La dernière fois je vous ai montré ma façon d’utiliser le panais, ce légume qui fait son retour : vieux légume parce que c’est un légume des campagnes des jours anciens, et nouveau légume parce qu’on le trouve depuis peu chez le marchand.

J’avais fait une Timbale de panais au pamplemousse.

Une autre façon d’utiliser le panais réduit en consistance de riz, c’est de l’utiliser comme du riz, dans une feuille de Nori pour faire de magnifiques sushis-makis !

Le terme de sushis n’est pas vraiment approprié car au Japon :
– Le sashimi est du poisson cru servi, ou non, avec du riz.
– Le sushi est une quenelle de riz vinaigré surmontée d’une goutte de wasabi (moutarde de raifort japonaise) et de poissons crus (mais aussi d’omelette).
– Le maki est un rouleau composé d’une feuille d’algues, de riz vinaigré et de poisson cru (mais aussi de concombre).
Considérant sa forme il s’agit donc ici plutôt de maki. mais ne chipotons pas !

panais mixé et feuilles de nori

panais mixé et feuilles de Nori

 

Le panais est utilisé comme du riz et on ajoute les ingrédients suivants :

  • Pamplemousse
  • Tomate, poivron rouge et oignon vert coupés
  • Laitue
  • Alfalfa germé

Vous pouvez choisir tous les légumes qui vous tentent, coupés en bouchées ou en lanières : Carottes râpées ou en fins bâtonnets, Courgettes râpées ou en fins bâtonnets , Concombre en bâtonnets, Pommes coupées en lanières fines, Salade coupée en fines lanières, Tomates séchées mises à tremper une heure…

sushis au panais

Déposer les légumes et fruits sur le panais, puis rouler la feuille de Nori

Réalisation :

Couper les pamplemousse, oignons verts, tomates en morceaux.
Déposer le panais sur toute la largeur de la feuille de Nori.
Ajouter dessus de la salade, du pamplemousse, de la tomate, des oignons verts, de l’alfalfa.
Puis ajouter une source de gras, comme une cuillère à café de purée d’amande ou une lanière d’avocat, ou une cuillère à café de purée de sésame ou Tahin —> j’adore le tahin avec le pamplemousse !
Laisser un peu d’espace libre dans la partie la plus éloignée de vous, sur la feuille de Nori.
Rouler à l’aide du tapis en serrant bien au fur et à mesure.
Lorsqu’il ne reste plus qu’un centimètre de feuille libre non roulée, sceller la feuille avec un doigt trempé dans de l’eau.

 

sushi roulé

Une fois qu’il est bien collé, on peut le couper en tronçons de 4 à 5 cm de long.

 

Nous aimons aussi manger nos rouleaux de sushis en entier, un peu comme des sandwichs. Cela va peut-être en choquer quelques uns 😉 !

Avec une petite sauce mixée dans mon blender que j’adore aussi :

· 2 cuillères à soupe de tamari avec 25% de sel en moins
· 1 cuillère à soupe de vinaigre
· 3 cuillères à soupe de raisins secs
· 1 cm de racine de gingembre épluchée
· ¼ de tasse d’eau (60 ml)

On se régale à chaque fois !

On se régale à chaque fois !

 

C’est assez amusant à faire, il n’y a pratiquement rien à préparer, nous en mangeons 4 ou 5 chacun, avec beaucoup de salade nature à côté.

J’ai proposé une autre recette de sushis dans  Recettes Crues pour 30 Délicieux Repas du Soir, dans laquelle le chou-fleur sert de base à la place du riz. C’est super bon aussi !

Encore un repas cru végétal sympa, vite fait, rigolo !

 

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus