Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les protéines végétales

Dans cette vidéo, je veux répondre aux questions que vous me posez continuellement au sujet des protéines :

Faire court est un défi !

Protéines ? qu’est ce que c’est ? —> 0’55″00

Où trouves-tu tes protéines ? –> 1’24″06

Quelle différence entre les protéines de la viande et celles des végétaux ? –>2’25″26

Faut-il chaque jour incorporer toutes les acides aminés essentiels ? –> 4’52″18

Combien faut-il absorber de protéines par jour ? 5’47″08

Quel aliment privilégier pour augmenter le nombre de protéines ? 7’47″20

Quelle astuce pour bien assimiler les nutriments ? 9’30″00

… and much more ! (comme disent les américains !)

 

Voici deux journées réelles prises sur mon compte cronometer.com :

Journée 1 :

tous les aliments d'une journée

cromometer, ananlyse d'une journée d'alimentation végétale
39,3 g de protéines dans la journée

 

Description des protéines de la journée 1
Description des protéines de la journée 1

 

Journée 2 :

 

Analyse de la journée 2 par cronometer: 39,9 g de Protéines
Analyse de la journée 2 par cronometer

 

Composition en protéines de la journée végétale 2
Composition en protéines de la journée végétale 2

Les recettes végétales sont les meilleures, les seules, pour se maintenir ou redécouvrir une bonne santé !

Essayez cet e-book ⇒
Image du livre diners crus

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

31 réponses

  1. Merci Anne-Marie, je me posais justement la question de savoir où trouver des protéïnes végétales! Et grâce à vous j’ai ma réponse! J’avais pour habitude de boire des smoothies verts je vais donc m’y remmettre avec grand plaisir!

  2. Bonjour Anne Marie et bonjour à vous tous(toutes)
    heureusement que vous êtes là …sur notre route ah! quel beau rayon de soleil encore et encore merci pour ses beaux partages .

  3. Bonjour Anne-Marie

    Une fois encore mille mercis pour cette vidéo.

    Une petite question me vient à l’esprit : jus ou smoothie vert ?
    Je sais que la différence se trouve dans le smoothie qui contient des fibres par rapport
    Au jus, mais que vaut il mieux prendre ? Au niveau repas et protéines est ce la même chose ? L’un peut il remplacer l’autre ?

    Merci une nouvelle fois pour nous aider à s’y retrouver dans le cru.

    Dominique

    1. Un jus de légumes contient les même protéines qu’un smoothie fait des même ingrédients. Mais les fibres vont ralentir l’absorption, et remplir l’estomac et calmer la faim. Avec un jus on a faim plus vite après. Un smoothie c’est un vrai repas. les végétaux sont entiers. Un jus, c’est un shoot de minéraux et de vitamines. Pourquoi ne pas faire les deux ?

      1. Anne-Marie je pensais cela aussi a propos des smoothies jusqu’à ce que réfléchisse plus mais le smoothie n’est pas un vrai repas, il y a une perte de nutriments aussi bien moindre qu’un jus qui en laisse énormément dans le fibre c’est certain et qui est plutôt un shoot de glucides qu’un shoot de nutriments surtout pour les jus de fruits, ensuite les fibres étant beaucoup plus dégradées qu’a la croque(imaginez le même poids de riz et de pâtes de riz dans un récipient qui joue le rôle de l’estomac, le niveau de riz qui représente la fibre du smoothie est nettement plus bas donc il en faut plus pour remplir! certainement pas a recommander idéalement pour une perte ou maintien de poids sur le long terme) la satiété est bien moindre et on a faim plus rapidement dépendant des personnes, les fibres du smoothies jouent probablement aussi par conséquent moins bien leurs rôles de fibres dans le système digestif, l’équipe de Greger avait confirmé ce que je soupçonnais dans des commentaires sous une vidéo~

