♫ Des sous, des sous ! M’en faut beaucoup !
Des sous par ci, des sous par là… dis-moi combien j’te dois !♫
Connaissez-vous cette chanson d’Henri Dès ?

Cette question du coût de l’alimentation crue, revient régulièrement dans vos messages et commentaires. J’en ai déjà parlé ici : http://www.crudivegan.fr/2012/11/cout-dune-journee-dalimentation-crue.html
Mais puisque cela ne vous suffit pas 😉 , passons au chiffrage d’une semaine :
Voici ce que je mange en une semaine environ, sachant que cela dépend de la saison évidemment, de mes envies et de mon porte-monnaie (voir plus loin).
Je me fais livrer du bio chaque semaine, en grande quantité et j’ai un rabais de 20%. Je complète aussi par des petits achats( salades par exemple que l’on ne peut pas prendre pour une semaine d’avance) dans le quartier.

Exemple d’une semaine d’été où tout est bio, ce qui n’est pas toujours le cas :
Je prends majoritairement du bio, pour ma santé d’une part et pour soutenir ce mode d’agriculture. Nous sommes les décideurs car nous sommes les acheteurs, le rôle du client est primordial pour faire avancer les choses dans le bon sens. MAIS, si je trouve le produit trop cher, si ce que je cherche ne se trouve pas en bio, si je n’ai pas envie de faire un autre magasin (« Anne-Marie fait 7 magasins tous les jours… » comme disait la journaliste de M6… vous vous souvenez ?), alors sans aucun état d’âme, j’achète du non bio. Ne vous inquiétez pas, en éliminant toutes les horreurs de l’industrie alimentaire, quelques pesticides épars ne vont pas nous faire mourir. Plus le corps est sain et bien nourri, mieux il est à même d’éliminer les rares toxines qu’il pourrait rencontrer.

  • bananes 8,3 kg–> 22,50€
  • dattes Deglett 30 environ, 213 g–> 1,5€
  • pêches 3 kg–> 14€
  • abricots 2 kg–> 12€
  • oranges 4 kg–> 11€
  • épinards 200g–>2€
  • laitues diverses 7 têtes–> 13€
  • jus orange en bouteille de verre 2 litres–> 4€
  • concombre 3–> 4,5€
  • tomates 3 kg–> 11€
  • tomates séchées 10, 20 g–> 0,25€ (4,50 les 350 g)
  • céleri 2 têtes–> 5€
  • courgettes 2, 392 g–> 1€
  • poivrons 2, 238 g–> 1,40€
  • noix 7, 28 g–> 1,40€ (50€ le kg)
  • avocat  un demi–> 0,70€

Total : 15035 calories pour la semaine, soit 2147 calories par jour et 93,90€ par semaine, environ 100€ par semaine donc( pour compter marge), 450€ par mois (4 semaines et demi), par personne.
Les semaines où j’achète des mangues ou des fruits exotiques, la note s’alourdit.

Cela peut paraître beaucoup mais c’est mon choix :  le choix de manger ce que j’aime, le choix de ma santé, d’avoir un corps qui me convient et d’être tranquille de ce côté, le choix de ne jamais être malade, ni maintenant, ni plus tard, de me sentir en vie, heureuse, légère, sans problèmes de digestion, de me sentir jeune malgré mon âge, heureuse, énergique, etc. Et tout cela est venu avec ce mode de vie.
Et avant de pousser des cris d’orfraie (non ? ;)) faites le compte de tous vos achats alimentaires de la semaine et il est bien possible que cela ne représente pas moins et peut-être plus que vous ne pensiez, en fait.
En tout cas, chez moi, j’ai constaté que je dépense en fait moins qu’avant, si je compare au moment où nous étions végétaliens non crudivores. (J’avais déjà donc éliminé les produits animaux et dérivés.)

Si vous avez peu d’argent, que vous êtes étudiant(e) ou autre, vous pouvez accentuer sur ce qui est moins cher, les bananes par exemple, qui nourrissent admirablement bien (lire l’article sur les bananes) et prendre des pommes de terre à l’eau le soir, avec du persil et de la salade, qui n’est jamais exorbitante, par exemple. L’important étant de manger des végétaux entiers, non trafiqués par l’industrie. Même si les fruits sont les meilleurs aliments du monde pour apporter le sucre nécessaire, les pommes de terre, les patates douces, les légumes cuits à l’eau ou vapeur, sans ajout de gras, sont très bien aussi. Il vaut mieux manger du cru la journée et du cuit le soir que tout envoyer balader !
Pensez à cultiver vos herbes sur le rebord de la fenêtre ou sur votre balcon (ne parlons pas de ceux qui ont des jardins !), car c’est beaucoup moins cher et tellement agréable de cueillir soi même ses herbes !

