Voici des réponses à quelques questions que vous m’avez envoyées :

repas familial cru végétalien

repas familial cru végétalien






Bonjour Anne-Marie 
Merci beaucoup pour ce nouvel article 
Toute à l’heure j’ai acheté un paquet d’arachides bio chez naturalia,  en pensant que c’était des noix, comme par exemple les noix de cajou que j’aime manger occasionnellement, et en fait j’ai découvert que c’était non pas un fruit mais une légumineuse, comme les haricots secs en fait  !  Quelle surprise ! J’ai encore beaucoup de choses à apprendre… Pas trop grave comme erreur ?

Parmi mes autres questions du moment, je n’ai pas très bien compris pourquoi il fallait éviter les poivrons verts, mais peut-être reviendrez vous dessus lors d’un prochain article….


Je n’ai pas encore eu vraiment l’occasion de vous expliquer mon parcours , mais je voulais vous signaler que je suis passée par la macrobiotique, avec suppression totale, radicale, et du jour au lendemain , de tous les produits et sous-produits animaux ( y compris donc tous les produits laitiers), et suppression de tous les sucres industriels (dont je me gavais). Ça c’est l’aspect positif. L’aspect négatif, c’était : pas de fruits (???), beaucoup beaucoup de céréales et lentilles ,  beaucoup de soja, et que des choses bien cuites… :-/


J’applique vos directives depuis environ un mois maintenant et même si je n’allais pas trop mal quand même avant, là j’ai l’impression de vivre presque une seconde naissance : plus de fatigue, diminution ou suppression des petits maux (du genre problème d’articulation) et j’en passe (la liste est trop longue).


Bref je voulais encore vous remercier pour tout ce que vous partagez avec nous tous, et je sais dans mon for intérieur maintenant que j’ai trouvé la bonne alimentation et que je ne changerai plus jamais de tout ma vie.

Je m’invente des recettes et je me régale tous les jours…
A bientôt 🙂
Laure

Ma réponse :
Merci Laure, votre témoignage fait plaisir !
Un jour, il faudra que je publie sur le blog les petites phrases des lettres que je reçois où l’on me dit que tout va mieux depuis qu’on suit mes conseils, comme vous !
Les cacahuètes sont très grasses (48,3%), mais on peut en manger dans sa salade le soir, toujours en vérifiant qu’on ne dépasse pas 10% du total de ses calories de la journée en graisse.
Je déconseille personnellement de manger des cacahuètes ou des amandes ou autre, en grignotage, car on absorbe de cette façon trop de graisse.
Les poivrons verts ne sont pas des légumes-fruits dangereux, mais ce sont des fruits non arrivés à maturité, donc pourquoi ne pas prendre les rouges qui sont bien murs, plus bénéfiques et digestibles ?
La macrobiotique est un mode d’alimentation beaucoup trop cuit, contenant beaucoup trop de céréales, très acidifiant. Ce régime était à la mode dans les années 70. Je pense et j’espère qu’il est en perte de vitesse.
________________________________________________
Bonjour Anne-Marie

Excellente ta dernière vidéo avec l’intru !!!

j’ai adoré, c’est idéal pour déculpabiliser , j’ai adressé le lien à mes parents et amis qui débutent!

Si je t »écris, c’est pour te demander quelques pistes possibles que je pourrais expérimenter car depuis cet été mon état de fatigue s’est installé au point d’en avoir perdu connaissance. alors toi qui est peut-être passé par cette phase un peu délicate, tu sauras trouver la faille ?!!!


depuis l’été dernier, donc plus d’un an,  j’expérimente avec beaucoup de joie le chemin du cru et je n’en tire que des bénéfices.

