Des livres de recettes délicieuses, appétissantes, mais fatales pour la santé !

 

TroisTropGras
Recettes typiques à  ne faire que pour les très grandes et très rares occasions !

 

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à cette alimentation, j’ai cherché des livres de cuisine. D’abord, j’ai une passion pour les livres, et ensuite je me disais qu’on ne pouvait pas manger que des bananes !
J’ai donc suivi les recettes des livres uniquement américains, on ne trouve pas grand chose en français, juste un ou deux e-book,  et dans un premier temps, je me suis bien amusée.
Beaucoup de recettes avec le déshydrateur. Pizzas, tacos, gâteaux fabuleux… avec des amandes ou des noix de cajou, et des dattes pour faire des pâtes à tarte, des graines de lin réduites mélangées à des tomates séchées pour faire des crackers… Bref, la base de cette alimentation dite « rawveganfood » chez nos amis américains. Au bout de deux à trois semaines, je ne me sentais pas bien et j’ai commencé à réfléchir à ce qu’on absorbait dans une journée.
Et bien, quelle déconvenue ! Le ratio de graisses dans ce que j’appelle les « noix » en général,  c’est-à-dire les amandes, noix de cajou, de Grenoble, graines de lin, de tournesol etc. est impressionnant. Mélangées à des dattes ou des raisins secs, ça donne un amalgame sucre-gras détonnant ! J’ai découvert que beaucoup de « rawfoodists » (crudivores) étaient passés plus ou moins rapidement par cette découverte, et que certains avaient quitté ce mode d’alimentation.
Et c’est dommage car il suffit de passer de « beaucoup de gras » à « très peu de gras » pour manger les fruits, les feuilles, les légumes-fruits, les racines, les légumes dans leur état vivant pleins de vitamines et nutriments, et bénéficier de tous les apports de cette alimentation. En ajoutant certes quelques noix sus-citées, mais dans des proportions raisonnables ! 30 à 60g de noix par jour, pas plus ! Et encore, pas plus de 4 à 5 fois par semaine ! D’une manière générale, tout ce qui ressemble à de la nourriture grasse classique, sera dans ces livres de recettes, encore plus gras et encore plus indigeste !

Des recettes-santé faciles à faire.

 

DeuxBonsJus
Deux smoothies : tomate et ananas

Comment arriver à cela ?

C’est très simple car les sauces des salades faites avec un mélange mixé de fruits et de légumes sont tellement goûteuses et pleines de saveurs, qu’on n’a plus besoin de sel, ni de condiments. Un nouveau  vrai goût fais est au rendez-vous. Pour obtenir une texture plus crémeuse, plus « ronde », on y ajoute un demi avocat ou, 30g de pistache ou de noix,  par personne, le soir, dans la grosse salade composée.
Le matin et le midi, il est facile et délicieux de faire des repas de fruits. En mangeant un même fruit en grande quantité, un mélange de fruits en salade, ou en en mixant deux ou trois avec un peu d’eau. On peut alors ajouter une poignée de feuilles de salades qui va donner un coup de fouet aux cellules du corps ! (qui vous diront merci en vous donnant une énergie d’enfer !)
Le soir, il y a les soupes crues, les salades au mixeur avec des légumes salés (céleri par exemple), les potages avec des légumes en petits morceaux recouverts d’une soupe de légumes crus ou les salades composées. 


Exemples de fruits, et mélanges de fruits pour le petit-déjeuner (400 à 500 calories) et le repas du midi : (600 à 800 calories)

Un ou deux melon, ou une pastèque, ou des abricots, raisin, kiwi, oranges… On prend un fruit de saison, et on en mange autant qu’on veut. A manger entiers ou en smoothie.
Ou un mélange tel que kiwi-orange, mangue-fraise, pommes-dattes, pêches-myrtilles (on peut prendre du surgelé), abricots-jus d’orange… tout est permis et tout est bon ! Les mélanges peuvent se prendre en morceaux, ou en smoothie selon l’humeur ! Dans un smoothie de bananes par exemple, 5 ou 6 bananes, on ajoute une poignée de salade, n’importe laquelle. C’est délicieux !

Exemples de menus pour le soir (700 à 900 calories)  :

  • Salades (scarole, laitue verte, laitue rouge, roquette, épinards, mâche, romaine… ), dans laquelle on ajoute :
    – des morceaux de légumes-fruits (tomates, poivrons, concombre, courgettes…),
    – des légumes racines (carottes, céleri rave…) râpés,
    – des légumes (céleri branche, fenouil… ),
    – et des morceaux de fruits (tout est possible, les petits : abricots, raisins, prunes, fraises, framboises…  les autres : nectarine, pêche, pamplemousse, orange, kiwi, pomme, ananas…).
    – Le tout recouvert, soit d’un jus de citron simplement (cela relève les saveurs, le citron vert, particulièrement), soit d’un mélange fait au blender :

    Mélanges pour sauce de salade
    : Le plus connu, c’est : 2 tomates, 1 ou 2 mangues, du citron ou du vinaigre balsamique.
    Autre idée : 1 avocat, 1 mangue, eau (1 avocat pour 2 personnes)
    Ou encore : 1 cuillère à soupe de Tahini (purée de sésame), 1/2 citron, 1 orange.
    Enfin (mais d’autres milliards d’idées existent…) : graines de chanvre ou graines de Chia (que l’on trouve dans les boutiques Naturalia, Bioc’bon, et autres Biocoop… ), 1 tomate, 1 concombre. Si le concombre est bio, on peut mettre la peau avec, ça fait de la verdure. Sinon, l’éplucher.
  • Soupes crues : il y a les soupes sucrées, par exemple, on mixe dans le blender, des fraises, de l’ananas, et de la mangue
    Ou 1 pomme, 1 banane, 1 poignée de laitue
    Ou 1 concombre, 1 tomate, 1 poivron jaune et 2 branches de céleri.
    Et les soupes salées, comme 2 poignées d’épinards, 1 poire, 1 pomme, 1/2 avocat.
    Ou 4 tomates, 1 dizaine de feuilles de romaine, jus d’1 citron.
    A chaque fois, on ajoute de l’eau pour atteindre la texture dont on a envie.
  • Les potages : Il s’agit là de mettre dans un saladier des morceaux très petits de légumes-fruits, et d’ajouter dessus une sauce faite avec les mêmes légumes et un fruit. Par exemple, des dés de tomate, concombre, courgette, et dessus, concombre, tomate et pomme.

Quelle simplicité, n’est-ce pas ? Que de couleurs, de  fraîcheur, de saveurs en perspectives !
On peut tout faire, soyons créatifs !

Vous remarquerez que je ne mets pas d’huile, de condiments (rarement, à part les herbes fraîches et peu, très peu d’épices), pas d’ail, très rarement des oignons. Cela fera l’objet d’un prochain post !
Mes ebooks de recettes crues :
ebooks de recettes crues curdivegan