Il existe un moyen simple de manger sans se ruiner.
On me dit parfois que l’alimentation crue est quand même bien chère. Et c’est vrai, les fruits et légumes sont parfois hors de prix.
Je vous recommande de bien faire le tour des différents magasins qui se trouvent autour de chez vous et de comparer les prix.
D’une grande surface à l’autre, les différences peuvent être importantes. Chez les marchands de légumes, qui ne vendent que ça et ont pignon sur rue, je trouve que les prix sont souvent moins élevés.

Après avoir fait cette « étude de marché » (c’est le cas de le dire), vous serez peut-être bien ennuyés car les prix d’un commerçant peuvent être moins chers pour les tomates, mais plus chers pour les concombres…
Vous êtes sûrement tous super occupés… aller d’un marchand à l’autre ne vous tente peut-être pas ! Moi, j’essaie quand même, dans la même rue, de comparer et en chemin d’acheter à l’étalage tels fruits à un endroit, puis tels autres, le magasin plus loin.

Après, il y a la possibilité d’acheter en gros, en demandant une ristourne. Je le fais chez un magasin de bio, et j’ai obtenu 15%… voire 20%. Je prends 4 à 5 caisses : une caisse de banane systématiquement, et 3 autres caisses de fruits et légumes. Je complète le reste dans les magasins de quartiers.
Le seul hic, c’est qu’il faut se déplacer en voiture car ce magasin n’est pas près de chez moi. Donc cela me coûte finalement un tout petit peu d’essence, et du temps. Cela dit, 20%, ce n’est pas rien.

 

courses

Vous devriez essayer, chez n’importe quel marchand de légumes, pas forcément bio.
L’autre jour, en passant devant de magnifiques dattes Medjool, j’ai demandé à  une marchande de légumes qui ne me connaissait pas, combien elle me ferait de ristourne si je lui prenais une boite entière de 3 kg. Elle m’a tout de suite répondu : 15% de moins que le prix au kilo. Ça vaut la peine ! (Depuis elle me demande si je n’ai pas besoin d’autre chose chaque fois que j’y vais pour quelques produits, donc visiblement, elle apprécie !).

Mais ce que je tenais à vous dire aujourd’hui, c’est que tout compte fait, le moyen de ramener le prix de la journée à un taux correct, est de faire un repas de bananes.
Oui, le midi un « blender » de bananes mixées avec de l’eau, c’est délicieux, très rassasiant, et très rapide à faire.
Les bananes sont faciles à trouver, très peu chères, avec un excellent rapport prix-calories et délicieuses.

Autour de 2 € le kilo (en région parisienne), parfois bien moins, ça dépend, ou 2,35 € le kg pour les bio, cela fait un repas à moins de 2 € ! 6 ou 7 bananes procurent 700 calories environ. Franchement, avez-vous essayé ?
7 bananes = 735 calories, 9 g de protéines, 189 g de glucides et 2,7 g de lipides.

Ne me dites pas que ce n’est pas assez varié : au cours des deux autres repas et dans l’après-midi, je prends une très grande variété de fruits et légumes différents, tout le long de l’année. La liste serait très longue de tous les fruits possibles, de toutes les différentes salades, légumes, noix de toutes sortes…

La plupart des gens mangent le même sandwich tous les midis… Croyez moi, manger des bananes est nettement plus profitable pour le corps !

Il y a enfin un dernier point que je voudrai aborder : le coût des sucreries absorbées dans une journée. Peut-être pas par vous particulièrement. Mais vous savez, le genre de petite chose pré-emballée, archi-sucrée et grasse, qu’on achète avec frénésie, à la va-vite, pour combler une faim impérieuse. Le prix au kilo est bien plus élevé que celui d’un fruit exotique mais on ne s’en rend pas compte parce qu’on achète un article à la fois ! Prenons conscience du prix des nourritures manufacturées et cuites !
Or ce qu’il y a de bien avec l’alimentation crue, c’est que chaque repas est réellement nourrissant qualitativement pour le corps, pas juste satisfaisant la faim. On n’est plus du tout tenté par ce type de grignotage pervers pour le porte monnaie et pour la ligne.

Qu’en pensez-vous ? Allez-vous essayer ce repas de bananes ?

Voulez-vous faire de belles recettes pour le dîner ?


Image du livre Menus crus