Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Accro aux protéines ? Briser les mythes des protéines et des glucides

Des experts affirment que  nous sommes des êtres carnivores. Que disent -ils : Pour avoir de l’énergie ? Il faut des protéines.  Pour maigrir ? Mangez de protéines. Pour être fin et musclé ? Des protéines.

Vous voulez la vérité ?

L’énergie se construit à l’intérieur de la cellule à partir de sucres simples en priorité et de lipides en second lieu.
Les protéines vous font grossir et devenir diabétique et malade du cœur.
Pour être fin et musclé, rien de tel que le sport… Mais pour faire du sport, il faut avoir de l’énergie !
La boucle est bouclée !

Brisons les mythes qui vous rendent malades !

Briser les mythes des protéines et des glucides

Mythe n°1 : Un régime riche en glucides provoque le diabète.
Les faits : les glucides ne provoquent pas le diabète. La viande et la graisse, oui !  C’est la viande qui conduit à l’insulino-résistance, ce qui a pour effet d’augmenter le niveau d’insuline, un syndrome  précurseur numéro un des diabètes  et contributeur majeur de l’obésité.

Mythe n°2 : Un régime riche en glucides prédispose aux maladies cardiaques.
Les faits : les glucides ne provoquent pas de maladies cardiaques. La viande, oui ! La viande fait grimper les taux de mauvais cholestérol et bouche vos artères. La viande est à l’origine d’un état d’inflammation dans le corps, réponse du système immunitaire, qui devient chronique, lui-même à l’origine de maladies chroniques dont les maladies cardiaques. La viande provoque ces maladies de bien d’autres façon aussi.

Mythe n°3 :  Un régime riche en glucides rend les gens obèses.
Les faits : Toute étude à grande échelle arrive à la même conclusion : les vegan ou végétaliens (qui ne mangent pas de protéine animale) pèsent moins que les végétariens (qui mangent quelques protéines animales), et ces végétariens (avec leurs œufs et laitages) pèsent moins lourd que les mangeurs de viandes (avec leur viande rouge, poulet et poisson). Il existe une autre catégorie, les pesco-végétariens, qui ne mangent que du poisson et des plantes. Sans surprise, ils pèsent plus que les végétariens et moins que les mangeurs de viande.
Les glucides n’ont rien à voir avec l’épidémie d’obésité, ce sont la viande et l’excès de calories qui en sont responsables. La viande perturbe les bactéries intestinales, ce qui mène à la prise de poids. La plupart des viandes contient des antibiotiques qui mènent à la prise de poids. La viande crée acidose et inflammation dans le corps, et cela aussi vous fait prendre du poids.

Mythe n° 4 : La viande ne provoque des risques de santé que lorsque les animaux sont élevés en batterie.
Les faits : Certes, l’élevage en « usine à viande » multiplie les problèmes, avec contaminations de la chair, lait et œufs par des bactéries, virus, antibiotiques et produits chimiques industriels. Mais des études archéologiques, qui analysent les os de nos ancêtres qui eux, n’avaient pas mangé d’animaux élevés en élevages industriels, ont trouvé des taux de cancer élevés parmi ceux qui mangeaient de la viande. Et des études récentes en sont venues à la même conclusion : même la viande provenant d’animaux nourris à l’herbe, élevés dans un sol propre et biologique, contribue à la formation de cancers. Les laitages tout comme les œufs peuvent aussi être cancérogènes.

Mythe n° 5 : Beaucoup de cultures, passées ou actuelles, ont eu un régime hautement protéiné et ont prospéré.
Les faits : Au travers l’histoire de notre temps sur Terre, aucune culture n’a prospéré avec un régime riche en protéines. Certaines cultures ont mangé ainsi, mais alors elles n’ont pas du tout prospéré. Sans exception, elles ont survécu tout en soufrant de taux élevés de maladies, d’invalidité, de dégénérescence et de mort prématurée.

Beaucoup plus sur ce sujet dans les prochains articles.

Alors à nous la nourriture végétale, nourrissante et bienfaitrice !

Vos commentaires sous cet article sont les bienvenus.

Bibiographie et références dans le livre de Garth Davis, MD, « Protein aholic, how our obsession with meat is killing us and what we can do about it« , que j’invite tout le monde à lire toutes affaires cessantes. 🙂

Pour venir à bout de votre fatigue et resplendir de l’intérieur, j’ai mis en ligne les étapes simples et efficaces qui vont vous faire dépasser vos limites, physiques et psychiques. En savoir plus —> Toute nouvelle méthode SÉV, Santé, Énergie et Vitalité. 

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

35 réponses

  1. Bonsoir, Anne-Marie! Bien sûr, depuis le temps que je lis vos courriels et que je suis fan des hygiénistes du regretté Albert Mosséri, je commence à connaître tout ça ! Je suis presque à 100% vegan. Mais, en ce moment je m’intéresse aux huiles essentielles, et, cela pourrait peut-être intéresser d’autres fidèles de crudivegan, je voudrais avoir votre avis. Merci !

    1. Les huiles essentielles sont certainement meilleures que des antibiotiques à tout va :). C’est tout un univers en effet. Je ne suis pas spécialiste en huiles essentielles. j’ai un livre, quelques fioles dans ma salle de bain, quelques petites recettes… mais c’est tout.

      1. je m’intéresse également aux huiles essentielles,mais je sais qu’elle doivent être utilisées avec précaution ; je viens d’acquérir un DVD de Dominique Baudoux, considéré comme un des meilleurs aromathérapeutes : « se soigner au quotidien avec les huiles essentielles » ; c’est une conférence enregistrée ; on peut se le procurer en allant sur http://www.filmsdocumentaires.com

      2. @Suzanne

        Méfiez vous toujours de ce qui doit être utilisé avec précaution et/ou en petite quantité, cela signale un produit/aliment plus ou moins agressif/irritants ou carrément toxique comme les huiles essentielles qui concentrent les alcaloïdes plus ou moins toxiques/irritants de divers plantes~

        Aucune substances ou aliments n’a la capacité de guérir l’organisme en soit car le corps agit ou subit sur ce qu’on ingère et non pas l’inverse, ce qu’on ingère est inerte, seul le corps a la capacité de nettoyage et d’autoguérison donné les bonnes conditions(le jeûne hydrique apportant les conditions optimales)vient ensuite une alimentation plus ou moins très digeste et riche en eau pour libérer de l’énergie nerveuse pour que le corps puisse réaliser cette tache, c’est ce qu’a démontré et expliqué l’hygienisme naturel~

  2. Bonjour, les lapons et en général les peuplades du nord ont une alimentation carnée non négligeable. Ils ont résisté pendant des siècles. C’est l’alcohol et l’alimentation moderne qui leur fait du tors.

    1. Les lapons vivent avec un régime riche en poissons gras riches en omega 3 (poisson des mers froides sont riches en omega 3). Mais il y a chez eux prolifération de maladies cardiaques du fait du manque de plantes dans leur régime et l’excès de gras et de protéines. Des études ont montré que de tous temps, la durée de vie dans ces pays était très inférieure aux autres pays à l’alimentation plus variée. L’ennui, l’alcool, n’arrangent rien. Le pays champion en longévité est Okinawa, où les gens mangent principalement des végétaux (69 % de leurs calories venaient en 1950 des végétaux). Une étude de 2007 montre qu’ils mangent 7 % de leur calories seulement sous forme de protéines. C’est le pays des centenaires !

      1. @Anne-Marie

        C’était meme plus que ca d’aliments végétaux en proportions pour les centenaires traditionnelles d’Okinawa même si ce graphique montre les aliments par poids:

        http://nsm07.casimages.com/img/2017/04/20/17042002011717279114991138.png

        http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/02/14080207563217279112428500.jpg

        Le peuple recensé(et assez bien étudié) qui a la meilleur santé et longévité moyenne sont les adventistes du septième jour qui sont pour beaucoup entre autres végétariens avec des aliments entiers et même pour certains végétariens strictes du terme américain(végétaliens) ou en tout cas la plupart du temps car on ne peut pas tout vérifier a long terme évidemment ce qui se recoupe bien les données sur les alimentations de type Okinawa très largement basée sur les végétaux entiers.

  3. Bonjour,
    vous ne précisez pas pourquoi la viande rend insiluno-résistant.. Pouvez-vous expliquer ce fait?
    D’où tenez-vous que les oeufs ( et/ou les laitages) sont cancérigènes?
    Je m’intéresse de près à ce type d’alimentation, mais j’ai essayé d’être crudivore et je ne pesais plus que 46 kilos pour 1m73. J’ai perdu aussi beaucoup de cheveux. Je suis donc revenu à un régime plus « complet » mais avec quand même 3/4 de légumes et fruits.. Je pense que cela dépend de chaque organisme?
    ( maintenant je suis à 50 kilos mais encore fort maigre)
    Merci pour vos réponses.

    1. Les aliments riches en protéines induisent une plus forte sécrétion d’insuline que les aliments riches en sucres. La stimulation de la sécrétion d’insuline par les acides aminés semble être une réponse intentionnelle parce que l’insuline favorise le transport des acides aminés dans les cellules. Ainsi, l’insuline est importante pour la bonne utilisation des acides aminés en excès de la même manière qu’elle est importante pour l’utilisation des hydrates de carbone. Cette question à elle seule mériterait un article complet. Vous pouvez chercher « An insulin Index of Foods  » American Journal of Clinical Nutrition, 1997, vol 66: 1264-76. D’autre part, la viande et produits animaux en général contiennent une grande part de lipides : acides gras saturé, cholestérol qui interfèrent avec avec l’insuline dans son transport du glucose du sang vers les cellules.

      1. Le professeur Henri Joyeux, cancérologue connu et reconnu, qui n’est pourtant ni vegan, ni crudivore, mais déplore toutefois le fait que les européens mangent beaucoup trop de viande, dit lui-même bien du mal des produits laitiers ; voir sa conférence sur you tube : »docteur, dites-moi comment avoir un cancer »

      2. @Suzanne

        Le professeur Joyeux dit pas mal de choses justes sur la nocivité les produits laitiers même si ca ne pa s du tout assez loin comparé a la mouvance des médecins US qui sont bien en avance, mais il a descendu a de nombreuses reprises le végétalisme soit disant parce que la libido serait dans les chaussettes et autres problèmes liés a un manque d’apport en cholestérol et autres éléments incorrects scientifiquement alors que ça se sait très largement dans la majorité de la littérature scientifique que le foie produit tout le cholestérol dont nous avons besoin et qu’il n’y a pas besoin d’apport extérieur, bref du n’importe quoi, il a probablement juste du mal a concevoir de retirer ces aliments malsains de son alimentation et s’invente tout un tas de fausses raisons ridicules comme la plupart des gens, comme dit si bien la citation, il est plus facile de changer la religion d’un Homme que son alimentation~

    2. c’est vrai qu’en général, on perd du poids quand on devient crudivore ou frugivore ; mais très souvent aussi, on ne prend pas assez de calories glucidiques (fruits très sucrés ; en automne figues, kakis, cherimoyas et bien sûr bananes et dattes). Je ne sais pas si vous utilisez cronometer pour vérifier vos calories, mais c’est très important de le faire.
      Il y a aussi des tempéraments qui « brûlent » plus les calories que d’autres. J’ai un mari qui mesure 1.90cm et qui pèse 62kg ; donc, pas bien épais ! Eh bien, il a besoin de minimum 3000 calories par jour qui sont composées essentiellement par des bananes et des dattes. En vous faisant un smoothie de bananes, vous pouvez rajouter 3 à 10 dattes (ou 3 à 4 cuillères de pâte de dattes) afin de le rendre plus glucidiques et donc à moins perdre du poids.
      Tout cela n’est sans doute pas la seule raison, mais c’est souvent le piège des fortes pertes de poids : ne pas consommer assez de calories.
      Belle continuation à vous,
      Janaëlle

      1. Très juste, les pertes de poids qui durent signalent obligatoirement dans la plupart des cas un trop faible apport calorique, ne faites pas cet erreur trop commune de plus se concentrer sur les légumes verts(trop peu calorique/faible en glucides) plutôt que sur les fruits alors que nous sommes bel et bien d’anatomie frugivore, notre carburant principal sont les glucides et en grande quantité, nos grandes capacités de stockage des glucides sous forme de glycogène musculaire et hépatique en témoigne indiscutablement, c’est d’ailleurs entre autres pour cela qu’il est très difficile de prendre de la graisse corporelle en consommant beaucoup de glucides et peu de lipides, les excès seront déjà stockés dans nos stocks de glycogène, si vous n’arrivez vraiment pas a consommer assez de calories, il serait très bénéfique d’ajouter des féculents cuits évidemment(idéalement patate douce/pomme de terre), bien mieux que de consommer une quantité significative d’oléagineux qui sont difficiles a digérer et extrêmement gras et lourds a digérer entres autres problèmes.

      2. Merci pour les conseils!
        En effet je devrais peut-être manger un peu plus.. D’ailleurs c’est ce que tout le monde me dit.
        Je réessayerai à l’occasion de me lancer dans le crudivorisme, il faudra juste préparer le terrain autour de moi!!!!!

    3. @Audrey
      Voila pourquoi les produits animaux et trop de lipides en général(le pire les graisses saturées principalement présentes dans les produits animaux) augmentent énormément les risques de la résistance a l’insuline, tout se passe au niveau de l’indice insulinique bien moins connu que l’indice glycémique qui est lui même obsolète par rapport a la charge glycémique.

      Activez les sous titres FR

      https://nutritionfacts.org/video/paleo-diets-may-negate-
      benefits-of-exercise/

      https://nutritionfacts.org/video/what-causes-insulin-resistance/

      Pour les explications sur la nocivité des produits laitiers et des œufs, regardez au moins une conférence du Dr Greger en sous titres FR qu’on peut trouver sur le net, ou regardez des vidéos en VOSTFR sur le site scientifique nutritionfacts.org

      Mieux encore regardez le documentaire indispensable « What the health » suivant:

      https://www.youtube.com/watch?v=hJAKWQ6dDpQ&feature=youtu.be

      Ca n’est parce que vous avez échoué en étant crudivore que le crudivorisme est a mettre a la poubelle mais malheureusement la plupart des gens n’aiment pas se remettre en question et n’aime pas penser qu’ils ont fait de nombreuses erreurs, exemple ne manger que 10 pommes par jour a long terme est une alimentation crudivore mais ca ne peut pas fonctionner mais aucun cas on peut dire que le crudivorisme ne peut pas fonctionner pour ca, n’importe quelle alimentation peut être pratiqué de nombreuses manières plus ou moins viable ou tenable…

      Et d’après les problèmes que décrivez, en effet vous avez subit la première cause d’échecs de ce type d’alimentation, c’est a dire la non suffisance calorique(et donc probablement certains nutriments) en premier lieu en ayant probablement mis beaucoup trop l’accent sur les légumes et/ou les fruits peu caloriques (trop peu calorique, pas assez riche en glucides, carburant principal) et beaucoup moins physiologique et adaptés a notre anatomie.

      Cela est très fréquent mais ca n’est pas obligatoire même si ca n’est pas facile de consommer suffisamment de calories suivant la saison, l’endroit ou on se trouve et nos moyens, évidemment sous les tropiques d’ou l’humain est originaire qui est son climat idéal c’est beaucoup plus facile vu que pousse toute l’année une variété abondante de fruits et légumes incroyablement riche en nutrition, en effet l’anatomie de l’être humain étant celle d’un frugivore:

      VOSTFR:
      https://nutritionfacts.org/video/paleopoo-what-we-can-learn-from-fossilized-feces/

      http://nsm08.casimages.com/img/2014/02/27/14022710415417279112021117.jpg

      http://nsm08.casimages.com/img/2014/02/27/14022710372017279112021113.jpg

      Cela ne dépend pas de chaque organisme, des erreurs ont étés commises, tous les êtres humains ont la même anatomie digestive frugivore, seules quelques adaptations enzymatiques légères et de la flore intestinale diffèrent, tout comme les centaines de milliers d’autres éspèces partagent entre eux la même anatomie et la même alimentation idéale sans exceptions(l’herbe et les feuillages pour les bovins herbivores, la chair animale pour les carnivores que sont les félins, un mélange d’aliments pour les omnivores que sont les chiens, les cochons etc). pourquoi est ce que l’humain serait une exception, cela n’a pas de sens.

      1. Merci pour votre réponse,
        je regarderai les liens cités.
        En effet je devais manger beaucoup trop peu ( quelques dattes, quelques pommes et quelques bananes, en mettant l’accent sur les légumes).
        De plus une grande activité physique.
        Ca me donne envie de réessayer, mais le problème reste la famille très sceptique dont mon mari, et nous avons un enfant de bientôt 3 ans, donc délicat à faire adopter!

  4. Je viens de commander le livre de Garth Davis, merci pour le conseil. Je suis végétarienne depuis quelques années et même pratiquement végan. Ce n’est pas pour la perte de poids mais pour ma santé.
    Merci encore pour vos publications.

  5. Bonjour,
    Quel sont selon vous les quantités (en grammes)de protéines,glucides,lipides nécessaire pour une journée ?
    Avez vous un tableau sur la contenance de ces aliments dans les fruits et légumes ?
    Les céréales et légumineuses sont elles bonnes à consommer ?
    Merci de votre réponse.

    1. La réponse ne se fait aps mais en % de calories, car vous pouvez avoir besoin de 1800 calories par jour ou 2000 ou 3000, tout dépend de votre sexe, âge, activités etc. Donc en pourcentages : c’est 5 à 10 % des calories sous forme de protéines; 10 à 20 % de lipides et 70 à 80% de glucides. Vous avez les détails sur cronometer.com. Oui, bien sûr, tout dépend par ce qu’on entend par céréale. Si c’est quinoa, riz complet, lentilles et pois chiches, ok. mais si c’est farine blanche, riz blanc et pâtes blanches, non.

  6. Pourquoi juste écrire la viande et pas les produits animaux en général? Surtout que c’est plus exact, les produits laitiers peuvent être comparés a de la viande liquide vu leur composition nutritionnelle très proche de la viande.

    J’apporte une nuance, l’énergie est plutôt rechargée lors du sommeil et du repos, on peut même ajouter en comparaison a un moteur que les aliments digestibles(principalement et idéalement calories de glucides) apporte le combustible(plus couramment carburant)et l’oxygène est le comburant.

    1. rassurez-vous, Julot, concernant les huiles essentielles, je ne les ingurgite pas ; je suis comme Anne-Marie, j’en ai quelques unes dans ma salle de bain parce que je fais mes cosmétiques moi-même ; celui qui me fera avaler n’importe quoi (au sens propre comme au figuré) n’est pas encore né !

  7. Bonsoir.

    http://www.julienvenesson.fr/la-science-devoile-le-secret-de-la-longevite/

    Article désormais assez ancien mais a priori plutôt bien documenté. J’aimerais trouver un équivalent du côté des détracteurs du « gourou Venesson »…
    Je n’ai pas de conviction ni d’avis totalement arrêté sur l’alimentation (ou plutôt si : il faut consommer en grande majorité des aliments entiers, et exclure le gluten et les produits laitiers me semble être un minimum nécessaire pour tout le monde), je pense cependant que plusieurs alimentations sont possibles et également adaptées à l’être humain, et s’en tenir au seul exemple des esquimaux qui ne se nourissent que de viande me semble tendancieux.
    Que pensez-vous donc de cet article qui, en gros, en vient à la conclusion que la viande est nocive seulement si la bête n’est pas consommée entière, autrement dit si l’on ne consomme pas suffisamment d’abats ?

    Cordialement.

  8. Bonjour Anne-Marie

    Je viens de voir ceci sur le site de La Nutrition.fr et j’aurais aimé avoir votre avis.

    « Le régime cétogène représente une part fondamentale du traitement du cancer. Le cancer est une maladie de la fermentation du sucre. Baisser l’apport en sucre et le compenser en protéines et en graisse paraît important »

    Merci à vous

    Marilou

    1. Je ne suis pas toujours d’accord avec le site la Nutrition .fr et spécialement concernant le régime cétogène , qui est à mon avis le meilleur moyen à plus ou moins long terme de se retrouver avec des reins en compote, un excès de protéines délétère pour le foie, la résistance à l’insuline et une forte acidose.Mais des experts scientifiques se battent à ce sujet, je ne suis pas en position de trancher.

    2. @Marilou
      J’ai failli arrêter de lire a la phrase « le cancer est une maladie de la fermentation du sucre » tant c’est ridicule et surtout incorrect scientifiquement.

      Le cancer est évidemment une « maladie » de la toxicité cellulaire et lymphatique(système d’épuration de l’organisme) accumulée sur des décennies par un mode de vie délétère, principalement l’alimentation trop riche en produits animaux et industriels et trop pauvre en végétaux entiers/fibres, cigarette, alcool, autres, comme la plupart des problèmes de santé d’ailleurs, tout ce qu’on ingère nourrit notre sang qui lui même va nourrir nos centaines de milliers de milliard de cellules, comment les gens ne peuvent pas comprendre cela~

      Il est temps de passer a un vrai site scientifique a jour et indépendant sur la nutrition qui démontre et explique cela depuis des années comme nutritionfacts.org, la plupart des vidéos sont en VOSTFR de nos jours, de toutes facons en France ca ne vaut pas grand chose les infos sur ces sujets, voila une série de vidéo sur le sujet des fruits et aliments glucidiques sains qui apportent les éléments au corps pour qu’il puise s’autoguérir.

      https://nutritionfacts.org/video/how-not-to-die-from-cancer/

      https://nutritionfacts.org/video/which-fruit-fights-cancer-better/

      https://nutritionfacts.org/video/strawberries-versus-esophageal-cancer/

      Et a voir le documentaire indispensable « What the health » pour se recentrer sur la vérité sur le sujet de la santé, en particulier de la nutrition:

      https://www.youtube.com/watch?v=hJAKWQ6dDpQ&feature=youtu.be

  9. Bonjour,
    J’aimerais savoir si des personnes depuis qu’elle sont végétaliennes (pour ma part depuis 2011) ont eu des problèmes tels que : pertes de cheveux, ongles triés, spasmes à l’œil, acouphènes, dent cassée… ? Pour ma part, j’ai tous ces problèmes-là. C’est évolutif, mais cela s’accumule et je me pose des questions sur ce type d’alimentation ?

    1. Toutes les maladies et désordres existent dans toutes sortes de régimes alimentaires. la base est toujours la même : un manque en minéraux bien souvent, ou un début de maladie non diagnostiquée. D’après vos symptomes, il se pourrait que vous manquiez de fer, de magnésium et de calcium. Attention à la quantité et à la qualité de vos prises alimentaires. Attention, à la quantité de feuilles te légumes verts riches en calcium et fer. Attention au choix de vos feuilles vertes : certaines contiennent des antinutriments qui empêchent l’absorption des minéraux alcalins… d’où l’importance de varier ses aliments. Nous pouvons faire un point ensemble et vérifier tout ça. Vous pouvez prendre rendez-vous dans la partie coaching du site si vous voulez.

    2. Posez vous deja la question de votre alimentation précisément pas d’une prétendue alimentation en générale et d’autres paramètres de votre de vie en général, il y a tant de manières de pratiquer une alimentation y compris végétalienne, on peut manger l’alimentation la plus saine au monde, si on ne dort que 5 heures par nuit, ca ne fonctionnera pas entres autres nombreux paramètres.

      Dire qu’on mange végétalien indique juste ce qu’on ne mange pas c’est a dire de produits animaux(et encore est ce vraiment le cas on n’en sait rien) mais ca n’indique en rien ce qu’on mange, il y a toutes sortes d’aliments pauvres en nutriments/fibres et/ou mauvais a la santé dans l’alimentation végétalienne (ainsi que dans toutes sortes d’alimentation) comme toutes les huiles, les céréales blanches/raffinées, les jus, sucre/sel, chocolat, aliments frits, l’alcool, toutes sortes de pains, cuisson haute température(acrylamide cancérigène), les intolérances, trop gras, trop de noix etc, on ne sait rien non plus du temps du temps de sommeil/repos, de l’activité, niveau de B12/Vit.D, de la quantité de nourriture et de calories que les gens mangent a long terme…tout ca ne peut pas se résumer en quelques mots encore moins en un mot(végétalien).

      Perte de cheveux indique déjà probablement un trop faible apport de nourriture riche en nutriments/calorique a long terme ce qui entraine possiblement diverses carences ce qui peut arriver et arrive très souvent dans l’alimentation classique~

    3. Bonjour
      Je suis allée voir mon médecin pour un bilan biologique complet.
      Je dors très bien 9h/jour. Je fais de l’exercice physique régulièrement 4 fois par semaine (course à pied, musculation, gym, gainage, marche rapide, abdominaux…). Je mange des fruits et légumes crus bios, oléagineux, jus frais, pois chiches et lentilles germés, fruits secs). J’ai une vie sociale… il y a 2 ans , j’ai fait une coloscopie et une fibroscopie et il est dit que les villosités des muqueuses ont une longueur régulière et un diamètre normal. Il n’y a aucune lésion… Ainsi, je suis rassurée dans ce domaine.
      Le calcium à toujours été dans la norme jamais eu de problème. Je verrai pour le fer mais j’en doute… Je prends régulièrement le soleil. Je vis dans le midi. Je vais faire un jeune hydrique de 10 jours. Je prendrai rendez-vous ultérieurement Anne-Marie car vos conseils sont très judicieux.

  10. Bonsoir Anne-Marie,

    Après avoir réalisé le bilan biologique, il s’avère que le fer est à 91 en très nette augmentation par rapport à septembre 2016 qui était à 35. De plus, je me suis complémentée en magnésium car mon instinct me disait que cela pourrait être un défaut de magnésium, donc j’ai pris du Nigari naturel 15 g dans 1 litre 1/2 d’eau Montcalm ; 2 verres de 125 ml par jour. En quelques jours, je n’ai plus de spasmes à la paupière. D’autre part, j’ai compté sur mon peigne le nombre de cheveux que je pouvais perdre par jour et il s’avère que le matin c’est au nombre de 30 et le soir c’est le même nombre à peu près. J’ai 55 ans, et pour ma part je trouve que ce nombre est normal. Lorsque je fais du sport, je transpire beaucoup et je perds du magnésium entre autres que je ne dois pas suffisamment remplacer ; je serai plus vigilante à l’avenir.

    1. A ce jour, j’en suis à mon 6ème jour de jeûne à l’eau. Demain sera mon 7ème jour et je romprai mon jeûne au 8ème jour de jeûne par un jus de légumes et un peu de fruits. A la fin de ce jeûne, je ferai une cure de jus de fruits et de légumes afin de bien me reminéraliser surtout en magnésium. Puis reprendre une nourriture riche en fruits et légumes crus. Peu de matières grasses maximum 10 %.

      Bonne soirée Anne-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.