De tous mes choix, c’est le plus dur !

Quand à six ans, j’ai dit que je ne voulais pas manger d’animaux, ma famille m’a regardé d’une drôle de façon. Et m’a forcé à en manger jusqu’à ce que je puisse décider par moi-même. C’était un très fort et très profond désir en moi.

Quand j’ai décidé de ne plus manger de poisson, j’ai ressenti un soulagement, même si j’aimais le saumon fumé à la passion ! Je venais de comprendre que je m’autorisais à lâcher enfin cette déplaisante impression vis à vis du poisson dans mon assiette, que je ne mangeais que sous la forme la plus éloignée possible de l’animal. On m’avait dit qu’il était INDISPENSABLE de manger du poisson… Quelle bêtise !

Je n’ai pas eu de mal à cesser de manger des laitages et des oeufs (que j’adorais), car la vision des cages à poules, des conditions faites aux vaches et tout le reste, m’a complètement « guérie » de l’envie de les manger.

Non, lorsque j’ai compris que la meilleure alimentation pour l’Homme est l’alimentation crue pleine de bons sucres, avec très peu de gras, le plus dur a été de dire au revoir au pain ! ET aux céréales dans leur ensemble.

fruits sans céréales
Que des bonnes choses !

J’aimais les flocons d’avoine, j’aimais les gâteaux vegan, j’aimais les plats de pâtes, j’aimais les crakers, j’aimais les crêpes, j’aimais le riz, et le pain. Déjà nous étions passés au sans gluten, et de ce fait, nous avions perdu cette élasticité si agréable dans le pain.
En me séparant des céréales, j’ai réalisé que je n’avais plus besoin d’épices, d’huile, de margarine, de sel, de poivre… tous ces condiments que nous ajoutons pour leur donner du goût.
Je ne gonflais plus. J’ai perdu du poids, j’ai retrouvé le sourire (et oui) et j’ai perdu mes maux de tête et ma fatigue.
J’ai pourtant mangé beaucoup de fruits et donc de sucre. Mais en troquant des aliments cuits mélangés, légèrement toxiques pour d’autres pleins de vie, qui se suffisent à eux même, j’ai désengorgé mon organisme, je l’ai véritablement nourri. Et il m’a dit merci ! Une fois que mon corps a bien compris tous les avantages qu’il y avait à ne plus manger de céréales, leur intérêt a diminué dans mon esprit.

Quelle est la difficulté de ne plus prendre de céréales ?

Elles occupent une grande place dans l’alimentation, et doivent être remplacées par quelque chose qui apporte des calories suffisantes pour ne pas avoir faim tout le temps.
Et c’est là que réside la difficulté. C’est à ce moment là que bien des gens arrêtent de manger cru et retourne à leur alimentation cuite. On trouve au début difficile de manger autant de fruits.
C’est pourtant ce qu’il faut faire, manger beaucoup de fruits qui doivent vous rassasier pendant plusieurs heures.

Une assiette de riz apporte 216 calories,
et 70 g de baguette : 200 calories.
Donc il faut pouvoir remplacer par des fruits denses,
comme les bananes : 2 bananes, 210 calories
ou dattes : 10 dattes, 200 calories.

Remplacez 4 tranches de pain et 4 cuillères de confiture, par 8 oranges. Ben oui ! avec la fraîcheur  les fibres, les vitamines en plus !
Vous pouvez lire aussi mon article http://www.crudivegan.fr/2012/09/devons-nous-manger-des-cereales.html

Manger un fruit hydrate aussi notre corps. Manger un plat de riz le plombe !

Voici de belles recettes que vous pourrez faire le soir :

Image du livre Menus crus