Connaissez-vous la différence entre alimentation crue et alimentation vivante ?

Connaissez-vous la différence entre alimentation crue et alimentation vivante ? C’est une distinction intéressante à connaître pour ne pas se cantonner à une seule façon de voir. N’essayez pas de rentrer dans la case « cru ou vivant » si vous ne vous y sentez pas bien.
On trouve un bénéfice à manger cru dès qu’on en ajoute un peu plus dans ses repas. Il me semble important de connaitre les différentes façons de comprendre le crudivorisme pour ne pas renoncer à ce bénéfice, ce serait dommage.


La différence entre alimentation crue et alimentation vivante

L’alimentation crue concerne des personnes vegan qui mangent des fruits, légumes, noix et graines, combinés de façon simple, en smoothies, jus, salades ou plats crus. C’est une alimentation très simple, très dépouillée. Elle est excellente pour la santé. Elle est presque parfaite parce qu’elle élimine la plupart des sources de toxines alimentaires, à condition de manger bio, ainsi que tout ce qui est trop gras, trop sucré, et trop salé.

C’est en tout cas le plus sûr moyen de se débarrasser de ses toxines. Elle a changé énormément ma vie, il y a presque 10 ans maintenant. Vous pouvez retrouver mon expérience racontée dans la page Qui est Crudivegan, l’histoire d’Anne-marie, ou dans des articles comme « Pourquoi je mange cru », etc. J’ai fait ce site en 2012 pour vraiment témoigner des bienfaits de cette façon de se nourrir.

Pour l’appliquer dans sa vie, vous pouvez suivre les vidéos que j’ai créées, comme « Maigrir et Resplendir » qui reprend tout ce que j’ai fait quand j’ai découvert et commencé à changer mon alimentation.

Je précise que c’est une alimentation délicieuse, colorée, fraîche ! on y mange des salades, des sushis crus, des spaghettis crus, cookies crus, gâteaux et desserts crus, etc. (Voir des recettes dans des Ebooks de recettes crues pour toutes les occasions !)

Pour un adepte de l’alimentation crue, l’utilisation du déshydrateur est occasionnelle. Par contre, l’ustensile préféré sera le blender, pour les smoothies, soupes crues, sauces crues, etc. (voir mes ustensiles )

A côté de cette alimentation crue, il y a les adeptes de ce qu’on appelle l’alimentation vivante. C’est encore une alimentation majoritairement crue. Moins stricte, on accepte les huiles de première pression vierges, les sucres complets, les sirops, d’érable, agave, etc. Cette alimentation contient beaucoup de graines germées, mangées quotidiennement, des aliments lacto-fermentés, comme la choucroute ou tout légume conservé dans de la saumure et d’une manière générale, des plats plus élaborés, plus compliqués.

Pour un adepte de l’alimentation vivante, l’utilisation du déshydrateur est quasi quotidienne, et l’ustensile préféré sera l’extracteur de jus.

Exemples de choix alimentation crue/vivante

alimentation crue/alimentation vivante


Ce qui les rassemble

Toutes les deux font partie du groupe de la rawfood, ou vegan rawfood, comme disent les américains. En fait, le terme « raw » en anglais signifie « cru » mais pas seulement, ça veut dire aussi « naturel », « non transformé, non traité ». Elles excluent tous les aliments dévitalisés qui n’apportent que des calories vides, accélèrent le vieillissement et finissent par nous empoisonner. Les deux excluent la cuisson qui dénature les aliments et crée des toxines suivant le type de cuisson et la durée et température de cuisson. J’ai fait des vidéos sur ce sujet très précises sur les effets négatifs de certaines cuissons. Les aliments cuits ne doivent pas être diabolisés. On peut bien sûr en manger. A condition de bien choisir son mode de cuisson et de garder un pourcentage supérieur de « cru ».

Après toutes ces années d’alimentation crue, je navigue de l’une à l’autre.
Dès que je veux retrouver plus de vitalité, j’adopte l’alimentation crue à fond et ça marche très bien.

Allez là où vous devez aller, suivant votre goût, votre envie, vos besoins de guérison, d’envie de mincir etc. Mais rien ne devrait vous empêcher de pratiquer alimentation crue, vivante ou simplement à moitié crue, si c’est ce que vous préférez. Vous y trouverez un bien-être immense en terme de vitalité, de santé et de moral, c ‘est certain !

Et vous, où en êtes-vous ?