        1. Oui, il y a une échelle qui va
          – du jus (sans fibres, pas à faire avec des fruits à mon avis),
          – en passant par le smoothie (fibres cassées : bien pour les légumes verts mieux assimilés, mais fibres moins efficaces sur le plan du ralentissement de l’absorption dus sucre)
          – plat de végétaux entiers, des fruits au couteau, ou de salades composées, idéal pour manger le plus simple possible, sans détérioration du tout de l’aliment.
          Conclusion ? Il faut de tout pour faire un monde. Et ne pas se poser trop de questions.
          Des fruits entiers le matin, un smoothie le midi ou une salade (de fruits, de légumes ou des deux à la fois), et une salade le soir !
          le monde parfait quoi ! 🙂

  4. vidéo excellente – cela donne vraiment tout ce que l’on peut attendre sur les protéines végétales – merci Anne-Marie – que faut-il faire lorsque nous avons des problèmes inflammatoires (hernie discale) ? y – a – t-il une alimentation à privilégier ? Merci si possible pour votre réponse – à très bientôt sur internet

  5. Encore une vidéo passionnante !!!! En arrêt de travail pour burn out depuis presque 11 mois, j’ai découvert l’alimentation crue et je m’y suis mise petit à petit…. malgré un problème de sous poids chronique (le stress me fait maigrir… et m’avait délabré le tube digestif, je ne supportais plus rien….), je sens que je me régénère et depuis qq jours (oui qq jours seulement !!!! Mais je crois que c’est bon signe !!!!), après avoir revisionné une de tes vidéos sur les façons de manger plus de salade (trop top cette vidéo !!!), j’ai exhumé (et donc dépoussiéré, ah la la, y’avait du boulot !!!!) mon robot ménager et me voilà partie à (avoir envie d’)essayer… des recettes (taboulé de chou fleur, soupe froide…) !!!! Et je dois dire que je me prends à fureter sur ton site avec gourmandise…. qd je serai plus en fond, je m’offrirai tes e-books, en attendant me voilà partie à faire travailler le moteur de recherches ! Pardon d’avoir été si longue, je voulais surtout te dire encore et encore MERCI pour tout ce que tu fais, merci pour ce partage, pour tes bons conseils, pour ta simplicité et merci de m’avoir permis d’avoir envie de me mettre à « cuisiner », je me mets à table avec envie maintenant, ce qui ne m’était plus arrivé depuis bien longtemps (si j’étais honnête, je dirais depuis + de 30 ans…) !!!!

    1. Le stress vous a fait maigrir et délabré le système digestif?!
      A coup sur c’est la médecine officielle qui vous a mis cela dans le crane, il est quasiment impossible de déduire cela par soit même tellement ca n’a aucun sens~

      Dans l’immense majorité des cas la première cause de problèmes de santé loin devant tout le reste est l’alimentation, si en plus ce sont des problèmes de poids et de digestion la probabilité pour que ca vienne de l’alimentation est encore plus hautes~

      1. Ben non, ça n’est pas la médecine officielle, c’est moi qui le constate, et ce depuis longtemps, et ce quelle qu’ait été mon alimentation ! Pour résumer : dans les strictes mêmes conditions hors donc la variable stress, je maigris ou je me maintiens !!!! Ces derniers mois, je l’ai acté au fil de l’eau : ma psychothérapie se passait mal, dans les jours qui suivaient ma visite chez le psy, en mangeant et en vivant exactement pareil (avec une alimentation type « crudivore » avec bcp de jus…), je perdais du poids… que je reprenais qd je récupérais psychiquement !!!! Quant aux soucis digestifs à proprement parler, si vous ne vous êtes jamais tordu de douleur suite à une contrariété, effectivement vous ne pouvez pas comprendre… Je pense que vous omettez qq chose de fondamental Julot : chaque organisme est singulier… Merci cependant pour vos interventions que je peux lire sur différents blogs et qui sont toujours instructives ! Sans rancune aucune ;o) !!!

