Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Les fruits ne causent pas le diabète

La question que je reçois le plus est certainement celle-là :
« Les mangeurs de fruits n’ont-ils pas de sérieux risques de développer du diabète à cause de l’élévation du sucre dans le sang ? »

La réponse est non ! Des médecins l’ont prouvé et décrit : ce n’est pas le sucre qui crée le diabète, c’est l’excès de gras alimentaire.

 

schéma de la régulation de la glycémie
Extrait du Grand Larousse du Corps Humain

Le glucose constitue la principale source d’énergie pour les cellules de l’organisme. Ce glucose est véhiculé par le sang. Après chaque repas, le taux de glucose sanguin augmente. Cet excès stimule la production d’insuline par les cellules du pancréas, insuline qui escorte le glucose vers les cellules du corps, car l’organisme veille à maintenir un taux sanguin constant.
Sous l’effet de l’insuline, le glucose est ainsi stocké dans les muscles sous forme de glycogène, ou alors d’acides gras.

Pourquoi le sucre n’est-il pas en cause ?
Les gens développent le diabète non pas parce qu’ils ont mangé trop de fruit, de riz ou de pâtes, mais parce qu’ils ont mangé beaucoup trop de graisse. Les pâtisseries, les tartes salées, les pâtes au beurre, le riz à la crème fraîche, les pommes de terres au fromage… tous ces mets combinent le sucre et le gras.
Le problème arrive lorsqu’un excès de graisse se trouve dans le flux sanguin. Lorsque le niveau de graisse augmente dans le sang, le niveau de sucre augmente aussi car les graisses inhibent l’action de l’insuline, qui ne peut plus faire son travail correctement. Le sucre sanguin n’est plus distribué, il reste en trop grande quantité dans le flux sanguin. Le pancréas de son côté, s’épuise et n’arrive plus à fournir.

Un repas de 10 bananes, ou de 15 dattes, ou de 11 pêches, bref, un repas de fruits, ne chamboulera jamais votre niveau de sucre sanguin. Oui, juste après le repas, celui-ci augmente, bien sûr, mais moins de 20 minutes plus tard, tout est rentré dans l’ordre et le sucre est revenu à son taux normal dans le sang. Des tests précis ont été faits et le prouvent. Chacun peut d’ailleurs le vérifier avec un testeur de sucre qu’utilisent les diabétiques, on peut tester le niveau de sucre de son sang avant le repas, juste après et 20 minutes plus tard et constater que celui-ci est revenu à un taux normal rapidement.

Mais cela suppose également que les autres repas de la journée soient aussi faibles en gras. Voilà pourquoi nous limitons la prise de gras le soir, mélangés, non pas avec des fruits mais avec des légumes, verts ou autres. Et nous ne prenons un repas gras qu’une fois que les sucres des fruits sont bien digérés. Voilà pourquoi il est recommandé d’attendre 1/2 heure entre un repas de fruits et un repas qui contient des graisses végétales. Nous limitons la quantité aussi, puisque nous préconisons 30 à 60 g de gras sous forme de graines oléagineuses, ou de fruits gras (1/2 avocat, quelques olives, la chair d’une noix de coco), et ce un jour sur deux. On peut aussi en prendre plus un jour mais attendre ensuite 3 ou 4 jours pour reprendre du gras dans son plat du soir.

Quelle est la véritable cause du diabète ?
Par contre, la consommation de viande, jambon et saucisses augmente le risque de développer du diabète. Tous les sucres raffinés comme le sirop d’agave, sucre complet, sucre de canne, sirop de maïs, miel, sucre en poudre blanc, sucre Rapadura, etc. devraient être évités par les diabétiques. Alors que le sucre des fruits entiers, frais et crus sont intéressants pour inverser le diabète.*
« Du moment que les diabétiques ont un régime pauvre en gras, sans produit animal (viande, poisson, œuf, fromage, lait), sans huiles ni autre corps gras ajoutés, pommes de terre frites et autres beignets ou aliments frits, ils ne devraient pas s’inquiéter des sucres des fruits. »* Car les sucres qui arrivent dans notre tube digestif passent au travers des parois intestinales et dans le flux sanguin, pour être emmenés dans nos cellules facilement, au lieu d’être piégés dans le sang empêchant les organes de travailler correctement. Ces graisses alimentaires stagnant dans le sang, élèvent donc le niveau de sucre et cela conduit au diabète certes, mais aussi au syndrome du candida, de la fatigue chronique entre autres.

fruits


Le sucre n’est pas notre ennemi.
Nous avons besoin de ce sucre des fruits pour avoir de l’énergie, pour vivre. Si le glucose est transporté par l’insuline au travers des parois des cellules, le fructose lui, entre dans nos cellules par diffusion directe. Le fructose venant des fruits frais et entiers, est le sucre idéal pour les diabétiques car il ne crée pas d’augmentation excessive de sucre dans le sang comme les sucres raffinés (comme le sucre raffiné des boissons sucrées par exemple).
Les sucres complexes des céréales n’ont pas le même impact que les sucres simples qui se trouvent dans les fruits, car ils induisent des pics plus rapides des niveaux de sucre dans le sang.

C’est en supprimant les nourritures riches en graisse, comme les laitages, œufs, viandes, aliments frits et toutes les huiles en bouteilles (y compris l’huile de coco, chère aux végétariens),  et tous les sucres raffinés déjà cités, que les cellules musculaires perdront leur graisse, et que le diabète deviendra une histoire ancienne. Vous trouverez des idées fortement recommandées de lectures juste en dessous, qui montrent que le diabète de type II est facilement guérissable à condition de vous informer au bon endroit sur les causes réelles de la maladie et de suivre avec discipline les directives diététiques qui sont préconisées par ces médecins. « J’ai travaillé avec des diabétiques depuis 25 ans en les guidant personnellement, et sans exception, l’utilisation d’un régime alimentaire faible en gras, végétalien et cru comprenant essentiellement des fruits, a abouti à la stabilisation du métabolisme des sucres dans le sang. La plupart de mes patients ont complètement éliminés leur besoin en insuline et autres médicaments en quelques semaines, parfois moins. » Docteur Douglas Graham**
Avis aux amateurs !

Références pour cet article :

Autres lectures :

Deux autres articles sur ce sujet aussi ici  et ici.

Voici ici une vidéo de Fullyrawkristina sur la guerison des diabète 1 et 2 : http://youtu.be/oyBlnJsivKw

Et un site qui vous donnera plein de bons tuyaux à ce sujet : http://mindfuldiabetic.com/https://www.youtube.com/user/mindfuldiabeticrobby

Des recettes crues, végétaliennes bien sûr, sans huile, qui respectent la règle des quantités de glucides-lipides-protéines idéales (80/10/10) :


Image du livre Menus crus


Image du livre Dessert crus

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

13 réponses

  1. Bonjour et merci pour cet article…
    Gabriel Cousens (cité dans les lectures) soigne des diabetiques avec un regime cru pauvre en fruit et riche en gras…etrange non?
    Comment est-ce possible?
    pouvez-vous nous dire quelque chose là dessus?
    Belle fin de journèe à vous

    1. Vous avez raison, et j’ai modifié l’ordre des références. Je me réfère et je cite toujours en premier le docteur D.Graham, et le professeur Colin Campbell, qui proposent la solution crue, vegan et faible en gras, reprise dans le livre de Jacoby.
      Je donne les autres références pour que des personnes concernées puissent lire ce qui existe dans le domaine de la guérison du diabète, avec une approche différente des médecines traditionnelles.Le docteur Cousens a le mérite de proposer un régime végétalien et crudivore, il démontre les effets délétères de la viande. Par contre je l’ai vu dire des choses aberrantes sur les fruits en effet. (Durianrider en a fait l’échos dans une vidéo dernièrement!)

    2. Ne faut-il pas en déduire que ce qui est délétère, c’est l’association gras + fruits, et qu’il est donc possible d’agir de deux façons (en éliminant le gras, ou en éliminant les fruits ) ?

    3. Ne faut-il pas en déduire que ce qui est délétère, c’est l’association gras + fruits, et qu’il est donc possible d’agir de deux façons (ou en éliminant le gras, ou en éliminant les fruits ?)

    4. Rien d’étrange, il n’y aura pas ou peu besoin de sécrétion d’insuline avec cette méthode donc ca va soulager le pancréas évidemment mais surcharger le foie, système sanguin et autre d’un autre coté, et bonjour la difficulté de digestion mais ensuite on fait comment sur le long terme pour avoir les nutriments nécessaire a la santé avec du gras? Légumes + gras + protéines a gogo?

      Cette méthode semble fonctionner sur le court terme, sur le long terme ca va encrasser le système et fatiguer l’organisme significativement~

    5. D’ailleurs Colin Campbell qualifie l’alimentation 80/10/10 basée sur les plantes brutes avec peu ou pas de sel/sucre/gras ajouté d’alimentation la meilleur possible a la santé.

      https://www.youtube.com/watch?v=l9F_2aQnSnI

      Petite précision un foie très intoxiqué et congestionné(drogue/alcool/tabac/médicaments/autres) peut aussi engendrer le diabète et autres problèmes de glycémie car il n’est plus capable de stocker les glucides et/ou les relâcher, Shelton explique cela très bien, je connais quelqu’un qui fait du diabète en mangeant extrêmement peu(très maigre aussi), par contre les drogues et autres substances citées plus haut ca y vas~

    6. Je ne connaissais pas cette vidéo, merci ! Le livre Whole est très intéressant. Je ne comprends pas pourquoi Colin Campbell n’est plus écouté dans le monde, et en particulier en France !

    7. C’est pourtant évident dans la plupart des pays du monde les lobbies pharmaceutiques sont ultra puissants et en particulier en France!
      Ils ne vont quand même pas révéler massivement au peuples que l’être humain a une anatomie frugivore basée sur la science imparable de l’anatomie comparée et qu’il faut manger ainsi pour atteindre la meilleur santé possible, imaginez les pertes d’argents! ;D De plus c’est dangereux pour leurs magouilles des gens plus lucide sur ce qu’il se passe réellement dans le monde car en meilleur santé physique et mentale.
      Par contre « les produits laitiers, vos amis pour la vie » « La viande pour les protéines qui rendent fort » « le raisin pourri(vin) pour la circulation sanguine » et autres propagande délétère ca y va~

      J’ai oublié de mentionner ironiquement que c’est bien connu, les grands singes qui consomment énormément de fruits meurent tous de diabète en particulier le bonobo qui en consomment le plus et qui a l’anatomie digestive, dentaire et plus identique a la notre:

      http://imageshack.us/photo/my-images/35/mym7.png/

  2. bonjour, petite question dont je ne trouve pas encore la reponse sur le net ; qu’en est il du diabete gestationnel et de l’alimentation crudivore?
    leelou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.