Cependant depuis cet été donc la fatigue s’est installée à nouveau (effet de détox?!!) même si je dors très bien, quand arrive la fin de journée mon corps dit STOP et je n’arrive pas à refaire réellement surface. Les journées ne sont pas aussi dynamiques non plus. Cela ne remet en aucun cas mon choix pour cette direction alimentaire, mais je n’arrive pas à trouver la bonne vitesse de croisière qui me donnerait un soupçon de pêche pour ressortir deux fois par semaine pour un peu d’activité sportive en tout début de soirée.
Je te sais assez sportive, alors j’imagine que tu me comprends ?!! (…)Les semaines sont variées entre tous fruits, et/ou légumes crus, voire cuits, profitant de ce que les saisons offrent ! j’ai
gardé le riz, les lentilles, les pommes de terre … de temps à autre un peu de fromage de chèvre.
(…)mais voilà, cette semaine je me suis évanouie avec perte de connaissance. 57kg pour 1m70. / IMC autour de 19.6 –normal !!! L’an dernier j’étais à 72kg, alors oui, j’ai perdu du poids,
mais je ne suis pas squelettique. (…) 
Depuis quelques semaines j’ai constaté que j’ai un fond douloureux dans le bas du dos, alors je pense aux reins qui ne parviennent pas à faire leur job ?!! J’ai tellement de plaisir en mangeant les fruits que j’en oublie de boire. C’est peut-être là mon erreur, l’eau c’est un peu plat, mais je
pourrais me faire des infusions ?!!! Anne-Marie, peux-tu me donner des pistes pour m’aider dans ce cap difficile?

Je t’en remercie infiniment par avance et te souhaite une belle soirée !

vero

Ma réponse :
Personnellement je n’ai jamais perdu connaissance depuis que je mange cru. Je me suis sentie au contraire bien mieux, très vite.
La fatigue peut être due à tout un tas de raisons, liées au régime alimentaire ou pas. Problèmes personnels, nourriture insuffisante, manque de sommeil, manque de sorties à l’air, sous le soleil, pour marcher, courir, faire du vélo…, et le manque d’eau.
Comme je le disais dans mon article précédent, l’eau n’est pas secondaire. Nous sommes largement constitués d’eau et nous devons nous hydrater abondamment pour faire fonctionner notre organisme ! Boire dès le matin, et au cours de la journée, toujours avoir avec soi une bouteille d’eau… Donc, c’est peut-être une piste. (Surtout avec des maux de dos !)

Et il faut manger suffisamment. Je sais que certains affirment qu’on peut manger de moins en moins, avec une alimentation crue végétalienne. Je ne le pense pas du tout. Nous avons besoin de calories, d’énergie. Nous avons besoin de nutriments. On ne les trouve pas dans deux poires et un kiwi. Et encore moins, dans une salade accompagnée de jus de citron. Compte tes calories, utilise cronometer.com pendant quelques temps, et observe ce que tu manges, ce que tes repas t’apportent réellement. La solution se trouve peut-être là.
Normalement, en mangeant suffisamment de sucre provenant de fruits entiers et frais, on trouve justement cette énergie incroyable qui nous pousse à chausser les chaussures de sport et à sortir ! L’effort, la luminosité, l’air frais, le challenge… c’est ainsi que se crée un cercle vertueux : bonne nourriture-sport-santé-bon sommeil-bonne nourriture etc.

__________________________________________________
Bonjour,
Je trouve super que vous ayiez créé et édité toutes ces recettes..Néanmoins, je me pose la question suivante: vous paraissez faire attention à la qualité de ce que vous mangez et semblez suivre une certaine éthique quant à la qualité de vos aliments….. Je note que vous utilisez
souvent des mangues ou bananes, par exemple, dans vos recettes….Fruits qui ne sont pas naturellement présents toute l’année et qui viennent de très loin, cueillis non matures afin de finir leur croissance dans les cargos…Et souvent cueillis dans des conditions humaines déplorables…
Je me permet de vous le signaler car cela m’interpelle vraiment quand je lis vos recettes…
Cordialement,
Fany

Ma réponse :
Merci Fanny pour votre remarque. Oui, c’est vrai, je ne mange pas que des produits qui poussent dans un rayon de 20 km autour de chez moi. Je ne suis pas locavore, non. J’adorerais l’idée, car je sais que les dépenses énergétiques dues aux voyages que doivent faire ces fruits, mangues et bananes, sont dommageables pour la planète. Mais malheureusement, je ne vis pas sous les tropiques, qui regorgent de fruits. Sommes-nous faits pour vivre dans les pays froids ?
Mais je suis d’ici, ma famille est ici, et donc je fais avec mes possibilités pour me nourrir. Chacun a ses priorités. J’attache beaucoup d’importance à ne pas me nourrir de la violence faite aux animaux dans les élevages. En choisissant de ne manger que des végétaux, je me sens propre et en phase avec mes sentiments profonds. Après, vient l’envie de me nourrir pour vivre en pleine santé. Je choisis pour cela des végétaux bio autant que possible, car je pense que non seulement, dépourvus de pesticides cancérigènes, ils sont meilleurs pour moi, mais en plus, je pense que les conditions humaines dont vous parlez, sont meilleures dans ce mode de culture.
Mais ce choix n’est pas toujours possible : on fait ce qu’on peut, au mieux.
Et les végétaux qui viennent de très loin me sont indispensables pour trouver la ration calorique dont j’ai besoin. Je trouve toujours curieux que les gens pensent à l’écologie quand il s’agit des fruits et légumes, mais pas pour les autres aliments qui ne poussent pas non plus en France : vérifions-nous l’origine de tous nos produits ? Le riz, le quinoa… mais aussi les cosmétiques, les vêtements, les jouets, les smartphones, les ordinateurs, les chaussures (je n’ai pas de chaussures en cuir, car l’utilisation de la peau des animaux se fait dans une violence extrême)… Tous ces produits font le tour de la Terre avant d’arriver chez nous (parfois estampillés « français ») et ne sont pas toujours produits dans des conditions humaines très satisfaisantes non plus !
Donc certes, nous ne vivons pas dans un monde parfait. Je fais selon mes priorités.
Vous pouvez lire un petit article que j’avais écrit l’année dernière sur ce sujet :http://www.crudivegan.fr/2012/10/lalimentation-crue-est-elle-ecologique.html
Je pense que le fait de ne pas manger d’animaux ou de produits animaux va déjà dans le sens d’une grande amélioration au niveau écologique (sans doute plus importante que l’aspect locavore d’une alimentation).
Les végétaux ne sont pas cueillis à maturité, c’est vrai. mais cela est un phénomène assez général (même en France), malheureusement.
_________________________________________________
Bonjour Anne Marie, 
Les raisons de mon choix (de l’alimentation crue) sont les suivantes :
Regain d énergie et de santé 
Suppression d’eczema, alléger mes jambes des varices et avoir une meilleure circulation sanguine, supprimer mon hypertension et bien sur Perdre du poids et avoir une silhouette plus agréable
Regénérer mon systéme nerveux 

Par contre, je ne sais s’il faut prendre des suppléments alimentaires pour éviter les carences , si carence il y a???

Merci Anne Marie pour tous vos videos conseils et bonnes idées 
Ce qui est le plus difficile c’est de vivre avec une personne qui ne croit pas au crudivorisme , comment faire?? 
Bon week end, 
Maria Luisa

Ma réponse :
Que de bénéfices à manger cru ! Les améliorations ressenties après avoir supprimé les mauvais aliments et choisi les bons, sont toujours incroyables !
Les suppléments à prendre sont la vitamine B12, et la vitamine D. Lorsqu’on se supplémente avec de grosses doses de vitamines D, on peut aussi prendre de la vitamine K2.
Tout le reste se trouve dans les végétaux.
Je vous donne ce que nous prenons :
. la B12 http://www.supersmart.com/search.pl?search=methylcobalamine
. et la vitamine D http://www.supersmart.com/fr–Vitamines–Vitamin-D3-5000-UI–0597

« La difficulté à vivre avec une personne qui ne croit pas au crudivorisme » : le crudivorisme n’est pas une religion, Maria Luisa ! On n’a pas besoin d’y croire, Dieu merci ! (petite blague)
La façon de se nourrir est quelque chose d’extrêmement personnel, très enfouie en nous, qui fait appel à la partie de notre cerveau la plus profonde.
Quand on a décidé de ne plus manger de produits animaux, on se sent tellement mieux, tellement libéré, que même si la Terre entière trouvait cette idée absurde, rien ne pourrait nous faire changer d’avis.
Manger crus les végétaux, ne vient pas tout seul à l’esprit. C‘est le fruit d’une recherche vers plus de santé, ou/et de minceur parfois.
Quand on essaye quelque chose et que les résultats sont flagrants, alors peu importe l’avis de l’entourage. Va-t-on manger mal et se faire du mal pour rentrer dans le moule ou pour faire plaisir? Ecoutez, on n’a qu’une vie !
La difficulté vient de l’entourage pour deux raisons essentiellement :
D’une part, notre entourage peut avoir peur pour nous. Ils nous aiment, ils pensent qu’on va dans le mur, ils trouvent, à juste titre, judicieux de nous le dire; c’est un acte d’amour.
D’autre part, notre choix remet en question leurs propres choix et cela les dérange. Ils sentent que quelque chose leur échappe. Ils voudraient comprendre, mais ne l’expriment que par la moquerie (très courante attitude !) ou la menace.
Dans pareils cas, notre attitude seule peut faire évoluer les choses. Quand on explique sincèrement, calmement, combien notre santé, notre moral et notre aspect physique se sont améliorés depuis que nous mangeons des végétaux crus, et que nous en ressentons profondément les bienfaits, que peuvent-ils bien répondre ? Mais bien sûr, cela suppose de ne pas chercher à « enrôler » les autres, ni à se sentir supérieur, ni à donner des conseils à tout le monde sans y avoir été invité. Car bien souvent ces attitudes se retrouvent chez ceux qui ont trouvé « leur voie », et qui l’imposent aux autres « pour leur bien ».
Par exemple, on peut dire : « Je mange ainsi parce que j’ai entendu dire que cela pouvait être bon pour la santé, j’ai essayé quelques temps et je suis stupéfait(e) du résultat. Alors je continue… mais toi, si rien ne t’y pousse, tu n’y est pas obligé !  » Notons aussi qu’il est très important de se cultiver dans le domaine de la santé, de faire ses recherches, de lire des livres, d’être à l’affût des renseignements que l’on peut trouver sur le sujet. On a ainsi des réponses à donner aux fatales questions : mais où  trouves-tu  tes protéines, tu vas avoir le diabète et autres, tu vas faire de l’ostéoporose !
Je donne des indications dans ma méthode « Maigrir et Resplendir » pour pouvoir faire face aux réactions de l’entourage, justement.
_________________________________________________________________
Bonjour,

Je viens de consulter votre guide ainsi que les recettes pour 7 jours. 
Je suis végétalienne depuis bientôt 2 ans et très récemment j’ai supprimé le café et le gluten.
Je souffre de côlon irritable et de douleurs articulaires chroniques depuis de nombreuses années que les médecins attribuent au « stress ».
J’espère que l’arrêt du gluten et du café apporteront une amélioration à ces douleurs, pour le moment, depuis l’arrêt, elles se sont plutôt agravées.

Je me pose la question de passer à un régime cru, mais j’ai quelques inquiétudes :
– je suis déjà très mince, environ 44kg pour 1m58 et je ne souhaite pas maigrir davantage.
– pour l’alimentation végétalienne, on nous parle beaucoup d’association céréales/légumineuses pour obtenir la totalité des acides aminés essentiels.
Comment ces acides aminés sont-ils apportés en ne consommant que légumes, fruits et quelques oléagineux ?
Pour l’instant je m’en sors en associant riz-soja ou riz-lentilles mais je ne suis pas certaine que ce soit l’idéal pour moi.
– je ne vois pas de graines germées dans votre alimentation, je pensais que celles-ce justement comblaient ce besoin en protéines / acides aminés essentiels.

J’espère que vous pourrez m’éclairer un peu. 
Très cordialement, 
Emmanuelle 

Ma réponse :
Oui, Emmanuelle, je le pense aussi. Supprimer le café et le gluten ne peut que vous faire du bien !

Concernant l’association céréales-légumineuses, elle a été remise en question depuis belle lurette ! On sait maintenant qu’il n’est pas utile de manger à chaque repas une combinaison exhaustive de tous les acides aminés dits essentiels (le terme veut dire que nous ne pouvons pas les synthétiser, nous devons les avaler d’une manière ou d’une autre). Le corps met en réserve les acides aminés et pioche lorsqu’il en a besoin.
Les fruits et légumes contiennent toutes les protéines qu’il nous faut. Il n’est nullement besoin de manger des céréales et des légumineuses pour cela. La chose la plus importante à retenir est qu’il faut manger beaucoup de sucre et peu de graisse. Une alimentation riche en sucre de fruits, en minéraux de légumes et feuilles vertes, et pauvre en graisse (sans huile, avec une quantité d’oléagineux contrôlée) est la meilleure façon de se nourrir, de respecter les besoins de son organisme. Si les fruits ne sont pas assez mûrs, pas en assez grande quantité, ou qu’ils ne sont pas tant que ça à votre goût, alors prenez du sucre dans les pomme de terre, le quinoa, le riz, les pâtes sans gluten… Mais sans gras ajouté. Même si les fruits sont un meilleur choix, car bourrés de vitamines, frais, ne nécessitant pas de cuisson donc d’altération, même s’il vaut mieux manger des fruits comme base de l’alimentation, manger des céréales sera un meilleur choix que la viande, les laitages, les poissons et autres habitants de la mer.

Les graines germées (voir l’article http://www.crudivegan.fr/les-graines-germees.html), ne sont pas de mauvais aliments (quel vent de contestation j’ai suscité en disant que je n’en mangeais pas !) mais ne sont pas indispensables pour vivre en pleine santé. Bien que riches en protéines, il faut en manger beaucoup pour avoir sa dose ! Elles n’ont pas à fournir des protéines supplémentaires car toutes les protéines se trouvent dans les fruits et les légumes verts ! ET tous les nutritionnistes, médecins, et naturopathes du monde qui disent le contraire, devraient revoir leurs données, et remettre en cause la quantité de fausses idées qu’on leur a transmises dans leurs écoles au sujet de la diététique.

___________________________________

Au sujet de cronometer  :
(…) J’ai essayé Cronometer mais quand je rentre toutes mes données (femme, 55
ans, 1,70m, 120 kg, « rawbanana » et objectif perte de poids) cela me donne une ration calorique journalière de 816 cal.!!!! Ce qui est impossible à tenir, juste un grand smoothie au petit-déj. à base de bananes, mangues etc et j’ai déjà presque atteint le quota !!!! Est-ce normal? De toute façon à < 1000 cal par jour, je ne vais pas tenir!!!
Donc je suis très sceptique sur son utilisation et n’arrive pas à m’en  servir…
Qu’en penses-tu? Quel apport calorique conseillerais-tu dans mon cas?
A nouveau merci par avance de ta réponse.

P.

Ma réponse :
Il ne faut pas faire attention au nombre de calories indiqué. On ne cherche pas à maigrir avec le nombre de calories en alimentation crue. Au contraire, cronometer doit servir à vérifier qu’on en prend assez. C’est une autre démarche. Donc, il faut aller dans profile et entrer son poids, indiquer « maintenir son poids », et en bas de la page, entrer dans minimum : 2000 calories et dans maximum 2300 calories (on change les chiffres) et choisir LFVR (30 banana a day) Pour ceux qui ne connaissent pas, voici une vidéo où j’explique le fonctionnement de cronometer : http://www.crudivegan.fr/2013/02/utiliser-cronometer-demonstration.html

Cronometer sert à voir le nombre de nutriments de la journée, à se rendre compte des calories absorbées et surtout  à vérifier le petit graphique en camembert de côté qui indique le pourcentage de lipides-protéines-glucides.
Il ne faut pas dépasser les 10% de lipides. La quantité de protéines n’est jamais un problème.
Alors, avec suffisamment de calories (et non pas 800, grands dieux !) un nombre limité de lipides, on maigrit. Si en plus, le regain d’énergie nous pousse à aller courir, jouer dehors avec les enfants, faire un jeu de ballon, sortir marcher, faire un grand ménage… que sais-je, enfin bouger, alors on maigrit encore et on gagne du muscle, ce qui relance le métabolisme.

Voilà les amis ! J’espère que les réponses faites aux unes ou aux autres peuvent en aider d’autres qui n’ont pas écrit, mais se posent les mêmes questions.

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus