Je suis toujours au Japon !

Je voudrais vous montrer les légumes curieux que l’on trouve dans les supermarchés. Je ne connais pas les noms français, malheureusement, et personne pour me les dire. Mais peu importe, je les trouve beaux et inquiétants à la fois ! J’en reconnais des petits morceaux dans mon assiette, de temps en temps.

légumesbizarresjaponais
たけのこ : Ceux là sont très bons, « takenoko », ce sont des pousses de bambou. J’en ai mangé au restaurant,
des bébés pousses tous petits très tendres. On déroule la feuille et on mange l’intérieur.

yama imo

yama imo

légumebizarrejap2
shouga (gingembre) – myouga – renkon (racine de lotus)
taranome

taranome

légumesbizarresjap4
                                                             たけのこ (takenoko encore, pousses de bambou)
Mais pour finir, voici une photo des melons. Visiblement très rares ici, ils sont présentés comme des bijoux, vendus dans des caisses-écrins, uniquement pour offrir.
melon japon
Le prix est un peu choquant : 5000 yen, soit 40 euros !
Impossible donc de se faire des petits déjeuners de 2 à 3 melons l’été !
Au marché Ameyoko, j’ai trouvé des morceaux d’ananas, vendus en tranches et plantés sur des bâtonnets  très peu chers ! Le hic, c’est qu’il est interdit de se promener tout en mangeant et que ces délicieuses « sucettes » doivent être consommées sur place, à côté de la poubelle ! Pas très glamour !
Nous restons évidemment végétaliens, car cette condition est non négociable pour nous, même si les restaurants présentent très rarement des plats sans viande ou sans poisson.  Mon fils qui vit ici, nous trouve tout de même quelques restaurants vegan. Sinon, nous mangeons des bananes et des oranges.
Quelquefois, nous achetons des onigiris à l’umeboshi. C’est du riz blanc vinaigré présenté sous forme de triangle, dans une feuille de nori. C’est le sandwich des Japonais, et c’est un délice ! L’umeboshi est une prune salée délicieuse, que les Japonais mangent souvent pour ses vertus pour le bien des intestins.
Ce sont quelques écarts par rapport au crudivorisme pur et dur, j’en conviens 😉
mais on n’est pas souvent au Japon !
Par contre, je recommande à Tokyo les salades de « Happy Salada » en vente à emporter ou à se faire livrer (arrondissement Minato-ku seulement) d’un ami français Raphaël, qui s’est lancé dans la fabrication de salades délicieuses à composer soi-même à partir de nombreux ingrédients. Salades copieuses et saines.
Un vrai plaisir, quand on n’a pas envie de faire sa salade soi même !
Happy Salada
Et enfin, voici une pastèque carrée !
Merci à tous pour vos commentaires et mails très sympas !
N’oubliez pas que pour vous mettre à l’alimentation crue, et ne pas faire d’erreurs dès le début, j’ai édité un programme de formation à télécharger !
Vous trouverez également des menus et recettes pour le soir et des recettes de desserts !