Question reçue : « J’ai essayé l’alimentation crue mais j’ai tout abandonné à cause de mes fringales.
Comment faites-vous ? »

Un repas de fruits et feuilles vertes

Un repas de fruits et feuilles vertes

La question essentielle me parait être pourquoi mangez-vous ? Pourquoi mettez-vous telle nourriture dans votre précieuse bouche ?
• Pour le goût qu’elle a
• Pour les nutriments qu’elle contient
• Parce que vous en avez l’habitude
• Vous êtes fatiguée, stressée, vous avez besoin d’une consolation
• Vous avez soif en fait et envie de quelque chose dans la gorge
• Vous êtes contente et voulez fêter ça
• Vous êtes invitée, avec d’autres, vous ne voulez pas être différente
• Il y a de la nourriture maintenant vous ne savez pas s’il y en aura encore plus tard

Toutes ces raisons nous poussent à manger et pourtant aucune ne concerne une faim véritable.

On mange souvent pour des raisons psychologiques, sociales, ou émotionnelles, ou par habitude.

Pour des célébrations, pour se sentir mieux, pour se récompenser. La nourriture devient un substitut de l’amour, de l’attention et du sentiment de sécurité.

Cette façon de voir change quand on donne à son corps de la vraie nourriture. Quand on a un corps détoxifié par une bonne alimentation, on arrive à manger uniquement (presque…) quand on a tout simplement vraiment faim. Avoir faim signifie avoir besoin de nutriments !

Jus de carottes, purée de carottes, et d figues, banane

Jus de carottes, purée de carottes, et de figues, banane

J’avais moi-même des fringales de pain, de café, de fromage, de « quelque chose de sucré ».
Et j’en suis venue à bout à partir du moment où j’ai mangé uniquement des fruits et légumes, des amandes et autres végétaux.
Tout le monde arrive à ce changement. Cela ne se fait pas en un jour, mais ça se fait. Laissons le temps au corps de comprendre qu’on est décidé à lui donner ce dont il a besoin maintenant.
Il faut un peu de temps parce que nos habitudes de nourritures sont ancrées en nous dans ce qu’il y a de plus profond : nos émotions et souvenirs qui s’y rapportent. S’en détacher demande un peu de gymnastique au cerveau.

Supprimer vos fringales

1- Contre les fringales d’un aliment bien particulier, le changement se fait dans la tête :

La meilleure façon de se jeter sur un paquet de gâteaux secs, c’est d’avoir pensé  » je ne dois pas prendre de gâteaux, il ne faut pas que je mange des gâteaux  »  jusqu’au moment où on se retrouve devant un placard ouvert avec un gâteau dans la bouche.

Premièrement, pour les gâteaux comme pour le reste la meilleure chose à faire est donc de supprimer dans votre maison tout ce qui ne devrait pas s’y trouver. Un bon nettoyage de printemps (ou d’hiver) s’impose !

Deuxièmement, sachez que, après avoir mangé suffisamment de fruits et de légumes dans votre journée, ou à SAVOIR que votre cuisine regorge de fruits et légumes en abondance en cas de besoin, un changement radical s’opère en vous.

Les gâteaux secs ne vous apparaissent plus comme une solution enviable. Après toute une enfance de gâteaux secs à volonté, croyez-moi, ce n’était pas gagné en ce qui me concerne !
Un beau jour vous regardez en arrière et vous vous rendez compte que votre point de vue a changé.

Vous ne cherchez pas à vous convaincre ni à avoir de la volonté : ça ne marche pas. Simplement, vous mettez dans votre cuisine comme dans votre corps les aliments qu’il faut, et cela vous change radicalement. Lorsque vous constatez une envie qui sort « des clous », observez là, contentez là au besoin. Puis revenez à votre désir-plaisir de bien manger. Ces envies disparaissent complètement un beau jour car vous aurez changé intérieurement.

2- Contre le « petit truc à manger » qu’on cherche APRES un bon repas, mangez nourrissant !

Suralimentation malgré la quantité : c’est comme ça qu’on grossit, tout en étant mal nourri.

Si vous ressentez l’envie d’un petit quelque chose cela prouve tout simplement que votre organisme a besoin de quelque chose de nutritif parce que votre repas lui a apporté plus de calories vides que de nutrition ! Il manquait des nutriments vitaux.
Alors qu’en mangeant des aliments frais, en abondance, qui apportent des calories riches en nutriments, on gagne de l’énergie et on n’a plus besoin d’un petit plus de mauvaise qualité !

 

Mini laitue, fèves crues, tomates cerises, oignon rouge, purée de courgette au sésame

Mini laitue, fèves crues, tomates cerises, oignon rouge, purée de courgette au sésame

 

3- Pour l’envie de pain, tarte, toasts, sandwich, etc. il faut manger plein de fruits et satisfaire les besoins en sucre de votre cerveau.

Les produits à base de céréales sont partout : petit déjeuner de céréales, pain, biscottes, au repas de pâtes, tartes, quiches, toasts… Ces produits sont addictifs en particulier à cause des opioïdes qu’ils contiennent, qui créent des endorphines responsables d’addictions, de l’augmentation de l’appétit, des fringales. Et c’est vrai que plus on en mange, plus on en veut !
Se sevrer de ce genre de produits est assez difficile parce qu’on ressent des fringales de manque, tout simplement, comme pour la cigarette. Voilà pourquoi après une nuit de sommeil, les gens se précipitent sur leur petit déjeuner à base de céréales.
Mais faites l’effort d’arrêter graduellement tout ce qui est à base de farine et vous verrez que vous allez noter des tas de changements positifs dans votre vie. Ce qui vous incitera à continuer.
D’autant que parallèlement, vous allez mettre des jus de légumes, des smoothies de fruits, des salades appétissantes dans votre alimentation. Chaque jour vous allez donner un peu plus de nutriments utiles à votre organisme. Chaque jour qui passe renforce votre santé, votre énergie, votre joie de vivre et éloigne les fringales !

En matière de fringale et de choix de nourriture, on se trompe souvent : ce qu’on appelle nourriture ne devrait pas au départ correspondre à ce qui nous amène un plaisir sensuel mais en priorité à ce qui nourrit notre corps. Ce qui n’empêche pas d’aimer ce qu’on mange, mais si ça ne nourrit pas notre corps, alors ce n’est pas de la nourriture. Ne comptez pas sur la nourriture lorsque vous recherchez du plaisir. Le plaisir et le contentement doivent provenir de la vie, pas seulement de la nourriture.

Qu’en pensez-vous ?

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus