Quelle différence y a t-il entre un jus et un smoothie ?

Un smoothie

La plupart d’entre vous le savent : un smoothie se fait dans un blender avec les végétaux entiers, broyés pour obtenir un liquide qui contient donc les fibres.

Exemples de smoothies :

  • que des fruits : bananes, poires, oranges, mangues, ananas, fruits rouges… en fait tous les fruits de la terre sont délicieux en smoothie ! S’il ne sont pas assez juteux, ajoutez du jus d’orange (frais évidemment), de citron, de pamplemousse, ou de l’eau de coco, ou de l’eau, tout simplement.
  • Des fruits et des feuilles vertes : vous obtenez alors un smoothie dit « vert ». C’est tout simplement la même chose à laquelle on a ajouté des feuilles de salade (toutes sortes de salades), de kale, de blettes, des fanes de carottes, de betteraves… vous avez compris : DU VERT !
  • Des fruits non sucrés et des légumes verts, en effet, les tomates, concombres, poivrons ne sont pas techniquement des légumes mais des fruits : Gaspachos, soupes de tomates, soupes d’épinards…

Vous trouverez de nombreux exemples de recettes de smoothies, smoothies verts et soupes dans Le carnet d’Anne-Marie ! Je prends un smoothie vert tous les jours : 1 banane avec une mangue et 2 feuilles de blettes par exemple.

Les smoothies sont de vrais délices ! Asseyez-vous face à un jardin ou parmi les fleurs de la maison (si vous avez un horizon devant vous, c’est encore mieux ! mais à Paris, ce n’est pas facile 😉 !), et dégustez !

Il y a un livre (vous savez comme j’aime les livres !) à propos des smoothies que je vous recommande de madame Boutenko : Green for Life.

 

Un jus

Un jus se fait dans un  extracteur de jus qui, comme son nom l’indique extrait le jus des végétaux  de la pulpe. Résultat on obtient à la fin deux pichets : l’un avec de la pulpe sèche, l’autre avec du jus.

Les deux options sont excellentes pour la santé autant que pour le plaisir. Le smoothie remplit évidemment plus l’estomac que le jus puisqu’il contient l’intégralité des fruits et/ou des légumes.

 

 

La pulpe est jetée. Cela m’a longtemps paru complètement idiot de jeter cette bonne pulpe dont nous avons tant besoin pour faciliter le transit intestinal.

Puis je me suis rendue compte de deux choses :  1) l’alimentation crue est tellement riche en fruits et légumes (puisqu’on ne mange que ça, avec des noix, amandes etc…) qu’on ne manque pas de fibres. D’ailleurs le transit est parfait. C’est même le contraire qui pourrait se passer en irritant les intestins. Avec le risque de ne pas manger assez de nutriments puisqu’on ne peut pas manger au delà d’une certaine quantité.

2) Du fait de leurs concentrations en nutriments, les jus nous apportent un condensé de vitamines et minéraux faramineux ! Pour mon jus, désormais quotidien, je mets dans mon Kuvings 3 carottes, 5 tiges de céleri, 1 pomme. Ou bien une petite betterave, 4 céleri branches, 2 pommes et une feuille de kale.

Si je devais dans la journée, avaler tout ça, en plus de mon smoothie et de ma big salade, ce serait trop. Là, j’ai mon shoot de nutriments et je savoure en ronronnant la délicatesse de mon jus !

Faire des jus élimine le problème de devoir trop mâcher de grandes quantités de légumes certes mais cela permet aussi de minimiser les efforts de digestion et cela apporte les nutriments extraits, minéraux, vitamines ,enzymes, immédiatement dans le sang, assimilés en quelques minutes ! On parle de « shoot » de nutriments ! Les cellules deviennent plus résistantes aux maladies et se régénèrent mieux dans un environnement alcalin induit pas les minéraux alcalinisants des jus.

Contrairement à certaines personnes, je pense qu’il n’est pas très sage de ne prendre que des jus au delà de 2 à 3 jours. Sauf en cas de maladie grave qui nécessite une détoxification intense. ET surtout pas pour maigrir car alors vous retomberiez dans les travers des « régimes amaigrissants » qui frustrent et affament, entraînant un regain de fringales de compensation.

Que penser des jus d’herbes ?

Il faut lire le livre d’Ann Wigmore The Wheatgrass Book: How to Grow and Use Wheatgrass to Maximize Your Health and Vitality pour comprendre l’importance des jus verts.

Notre sang est très similaire à un jus vert : la chorophylle  contenue dans un jus de feuilles vertes n’est différente de l’hémoglobine de notre sang que par l’atome central ! L’hémoglobine, la protéine qui rend notre sang rouge, a un atome de fer central. La chlorophylle, la protéine qui rend les plantes vertes, a un atome de magnésium central.

Je pense que les jus d’herbes sont excellents pour recouvrer la santé. Je n’en aime pas le goût mais si j’étais malade, j’en prendrais. (Mais bon, je ne suis plus jamais malade !)

Et les jus de fruits ?

Je ne recommande pas du tout les jus de fruits à l’extracteur : le sucre contenu dans les fruits passe trop vite dans le sang à cause du manque de fibres, et cela a un effet stimulant sur l’insuline. Un fruit devrait être mangé entier.

Je ne mets dans mes jus que des légumes accompagnés d’une pomme pour le goût parfois, mais je ne fais jamais de jus uniquement de pommes, par exemple.

 

Voilà vous savez tout ! je prends chaque jour un smoothie et un  jus… comme ça, pas de jaloux !

Ajoutez une belle salade et quelques fruits entiers et vous aurez fait une magnifique journée crue vegan pour une santé maximum !

 

S’il vous passait par la tête de vous acheter un extracteur de jus, sachez que chez Crudijus, vous aurez une offre avec mon code scarole33.

Si vous avez envie d’avoir des recettes et des idées pour le matin, le midi et le soir, voici mon Ebook  « Le carnet d’idées d’Anne-Marie ».

Pour des recettes de salades, sushis, spaghettis, dips et autres, Savoureuses recettes pour dîners crus !

Pour fêter l’arrivée du printemps, cliquez sur ces deux liens !

 

Image du carnet d'Anne-Marie


Image du livre diners crus