L’alimentation crue, végétale, avec très peu d’apport gras est un passeport vers la minceur !

A la question : « Maigrit-on en mangeant cru, vegan et faible en gras ? », la réponse est oui.
Pourquoi ? C’est pratiquement automatique.
Parce que :
  1. On mange à satiété, autant que l’on veut… donc on n’a plus les phénomènes restriction/compensation bien connus de celles et ceux qui ont essayé de maigrir depuis les lustres avec tous les régimes qui passent. Ici, ce n’est pas un « régime ». C’est un mode de vie dans lequel on saute pour gagner plus de santé et de vitalité.
  2. Les fruits sont sucrés et sont donc très satisfaisants question goût. Là encore, rien à voir avec une assiette de haricots verts censée être raisonnable et contenter !
  3. On mange beaucoup plus, donc l’estomac est bien rempli. Le soir, il est recommandé de manger des grosses, grosses* salades et soupes composées de feuilles vertes, de légumes et de quelques fruits. Mais la ration calorique du repas est bien moins grande que pour un plat de riz, ou n’importe quel plat cuit, assaisonné, huilé, voir totalement raffiné et juste réchauffé (Dans l’horrible micro-onde par exemple). On est donc bien rassasié, avec des végétaux qui apporteront au cours de leur passage dans le système digestif, leurs éléments nutritifs, sans peser, ni alourdir notre silhouette. On ne fait pas de réserve de graisse en mangeant des légumes.
 

Bref, c’est spectaculaire ! Et en plus, après les premiers mois de perte de poids plus rapide (en fonction de son poids de départ, évidemment, plus on a « à perdre » et plus on perd vite au début), on continue à maigrir très doucement jusqu’à un poids qui se stabilise. Le corps est très intelligent et quand on ne l’agresse pas avec des aliments qu’il a du mal à digérer ou dont il doit gérer les stocks, il s’organise tout seul parfaitement.

Moi, j’ai perdu 9 kg en tout sur une bonne grosse année, 7 kg au début, puis 2 kg très doucement sur le long terme, après une vie de prise de tête sur ce sujet et de multiples essais (je pourrais écrire un livre sur toutes mes expériences variées…)
Je voudrais rappeler la méthode hyper simple :
  • Des fruits au petit-déjeuner (ex : pastèque)
  • Des fruits et quelques feuilles de salade le midi. (ex : Bananes, dattes, roquette, tout ça mixé dans le blender à grande vitesse, ou en salade)
  • Des fruits dans l’après-midi (ex : ananas ou poires)
  • Soupe de légumes crus ou smoothie de légumes et fruits mélangés ET énorme salade avec des légumes verts et sauce de tomate+concombre+oignon vert (par exemple), le soir. Un demi-avocat ou une petite poignée de graine oléagineuse, dans la sauce un jour sur trois, par exemple.

C’est tout. Je le dis et le redis, cette alimentation est colorée, pleine de saveur, riche en vitamines et minéraux, sans toxines, respectueuse de la vie animale, bonne pour la planète… et en plus on redessine son corps tout en harmonie !

Qu’est ce que je peux dire de plus ? ;)*Je voudrai quand même insister sur un fait important : manger en grande quantité des aliments complets et crus riches en eau, remplit plus l’estomac qu’une alimentation dense d’aliments cuits. J’attire votre attention sur le fait qu’il faut un peu s’acclimater pour arriver à distendre son estomac sans crainte. Ce qui est parfois difficile au début, surtout pour les femmes qui ont appris au fil des ans à diminuer leur ration alimentaire ! Parfois au début, certaines personnes se sentent « remplie », arrêtent de manger, mais ont de nouveau faim assez vite, car les légumes se digèrent vite. Au bout d’un moment on comprend combien manger pour ne pas avoir faim 1h30 plus tard !

 

Méthode Crudivegan