Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Et si on n’est pas à 100 % cru ?

Peut-on être quand même en bonne santé si on ne mange pas 100% cru ?


On m’a posé cette question, et cela m’a étonnée car autant il y a des gens qui pensent que ne pas manger cuit à tous les repas est un non sens (la peur de la nouveauté ?), autant il y en a qui se jettent à corps perdu dans une nouvelle dimension… puis s’inquiètent de ne pas y aller à fond !

Certains crudivores vous diront qu’il est impératif de manger 100% cru, sous peine de tomber malade, de périr d’indigestion, que manger des aliments « morts » est dangereux….
Allons, allons… un peu de bon sens !

100% cru c’est très bien …
car les végétaux crus sont bourrés de nutriments, qui sont de plus complètement bio disponibles dans  les aliments entiers et frais. Et que toute nourriture cuite, même légèrement cuite à la vapeur sera toujours moins nutritive que ces légumes crus.

… toutefois il est parfois judicieux d’ajouter un peu de cuit !
Quand la faim tenaille et qu’une banane de plus ne nous dit rien, quand il fait trop froid et qu’on n’arrive pas à se réchauffer, quand on a invité une personne qui ne mangera que quelque chose de cuit, et qu’on veut gentiment l’accompagner… bref, de temps en temps, rien n’empêche de faire cuire quelque chose. Le ciel ne vous tombera pas sur la tête, vous ne risquez rien 🙂

Mais il y a cuit et cuit !
De même qu’il y a sucre et sucre (sucre des fruits et sucre en poudre… par exemple), il y a cuit et cuit : des frites, ou n’importe quoi revenu dans de la graisse à la poêle, ou une pizza ou une tarte salée, ou un plat de céréales gras et très épicé… Ici vous  avez essentiellement du gras, du sel et du sucres raffiné ! Pas terrible !
Et puis de l’autre côté, vous avez des brocolis ou des carottes ou des pommes de terres, le tout cuit  à la vapeur… bien sûr il y a quelques minéraux et vitamines qui sont détériorées, mais cela reste une nourriture qui respecte les besoins du corps !

Les 3 seules choses dont il faut s’assurer :

  1. Manger très peu gras. Limiter ses apports en gras jusqu’à 40 g de noix ou 1/2 avocat maximum par jour. Pas d’huile, pas de beurre évidemment, pas d’avocat en plus des noix.
  2. Manger beaucoup d’hydrates de carbones, donc de sucres sous forme de fruits. Vous limitez votre quantité de graisse donc il faut trouver des calories ailleurs (les hydrates de carbone, donc).
  3. Vous prenez ces hydrates de carbone dans une nourriture crue et non pas dans des gâteaux, céréales, pizzas ou des pâtes. Si vous voulez trouver un peu de ces sucres dans du cuit alors choisissez des légumes, des tubercules, du quinoa, éventuellement du riz, et limitez ces apports à une toute petite partie de votre assiette qui devra être constituée majoritairement de frais cru.

Moi, je mange 100% cru. Je n’éprouve pas le besoin d’autre chose. Mais mon mari, lui,  prend du pain (sans gluten) de temps en temps, ou un bout de chocolat… en plus de sa nourriture crue. Il est en super forme et bénéficie toujours des bienfaits du crudivorisme.
Ne pas devenir dogmatique est aussi un élément de la santé !

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

4 réponses

  1. Je suis à 75%/80% cru et je trouve que c’est très facile à gérer sur la durée. En étant ni dogmatique, ni extrémiste je retire des aliments cuits vapeurs une pure satisfaction ! Du quinoa tous les 3 jours, ou encore du pain sans gluten maison tous les 5/7 jours… et du coup AUCUNES frustrations ! Que du bonheur et surtout je me régale, avec pour les 3/4 de mon alimentation, mes salades et mes fruits crus ! Bel article, comme toujours ! Belle journée !

  2. Bravo!!!!
    moi non plus je ne suis pas a 100% cru l’hiver!!! et heureusement, car je veux être dans la durée,
    mais je rassure tout le monde, le cuit est vapeur!!! les pizzas et autres je n’en veux plus,
    l’été la question ne se pose pas c’est 100%
    Abriel Eire

  3. Bonjour, je lis attentivement tous tes articles que je trouve très riches. Merci pour toutes les informations que tu partages. Je mange cru jusqu’au repas du soir, j’ai un peu de mal avec ces pourcentages, 70 / 80 % cru ? je ne sais pas où je me situe, car le soir je fais une portion soit de pommes de terre vapeurs, soit de quinoa, ou de pates konjac en plus de mes salades…Merci encore pour tes articles qui sont une mine d’informations et de soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.