Cheval ou boeuf… de toute façon ce n’est pas bon pour vous !

Le monde s’agite (en France, en Angleterre et ailleurs en Europe) autour de cette gigantesque arnaque des produits surgelés estampillés viande de boeuf, alors qu’il s’agissait de viande de cheval (je rappelle les faits pour les quelques personnes qui vivent dans une grotte isolée, sans radio, journaux, ni télé !).
Tout cela m’horripile car de toute façon, mis à part la tromperie, ça reste de la chair animale ! On se trompe de problème. J’aimerais tant que les journaux se lèvent tous ensemble pour dénoncer la bêtise de l’alimentation carnée, tant du point de vue éthique que médical !

bonne salade
Voici une bonne salade crue, vegan qui vous fera du bien !

Car voilà le vrai problème : les humains exploitent les animaux comme des objets et les traitent comme s’ils ne percevaient pas ni la douleur, ni la solitude, ni la séparation.
Mais également, cette exploitation détruit la planète en gâchant des ressources en eau pour ces élevages, en terres qui pourraient être directement utilisées pour nourrir les humains. 87% des terres agricoles sont utilisés pour élever et nourrir les bêtes que nous mangeons. On utilise plus de nourriture pour nourrir les animaux que nous même. Les dégâts de l’industrie d’élevage sont colossaux. Plus de milles mètres carrés de forêt sont détruits toutes les secondes. La moitié de notre approvisionnement en eau douce est utilisée pour les animaux d’élevage. Il faut en moyenne 15 000 litres d’eau pour produire 1 kg de boeuf alors qu’il ne faut que 150 litres en moyenne pour 1 kg de pommes de terres ! Sans parler du problème des excréments animaux qui pourrissent nos rivières. Avec comme résultat le développement de la prolifération d’E. Coli, de la salmonelle et de la listeria. Les germes contenus dans la viande sont là parce que ces animaux ont vécu dans leurs excréments remplis de virus toute leur vie.

Quand en plus, on découvre que la commission européenne autorise à nouveau les farines animales comme alimentation des poissons d’élevage… alors on a envie de se mettre la tête dans un four !
Il est vrai que la mer est déjà pratiquement vide à force de pêche industrielle monstrueusement dévastatrice. On finit de la vider en lui enlevant tous les petits poissons pour nourrir ceux d’élevage. En 2050, il n’y aura plus rien à venir pêcher dans les mers du monde. Je vous conseille le film The End of the Line – L’océan en voie d’épuisement pour bien comprendre. http://www.youtube.com/watch?v=E29Ml5tQGpo

Dans les élevages de poissons, il faut voir les nageoires délabrées des poissons qui grandissent dans des piscines surpeuplées. Une fois tués, les têtes et autres parties non utilisées des poissons (les filets sont utilisés pour les filets surgelés) partent en Chine, pour être « traitées » et repartent en Europe pour être utilisées dans les barquettes de poissons cuisinés ! Bon appétit messieurs-dames !
Au lieu de vider la mer, au lieu d’élever dans des conditions épouvantables… Hé les gars ! ARRÊTEZ DE MANGER DES PRODUITS ANIMAUX !
ET EN PLUS TOUT ÇA VOUS POURRIT LA SANTE !

Nous ne sommes PAS carnivores. Notre biologie, anatomie et physiologie prouvent que nous ne sommes pas adaptés pour pouvoir manger de la chair animale ni des produits animaux, et rester en bonne santé. Nous n’avons pas d’enzymes digestives adaptées à la digestion de la chair, nous n’avons ni griffes, ni queue, ni dents pointues, ni colon, ni flore intestinales que les carnivores ont. Nous sommes nés végétaliens. Avez-vous envie de manger la vache qui est dans le pré ? Non. Mais l’animal carnivore, lui, OUI ! Il n’a pas besoin de nettoyer, faire mariner et cuire l’animal qu’il s’apprête à manger pour lui faire perdre son état de « chair » !

