Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Faire ses courses de fruits et légumes à Tokyo

On entend toujours dire qu’il est difficile de manger végétalien à Tokyo, que les fruits y sont rares et chers…

Moi je trouve toujours tout ce qu’il faut, dans des super-marchés ou des marchés (prochaine vidéo) !

Nous avons maintenant une liste impressionnante de restaurants vegan à notre disposition (Je vous donne aussi les adresses au fur et à mesure).

Que j’aime ce pays !

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

11 réponses

  1. Bonjour et merci pour ce partage! j’aimerai tant aller au Japon.
    Les fruits et légumes sont produits et cultivés au Japon ?
    bon séjour

  2. Wow! Je suis surprise de voir tout ces beaux légumes et fruits bien frais dans leur emballage. Il y a beaucoup de choix.
    Françoise

  3. Tout est sous plastique ou sous emballage bio dégradable? Emballer légume par légume, fruit par fruit, 1/2 chou ou 3 carottes = portion individuelle?…. c’est assez fou non? C’est ce qui me déroute le plus, le contraire de nos rayons où l’on trouve difficilement à acheter à l’unité.
    Merci pour ce partage et bonne continuation 🙂

  4. Bonjour Anne Marie,Chouette cette vidéo.je connais bien le concombre amer (Aves les villosités sur la peau) chez moi à l’île de la reunion on l’appelle margoze

  5. Merci pour ce partage. Oh, oui, le Japon est un dépaysement certain ! Quant à manger comme à la maison ça en enlève tout de même un peu…ou en rajoute, encore ça dépend ! En tout cas bien du plaisir pour vous dans ce pays qui permet d’apprécier les différences qui nous distinguent. Là ou tout est emballé séparément serait-ce un marché pour les étrangers et célibataires? J’ai de la peine à m’imaginer une mère de famille faire ses courses ainsi à moins qu’elle a une domestique.
    Très bonne suite de séjour !

  6. Merci pour tous vos commentaires, ça me fait tellement plaisir !
    Si vous vivez à Tokyo (Magali ?), donnez nous votre avis et votre façon de faire vos courses ici à Tokyo ou ailleurs au Japon.

  7. J’habite à Kagoshima depuis presque 3 ans, et je peux vous assurer qu’en ce qui concerne la nourriture, c’est Tokyo que vous aimez et non le Japon 😛
    Ici, pas de supermarché bio, pas de marché, pas de bio, juste des fruits et légumes non bios très chers. Et aucun restaurant vegan, ni même végétarien, à part quelques plats au restaurant indien.
    M’enfin, j’adore ce pays et je n’ai aucune intention d’en partir, par contre vivre dans une grande ville comme Tokyo non merci.
    Je suis vegan 80% cru, et ça devient de plus en plus galère ! Hier j’étais contente parce que j’ai trouvé un kilo de tomates à 398 yen hors taxe…
    Je recherche une petite « ferme » (une vieille maison à retaper avec des champs autour), je pense que la solution vu notre consommation de fruits et légumes c’est de faire pousser soi-même mais il faut avoir les moyens d’acheter…!
    C’est cool si vous trouvez toujours tout ce qu’il faut. Mais de là à laisser entendre qu’il est facile d’être végétalien à Tokyo, c’est un petit peu exagéré je trouve. En plus il y a la barrière de la langue pour les touristes lambdas, on ne peut pas lire, bref il faut un peu de débrouillardise quand même !

  8. Bonjours, merci pour cette super video. Petite précision, les concombres étranges sont des Goya, je vous conseil d’essayer, c’est un vrais trésor de santé et c’est délicieux, par contre c’est un peu amer, sa peu surprendre. Avant de devenir frugivore, je suivait à la lettre les recommandations du regime Okinawaien en version vegan pendant 5 ans et ce concombre était mon alié au quotidien. Par contre, il se consomme peu crus car le gout amer s’estompe à la cuisson, si sa vous tente, faite le bouillir 3 minutes et mangé le froids avec du citron et des graines de sésames 🙂 ou alors en soupe avec d’autres légumes aromatisé d’un peu de gingembre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.