Le blog crudivegan, l'alimentation vegan et cru

Retrouvez toutes mes découvertes, analyses, partages, etc.

Anne Marie

Anne Marie

Je partage avec vous mes découvertes, inspirations, recettes simples et délicieuses, mes astuces et idées pour vivre en pleine santé, ma vision de la vie et comment la joie fait partie de moi tous les jours.

Mon histoire

Boutique & références

Ebook alimentation vegan crue

Découvrir
d'une alimentation crue

et recevez la newsletter Crudivegan

En soumettant ce formulaire vous acceptez que vos informations soient utilisées uniquement dans le cadre de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Archives Crudivegan

3 solutions pour faire des journées équilibrées, avec ou sans bananes !

Il est fréquent de faire au moins un repas par jour de bananes et/ou de dattes, quand on est crudivore low fat, c’est-à-dire avec peu de prise de gras.

Pour faire un repas de 700 calories, il faut 7 bananes ou 35 dattes deglet noor ou 10 dattes medjool. Mangées telles quelles ou mixées avec un peu d’eau, c’est une repas délicieux, facile et nourrissant.

Mais, comme Marie-France, peut-être, vous avez du mal à manger des bananes et de dattes :

« Par contre encore une fois moi je n’arrive pas a manger 7 bananes sur ma journée ni autant de dattes d’ou je suis bien en dessous du seuil de calories recommandées, et n’arrive pas à grossir …!!! Marie-France »
Que faire alors pour manger suffisamment, nourrir correctement ses cellules, avoir la quantité de nutriments nécessaires à la santé ?
Il ne faut pas lésiner sur les calories. Bananes ou pas, il faut manger suffisamment de fruits.
différents types de fruits
1. Si vous n’aimez pas du tout les bananes ou les dattes :
On peut manger les fruits que l’on préfère, tout en comptant les calories dans un premier temps pour avoir une idée des quantités correspondantes. On peut alors sans problème se passer de bananes ou de dattes.
Pour faire un repas de 700 calories, il faudra 11 nectarines (1,56 kg) pour obtenir environ les mêmes montants de calories, ou 7 poires (ou 1,2 kg), ou 7 pommes (1,2 kg).
Si manger autant de nectarines rebute, on peut soit les mixer légèrement 7 nectarines et couper le reste en petits morceaux que l’on place dans la « soupe » de nectarine. Cela devient plus facile à manger. Ou alors, on peut en faire un smoothie, qui se boit facilement  On peut aussi opter pour plus de petits repas, le tout étant de manger suffisamment de fruits et donc de sucre dans la journée.
Prenons une journée complète :
  • le petit-déjeuner de 700 calories comprendra par exemple 11 nectarines ou 1,5 litre de jus d’oranges pressées (soit 17 oranges)
  • Le déjeuner, doit faire au moins 800 calories. Avec 7 à 8 bananes, c’est vite fait, bu en smoothie par exemple, et ça coûte très peu cher. Ou bien un jus de dattes, rapide, mais un peu plus cher. Mais vous n’aimez ni les bananes, ni les dattes, alors il vous faudra manger 4 à 5 mangues (environ, comme toujours cela dépend de la taille des fruits, évidemment) ou 1,2 kg de raisin. Par contre, si vous optez pour du melon, il en vous faudra beaucoup : 1 melon de 12 cm de diamètre n’apporte que 190 calories, il faudrait 4 bons melons pour arriver à vos 800 calories… Mais encore une fois, c’est possible ! Ou encore, 1,3 kg de cerises.
  • Dans l’après midi, lorsque vous aurez à nouveau faim, vous pourrez prendre 400 ou 500 calories  avec des fruits encore : soit 10 kiwis ou 1 ananas ou 1,4 kg de fraises.
  • Et le soir pour le dîner, vous vous ferez une salade de feuilles vertes et autres légumes, qui ne vous apportera en général pas plus de 300 calories. (Même une grosse salade apporte très peu de calories, à moins d’être accompagnée de noix ou d’avocat.)
Votre journée sans bananes et sans dattes vous aura apporté tout ce dont votre corps a besoin pour un minimum de 2200 calories.
 
2. Si vous mangez une ou deux bananes à la fois, pas plus :
Si on n’est pas complètement réfractaire à la banane, c’est encore plus facile d’obtenir son nombre de calories en en ajoutant une ou deux seulement dans son smoothie :
  • Par exemple, pour un petit-déjeuner de 700 calories (minimum) : un smoothie 10 pêches et 1 banane  ou de 8 pêches et 2 bananes, par exemple.
  • Le déjeuner, 800 cal, pourra se composer demangues et une banane, ou 1 kg de raisin et 2 bananes. 
  • Pour le goûter, 450 cal,  on prendra 12 figues ou 850 g d’abricots.
  • et pour le dîner, toujours  sa salade ou autre repas de crêpes crues, sushis crus, spaghettis… de 300 calories environ.
Là encore, vous avez vos 2200 calories minimum.
Ces journées crues, sont pleines de minéraux, vitamines, oligoéléments, elles sont totalement satisfaisantes au point de vue du goût, jamais monotones, elles vous apportent tout le sucre dont vos cellules ont besoin pour vivre, et que votre cerveau réclame pour bien fonctionner. Les protéines sont là en nombre suffisant, ainsi que les lipides, dont vous pourrez augmenter l’apport un jour sur deux, dans la sauce de la salade, par exemple.
3. Si cela représente trop de fruits pour vous :
Il vous sera facile de manger correctement des végétaux du matin au soir en substituant une partie des fruits par des féculents le soir, après la salade ou le plat cru. Du matin au soir, vous pourrez manger moins de fruits. Les féculents vous apporteront le sucre nécessaire, même si celui des fruits est plus facilement digéré et requiert moins d’efforts de la part de l’organisme.  Une journée mi crue-mi cuite, composée de végétaux uniquement et sans apport de gras supérieur à 5 à 10 % de calories de la journée, reste une option très satisfaisante, adoptée par beaucoup de crudivores, qui s’en trouvent très bien. (Et toujours énormément mieux que l’alimentation classique de base !)
Votre journée se présente alors selon ce schéma : 700 calories le matin et 800 calories le midi, comme cela a été vu dans les exemples précédents. Ou ces 1500 calories réparties sur trois repas matin, midi et goûter, de 500 calories environ chaque. 
Puis, au dîner, le plat cru de 300 calories, suivi de pommes de terre, ou de quinoa, ou de patates douces ou encore de riz.
Si vous avez mangé dans la journée 1500 calories déjà, 500 à 600 g de pommes de terre, seront suffisants.
Si vous n’avez pris que 1000 calories de fruits, vous prendrez 1 kg de pomme de terre le soir. Vous pouvez arroser vos féculents de coulis de tomate acheté dans le commerce, en vérifiant que ce coulis ne comporte pas trop de sel, ni d’huile.
Enfin, sachez que jamais vous ne devez vous restreindre en sucre, que ce soit de fruits ou de féculents. Encore une fois, votre corps a besoin de ce sucre pour toutes les tâches qu’il accomplit, que ce soit des tâches volontaires ou automatiques (respiration, activité cardiaque, etc.).
2200 calories, 2500 calories, sont un minimum pour une femme de taille moyenne. ces quantités augmentent bien sûr en fonction de l’activité physique.

Petit rappel : j’ai l’air de compter les calories tout le temps. Ce n’est pas le cas. 
Je compte ici les calories pour bien expliquer l’équivalence bananes, dattes et autres fruits ou lorsque j’écris d’autres articles qui se veulent didactiques.
J’ai effectivement compté les calories (et je le fais encore de temps en temps) quand j’ai commencé cette alimentation (aussi par curiosité scientifique) puis petit à petit, le corps intègre cette façon simple de manger et se régule d’office.
Si vous commencez le crudivorisme végétalien et faible en gras, je vous conseille de le faire au début, par exemple en utilisant Cronometer, c’est rassurant et on part sur de bonnes bases. Une fois lancé, les calculs ne sont plus nécessaires et on bénéficie de tous les apports de cette alimentation bénéfique, en mangeant simplement et en se fiant à son corps.

Vous trouverez plus de recettes :


Image du livre Menus crus


Image du livre Dessert crus

Partager facilement l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Découvrez d'autres articles similaires

8 réponses

  1. En effet, notre estomac et autres devrait être plus gros qu’il ne le sont si nous avions suivi l’alimentation physiologique depuis toujours mais ce n’est pas le cas car il s’est habitué depuis des années a recevoir de la nourriture concentrée car cuite et en partie déshydratée et pauvres en volume d’eau et de fibres mais tout ceci est réversible car les tissus sont élastiques(surtout l’estomac quand on voit ce que certaines personnes obèses peuvent avaler comme quantité…) mais ca peut prendre un moment~

    Bien vu pour l’addition d’un repas de ces aliments le plus sainement cuit possible(vapeur ou eau), il semble bien que la patate douce remporte la palme de l’aliment cuit le plus nutritif et le moins nocif(ou le plus sain au choix)bien mieux a tous les points que la pomme de terre classique(c’est quasiment que du sucre complexe) en plus c’est délicieux, très sucré au gout, cette patate encore trop méconnue ici qui n’est pas de la même famille que la patate classique est l’aliment principal des fameux centenaires d’Okinawa, ils en mangent quasiment tous les jours donc c’est une valeur sure pas de doute, ensuite pour du plus calorique mais bien moins sain le quinoa semble être largement le meilleur choix dans les céréales/pseudo céréales, ensuite probablement le riz complet qui reste une valeur sure, en témoigne la quantité que les japonnais et autres peuples ont toujours consommé dans leur histoires, moins maintenant malheureusement il est vrai~

    A propos des calories, vous utilisez souvent ce modèle discutable certes ca donne une idée approximative(on sait bien que 1000kcal ne sera pas assez sur le long terme et 4000-5000 et plus sera trop pour l’immense majorité des gens, on est d’accord) mais vous oubliez un point primordiale souvent occulté que Shelton a mentionné dans ses travaux, les fruits sont tellement légers et rapide a digérer pour l’organisme que ce dernier utilisera bien moins d’énergie que pour digérer les autres aliments riche en protéines et/ou lipides et/ou sucres complexes de l’alimentation omnivore délétère classique sur lesquels les normes officielles de calories sont basées, il restera donc avec une consommation large de fruits plus d’énergie a l’organisme donc les besoins caloriques pour une alimentation frugivore/fruitarienne sont automatiquement inférieurs(surtout quand l’organisme commence a être bien nettoyé et la digestion plus efficace après 6 mois a 1 an)aux recommandations officielles qui sont basées je le rappelle sur l’alimentation omnivore plus ou moins complexe a digérer.

    Shelton l’a démontré en prenant comme exemple ces nombreux peuples isolés en bonne santé très actifs qui travaillent toute la journée tout en consommant une alimentation grandement basée sur les fruits/légumes/racines qui leur apporte seulement 15-30 grammes de protéines par jour et une fourchette calorique entre 1300 et 2500kcal dépendant des sexes et autres différences~

    1. Oui, les japonais mangent du riz, mais du riz blanc, hélas pour eux. Oui, l’ingestion de fruits demande moins d’efforts de digestion et c’est ce qui donne la pêche puisqu’il nous reste beaucoup d’énergie pour faire autre chose dans sa journée que digérer. C’est ce que je dis tout le temps ! Mais je ne suis pas d’accord avec l’idée de diminuer sa ration calorique pour autant. Je pense que c’est un conseil dangereux qui peut mener certains personnes à tomber malades et à revenir vers une alimentation classique trop grasse, et carnée.

    2. Nous somme d’accord il faut manger a sa faim et même probablement plus dans les premiers mois et ne pas sous manger pour en plus ne pas avoir des envies de se jeter sur des aliments gras plus concentré et/ou autres junkfood/stimulants.

      C’était juste pour démontrer que nos besoins caloriques surtout après une bon nettoyage de l’organisme ne peuvent pas être mathématiquement supérieur a nos besoins sur l’alimentation classique(de mémoire on a déjà une perte de 10 a 30% de l’apport calorique d’un « bon » morceau de chair moyennement gras rien pour le digérer complétement), pareil pour les nutriments surtout que les fruits/noix et légumes/verdures de préférence crus sont les deux classe d’aliments de loin les plus riches en nutriments.

      L’autre extrême ce sont les recommandations du site 30bananasaday de consommer 2500-5000 calories + 2-5 litres d’eau supplémentaire par jours même pour les sédentaires… aucun sens.

  2. Merci beaucoup pour cet article ! J’essaye de me tourner vers le cru de plus en plus, le végétalisme est déjà un quotidien pour moi (sauf en vacances, j’ai du mal à « m’imposer » chez les gens, donc j’évite lait/viandes mais le reste c’est compliqué ..).
    Donc merci pour ces indications très utiles pour commencer ! j’ai encore du mal avec le budget necessaire, mais j’essaye d’introduire le plus de cru possible ! 🙂

  3. Chère Anne-Marie, je vous lis depuis plusieurs mois et essaie progressivement de manger plus de cru. Une question cependant me trotte dans la tête et correspond très certainement à ma mauvaise connaissance du cru. Mangez -vous tous les légumes crus, à savoir, les aubergines, les courgettes, les asperges, les choux fleurs… car je n’ai pas vu que vous les mentionniez dans vos vidéos? Merci pour votre réponse.

    1. Oui, bien sûr les courgettes crues se mangent sous forme de spaghettis (si si dans mes vidéos et dans mes livres de recette !)ou râpées, ou en bâtonnets, bref, sans problème. Les aubergines et les asperges peuvent aussi se manger crues, mais je n’aime pas tellement. le chou-fleur aussi dans un taboulé par exemple (j’ai aussi des recettes qui utilisent le chou-fleur ou le brocoli dans le livre de recettes du soir et dans le prochain que je termine en ce moment !)

    2. C’est quand même rare d’apprécier les chou fleur et brocoli crus sans déguisements(assaisonnement etc)même après avoir retrouvé une fonction gustative très sensible après ~un mois sans sel et fortes épices et les aubergines c’est encore pire même la texture est désagréable, ces aliments étant bourrés de cellulose, ils sont beaucoup plus adaptés aux herbivores qui ont l’enzyme cellulase pour les dégrader correctement~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CRUDIVEGAN : Manger vegan et cru en bonne santé !

Crudivegan les secrets et règles de l’alimentation vegan et crue. Des recettes simples et délicieuses, mes découvertes et coups de coeur.