        1. Peut être que ce stress vous engendrait des problèmes de sommeil, le manque de sommeil peut perturber la prise et perte de poids entre autres c’est bien connu~

          L’intestin communique avec le cerveau par le nerf vague, ces douleurs de ventre en moment de traque j’ai connu quelquefois ce sont juste des spasmes mais on ne se créé pas des lésions plus ou moins profondes type ulcérations au système digestif a cause du stress~

          Ne soyez pas gêné avec moi, les produits laitiers et le blé raffiné en grande quantité et se tordre de douleurs au ventre j’ai connu vu que j’ai eu un diagnostic de Crohn il y a quelques années qui dorénavant n’est plus même si il y a de légers reste encore mais je peux assainir encore mon alimentation donc je ne me fais pas trop de soucis car j’ai la connaissance maintenant contrairement a avant le diagnostic~

          Bonne récupération~

          1. J’ai vu, de très près, des problèmes intestinaux avec occlusion, survenir chez une personne en grand stress. Un stress qu’elle se fabriquait toute seule… mais c’est une autre histoire… N’empêche, que je pense bien que c’est ce stress qui a provoqué le problème et pas du tout l’alimentation qu’elle avait à cette époque. L’épigénétique prouve que l’environnement mental que l’on se crée est capable d fabriquer comme de supprimer, des maladies aiguës, des ulcérations, des douleurs etc.

          2. @Crudivegan:
            Il y avait probablement un terrain acidifié et/ou déminéralisé causé principalement par ce que la personne a ingéré et son capital transmit faible auquel le stress rajoute de l’acidité par des réactions biochimiques qui forme beaucoup plus de déchets qu’en période d’apaisement, de plus un organisme fonctionnant optimalement gère les moments de vies stressant plus correctement et ne devient pas stressé/angoissé au quart de tour, on sait que les glandes surrénales joue un grand rôle pour cela, comme savent les plombier: si on met la pression et qu’il y a des fuites c’est qu’il y a quelque-chose de dysfonctionnel, cela dit trop de pression trop longtemps même sur un bon organisme va l’user et montrer des fuites plus rapidement~

          3. Merci Anne Marie pour cet éclairage et cet exemple plus que parlant !!!! Malgré une alimentation encore relativement saine avec pas mal de végétaux (du jardin de mon grand père, qui n’aimait pas les pdts chimiques…) chez mes grands parents dans ma toute prime enfance, j’étais dans un environnement très délétère et j’ai toujours eu des pb digestifs… les pb liés au développement de l’acidité ne sont venus bien qu’après. Enfin aujourd’hui, tout s’arrange, s’imbrique et se régule petit à petit, c’est très long mais c’est un beau chemin, qui plus est… fort goûteux et coloré ;o) !!!! Excellente journée à vous 2 Anne Marie et Julot ainsi qu’à tous les aficionados du site !!!

          4. Oui je vous confirme, chez moi le sommeil est perturbé au moindre problème : insomnies et/ou sommeil haché et non réparateur et c’est vrai que qd je dors mal, corrélativement j’ai une perte de poids, je n’avais jusqu’à ce jour pas fait une relation aussi fine !!! J’ai l’impression parfois… de découvrir l’eau chaude ;o) !!! Je me console en me disant qu’il vaut mieux ça que de rester dans l’ignorance absolue…. Merci pour vos encouragements !

      2. Ceci dit Julot, pour compléter mon mail, vous avez entièrement raison sur un point : l’alimentation EST l’élément clé ! Je me suis « bousillé » les intestins et l’estomac à coup de laitages pendant des années, j’ai nourri une belle population de candida (décuplés si j’ose dire par une antibiothérapie de 9 mois pour tuberculose pulmonaire…) à grandes rasades de gluten pendant une éternité… mais qd on est chez ses parents et qu’on n’a rien à bouffer à part des croûtes de pain blanc rassis et 3 yaourts qui traînent dans le frigo pour la semaine (je ne vais pas vous raconter mon histoire d’enfant « non voulue » etc…), ça n’aide pas à avoir un système digestif sain à la base non plus, je ne vais pas vous raconter mon histoire, il faut que je le laisse derrière moi, je veux juste dire que nous avons tous un vécu différent, une histoire différente qui peut s’inscrire au niveau de la mémoire cellulaire et « récupérer » peut donc demander bcp de temps, même en adoptant une alimentation la plus saine possible, pcq il ne suffit pas de manger, il faut aussi parvenir à digérer, assimiler…

        1. je vous suggère de vous renseigner sur l’EFT , la Cohérence Cardiaque , les 5 min énergétiques de Donna Eden , les 5 tibétains et de tester si ça vous tente … ça ne coûte rien et peut rapporter gros (enfin moi ça m’aide )!et peut-être aussi les bains dérivatifs mais là je n’ai aucune expérience.

