Crudivegan, la santé et l'énergie !

Vivre en pleine santé grâce à l'alimentation végétale et crue.

Tarte aux pommes

Ma grand-mère chérie était du nord où il y a toujours un café prêt avec une bonne tarte aux pommes « pour le passage ».

Elle avait gardé l’habitude de faire 7 tartes d’un coup : deux aux pommes, deux aux pruneaux, et trois « al suc ».

Ces 7 tartes du dimanche étaient censées durer quelques jours, mais je me souviens que nous les finissions en deux jours… Quel délice !

Et pourtant ces bonnes tartes d’antan ne me satisferaient plus comme avant : trop de beurre, trop de sucre, trop cuites !

J’en ai gardé un souvenir chaleureux et un grand amour pour les tartes et tout spécialement les tartes aux pommes, mais bien sûr crues et cent fois plus légères !

Dans mon livre des desserts crus, j’en propose une version très légère, à manger quand on veut.

En voici ici une autre, qui constitue un dessert plus exceptionnel, tout en étant très raisonnable :

Pour la pâte, j’ai mélangé de la super délicieuse purée de noisette, une demi tasse (trouvée chez Keimling.com) avec quelques noix de Grenoble et 2 tasses de dattes Deglett. La noisette se marie particulièrement bien avec la pomme, mais la purée d’amande est aussi délicieuse. A la place des dattes, vous pouvez utiliser d’autres fruits secs trempés 1 heure pour les réhydrater.

Mélangez la purée avec les dattes et mixez, puis lorsque le mélange est bien fait, vous pouvez ajouter les noix dans le robot et tourner quelques secondes pour obtenir une pâte avec des tous petits morceaux de noix. Si vous préférez qu’elle soit toute lisse alors mélangez les trois ingrédients en même temps.

Il suffit ensuite de poser cette pâte dans un plat creux en verre, ou en faïence  par exemple, avec une grosse cuillère ou ses doigts.

 

tarte  crue aux pommes

 

Coupez 2 à 3 pommes en lamelles très très fines. J’utilise un robot pour que ce soit parfait. Puis posez ces belles lamelles de pomme sur la pâte.

Je saupoudre alors de noix de coco sèche, et de cannelle en poudre.

J’ajoute un soupçon de sirop d’érable sur le dessus, très vite, en faisant le tour de la tarte avec la petite bouteille d’érable. On peut aussi ajouter un filet de jus de citron.

Quelques myrtilles ou framboises fraîches se marieront parfaitement avec la pomme, la noisette et les différentes textures.

Aïe, aïe…. comme c’est bon !

Si vous voulez avoir d’autres recettes de desserts crus, voyez Les desserts crus d’Anne-Marie.

Vous en trouverez aussi dans Tables de fêtes,

Bon appétit !

Mangez du sucre !

L’injonction « mangez du sucre » pourrait en choquer certains, tellement la peur du sucre fait partie de nos croyances.

Pourtant, dans certaines conditions, le sucre est totalement bénéfique à notre santé. Bénéfique et indispensable.

C’est en tout cas ce que j’ai appris au cours des années.

Le sucre fait couler beaucoup d’encre : la plupart des régimes le bannissent, il représente le démon pour beaucoup de personnes, il est pourtant présent partout ! Faut-il en avoir peur ? Qu’est-ce qu’on entend d’ailleurs par sucre ? Où se trouve le danger s’il existe ? A quoi sert-il ?

Le cerveau et le corps utilisent le sucre comme carburant.

Et pourtant ce n’est pas ce qu’on entend dire dans les journaux et les média, qui répètent toujours que notre corps a surtout besoin de protéines ! Les protéines, les protéines… c’est le leitmotiv des nutritionnistes et médecins !

 

 

S’il est vrai que dans certaines conditions le corps peut utiliser les protéines comme énergie, une fois transformées en sucres, la meilleure source d’énergie pour nos cellules c’est le sucre !

 

Orange coupéeN’ayons pas peur du sucre : il en faut pour le cerveau, comme pour toutes les cellules du corps.

Peut-on pour autant, se précipiter sur la baguette de pain, les gâteaux et les bonbons ? Non ! parce que les sucres manufacturés dans des produits fonctionnent au contraire contre notre organisme, alors que les sucres naturels des fruits et autres plantes comestibles fonctionnent totalement avec les besoins du corps.

Par contre les sucres issus de jus de fruits pasteurisés chauffés, ou de fruits cuits, ou fermentés comme pour le vin, ont subi un changement de nature, et de ce fait, ne sont pas bien utilisés par le corps et surchargent le sang.