Problèmes de santé avec l’absorption de produits animaux.
Les fluides corporels et les cellules du corps exigent un environnement neutre légèrement alcalin (un PH autour de 7 +). Or les vies trépidantes et les conditions de travail sont déjà tellement difficiles que la plupart des cellules du corps s’acidifient. Si vous mangez en plus des aliments qui viennent des animaux, l’acidification de l’organisme devient très importante et génère des dysfonctionnements qui créent des maladies.
Cette viande et ces produits laitiers, entraînent la perte du calcium, sodium, potassium, magnésium et fer, de vos dents, os, muscles, qui sont utilisés pour contre-balancer l’environnement acide dans lequel baignent vos cellules. Et c’est comme ça que s’installent des déficiences minérales. L’environnement devient alors propice au développement des cancers, diabètes, maladies cardiaques et de l’obésité.
Une alimentation naturelle de fruits et feuilles vertes crus est hautement alcaline et maintient votre organisme avec un PH propice à la santé.
Le docteur Colin Campbell  (Le Rapport Campbell : La plus vaste étude internationale à ce jour sur la nutrition ) a prouvé que, mieux encore, le régime végétalien (nourriture faite de végétaux, sans viande, ni lait, ni oeufs) inversait les diabètes, les maladies du coeur et le cancer. Alors que la consommation de n’importe quelle protéine animale est responsable des maladies occidentales telles que les maladies du coeur, les diabètes, l’ostéoporose, Alzheimer, et autre maladie auto immunes.
Pourquoi cela ne fait-il pas la une des journaux ? 
Finis les problèmes de santé, fini le trou de la Sécu, finies aussi les souffrances animales inutiles !

Faut-il rappeler que le lait contient de la caséine, qui est une protéine très allergisante. Que la majorité des personnes sont intolérantes au lactose et que leur système digestif n’est pas adapté pour digérer le lait animal et les produits laitiers. Le lait n’est pas une bonne source de calcium. Non. Au contraire l’acidité qui résulte de leur absorption crée la fuite du calcium des réserves du corps. Par contre les feuilles vert-sombres contiennent du calcium sous une forme très assimilable et facile  digérer. Pourquoi chercher ailleurs ?

Sans parler des graisses contenues dans les viandes et laitages : l’athérosclérose (dépôt de graisse dans la paroi artérielle) se crée lorsque les niveaux de cholestérol deviennent trop élevés. Or l’alimentation végétalienne ne crée pas d’hyper-cholestérolémie. Il n’y a pas de cholestérol dans la plantes. Nous fabriquons le cholestérol dont nous avons besoin. Lorsque vous mangez des animaux, vous mangez le cholestérol que leurs corps a fabriqué ! Pas bon du tout !

En plus, quand vous mangez de la viande, vous avalez aussi les hormones et antibiotiques qu’on a données à l’animal, le pauvre, pour le doper à outrance et augmenter les ventes et le profit.
Et ne croyez pas que la viande blanche soit meilleure que la rouge. Il y a autant de cholestérol dans le steak que dans le poulet. Et il y en a plein dans le poisson aussi.
Et ne rêvez pas : même une simple réduction de la viande ne suffira pas à inverser les phénomènes délétères qui se fabriquent dans le corps et qui créent les maladies.

 

La santé dépend essentiellement de l’alimentation. C’est aussi simple que ça.
Même si, être vegan ne vous garantit pas une santé florissante et un corps mince. Pour cela il faut aussi limiter drastiquement les aliments qui apportent des graisses, bouger son corps régulièrement et parfois intensément, ne pas grignoter toute la journée, bien dormir, manger suffisamment et entretenir avec vous-même et les autres des relations harmonieuses qui vous satisfassent. Un vrai boulot… la vie quoi !

Mais déjà, si vous éliminez les viandes, les laitages et les oeufs de votre alimentation, vous allez sentir la différence à tous les niveaux. On vous a dit de tout temps que les choses étaient ainsi : on mange de la viande pour avoir des muscles, on boit du lait pour avoir de bons os, et les animaux sont faits pour que nous les élevions et les coupions à volonté. Voilà. Et tout ça est faux ! A un moment de l’histoire, l’esclavage était une valeur sûre, il n’y avait rien de mieux qu’une bonne saignée pour se soigner et dans le temps, on mettait quelques gouttes d’alcool dans le bébé des enfants pour les fortifier ! Faut-il croire ce que la majorité croit ?
Alors ne restez pas endormis dans l’opinion générale. Refusez les produits animaux, faites le savoir autour de vous ! Si je « prêche » des convertis, alors transmettez votre opinion partout !

Nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses dans le mode à adopter un régime végétalien. Voici quelque célébrités qui témoignent : http://www.greenetvert.fr/2012/01/04/les-10-celebrites-vegetaliennes-qui-ont-marque-2011/42887