          Julie qui avait envie de partager des pistes …

      3. Est-ce que tout est aussi univoque que cela.
        Evidemment le régime S.A.D. est préjudiciable
        Si on vit près d’une antenne relais on peut devenir EHS et dans ce cas un changement de régime alimentaire ne changera pas grand chose.
        Pour Thierry centrage sur les jus, chaque extracteur vendu lui rapporte au moins 60€. Il en voulait même 120 a commenté un certain Infoland qui a été censuré 48h plus tard sur son site.
        Pour le clan Esselstyn c’est « Not even good olive oil !», mais il y a du cuit et du vert pour l’oxyde nitrique. Jamais question d’aliment acide ou basique ni de détox chez eux.
        Pour Lyssa Rankin (Mind over Medecine) il faut aller à la cause environnementale ou relationnelle aussi.
        Faut-il uniquement à croire ce qu’on imagine sans jamais tenir compte de la réalité.
        Si on meurt d’une maladie c’est qu’on n’a pas assez prié ou pas bu assez de jus avec suffisamment de foi en eux ?

        1. EHS ou autres, un apport massif d’antioxydants comme avec une alimentation basé sur végétaux(en particulier fruits et légumes encore mieux cru)aura au moins des effets protecteurs et bénéfiques contre l’agressivité de toutes substances endogènes(venant de l’intérieur) et exogènes(extérieur) comme les ondes par exemple~
          Le clan Campbell/Esselstyn s’adresse aux plus grands nombre, par conséquent il faut rester simple surtout vu le niveau de la masse avec l’abrutissement merdiatique entres autres~

    1. Un taux bas mais rien d’alarmant la plupart du temps tant qu’on est pas sous 100, elle a un manque probable car ca fait 4 ans qu’elle est végétalienne, c’est assez simple.
      Je vais coller mon récent commentaire que j’avais écrit sur vivrecru pour mieux comprendre l’ampleur du problème, cela dit tu a aussi les articles d’Anne Marie sur la B12 avec la fonction recherche~

      « Les animaux d’élevage intensifs ne sont pas piqués a la B12 mais ils en sont en général supplémenté dans leurs nourriture car ils ne consomment plus une alimentation physio saine dans leur espace de « liberté »~

      http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article405

      Les comprimés sublinguales methyl ou hydro B12 sont en effet le plus efficace pour l’immense majorité des gens, au moins autant que les intra musculaires et bien moins contraignant et couteux; malgré ce qu’on sait et expérimente scientifiquement beaucoup de milieu anglo-saxons continue de prôner les intramusculaires, c’est embarrassant…

      Reste en effet un problème particulier a la plupart des êtres humains sinon tous, notre B12 propre semble principalement être synthétiser par les bactéries dans le système digestif certes mais trop bas dans l’intestin pour être assimilé(après l’iléon la ou elle est assimilé), c’est pourquoi on la retrouve dans les selles et qu’on peut combler une carence en consommant des selles, expérience sur des humains a l’appui… pas a recommander évidemment…

      Les expériences sur les autres primates et autres mammifères semblent avoir démontré qu’ils synthétisent leurs B12 en présence principalement du minéral cobalt et autres et assimile cette source correctement contrairement a nous, basé sur mes recherches une chose est sur une alimentation sans sources de B12 significatives fera apparaitre la carence symptomatique après plusieurs années dépendant des réserves(ca peut arriver après seulement 1-2 ans pour diverses raisons par exemple si les réserves sont minces car on assimilait mal celle qu’on ingérait auparavant pour cause de problèmes d’estomac ou d’intestins et autres raisons) chez la plupart des êtres humains sinon tous, maintenant le pourquoi du comment exactement on ne sais pas tout c’est très complexe~

      Point important, l’eau de source/puits naturelle semblait contenir de la B12 et possiblement encore aujourd’hui par conséquent si l’eau du robinet était non traitée et peu pollué/souillée elle contiendrait de la B12 et le problème serait probablement moindre~
      Les besoins en B12 sont infimes en effet, environ de 1mcg a 7mcg par jour suivant les personnes, par contre un steak ou similaire en apporte certes mais seulement 1 a quelques mcg, les meilleurs sources alimentaires dans la nature de ce qu’on en sait sont les fruits de mers/crustacés, les foies d’animaux qui la stocke comme chez nous, les poissons en général.

      5 courtes vidéos majeurs en sous titrés FR sur le problème réel de la B12:

      http://nutritionfacts.org/video/cheapest-source-of-vitamin-b12/

      http://nutritionfacts.org/video/daily-source-of-vitamin-b12/

      Important de dire que les œufs ne semble pas capable d’apporter une quelconque quantité significatives de B12 même si on en mange des dizaines par jours par conséquent même la plupart des milieux végétariens se trompe, le fromage quand a lui en apporte un peu mais très peu surtout vu les quantité généralement ingérées et en grande quantité c’est très gras, cholestérol, sel hormones etc…

      http://nutritionfacts.org/video/safest-source-of-b12/

      http://nutritionfacts.org/video/new-vitamin-b12-test/

      http://nutritionfacts.org/video/vitamin-b12-recommendation-change/

    2. Eric, tout le monde manque de B12. je viens de répondre plus haut à la même question. j’ai écrit un article sur ce sujet. Julot vient de le dire aussi. Le manque de B12 est une conséquence de nos modes de vie. Supplémentez-vous ! que vous mangiez de la viande ou aps. Et faites un test, faites faire un test à votre entourage…ils seront surpris !

  6. Encore merci pour cette merveilleuse vidéo, vous êtes resplendissante devant ce magnifique tableau, j’aimerai savoir si vous prenez un complément de vitamine B 12 avec ce régime crudivore?

    1. Merci Annie. mais oui, bien sûr, je prends de la B12. Dans l’article https://crudivegan.com/tout-sur-la-b12-faut-il-prendre-de-la-vitamine-b12-et-laquelle.html je le disais : tout le monde est déficient en B12. c’est du à l’état des sols et l’évolution de l’agriculture. Les végétaliens sont déficients, mais les carnivores également. Simplement, les médecins ne leur font aps faire de test car la viande est censée leur apporter la B12. les animaux d’élevage sont complémentés aussi en B12. Malgré tout, tout le monde en manque. L’alimentation manufacturée est en cause égelement, et le stress de la vie qui nous empêche de métaboliser cette B12.
      Allez sur le site i-herb http://www.iherb.com/search?kw=b12+vegan&sug=d2+vegan&x=0&y=0#p=1, vous avez l’embarras du choix !

      1. Toutefois pour rester objectif, ca n’est pas tout a fait exact, la plupart des gens qui consomment de produits animaux régulièrement n’ont pas de déficience en B12 mais il faut évidemment rappeler qu’ils sont la plupart du temps supplémenté sans le savoir car les animaux en élevage industriel sont supplémenté comme explique mon lien mis plus haut et comme ce dessin vient « humoristiquement » résumé:

        http://www.insolente-veggie.com/comment-se-supplementer-en-b12/

        http://nutritionfacts.org/video/omnivore-vs-vegan-nutrient-deficiencies-2/

        http://nutritionfacts.org/video/vegan-epidemic/

        Cela dit il est plus sage dans le doute de se supplémenter après 50-60 ans même si on consomme des produits animaux régulièrement car l’assimilation stomacale et intestinale est souvent déficiente~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.