Chauffer ou pasteuriser des fruits sépare la pectine du méthanol, qui du coup arrive en trop grande quantité dans les cellules, agissant comme une neurotoxine. Cela n’arrive pas avec le méthanol des fruits crus qui entre plus  lentement dans le tube digestif et qui est délivré plus lentement aussi aux cellules.

Evidemment, un jus de fruits pasteurisé de temps en temps ne nous fera pas grand mal, mais je songe aux litres de jus de fruits en bouteilles que certaines grandes et petites personnes boivent à longueur d’année !

De même, beaucoup d’aliments manufacturés vendus comme étant « naturels » ou « bio » sont en fait sucrés au jus de fruits pasteurisé.

 

 

sucre

En fait, les sucres blancs, roux, crus en poudre, les sirops d’agave et d’érable, les céréales cuites à l’eau ont une action hyper stimulante pour le cerveau, affaiblissent notre organisme, désensibilisent les récepteurs cellulaires, altèrent les fonctions du foie et du pancréas, provoquent des problèmes sanguins, entraînant cholestérol et triglycérides en excès.

 

Bref, mangez sans souci du sucre issu des fruits entiers et frais (en boite, ça n’a rien à voir !).

D’ailleurs les  athlètes et sportifs crudivores savent à quel point les fruits sont cruciaux pour gagner de l’énergie et améliorer leurs performances.

Que penser des sucres artificiels ? Je pense qu’il est préférable de s’abstenir de faux sucre car leurs composants synthétiques sont liés à tout plein de problèmes de santé, comme des difficultés d’apprentissage, sautes d’humeur, lésions dans le cerveau et cancer !

Pour consommer de bons sucres en dehors des fruits et légumes crus, on peut consommer des graines et céréales cuites, germées ou déshydratées. Les crudivores d’une manière générale ne consomment pas de céréales ou très peu. Les crudivores à 100 % n’en consomment pas du tout.

fraises et groseilles

 

Un autre problème survient lorsqu’on consomme beaucoup de graisses combinés avec des sucres manufacturés. Les graisses ralentissent la circulation sanguine. Particulièrement, les graisses cuites vont interférer avec le fonctionnement des membranes cellulaires, la production et réception de l’insuline, les muqueuses du système cardiovasculaire et le système lymphatique. Ces graisses tapissent aussi les veines et artères, créant une plaque à l’origine des problèmes cardiovasculaires. Les gens qui mangent des graisses cuites et des sucres manufacturés augmentent leur risque de cancer, surtout si les graisses viennent de la viande, des oeufs, ou des laitages. C’est aussi là que surviennent les problèmes de diabète.

Les personnes malades du diabète se voient d’ailleurs prescrire un régime sans sucre, alors que la réduction du gras dans leur alimentation associée à un régime cru végétal et contenant les sucres naturels des végétaux, a permis à nombres d’entre eux de guérir leur diabète ! Voyez les livres de Gabriel Cousens, du docteur Neal Barnards, de Brenda Davis, de madame Boutenko, et tous les témoignages donnés dans les blogs de crudivores.

 

La méfiance vis à vis de l’alimentation des crudivores qui mangent beaucoup de fruits (même mon ancien médecin me disait « pas plus de trois fruits par jour ! ») est assez bizarre quand on pense qu’elle n’est pas relayée pour tous les produits remplis de sirop de maïs, comme les chips, gâteaux apéritifs, pains manufacturés, céréales du petit déjeuner, boissons sucrées, etc., produits banals qui sont consommés en grande quantité tous les jours, à tous les repas, par les adultes et pire, par les enfants !

Ces produits contiennent aussi souvent beaucoup trop gras.

Par ailleurs, beaucoup de gens mangent aussi régulièrement des produits  d’origine animale (viandes grasses, rillettes, saucissons…) cuisinés avec du gras encore… et le tout  est un mélange explosif favorable aux maladies à moyen et long terme.

Mais ce sont bien souvent ces même personnes qui nous alertent sur les dangers des sucres naturels de nos fruits frais crus !

N’est-ce pas un peu désopilant !

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus

 

 

 

Nouvelle sauce… à la pomme ! Miam !

Dans ma nouvelle sauce j’ai mis des pommes, tellement délicieuses !

An apple a day keeps the doctor away! (une pomme par jour éloigne le médecin !)

En tout cas, croquez des pommes, ne vous en privez pas !

Vertes, rouges ou jaunes, Golden, Gala, Granny Smith, Braeburn, Red delicious, Reinettes,Pink Lady,Pomme Fuji,Jonagold,Elstar, Chantecler, Idared, Boskoop… elles sont toutes délicieuses, surtout quand elles sont bien juteuses.

Je suis fan de ma petite sauce dernière née : de la pomme, de la salade, du basilic… que des bonnes choses !

Vous pouvez la mettre dans des sushis-makis ou mélangée à une salade de concombre :

Vous pouvez aussi la manger tout simplement à la petite cuillère :) !

Pour d’autres recettes crues et voir toutes mes idées de repas cru, cliquez sur la page les livres de recettes de Crudivegan !

 

L’appareil dont je me sers : Lacor Coupeur de Légumes et Chips

Mon ordonnance pour respirer la santé !

Comment  se sentir en pleine santé, se lever débordant d’énergie, abattre tout son travail facilement,  profiter de la vie à fond ?

Manger cru, manger des fruits, manger de la salade et des légumes-fruits, manger frais, manger vi-ta-mi-né !!!

 

 

Pas besoin de passer chez le médecin, je vous fais mon ordonnance* :

– Prendre chaque jour au moins :

1 jus de légumes

1 smoothie vert

1 salade de végétaux

– Se coucher avant 11 h 30, prendre le dernier repas entre 18 h et 20 h. (encore mieux à 18 h)

– Avant de dormir, penser à toutes les bonnes choses de la journée passée.

 ____________________

1 ) Commencer par un smoothie vert au réveil :

SMOOTHIE VERT

SMOOTHIE VERT

  • 1 banane
  • 1 kiwi
  • 1 poire
  • 1/2 concombre
  • de la roquette

Mixer le tout dans le blender  et dévorer… mais doucement pour que ça ne tombe pas comme une pierre dans l’estomac !

Blender Vitamix

 

2) Composer son repas avec de la salade et des légumes !

 Super, super recette :

Les boules de carottes au sésame

JUS DE LEGUMES ET SA SALADE

JUS DE LEGUMES ET SA SALADE

 

  • 2 tasses de pulpe de carottes et 1 pomme
  • 1 tasse de graines de sésame en poudre
  • persil et coriandre
  •  1 cuillère à soupe de graines de chia (ou de lin)
  • un peu de cumin en poudre

Mixer le tout dans un robot ménager avec la lame en S. Puis faire des boules avec une cuillère à glace (si on a… sinon une cuillère à soupe fera l’affaire!). Déposer ces boules sur des feuilles de salade verte.

Faire la sauce en mixant

  • 2 cuillères à soupe de Tahin (purée de sésame)
  • jus de citron au jugé

Arroser les petites boules.

Miam !

Robot MAGIMIX

3) Jus de 3 carottes et 1 pomme fait à l’extracteur. Jus spécialement fait pour utiliser la pulpe dans la salade du dessus. Sinon, ajouter 3 tiges de céleri ou une poignée de feuilles vertes.

extracteur Kuvings

 

  KUVINGS chez crudijus.fr, kit smoothies et kit glaces offerts avec le code scarole33

 

  * C’est une boutade !

 

 Plein d’autres recettes crues ici : mes recettes crues

 

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus

 

6 façons d’avoir son petit ventre tout plat !

Les fruits et légumes crus provoquent-ils des ballonnements ?

Dans un des derniers commentaires,  Françoise écrit : Une dernière question, j’ai remarqué que lors de salade + crudités, après le repas, je « ballonnais » relativement bien … pas très agréable, je n’en ai jamais cherché la cause « chimique » non plus j’avoue, les digestions de chaque individu sont différentes. Peut être pouvez-vous me renseigner ?

Vous êtes nombreux à penser que l’alimentation crue n’est pas pour vous puisque « vous ne supportez pas les crudités ! »

Je vous comprends car se retrouver avec un ventre tout gonflé est non seulement disgracieux mais en plus souvent douloureux. Qui a envie de ça ?

Pourtant, incriminer les végétaux n’est pas forcément la première chose à faire car de nombreuses raisons peuvent expliquer ces gonflements intempestifs.

 

Tarte crue aux mangues

Tarte crue aux mangues, de l’E-book Les Desserts crus d’Anne-Marie

 

 

La plupart du temps les médecins ou pharmaciens donnent des médicaments qui visent à supprimer la réaction d’inflammation qui cause le ballonnement. Mais c’est comme éteindre un feu avec de l’huile : ça ne résout pas le problème de façon  pérenne.

Les raisons de votre gonflement peuvent se trouver ici :

1 ) Dès qu’on commence à manger cru, il est extrêmement courant de se retrouver avec un ventre de petit Boudha et quelques problèmes en prime, tels que maux de tête, nausées etc. Et ce d’autant plus que la personne a un corps toxique dû  une alimentation mauvaise depuis longtemps.

Si vous changez votre alimentation du jour au lendemain, vous pouvez expérimenter ce genre de symptômes de désintoxication importantes. Pourquoi ? Parce que le corps élimine enfin les toxines accumulées, il les déverse dans la circulation du sang, et parfois le foie ne peut pas faire face à tant de travail ! Du coup, si vous êtes en surcharge, il vaut mieux faire un ou deux jours de jus de légumes pour nettoyer le foie et la vésicule, avant de passer aux recettes crues avec des noix et mélanges.

Puis, après ce moment difficile pour certains (beaucoup de gens abandonnent à ce moment-là), plus le corps se sera débarrassé de ses toxines et mieux il réagira.

MYRTILLES

 

2 ) Si vous prenez des médicaments, cela peut aussi mal se passer avec les aliments crus. Pourquoi ? Parce que les effets des médicaments sont testés pour des personnes qui mangent cuit, gras…bref, l’alimentation courante qui rend les gens malades ! Ils ne sont pas testés sur des corps sains qui ne mangent jamais de graisse cuite et ne font pas d’excès. Le régime alimentaire cru (même si je n’aime pas ce mot de régime car c’est plutôt un mode de vie  sain, comme un retour aux sources, qui demande une compréhension de la nature humaine et un peu de discipline pour certains…bref),  le régime cru  diminue la formation de mucus dans le tube digestif, ce qui est une bonne chose, mais du coup un médicament va agresser ce tube digestif plus fortement. La bonne nouvelle c’est que lorsqu’on mange cru depuis un moment, on ne va plus ni chez le médecin, ni chez le pharmacien. Quand mes enfants étaient petits, pour notre famille de cinq personnes, j’avais un placard de cuisine rempli de médicaments de toutes sortes ! Maintenant, j’ai juste une boite de Doliprane pour le cas où… qui sert aux gens de passage éventuellement !

3 ) Attention aux noix : Beaucoup de recettes s’accompagnent de noix et graines, puisque ce sont les sources de gras recommandées à la place des huiles. Mais les noix sont des aliments plus difficiles à digérer que les fruits. Si vous mangez beaucoup d’oléagineux ET que vous avez un système digestif fragile, alors il faut d’autant plus  les tremper avant de les manger. Par contre, les graines de sésame, de tournesol, de potiron etc… sont plus facilement digérables.

4) Les gonflements sont dus aux fibres plus ou moins douces des végétaux qui agissent en raclant les parois intestinales. Si vous avez des intestins paresseux, qui se contractent mal, emplis de déchets collées aux parois, habitués aux nourritures collantes et non fibreuses, alors ils  vont devoir faire des efforts pour éliminer ce matériau non digestible que sont certaines fibres.

Votre côlon contient toujours des restes de viande, les produits laitiers, d’œufs, de céréales qui se digèrent lentement et se mélangent mal avec les fruits de digestion rapide.

La bonne nouvelle, c’est qu’après un certain temps, l’intestin est propre et tout va vers la fin de façon fluide… si vous voyez ce que je veux dire !

5)  Pensez aussi que vous mangez maintenant de la nourriture fraîche riche en eau, souvent de 75 % et plus. Toute cette eau peut vous faire gonfler juste après le repas mais repartira bien vite au cours de la digestion, qui se fait extrêmement vite. Ce que vous prenez peut-être pour un gonflement anormal n’est que de l’eau.

6) Un repas pris trop vite, dans une atmosphère agitée, avec un état d’esprit angoissé peut aussi générer des gonflements. Mangez de belles salades et de beaux plats colorés, dans le calme et la sérénité.

Le gonflement n’est généralement, on vient de le voir, pas un argument pour ne pas manger cru, mais plutôt un symptôme de nettoyage. L’alimentation crue permet au corps de se purger de tout ce qui le fatigue et d’éliminer les déchets toxiques.

Bien sûr si une grande gène se poursuit, il faut aussi pouvoir observer quels sont les aliments perturbateurs et les éliminer pour les réintroduire éventuellement  très précautionneusement un peu plus tard.

Cette alimentation nous permet de nous connaître et d’être au plus près de nos sensations. C’est pour ça qu’elle ressemble plus à un mode de vie qu’à un régime. Elle englobe la connaissance de soi, le désir de bouger et de faire du sport, la conscience qu’un corps et un esprit ne font qu’un et doivent être choyés l’un comme l’autre.

Dans ma méthode « Maigrir et resplendir » je vous aide dès le premier jour à démarrer votre changement d’alimentation et à vous organiser pour que tout se passe bien.

Adaptez votre état d’esprit pour  apprécier les changements positifs au niveau de tous les paramètres, votre moral, l’état de votre peau, l’évolution de votre poids, votre satisfaction au cours des repas, le bonheur de ne pas compter ni se limiter mais de manger à satiété… et voyez les quelques désagréments du début comme un pas vers la santé pour toujours.

Et vous, voyez-vous d’autres raisons et remèdes aux ballonnements ?

Mon petit goûter de Pâques !

Si vous avez envie de faire vous-mêmes vos oeufs de Pâques, suivez toutes mes explications dans ce montage :

Comme toujours, c’est un jeu d’enfants… l’occasion de les faire en famille ?

Amusez-vous bien :-) !

Pour en savoir plus sur l’alimentation crue :

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus

 

 

Je veux de la couleur dans mon assiette !

Je veux de la couleur !

Savez-vous que les différentes couleurs des fruits et légumes nous font du bien ?

Si les légumes verts, les feuilles et salades sont bonnes pour nous, c’est précisément parce qu’elles sont bien vertes. La couleur verte a sa raison d’être.

Même chose pour les légumes : on en trouve de toutes sortes de couleurs, chacune ayant un intérêt particulier.

 

Fruits jaunes et oranges

Du soleil à manger !

 

Pour être sûr de consommer toute la panoplie de nutriments possibles, il faut « manger » des couleurs, il faut varier ses ingrédients végétaux, ses fruits, ses légumes, ses noix, ses algues… toutes choses végétales bonnes à manger. Cette variété de végétaux apporte le maximum de vitamines, minéraux et phyto nutriments différents et nous permet de resplendir de l’intérieur !

Voyons pourquoi ?

 

Quels beaux rouges !

Quels beaux rouges !

Les couleurs nous soignent : magie ou science ? Je penche pour la science !

Quelles couleurs rencontre-t-on chez les végétaux ?

Le vert, bien sûr dans les choux, brocolis, épinards, poivrons verts, laitues, courgettes, haricots verts, fèves, thé vert, herbes, avocat, petits pois, kiwis.

L’orange, dans la carotte, les oranges, le melon Cantaloup, les abricots,  la mangue, la citrouille, la pêche, la patate douce, la courge, le poivron orange, papaye, mandarines.

Jaune, pour les melons jaunes, citrons,  ananas, pamplemousse, poivron jaune, maïs.

Le rouge, dans la tomate, pastèque, canneberges, cerises et fraises, le poivron rouge.

Violet et bleu dans les figues, le raisin,  myrtilles, mûres, framboises, choux rouges, aubergines, certaines patates douces, prunes.

Blanc, ail, oignon, radis, daïkon, poire, panais, chou-fleur, navet.

_______________________

Les phyto-composés ou phyto-nutriments responsables de la couleur des aliments nous aident à lutter contre le cancer, et maladies cardio-vasculaires et nous permettent de ne pas vieillir trop vite.

 

 

Les beaux légumes verts !

Les beaux légumes verts !

Prenons le vert : les légumes verts contiennent des isothiocyanates, isoflavones, EGCG et lutéine, glucosinolates, acide folique et chlorophylle. La lutéine protège des cellules cancéreuses, au niveau de la peau, du foie et du pancréas.

On trouve du resvératrol et des anthocyanes dans les végétaux violets et bleus. Les anthocyanines provoquent la mort précoce des cellules qui sont défectueuses. Ils absorbent aussi d’une façon très efficace les rayons UV. Ils agissent aussi comme protection contre le cancer du foie et du côlon.

L’allicine et la quercétine dans les fruits et légumes blancs agissent contre le cancer de l’estomac. La quercétine agit comme inhibiteur de certaines enzymes qui accélèrent la prolifération des cellules mutantes.

Alpha-carotène, bêta-carotène, hespéridine, bêta-cryptoxanthine pour les couleurs oranges et jaunes nous protègent contre le cancer des poumons et de l’oesophage, ainsi que du HPV (papillomavirus), responsable du cancer du col de l’utérus. Les flavonoïdes sont antivirales, anti-inflammatoires et anti-oxydants.

Cette petite liste n’est pas exhaustive. Elle nous montre simplement que ces fruits et légumes sont bourrés de bonnes choses et qu’il n’est pas étonnant de se sentir si bien en les consommant chaque jour.

Tous ces pigments nous sont donc utiles !

Les plats colorés nous font saliver ! Chaque fois que vous faites une salade, que ce soit avec des fruits ou des légumes, n’oubliez pas de faire de jolis tableaux de couleurs : cela ravira vos yeux et votre organisme !

 

 

Méthode Crudivegan

Ma salade d’algues

Aimez-vous les algues ?

Je n’ai pas aimé ça tout de suite à cause de leur fort goût de mer, mis à part le tartare d’algues vendu en tout petit bocal au rayon frais des magasins bio. Rapidement je me suis amusée à le faire moi-même avec beaucoup moins de gras dedans. J’ai décidé de les mélanger avec d’autres légumes et d’éliminer l’huile… et là, j’ai adoré !

La recette que je vous donne aujourd’hui est intéressante parce qu’elle mélange des algues sèches avec plein de légumes et de la salade, ce qui lui donne un goût subtil. Elle ne contient pas d’huile, mais de la purée de sésame noir… un délice de délice !

Savez-vous que la recherche a montré que les algues contiennent de l’alginate de sodium qui fixe les métaux lourds et poisons chimiques et les élimine de l’organisme ?

Ces « légumes de mer » ont aussi des propriétés anti-rayonnement. Ils aident l’organisme à se décharger les déchets radioactifs. Ils nourrissent le système endocrinien, en particulier la thyroïde et les glandes surrénales. Ils contiennent de l’iode qui aide à maintenir le fonctionnement de la thyroïde et ils sont riches en sodium naturel. N’ajoutez pas de sel !
Il parait que les algues, en particulier Wakami et nori,  améliorent la fonction rénale et aident  à se débarrasser
des cernes sous les yeux !

Elles fournissent des protéines, des glucides complexes, des carotènes, et chlorophylle,  et stimulent et  renforcent  la peau, les cheveux et les ongles.

Selon le docteur Gabriel Cousens ( Conscious Eating: Second Edition), les légumes de la mer ont d’énormes avantages pour la santé. Kelp, wakame, Arame, dulse, et nori sont tous les légumes de la mer riches en protéines et contiennent plus de minéraux et de vitamines que tout autre catégorie d’aliments. Par exemple, dulse et nori ont 21,5 et 28,4 g de protéines, respectivement, pour 100 grammes. Selon le Dr Cousens, les minéraux dans les légumes de la mer se trouvent dans des rapports similaires à ceux du sang. Ils sont particulièrement riches en calcium, phosphore, le potassium, le fer, l’iode, et d’autres oligo-éléments, vitamines A, B, C, E.

Mais par-dessus tout, ma salade d’algues est délicieuse !

Pour découvrir l’alimentation crue :

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus

 

Ce que je pense du régime des groupes sanguins

 

Le régime des groupes sanguins du docteur D’Adamo a -t-il un sens ?

Les personnes qui ont un sang O devraient manger de la viande, les A des céréales et des légumes, les B des laitages, celles du groupe AB, un mélange des deux…

Voici 7 arguments qui prouvent que cette théorie est infondée ! (à mon avis !)

 

Quel est votre avis ? Avez-vous une expérience de ce régime ?

Laissez vos commentaires !

Pour connaître l’alimentation crue vegan, cliquez sur l’image :

Méthode Crudivegan
Cher(e)s internautes,
Aucune des recommandations contenues sur ce blog ne doit être considérée comme un avis médical. Les informations et conseils prodigués sur ce blog résultent d'une approche personnelle, documentée et d'un profond désir de partager mes connaissances et mon expérience. Les auteurs ne sauraient être tenus responsables des conséquences découlant de toute suggestion ou déclaration décrite dans le blog.
La reproduction du contenu de ce blog doit faire l'objet d'une demande par l'intermédiaire de la page contact.
Politique de confidentialité - Termes et conditions - Contact et FAQ
fermer la fenetre
Recevez gratuitement deux livrets sur l'alimentation crue à télécharger :




Vos données sont strictement confidentielles et ne seront divulguées à personne.

Facebook

Pour déborder d'énergie, retrouver son poids de forme et sa santé !





Les 7 secrets de l'alimentation crue et 1 semaine de menus crus

Catégories

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez crudivegan sur Hellocoton