que sont le sommeil et le sport.
    Plus vous dormez, et plus vous augmentez vos chances de supporter le froid, et de résister aux maladies. Je n’ai plus de rhumes depuis que je suis crudivore, plus d’angines non plus, et pourtant c’était devenu pour moi, une fatalité : hiver = problèmes ORL.
    De même, alors qu’on devrait ressentir le besoin de bouger pour se réchauffer, beaucoup de personnes se mettent à se terrer chez elles en attendant les beaux jours. Le sport n’est pas réservé à l’été ! Sortez, respirez au grand air froid, courez, marchez, jouez au ballon… faites travailler vos muscles, faites circuler le sang, faites marcher votre cœur… La sensation de se réchauffer avec un plat français typique bien roboratif (gras, cruel, et dénué de vitamines) est totalement éphémère et illusoire ! Par contre, après une bonne trentaine ou quarantaine de minutes à s’agiter joyeusement à l’extérieur, vous avez activé votre système calorique interne de façon naturelle, vous avez renforcé votre système immunitaire et, cerise sur le gâteau, vous êtes joyeux(se) et content(e) de vous !

Manger cru en hiver est une bénédiction pour notre santé et notre vitalité. Il suffit d’essayer pour le comprendre !

* Certaines personnes sont très sensibles au mélange sucré-acide, comme bananes et oranges, par exemple. Ce n’est pas notre cas, et je pense que tout est dans les proportions : 6 bananes et une orange, n’a rien à voir avec 3 bananes et 3 oranges ! Mais faites selon votre organisme, bien sûr !

Pour celles et ceux qui ont besoin d’idées de recettes de salades appétissantes et variées :

Image du livre diners crus


Image du livre Menus crus

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

21 réponses

  1. Bonjour,
    Je suis en train de me convertir au cru, pas aisé au début pour être sûre de continuer à manger suffisamment de calories, d’autant plus que je suis une petite mangeuse et favorisait les aliments denses (surtout le riz).
    Cela dit j’ai essayé la banane, mais je constate que j’en ai une sainte horreur, j’ai essayé de la consommer simplement épluchée, en smothies, dans les salades…rien y fait définitivement je n’aime pas cela.
    Que me suggérez vous à la place des bananes et mangues ?

    Merci pour vos messages, trucs et astuces et conseils

    1. oui j’ai lu avec attention votre blog
      Mon soucis se pose surtout du fait que j’ai un vraiment tout petit appétit et suis très vite repue. J’ai constaté qu’au bout de 2 orange ou 2 pommes j’en pouvais plus…j’ai essayé les bananes car plus denses en calories mais au bout d’une je suis écœurée…elles ne me reviennent pas.

      Au petit déjeuner je prends des fruits mais je n’arrive pas a manger plus d’une orange et une pomme à la fois
      donc je suis plutôt en train de manger tout au long de la journée mais vous avez mentionné que cela n’était pas une bonne chose car il faut donner un temps de repos entre les repas
      Je me suis donc tournée vers les jus mais pas aisé de boire des litres pour avoir les calories nécessaires
      Faut-il forcer peu à peu sur les quantités de fruits que l’on peut consommer: « un peu plus à chaque repas » ?
      Combien de temps cela vous a-t–il pris pour pouvoir consommer une telle quantité de fruits et légumes en un repas?

      A ce jour je fais un petit déjeuner et goûter de fruits
      midi et soir: mélange de fruits et légumes + des légumineuses et/ou riz pour compléter mon quotas de calories

      J’essaye petit a petit d’inverser la tendance: de diminuer les légumineuses et riz pour, parallèlement augmenter les fruits et légumes mais c’est, je l’avoue un peu dur pour moi de manger autant

    2. Merci Julot (changement de nom ?) ! Je n’aurais pas dit mieux !
      @Stephanie : je n’ai pas l’impression de manger « une telle quantité » de légumes… Arrivée au moment du repas, j’ai faim ! Mon ventre est un peu distendu une heure et puis tout redevient normal. Manger en plusieurs fois, reste peut-être pour vous une solution temporaire.

  2. avant que j’oublie: je trouve les fruits secs trop sucrés à manger dans les salades de fruit ou de légumes ou smoothies surtout les dattes
    Dans l’ensemble j’en viens à la constatation suivante: tout ce qui est sucré me rebute et écœurée (que ce soit les fruits: poires trop mûres et certaines variétés de pommes, bananes, mangues…et les fruits secs)
    Par contre je suis vos recommandation et ne consomme pas plus de 30g de noix/amandes ou 1/2 avocat par jour et pas tous les jours

    1. Pourtant, prenez un bébé, qui n’a pas encore de passif alimentaire, il ira vers le sucré. Les humains sont des becs sucrés. Bon, ce n’est pas votre cas. Encore faudrait-il savoir de quoi a été faite votre alimentation jusqu’à maintenant…
      pas d’angoisse : remplacez peu à peu les repas anciens par du cru. Permettez à votre cerveau de découvrir et apprécier les fruits. Ilo n’y a pas le feu, ni d’examen à la fin de l’année 🙂 !

    2. @Julot: je te confirme qu’au bout de 350g de crudités/fruits je suis complètement saturée
      par contre je n’ai jamais été sel non plus. Je n’ai jamais été attirée par les chips, cacahuètes salées….ni par le sucré non plus: j’arrive a laisser une tablette de chocolat expirer, le miel me brule la bouche tellement cela est sucré et les fruits secs, en manger un ou deux oui mais 3 c’est trop de sucre
      Le sucre fait vite un tour dans mon sang et l’hypoglycémie arrive très vite derrière (avec bourdonnement dans la tête, sueurs, et tremblements)

      quand aux bananes: j’ai essayé à tous les stades de maturité (cru, cuits, en compote, smoothies et même poêlées), rien y fait.
      Ce doit bien être le seul fruit que je n’aime pas du tout (la mangue c’est limite car c’est très sucré)

      @Anne Marie: mon alimentation était surtout basée sur le riz (aliment de base étant issue d’une famille de franco-chinoise, c’était riz midi et soir tous les jours de l’année sans que cela nous nous ait jamais nous lasser, pâtes et pomme de terre étaient rarement à table), beaucoup de légumes et fruits mais aussi des légumineuses tous les jours. Cela me permettait d’avoir les calories nécessaire tout en ne consommant qu’un petit bol. Les goûter étaient fruits et oléagineux, compotes, occasionnellement des biscuits secs (nature ou boudoirs)
      Notre mère nous a élevée avec une alimentation saine (jamais de précuit ou surgelés), tout était toujours fait maison.

      Mais j’ai bien peur qu’en mangeant exclusivement cru je n’atteigne pas les calories nécessaires…sauf en forçant un peu et avec le temps, mais une angoisse subsiste qui est celle de perdre trop de poids en attendant d’avoir la capacité de manger autant que vous

    3. Ne mangez pas tout cru si vous n’arrivez vraiment pas pour le moment a manger plus surtout si vous n’aimer vraiment pas les bananes et fruits secs(qui sont très caloriques) pour le moment, je détestais la mangue avant et maintenant c’est de mes fruits préféré, étrange mais le corps décide, le but n’est pas de faire vomir~

  3. Et manger de saison?
    Cette règle n’est pas du tout respectée dans vos propos.
    C’est pourtant ce qui stimule le système immunitaire.
    En Décembre il n’y a pas de fruit. Mangeons ce qui pousse, là où ça pousse, là où nous nous trouvons. C’est la saison des courges, légumes racines, choux, châtaignes…

    1. Pensez vous que les êtres humains au travers du monde ne sont pas faits pour manger la même chose ? Nous sommes génétiquement faits pour manger des fruits sous les tropiques, tous autant que nous sommes !

    2. Exact, le système digestif et enzymatique, la formule dentaire et autres ne changeront pas que vous soyez sous les tropiques ou au pole nord comme les inuits qui souffraient d’ostéoporose et problèmes similaires a partir de 30 ans causés par une alimentation basée sur les produits animaux~

      Toutefois votre proposition(les végétaux riche en amidon pour les calories et les légumes) est probablement la deuxième meilleur a la santé derrière une alimentation basé sur les fruits pour nos anatomie frugivore, que ca soit les pygmées ou les suédois, même espèce, l’Homo Sapiens; de même qu’il n’y a aucune exception chez les autres espèces qu’elles soient herbivores comme les bovins ou carnivores/omnivores comme les félins, canidés, ours, mêmes aliments premiers le mieux adaptés a l’anatomie~

      http://imageshack.us/f/35/mym7.png/

      Ce qui stimule le plus le système immunitaire qui est principalement le système lymphatique ce sont l’astringence des fruits crus qui font bouger significativement cette lymphe épuratrice du système.

      Il y a quelques fruits en décembre, j’ai été dans les chemins me promener hier et j’ai consommé quelques baies de cynorhodon sauvages délicieuses, il y en avait partout, j’en ai même quelques unes dans mon terrain la « chair » sortait bien en appuyant dessus, ce n’est pas si pratique pour celles qui sont encore durs, ca reste assez laborieux en général a consommer en quantité significative a cause des ses pépins très durs et irritant, dommage… quel délice la chair comestible, unique!
      Ce fruit calorique méconnu est une bombe nutritive, l’un des plus riches sur terre en Vit.A, Vit.C, calcium, sodium, magnésium protéines et plus~

      http://www.1001fruits.net/faux-fruits/89-cynorrhodon.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.