Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

Combien me coûte mon alimentation crue ?

♫ Des sous, des sous ! M’en faut beaucoup !
Des sous par ci, des sous par là… dis-moi combien j’te dois !♫
Connaissez-vous cette chanson d’Henri Dès ?

Cette question du coût de l’alimentation crue, revient régulièrement dans vos messages et commentaires. J’en ai déjà parlé ici : http://www.crudivegan.fr/2012/11/cout-dune-journee-dalimentation-crue.html
Mais puisque cela ne vous suffit pas 😉 , passons au chiffrage d’une semaine :
Voici ce que je mange en une semaine environ, sachant que cela dépend de la saison évidemment, de mes envies et de mon porte-monnaie (voir plus loin).
Je me fais livrer du bio chaque semaine, en grande quantité et j’ai un rabais de 20%. Je complète aussi par des petits achats( salades par exemple que l’on ne peut pas prendre pour une semaine d’avance) dans le quartier.

Exemple d’une semaine d’été où tout est bio, ce qui n’est pas toujours le cas :
Je prends majoritairement du bio, pour ma santé d’une part et pour soutenir ce mode d’agriculture. Nous sommes les décideurs car nous sommes les acheteurs, le rôle du client est primordial pour faire avancer les choses dans le bon sens. MAIS, si je trouve le produit trop cher, si ce que je cherche ne se trouve pas en bio, si je n’ai pas envie de faire un autre magasin (« Anne-Marie fait 7 magasins tous les jours… » comme disait la journaliste de M6… vous vous souvenez ?), alors sans aucun état d’âme, j’achète du non bio. Ne vous inquiétez pas, en éliminant toutes les horreurs de l’industrie alimentaire, quelques pesticides épars ne vont pas nous faire mourir. Plus le corps est sain et bien nourri, mieux il est à même d’éliminer les rares toxines qu’il pourrait rencontrer.

  • bananes 8,3 kg–> 22,50€
  • dattes Deglett 30 environ, 213 g–> 1,5€
  • pêches 3 kg–> 14€
  • abricots 2 kg–> 12€
  • oranges 4 kg–> 11€
  • épinards 200g–>2€
  • laitues diverses 7 têtes–> 13€
  • jus orange en bouteille de verre 2 litres–> 4€
  • concombre 3–> 4,5€
  • tomates 3 kg–> 11€
  • tomates séchées 10, 20 g–> 0,25€ (4,50 les 350 g)
  • céleri 2 têtes–> 5€
  • courgettes 2, 392 g–> 1€
  • poivrons 2, 238 g–> 1,40€
  • noix 7, 28 g–> 1,40€ (50€ le kg)
  • avocat  un demi–> 0,70€

Total : 15035 calories pour la semaine, soit 2147 calories par jour et 93,90€ par semaine, environ 100€ par semaine donc( pour compter marge), 450€ par mois (4 semaines et demi), par personne.
Les semaines où j’achète des mangues ou des fruits exotiques, la note s’alourdit.

Cela peut paraître beaucoup mais c’est mon choix :  le choix de manger ce que j’aime, le choix de ma santé, d’avoir un corps qui me convient et d’être tranquille de ce côté, le choix de ne jamais être malade, ni maintenant, ni plus tard, de me sentir en vie, heureuse, légère, sans problèmes de digestion, de me sentir jeune malgré mon âge, heureuse, énergique, etc. Et tout cela est venu avec ce mode de vie.
Et avant de pousser des cris d’orfraie (non ? ;)) faites le compte de tous vos achats alimentaires de la semaine et il est bien possible que cela ne représente pas moins et peut-être plus que vous ne pensiez, en fait.
En tout cas, chez moi, j’ai constaté que je dépense en fait moins qu’avant, si je compare au moment où nous étions végétaliens non crudivores. (J’avais déjà donc éliminé les produits animaux et dérivés.)

Si vous avez peu d’argent, que vous êtes étudiant(e) ou autre, vous pouvez accentuer sur ce qui est moins cher, les bananes par exemple, qui nourrissent admirablement bien (lire l’article sur les bananes) et prendre des pommes de terre à l’eau le soir, avec du persil et de la salade, qui n’est jamais exorbitante, par exemple. L’important étant de manger des végétaux entiers, non trafiqués par l’industrie. Même si les fruits sont les meilleurs aliments du monde pour apporter le sucre nécessaire, les pommes de terre, les patates douces, les légumes cuits à l’eau ou vapeur, sans ajout de gras, sont très bien aussi. Il vaut mieux manger du cru la journée et du cuit le soir que tout envoyer balader !
Pensez à cultiver vos herbes sur le rebord de la fenêtre ou sur votre balcon (ne parlons pas de ceux qui ont des jardins !), car c’est beaucoup moins cher et tellement agréable de cueillir soi même ses herbes !

herbes sur balcon
Trois sortes de menthes, estragon, basilic, ciboulette, thym, laurier… j’ai mon jardin à moi 🙂

A côté ça, il faut voir tout ce que je n’achète pas, et qui fait que je peux me permettre ces dépenses de fruits frais et le plus souvent bio. Tout ce que je vois passer dans les chariots aux caisses :

  • vin, bière 0€, nous n’aimons pas l’alcool… et on s’amuse très bien sans, pas de problème (pour ceux qui disent « oh, ils ne savent pas s’amuser ! »)
  • pizzas, sandwichs, plats cuisinés … 0€
  • huiles d’olive et autres 0€
  • boites de conserves, soupes en boites et en sachets, sauces en bouteilles ou en pot toutes faites 0€
  • gâteaux secs, barres, goûters 0€
  • bonbons, chocolats 0€
  • café 0€ (j’achète encore du thé de temps en temps)
  • yaourts et laitages divers 0€
  • boucherie, poissonnerie 0€
  • fromagerie 0€
  • les infâmes céréales du petit-déjeuner 0€
  • les pâtisseries du dimanche 0€
  • pains, biscottes 0€Et tout ce que je n’achète plus :
  • restaurants 0€ sauf en vacances ou très très rarement
  • vitamines 0€, mis à part la B12 et la D.
  • médecin, dentistes 0€, jamais malade
  • crèmes de beauté, maquillage 0€, ma peau est souple, j’achète juste un rouge à lèvres, qui dure, qui dure !
  • produits de régimes 0€ (j’en ai acheté beaucoup dans ma jeunesse !)
  • coiffeur 0€, en fait, je ne vais plus chez le coiffeur depuis 30 ans… je coupe moi même mes cheveux !
  • esthéticienne 0€
  • cigarettes, drogues diverses (!) 0€
  • Chaussures, ceintures, portes-monnaie et sacs en cuir 0€, voir plus bas
  • machines et gadgets pour la cuisine pour la cuisine 0€

Cochez ce que vous dépensez dans cette liste, et voyez quelle économie cela peut représenter en faveur de l’alimentation.
Moi, je suis de plus en plus adepte du moins quand il est question d’achats. J’aimais acheter des robes souvent, jamais chères, mais souvent. Or tout cela ne me tente plus. J’aime la phrase de mon amie Dominique Loreau (auteur de L’art de la simplicité) : « Je n’ai pas besoin d’un nouveau vêtement, j’ai besoin d’un corps mince ! » et j’ajouterai maintenant « et surtout en bonne santé et joyeux ! » !

J’achetais souvent des objets pour la maison, ou pour la cuisine, dont je n’ai plus besoin.
J’achetais des vitamines et poudres « miracles », c’est bien fini !

Sans compter que le fait d’être vegan, c’est-à-dire, de ne plus acheter de produits dérivés des animaux, donc plus de cuir, de laine, de soie, nous a fait diminuer nos dépenses considérablement ! Avis aux amateurs !
Mes dernières chaussures valaient 7 € ! Oui, en effet, 7€. Chez H&M, en promotion. Le vrai prix étant maintenant de 9 € ! J’ai aussi acheté des sandales en tissus à 8€ à la Redoute. Pareil pour les sacs, en toile ou en synthétique, plus jolis, plus légers, moins chers !
Et les animaux vous disent merci ! (Vu la façon dont on les traite pour les dépecer, croyez-moi, après avoir vu  Hearthlings de Shaun Monson (vidéo)… on n’en a plus envie du tout !)

Chacun choisit de dépenser dans les postes qui lui tiennent à cœur.
Cela fait bien longtemps que j’ai compris qu’il est idiot de critiquer le voisin pour sa grosse voiture, ou pour ses vacances au bout du monde ou pour les soins de beauté exorbitants… parce que chacun dépense en fonction de ce qu’il aime, et on ne voit pas toujours les autres côtés de sa vie qui sont bien moins dispendieux que les nôtres.
Mais, nous faisons des choix, à partir de ce qui passe en premier comme priorité. Ma première priorité est ma santé et ma joie de vivre. Et cela passe par cette bonne alimentation crue et vegan. Tout le reste passe en second. Car au fond, on ne fait rien dans la vie si on n’est pas en forme et énergique !
Et ne venez pas me dire que je n’aime pas la vie, que je me prive de ci ou de ça, car je fais très exactement ce qui me plait. 🙂 !

Cet article vous aide-t-il à y voir plus clair ? Laissez vos commentaires ♫

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

25 réponses

  1. Bonjour Anne Marie,
    Marchés, (je déteste l’ambiance) grandes surfaces, petits magasins de quartier, je me dépatouille comme je peux pour cumuler pas trop cher et envie. Et trouver un rythme de croisière.
    Cela ne fait qu’une quinzaine de jours que j’ai introduit le cru dans mon alimentation. Sans avoir totalement renoncé à mes vilaines habitudes alimentaires…
    (Principalement le pain (1/4 ou 1/2 baguette par jour) et 1 ou 2 carrés de chocolat le soir) D’ailleurs j’ai quelques plats cuisinés de mes blanches mains, donc sans gras et sans sel, au congélateur qu’il me faudra bien manger. Ce qui me permet une transition plus facile. Prendre son temps me semble important, mon corps choisira et réclamera ce dont il a besoin.
    C’est une longue démarche qui m’a amené au cru. En 5 ans, j’ai changé mon mode d’alimentation, supprimant en premier le lait et les fromages de vache. Puis le gras et enfin le sel. Réduire viande, charcuterie s’est fait naturellement. Le riz, quinoa, boulgour, et fromages de chèvre ont fait partie de cette transition.
    Je partage avec mes proches cette expérience. Ils sont très intéressés mais trouvent contraignant la course aux achats du frais. Il est vrai que eux ne sont pas à la retraite…
    J’aime votre façon de présenter le cru. Vous savez convaincre sans assener vos idées.
    Merci de nous accompagner de vos messages, je suis ravie de les trouver ponctuellement dans ma boîte.

  2. Intéressant, mais des chaussures à 7 ou 9€ ça veut bien dire que le coût est répercuté ailleurs (lorsqu’une entreprise ne traite pas ses colorants chimiques, fait pousser du coton avec des engrais hyper polluant, ne respecte pas les normes de protection de ses travailleurs pauvres, etc). Bref il n’y a pas de quoi être fier de consommer des choses dont on ne connait rien d’autre que le prix d’achat… non les animaux humains ne disent pas merci, et les autres animaux non plus puisque l’on détruit leur habitat.

  3. @ »Anonyme26 juillet 2013 13:37″
    Peut-être, mais savez-vous, vous, d’où viennent vos propres chaussures ? Connaissez-vous bien les constituants, l’ensemble de la chaîne de production et de transport qui ont fait que vous les portiez ? Sont-elles chères et exemptes de cuir qui nécessairement a entraîné de la souffrance animale et peut-être humaine ? Le prix n’est pas nécessairement une garantie.
    Le cuir est nécessairement animal et a donc entraîné l’exploitation et la souffrance d’animaux qui n’ont pas donné leur peau par plaisir…
    Avez-vous une proposition à nous faire pour éviter le cuir et qui soit garante d’une production exempte de souffrance, de pollution, d’aliénation des travailleurs, etc. ? Si possible pas trop chère (c’est le sujet de l’article).
    Je suis preneur. Merci.

    Claude

  4. Pour moi, tu fais de l’orthorexie à 100%!
    450 euros par mois par personne pour de la bouffe c’est énorme! personnellement, je préfère manger de tout en limitant les produits transformé comme les gâteaux et profiter de la vie en claquant mon argent dans des week-end, shooping, massage… ça pour moi ça c’est profité de la vie! faut pas VIVRE pour MANGER mais manger pour vivre, et toi c’est tout le contraire, tu es trop obsédée par l’alimentation saine que tu profite de rien à part avec le sport.
    le plaisir d’aller au resto sans se prendre la tête, le plaisir de manger un bon gâteau pour un anniv… ça ne va pas te tuer, notre corps est fait pour éliminer! ma grand mère est mince même plus mince que toi et elle mange de tout, par contre elle abuse pas des quantités et elle à 89 ans! elle à une belle peau, elle est en bonne santé, elle à la joie de vivre.. c’est mon exemple. Faut arrêter d’être autant frustré avec la minceur, ton passer de femme ronde t’a traumatisé. Demain tu peux très bien mourir en faisant un accident de voiture, ou autre. Oublies pas que la terre est pollué si tu veux etre au top change de planète, de plus on peu très bien attrapé un cancer avec toute les technologies de nos jours! (ordi, tel portable, ect.)donc tu n’est pas protéger comme tu le crois. La vie c’est pas ça Anne-marie!

    DE PLUS, les chaussures de chez H&M te dureront pas plus de 3 mois! se n’est pas de qualité et tu risque de te faire mal aux pieds surtout si tu marches sous la pluie elles vont être morte, contrairement à des chaussures en cuire. Tout tes problèmes sont purement PSYCHOLOGIQUE

    1. Wow! C’est tout le contraire! Si quelqu’un vit pour manger, ça semble bien toi et non pas Anne-Marie!!! Il suffit de lire ton commentaire pour voir que tu associes beaucoup le plaisir et « profiter de la vie » avec la nourriture, alors qu’il y a tellement d’autres choses. Tant qu’à l’orthorexie, j’ai remarqué que les gens qui mangent mal et qui culpabilisent à ce propos jettent souvent ce grand mot à ceux qui mangent mieux qu’eux, peut-être pour se convaincre que c’est les autres qui ont un problème… L’agressivité de ton message et la fougue que tu mets à t’opposer à Anne-Marie est d’ailleurs exagérément intense…

      Tant qu’à ton « la vie c’est pas ça », et bien chapeau d’avoir trouvé! Sérieusement, personne ne peut dire « ça, c’est la vie », « ça, ce n’est pas la vie ». La vie, on l’invente à chaque minute, à chaque époque. C’est ce qu’on en fait, il n’y a pas une jolie petite définition toute faite quelque part qui tranche entre ce qu’elle est et n’est pas.

  5. Bonjour Anne-Marie Merci pour toutes ces vidéos magnifiques et en particulier pour cet article aujourd’hui. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Depuis plusieurs années soucieuse de mon alimentation et crudivore 100% depuis un an( avec les vidéos aussi très instructives de Thierry Casasnovas « VIVRE CRU.ORG), dommage de se passer d’un bon pull en laine surtout l’hiver, et moi qui aime beaucoup tricoter, et puis on ne fait que tondre le mouton, il ne souffre pas. les chaussures en toile quand il pleut et qu’il fait froid??? c’est un peu juste mais je vais essayer. En ce qui concerne la nourriture avec 1000 euros pas mois de retraite je ne peux pas m’offrir des légumes bio, et j’ai pourtant travaillé dans ce domaine pendant longtemps donc je suis une convaincue, on se débrouille!!! Merci encore pour ce blog
    Catherine

  6. Moi je ne vais pas te juger sur ton alimentation ou ton comportement alimentaire mais quand tu donnes tes conseils tu ne penses pas à tout le monde mais à des gens qui gagnent bien leur vie ou du moins, moyennement.

    Dans des conditions financières correctes, c’est possible cette alimentation mais dans la réalité, il arrive des accidents dans la vie surtout actuellement ( et il n’y a pas que les étudiants !) :
    le chomage et même en vivant seule, eh bien sans aller acheter de fantaisies comme tu le mets en avant : coiffeur, maquillage ,vetements.. mon budget courses est de 160€ par mois et sans te donner ce que je touche au chomage, c’est une grosse part de cette somme.

    Je ne peux pas acheter de produits dégueus et chers ( gateaux, plats préparés) mais je ne peux pas non plus acheter de produits sains et biologiques.
    J’aime bien quand je le peux aller au magasin bio acheter quelques produits oui mais pour mon budget c’est pas possible toutes les semaines
    j’ai pas de jardin, je fais pousser mes aromates sur mon balcon ce qui est un + mais on ne se nourrit pas de persil et de ciboulette
    . En ce moment encore plus dur avec l’été qui a tardé ,le prix des fruits et légumes même non bios reste élevé !exit les melons à 3€, la pastèque, le poivron etc… reste les bananes oui les courgettes et la patate … si on ne veut manger que cela c’est parfait oui…

    Et je ne pense pas être la seule dans cette impossibilité, je pense aux familles qui comptent les fins de mois , l’alimentation saine et bio est réservée actuellement à la classe moyenne/riche .

    Sans être au chomage imaginons gagner un SMIC ( ce que la plupart des gens gagnent) . On retire le loyer, l’électricité, l’eau , les besoins de base sans faire de folies eh bien on ne peut pas mettre 450 euros dans l’alimentation par mois et tu sous entend que quelq’un de pauvre peut le faire , c’est faux ! et ça montre que tu ne sais pas ce que c’est de vivre avec peu d’argent

    1. J’ai fait cet article car la question du budget m’est souvent posée.
      Je l’ai fait pour donner un point de comparaison avec d’autres types d’alimentation et de manière de vivre.

      Il me paraît effectivement évident que vivre avec un SMIC est très difficile. Je pense qu’une personne avec le SMIC a dû mal à manger équilibré quelque soit l’alimentation.
      J’aimerais savoir combien coûte une alimentation que l’on dit équilibrée dans le « mode classique », à savoir, viande, laitage, crudités, légumes, céréales, huiles, sauces, etc.
      De la même manière, un SMIC ne permet pas d’accéder à tout ça.

      Moi, j’explique ce qui est pour moi la meilleure alimentation. Si on me dit qu’elle est trop chère pour les plus pauvres que moi, que dois-je faire ? Ne pas en parler ?

      Comme si on ne pouvait pas dire qu’un séjour à la montagne est bénéfique pour la santé parce que de nombreuses personnes ne peuvent pas se payer de vacances ?

    2. NOn je trouve ça bien que tu en parles que tu dises ton expérience et que cette alimentation est bénéfique,

      simplement j’ai réagis à ce que tu as dit :  » si vous avez peu d’argent » et de sous entendre que si on arrête d’acheter des conneries on peut y arriver, voila le sens de ton article : mais nombreuses personnes n’en sont plus la !
      et ça peut toucher car non seulement on ne peut plus se payer une bonne alimentation mais en plus on a l’impression de se faire juger !
      donc j’ai voulu dire les choses un peu vivement mais sans méchanceté aucune qu’il ne faut pas dire cela .

      Alors pour t’apporter une réponse concernant l’alimentation équilibrée classique , avec 160 euros par mois j’y arrive encore mais je ne peux presque plus acheter de viande ( de qualité , donc j’en achète pratiquement plus! ce qui n’est pas un mal ! ) et je mange beaucoup de pates et de riz car ce n’est pas cher : les laitages j’achète des pots de fromage blanc à 1€ le kilo et les oeufs je les achete tout de même bios au lidl.

  7. Bonjour Anne-Marie,
    Cela m’intéresserait de savoir comment vous vous faites livrer des produits bio ? Est-ce un magasin local ?
    J’aimerais trouver un système équivalent chez moi !…

    1. lameuledefoin.com
      toutelabio.com
      aller cueillir les fruits dans des fermes qui organisent ce genre de vente
      demander dans n’importe quel magasin un rabais en fonction de la quantité de caisses achetées…
      J’espère que vous trouverez près de chez vous !

  8. 1) A la vue de certaines vidéos, j’en déduis qu’Anne-Marie habite le nord du 15e (quartier chic = prix supérieurs). Budget moins élevé pour qqun habitant dans un quartier moins chic ou en province !
    2) Je serai curieuse de savoir combien une boulimique, une hyperphagique ou une personne « grosse » dépense en nourriture…
    3) Pour les petits budgets : possibilité de louer un potager (dans certaines communes), de récupérer les produits le soir à la fermeture des magasins (les produits jetés sont encore tout à fait consommables).

  9. 450€/mois, c’est sûr que c’est énorme. Et encore, c’est un budget pour une femme qui ne mange que 2000 calories par jour. Imaginez le budget pour un homme de 80kgs, qui fait du sport tous les jours : on doit taper dans les 1000€/mois ! pfiou….

    1. c’est clair! en tout cas les personnes au chômage, ou au RSA ou avec un SMIC ne peuvent pas se permettre ce type de régime. Être végétalien, vegan revient beaucoup moins cher. Mais merci pour l’article

  10. Bonsoir Anne-Marie,
    je suis ton blog depuis quelques mois …depuis que ma soeur est passée crudivore à 80-100% ( on était déjà vegan de longue date)…et franchement, la simplicité et le bon sens avec lesquels tu parles de cette alimentation m’allèchent vraiment!!!! je suis d’ailleurs, (ton blog, l’été et la variété nous facilitant la tâche), à environ 40% de cru en ce moment…alors, voilà lundi je passe à 100% pour au moins 3 jours d’affilée, et plus ensuite ( séjours hors de la maison prévus)…
    Ton blog est super intéressant, une mine de renseignements…j’ai particulièrement apprécié l’article sur ton mari, car moi aussi je cours 10km, je suis loin derrière lui, mais je suis bien meilleure à 50 ans qu’à 26 ans, où je mangeais « comme les autres »!!!!! Merci tout crûment!!!!

  11. Bonsoir tt l’monde,

    Dommage que la sympatique intention d’Anne Marie prenne cette tournure.
    Elle INFORME, certains la DEfore.
    Bon, moi, j’ai un jardin, des poules, je vis en face d’une ferme bio (legumes, oeufs, poulets (j’en mange pas) etc…) ce qui me facilite la vie.
    Je mets moins qu’Anne Marie (mari retraite, moi sans retraite) mais c’est clair que mon budget forme et santé est MA PRIORITE. (jamais de restaut, mon mari y va avec des amis)
    Je suis en contact (de par mon site) avec toutes sortes de personnes. (riches, pauvres) et apres EXPLICATION, DEMONSTRATION des BENEFICES d’une alimentation CRUE si possible bio, TOUTES CHANGENT, et reforment leur vie.
    Peu deviennent comme nous les ‘veganbio’ mais chacun délaissent le GLUTEN, la CASEINE et rectifent leur vie doucement pour leur plus grand bien.
    Ceux qui se transforment à fond CHANGENT DE VALEUR…
    Bref, comme AMarie, ce chemin (choix) est pour moi un VRAI BONHEUR.
    D’autant que je vois sur mon mari, qui respecte mon chemin, mais est accro de sa food cuite (viande, frites, pizza, café, clopes, fromages, apéro etc…)…les dégâts que ça entrâine.
    Il va chez son medecin ts ls 3 mois, je n’y suis pas allee depuis 8 ans. (jamais je vais au racollage par courrier (mammo, etc..)

    Bisous tous CRUS amis (ies) de CRUdiVegan.
    Monique

  12. Wahou! , quelle énergie pour peser et calculer tout ça sur une semaine !!! J en serai bien incapable !
    Si tu n as pas d idée pour de prochains articles , en ce moment, je me questionne sur le temps consacré à cette alimentation , car je constate (vu que ma famille ne me suis pas ) que ça prend du temps à préparer et à mastiquer , un plat de pates c est bien plus vite fait et avalé (et on fait les courses moins souvent ) !!! Mais bon j espère m améliorer avec la pratique et un peu d organisation !!!

    1. Le temps de couper en deux une pastèque le matin, d’éplucher 10 bananes à midi et de faire une salade le soir, c’est-à-dire 1/4 d’heure !
      Je passe beaucoup moins de temps en cuisine qu’avant !

  13. Le prix de la viande c’est 10-50 euro le kg~
    Rien de pire que de voir des gens soit disant juste sur leur budget fumer(cigarettes et des fois autres choses) et/ou boire de l’alcool très toxique a toutes doses, le prix des tubes a cancer est exorbitant, il devrait « nous » donner de l’argent pour les dédommagements quand on en achètent vu que ca empoisonne massivement~
    N’oubliez pas les légumes surgelés peu chers, moins cher que les boites et beaucoup plus sains car sans sels, sucre et autres additifs toxiques~

  14. Bonjour Anne-Marie,

    Merci pour ces articles et ces vidéos, toujours instructives et passionnantes, que j’attends toujours avec impatience!!! Je suis Végan et crudivore, cependant j’aimerai avoir votre avis sur l’article publié sur le site  »sirène bio », qui relate son expérience malheureuse avec le cru et le végétalisme, et les effets délétères sur son organisme, voire catastrophiques, jusqu’à renier sous forme de sous-entendus les sources qui l’avaient jusque là guidée.
    Merci pour votre avis sur le sujet.
    Charlotte.

    1. Je connais « sirène bio », comme vous dites, et c’est une personne charmante qui témoigne de son échec. Bon. Il faut comparer ce témoignage avec les autres… tous ceux qui disent combien l’alimentation crue vegan a été bénéfique pour eux.On n’est pas avec la personne, dans sa cuisine, ni dans son corps. On ne sait pas exactement à quel moment est venu le malaise : a-t-elle écouté les signaux de son corps à temps ? a-t-elle appliqué des consignes « à la lettre » sans les mettre en place progressivement ? A-t-elle mangé suffisamment ? Moi, je ne peux pas dire.
      Tout ce que je sais c’est que je me réjouie chaque jour de ce mode de vie. Il me convient à merveille et à mon mari aussi. La vie est devenue plus simple, plus joyeuse… bref. Voilà mon témoignage à moi ! Ce blog est fait pour ça. Chacun doit faire sa propre opinion et choisir son style de vie : végétalisme ou manger des animaux… par exemple. Moi, j’ai fait mon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.