herbes sur balcon
Trois sortes de menthes, estragon, basilic, ciboulette, thym, laurier… j’ai mon jardin à moi 🙂

A côté ça, il faut voir tout ce que je n’achète pas, et qui fait que je peux me permettre ces dépenses de fruits frais et le plus souvent bio. Tout ce que je vois passer dans les chariots aux caisses :

  • vin, bière 0€, nous n’aimons pas l’alcool… et on s’amuse très bien sans, pas de problème (pour ceux qui disent « oh, ils ne savent pas s’amuser ! »)
  • pizzas, sandwichs, plats cuisinés … 0€
  • huiles d’olive et autres 0€
  • boites de conserves, soupes en boites et en sachets, sauces en bouteilles ou en pot toutes faites 0€
  • gâteaux secs, barres, goûters 0€
  • bonbons, chocolats 0€
  • café 0€ (j’achète encore du thé de temps en temps)
  • yaourts et laitages divers 0€
  • boucherie, poissonnerie 0€
  • fromagerie 0€
  • les infâmes céréales du petit-déjeuner 0€
  • les pâtisseries du dimanche 0€
  • pains, biscottes 0€Et tout ce que je n’achète plus :
  • restaurants 0€ sauf en vacances ou très très rarement
  • vitamines 0€, mis à part la B12 et la D.
  • médecin, dentistes 0€, jamais malade
  • crèmes de beauté, maquillage 0€, ma peau est souple, j’achète juste un rouge à lèvres, qui dure, qui dure !
  • produits de régimes 0€ (j’en ai acheté beaucoup dans ma jeunesse !)
  • coiffeur 0€, en fait, je ne vais plus chez le coiffeur depuis 30 ans… je coupe moi même mes cheveux !
  • esthéticienne 0€
  • cigarettes, drogues diverses (!) 0€
  • Chaussures, ceintures, portes-monnaie et sacs en cuir 0€, voir plus bas
  • machines et gadgets pour la cuisine pour la cuisine 0€

Cochez ce que vous dépensez dans cette liste, et voyez quelle économie cela peut représenter en faveur de l’alimentation.
Moi, je suis de plus en plus adepte du moins quand il est question d’achats. J’aimais acheter des robes souvent, jamais chères, mais souvent. Or tout cela ne me tente plus. J’aime la phrase de mon amie Dominique Loreau (auteur de L’art de la simplicité) : « Je n’ai pas besoin d’un nouveau vêtement, j’ai besoin d’un corps mince ! » et j’ajouterai maintenant « et surtout en bonne santé et joyeux ! » !

J’achetais souvent des objets pour la maison, ou pour la cuisine, dont je n’ai plus besoin.
J’achetais des vitamines et poudres « miracles », c’est bien fini !

Sans compter que le fait d’être vegan, c’est-à-dire, de ne plus acheter de produits dérivés des animaux, donc plus de cuir, de laine, de soie, nous a fait diminuer nos dépenses considérablement ! Avis aux amateurs !
Mes dernières chaussures valaient 7 € ! Oui, en effet, 7€. Chez H&M, en promotion. Le vrai prix étant maintenant de 9 € ! J’ai aussi acheté des sandales en tissus à 8€ à la Redoute. Pareil pour les sacs, en toile ou en synthétique, plus jolis, plus légers, moins chers !
Et les animaux vous disent merci ! (Vu la façon dont on les traite pour les dépecer, croyez-moi, après avoir vu  Hearthlings de Shaun Monson (vidéo)… on n’en a plus envie du tout !)

Chacun choisit de dépenser dans les postes qui lui tiennent à cœur.
Cela fait bien longtemps que j’ai compris qu’il est idiot de critiquer le voisin pour sa grosse voiture, ou pour ses vacances au bout du monde ou pour les soins de beauté exorbitants… parce que chacun dépense en fonction de ce qu’il aime, et on ne voit pas toujours les autres côtés de sa vie qui sont bien moins dispendieux que les nôtres.
Mais, nous faisons des choix, à partir de ce qui passe en premier comme priorité. Ma première priorité est ma santé et ma joie de vivre. Et cela passe par cette bonne alimentation crue et vegan. Tout le reste passe en second. Car au fond, on ne fait rien dans la vie si on n’est pas en forme et énergique !
Et ne venez pas me dire que je n’aime pas la vie, que je me prive de ci ou de ça, car je fais très exactement ce qui me plait. 🙂 !

Cet article vous aide-t-il à y voir plus clair ? Laissez vos commentaires ♫

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus