Le passage d’une alimentation traditionnelle composée de plats de légumes et céréales cuits dans de la graisse, avec du lait, crème fraîche, oeufs, fromages, pain, tarte, pizza , yaourts, gâteaux…. à une alimentation de fruits, légumes crus et oléagineux en modeste quantité, laisse au début, en dépit d’une réelle amélioration générale, des moments de fringales.

C’est le genre « d’envie subite », que l’on ressent comme un « besoin » de se jeter sur la pire des nourritures addictives que sont les barres sucrées, les viennoiseries, le chocolat, les chips, le pain ou le fromage. (liste non exhaustive !)

Dans pareil cas, certains crudivores ont tendance à penser que « tant que c’est cru c’est bon », et se jettent alors sur les amandes, les noix ou les fruits secs en toute confiance. Hélas, l’excès de gras cru ou pas est toujours mauvais pour la santé. Les fruits secs et les dates sont très concentrés en sucres, et sont difficiles à digérer lorsqu’ils sont pris en trop grande quantité, provoquent des gaz car ils fermentent dans les intestins, et renforcent encore les fringales à venir.

Ces fringales sont souvent accompagnées d’un discours intérieur qui autorise et justifie les débordements alimentaires du style : un petit excès ne fera pas de mal, tu as bien mangé depuis plusieurs jours, tu mangeras moins demain…

Tout le monde passe par là, jusqu’au jour où le régime alimentaire est si attrayant et équilibré, satisfaisant en quantité et en qualité, que la vue des anciennes tentations laisse de marbre.
Les fringales n’ont souvent rien à voir avec la faim, ce sont des désirs physiques ou psychologiques d’une nourriture dont le corps n’a pas encore réussi à se désintoxiquer.

salade de fruits

Comment faire pour se sentir satisfait avec cette alimentation crue ?

Manger assez de fruits pour avoir assez de calories.
La meilleure façon de ne plus ressentir ce type d’envies pour les aliments qui ne vous font pas du bien est de manger assez ! Avoir mangé assez de fruits, s’être régalé, sans se limiter, et se sentir pleinement satisfait. Cela peut vouloir dire manger beaucoup de fruits !
Pour bien des gens, manger 2 bananes et une orange signifie avoir fait une orgie de fruits… mais non, c’est très peu pour un repas. C’est une vision du repas différente à laquelle il faut s’habituer. Si on ne mange pas du pain beurré, de la confiture, des céréales (qui n’en ont que le nom !) dans du lait… toutes ces choses qui encrassent votre organisme, et qu’on les remplace par des végétaux frais, il suffit de comparer les calories et de manger non pas 2 mais 4 ou 5 bananes, plus, non pas une orange mais 3 ou 4.
Les quantités de fruits semblent énormes mais voyez-vous les fruits sont remplis d’eau, bien plus que le riz cuit, le pain au chocolat, le pain ou les pâtes, et donc moins denses. Par contre ils apportent à l’organisme plus d’éléments réellement nourrissants que juste de l’amidon par exemple, qui plombe la digestion sans vitamines…

Oui, il faut acheter pas mal de fruits et légumes, mais leur coût est compensé par le fait que la plupart des autres produits ne sont plus nécessaires : tous les autres articles du supermarché ainsi que les vitamines et autres nutriments de pharmacie/boutique bio. Personnellement lorsque j’entre dans une grande surface, je passe devant tous les rayons sans rien y voir d’utile, mis à part la lessive et le savon…  puis le rayon fruits et légumes !

Il est vraiment important d’apprendre à consommer assez de fruits à chaque repas afin de ne pas ressentir à nouveau la faim avant 3 ou 4 heures. Et lorsqu’elle revient, dirigez-vous vers…les fruits !

L’alimentation crue permet tant de fruits qu’il est impossible de s’en lasser : pomme, abricot, banane, orange, fraise, myrtille, melon, pastèque, pamplemousse, clémentine, raisin, mangue, citron, pastèque, quetsche, mirabelle, citron vert, cerise, mûre, poire, framboise, kiwi, pêche, papaye, fruit du dragon, sharon, ananas, litchie…

Ne pas oublier les végétaux le soir.

Les fruits apportent des tonnes de vitamines mais pas assez de minéraux. Un régime de fruits uniquement ne nourrit pas correctement. Le soir, après une salade ou un smoothie de fruits, prenez donc une grosse salade verte, laitue, romaine, épinards, cresson, roquette, laitue à feuilles rouges, laitue iceberg, frisée, mâche, feuille de chêne, batavia… et ajoutez -lui les légumes que vous aimez, tomates, concombre, poivron, courgette, maïs (non OMG), carotte, brocoli ou chou-fleur en petite quantité (car ils sont difficiles à digérer crus), cèleri branche, radis… et les herbes, aneth, estragon, persil, basilic, menthe, coriandre…

Et de temps en temps quelques noix.

Les graisses apportent beaucoup plus de calories que les fruits car chacun sait que 1 g de sucre apporte 4 cal, comme 1 g de protéine, mais par contre 1 g de lipide apporte 9 cal. Il faut en prendre modérément sous forme d’aliment complet, et non pas d’extrait manufacturé que sont les huiles.
Pistache, noix de Grenoble, noix de Pecan, noix de cajou, amande, graines de tournesol, graines de potiron, pignon de pin, graine de lin (à broyer dans un moulin à café), graine de sésame, avocat…

salade

Quelle  variété d’aliments pleins de vie, à mélanger dans des smoothies de fruits, smoothies verts (avec des feuilles vertes ajoutées), soupes, salades… pour ne jamais avoir faim d’aliments qui ne sont des calories vides !

Vous trouverez ci-dessous des idées de recettes à faire le soir :


Image du livre Menus crus