L’injonction « mangez du sucre » pourrait en choquer certains, tellement la peur du sucre fait partie de nos croyances.

Pourtant, dans certaines conditions, le sucre est totalement bénéfique à notre santé. Bénéfique et indispensable.

C’est en tout cas ce que j’ai appris au cours des années.

Le sucre fait couler beaucoup d’encre : la plupart des régimes le bannissent, il représente le démon pour beaucoup de personnes, il est pourtant présent partout ! Faut-il en avoir peur ? Qu’est-ce qu’on entend d’ailleurs par sucre ? Où se trouve le danger s’il existe ? A quoi sert-il ?

Le cerveau et le corps utilisent le sucre comme carburant.

Et pourtant ce n’est pas ce qu’on entend dire dans les journaux et les média, qui répètent toujours que notre corps a surtout besoin de protéines ! Les protéines, les protéines… c’est le leitmotiv des nutritionnistes et médecins !

 

 

S’il est vrai que dans certaines conditions le corps peut utiliser les protéines comme énergie, une fois transformées en sucres, la meilleure source d’énergie pour nos cellules c’est le sucre !

 

Orange coupéeN’ayons pas peur du sucre : il en faut pour le cerveau, comme pour toutes les cellules du corps.

Peut-on pour autant, se précipiter sur la baguette de pain, les gâteaux et les bonbons ? Non ! parce que les sucres manufacturés dans des produits fonctionnent au contraire contre notre organisme, alors que les sucres naturels des fruits et autres plantes comestibles fonctionnent totalement avec les besoins du corps.

Par contre les sucres issus de jus de fruits pasteurisés chauffés, ou de fruits cuits, ou fermentés comme pour le vin, ont subi un changement de nature, et de ce fait, ne sont pas bien utilisés par le corps et surchargent le sang.

Chauffer ou pasteuriser des fruits sépare la pectine du méthanol, qui du coup arrive en trop grande quantité dans les cellules, agissant comme une neurotoxine. Cela n’arrive pas avec le méthanol des fruits crus qui entre plus  lentement dans le tube digestif et qui est délivré plus lentement aussi aux cellules.

Evidemment, un jus de fruits pasteurisé de temps en temps ne nous fera pas grand mal, mais je songe aux litres de jus de fruits en bouteilles que certaines grandes et petites personnes boivent à longueur d’année !

De même, beaucoup d’aliments manufacturés vendus comme étant « naturels » ou « bio » sont en fait sucrés au jus de fruits pasteurisé.

 

 

sucre

En fait, les sucres blancs, roux, crus en poudre, les sirops d’agave et d’érable, les céréales cuites à l’eau ont une action hyper stimulante pour le cerveau, affaiblissent notre organisme, désensibilisent les récepteurs cellulaires, altèrent les fonctions du foie et du pancréas, provoquent des problèmes sanguins, entraînant cholestérol et triglycérides en excès.

 

Bref, mangez sans souci du sucre issu des fruits entiers et frais (en boite, ça n’a rien à voir !).

D’ailleurs les  athlètes et sportifs crudivores savent à quel point les fruits sont cruciaux pour gagner de l’énergie et améliorer leurs performances.

Que penser des sucres artificiels ? Je pense qu’il est préférable de s’abstenir de faux sucre car leurs composants synthétiques sont liés à tout plein de problèmes de santé, comme des difficultés d’apprentissage, sautes d’humeur, lésions dans le cerveau et cancer !

Pour consommer de bons sucres en dehors des fruits et légumes crus, on peut consommer des graines et céréales cuites, germées ou déshydratées. Les crudivores d’une manière générale ne consomment pas de céréales ou très peu. Les crudivores à 100 % n’en consomment pas du tout.

fraises et groseilles

 

Un autre problème survient lorsqu’on consomme beaucoup de graisses combinés avec des sucres manufacturés. Les graisses ralentissent la circulation sanguine. Particulièrement, les graisses cuites vont interférer avec le fonctionnement des membranes cellulaires, la production et réception de l’insuline, les muqueuses du système cardiovasculaire et le système lymphatique. Ces graisses tapissent aussi les veines et artères, créant une plaque à l’origine des problèmes cardiovasculaires. Les gens qui mangent des graisses cuites et des sucres manufacturés augmentent leur risque de cancer, surtout si les graisses viennent de la viande, des oeufs, ou des laitages. C’est aussi là que surviennent les problèmes de diabète.

Les personnes malades du diabète se voient d’ailleurs prescrire un régime sans sucre, alors que la réduction du gras dans leur alimentation associée à un régime cru végétal et contenant les sucres naturels des végétaux, a permis à nombres d’entre eux de guérir leur diabète ! Voyez les livres de Gabriel Cousens, du docteur Neal Barnards, de Brenda Davis, de madame Boutenko, et tous les témoignages donnés dans les blogs de crudivores.

 

La méfiance vis à vis de l’alimentation des crudivores qui mangent beaucoup de fruits (même mon ancien médecin me disait « pas plus de trois fruits par jour ! ») est assez bizarre quand on pense qu’elle n’est pas relayée pour tous les produits remplis de sirop de maïs, comme les chips, gâteaux apéritifs, pains manufacturés, céréales du petit déjeuner, boissons sucrées, etc., produits banals qui sont consommés en grande quantité tous les jours, à tous les repas, par les adultes et pire, par les enfants !

Ces produits contiennent aussi souvent beaucoup trop gras.

Par ailleurs, beaucoup de gens mangent aussi régulièrement des produits  d’origine animale (viandes grasses, rillettes, saucissons…) cuisinés avec du gras encore… et le tout  est un mélange explosif favorable aux maladies à moyen et long terme.

Mais ce sont bien souvent ces même personnes qui nous alertent sur les dangers des sucres naturels de nos fruits frais crus !

N’est-ce pas un peu désopilant !

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus