Je reçois des mails ou des commentaires souvent de personnes qui me disent avoir découvert, qui des maux de tête, qui des boutons sur le visage, qui des maux de ventre, etc.  après avoir adopté l’alimentation crue végétalienne.

Est-ce normal ? Combien de temps cela va -t-il durer ? Y a-t-il quelque chose à faire ?

DSCF9630

 

A quoi faut-il s’attendre ?

La détoxification de l’organisme, du fait du changement de régime alimentaire, ou d’habitudes de vies, permet à l’organisme de se nettoyer de l’intérieur, provoquant des phénomènes d’excrétion de molécules toxiques de l’intérieur des cellules du corps. Les différents émonctoires (organes servant à éliminer) vont être utilisés pour réussir cette sortie des toxines : que ce soit par la peau, provoquant des boutons, de l’acné, ou par le foie avec le sentiment d’être barbouillé, ou par les intestins, ou encore par les poumons ou les reins. Une fois la crise passée, le corps débarrassé resplendit de toutes parts !

salade

Il s’agit donc d’une méthode naturelle que le corps met en place tout le long de sa vie, pour extraire ou neutraliser les substances toxiques que nous accumulons lors des réactions métaboliques ou du fait de consommations de substances toxiques. Lorsque le corps est submergé de façon récurrente, il s’épuise à tenter de rétablir ainsi les paramètres de son bon fonctionnement par éliminations de tout ce qui peut l’encrasser et lui nuire.

Là où cela se complique, c’est lorsque nous avons habitué notre corps à un grand nombre de substances toxiques quotidiennes (mauvaise nourriture, morte, grasse, sucrée, vide de nutriments, combinée à des graisses cuites toxiques, etc.) et que nous l’en « privons » d’un coup.

En mangeant des aliments non transformés, l’énergie vitale du corps est d’un coup libérée pour guérir et nettoyer l’organisme. Les organes se mettent alors à faire leur travail d’élimination des déchets présents avec plus de facilité, les toxines stockées dans les graisses se retrouvent  remises dans le circuit pour être éliminées. Et les symptômes s’accumulent ! Cela peut être de la fatigue, le nez qui coule, maux de tête, problèmes digestifs, problèmes de peau, tous ces symptômes étant des ajustements en vue d’une meilleure santé.

Les problèmes intestinaux par exemple, seront d’autant plus importants que vous avez pas mal abîmé vos intestins jusque là. En effet ils gardent des quantités de nourriture qui fermentent et putréfient formant des gaz… Leur élimination peut se révéler douloureuse pendant un petit moment.

De même certains se sentent fatigués parce qu’ils ne sont plus soumis aux aliments qui les maintenaient en état d’excitation factice, comme le café, les sucres raffinés, la viande, etc. Une fois sevré, tout revient dans l’ordre pour une meilleure santé.

C’est un moment passager, même s’il peut se révéler pénible, qui ne devrait pas durer des semaines !

Les crudivores qui prétendent vivre des symptômes de détox, des semaines, des mois, voire des années après leur changement d’alimentation feraient bien de se poser des questions !

Si vous constatez des symptômes désagréables pendant des semaines, sans aucune amélioration de votre état, inutile de persister dans le malaise sans vous demander si vous  mangez suffisamment, si vous ne mangez pas trop de graines oléagineuses, si vous avalez assez de feuilles vertes, salades vertes, légumes verts ou si vous ne mangez pas aussi des aliments néfastes ou si vous combinez bien les aliments entre eux… bref, il faut chercher !

Soit vous faites quelque chose de façon maladroite, soit encore plus probablement, votre mode de vie pèche dans d’autres domaines. En effet l’alimentation n’est pas tout ! L’exercice, le sommeil, le repos, l’eau, le soleil, l’air, les relations avec les autres, avec soi même… tout compte dans l’établissement d’une bonne santé.

 DSCF7722

Mon point de vue

Personnellement, j’ai peu connu d’épisodes de ce type. Mis à part des maux de tête durant une semaine environ après l’arrêt brutal du café, et une évacuation intestinale imposante quelques temps, je ne suis pas « tombée malade ».

Chacun ayant une histoire différente, la durée et l’intensité des symptômes de détoxification peuvent varier. Il m’est difficile de vous assurer sans vous connaître que ces phénomènes sont dus à ce changement de régime, qu’ils ne vont pas durer ou qu’il ne faut pas s’inquiéter, et risquer de passer à côté d’un problème à traiter ! Le plus simple étant de commencer à douter de la bonne marche de son régime si les effets néfastes persistent au delà d’une semaine.

C’est l’alimentation de la santé, pas de la maladie ! 

Si vous arrêtez la cigarette, la drogue ou l’alcool d’un coup (ou le café dans une moindre mesure), vous ressentez les effets de la détox fortement : maux de tête, dépression, malaise… la tâche est rude !

Mais je ne pense pas qu’avec des fruits et des légumes  frais, vous risquez de tomber dans les affres de la « désintoxe » dure !

Ces désagréments sont de toute manière bien moins graves que les maladies qui surviendraient dans le futur, sans cette remise en cause de votre façon de manger.

Une fois les produits animaux supprimés, le cru végétal augmenté quotidiennement et les aliments gras mis de côté, votre corps, remis de sa surprise, se mettra brûler efficacement les calories, à respirer facilement, à vous fournir une tonne d’énergie… qui vous rendrons le retour en arrière bien difficile 🙂 !

Et vous, quelle est votre expérience ?

Pour démarrer le nettoyage :

Méthode Crudivegan