Cette sauce est délicieuse : elle est faite de sésame, de miso et de chia. Excellente pour la santé donc. Je la sers sur des légumes crus ou cuits vapeur, comme des brocolis, chou-fleur, haricots vert (toujours cuits). Nous l’aimons aussi sur des feuilles vertes, tout simplement.

 

Sauce sésame, miso rouge et chia

Sésame :

Pâte de sésame ou tahin : très riche en Riche en acides gras insaturés, en antioxydant (excellente source de vitamine E), excellente source de vitamine B1, excellente source aussi de nombreux minéraux et oligoéléments (fer, calcium, cuivre, phosphore, zinc, magnésium, manganèse) et en fibres.

Miso :

Le miso (prononcé « misso » en japonais) est un aliment japonais traditionnel qui se présente sous forme de pâte fermentée, à haute teneur en protéines, de goût plus ou moins prononcé selon la fermentation et relativement salé. Il se présente sous la forme d’une pâte épaisse dont la couleur va de beige clair à noir en fonction du type, par fermentation de fèves de soja, ou d’une ou plusieurs céréales (blé, orge ou riz), de sel marin et d’un ferment appelé kôji.
J’aime le miso blanc, ou comme ici, le rouge de riz, non pasteurisé, qui donne un goût délicat aux plats.

Chia :

La Chia est une sauge qui était cultivée pour ses graines alimentaires à l’époque précolombienne par les Amérindiens. Les graines de chia sont riches en protéines (de 16 à 23 % de protéines). Elles sont aussi très riches en lipides contenant une forte proportion d’acide oméga-3 (l’acide alpha-linolénique). Les graines de chia fournissent aussi une bonne source de calcium et de phosphore et une très bonne source de fibres alimentaires et de manganèse.

Recettes crues vegan, par ici

–>  https://crudivegan.com/mes-ebooks

Ebooks Crudivegan