Voici ce que j’ai fait, et qui m’a réussi…

 
 
 

J’ai supprimé le sel totalement. 

On connait les méfaits de l’excès de sel sur la santé :

  • Une augmentation systématique de la tension artérielle et une augmentation des fréquences d’hypertension dans la population,
  • Des insuffisances cardiaques ou, tout au moins, des troubles du rythme cardiaque,
  • Une mortalité due aux accidents vasculaires cérébraux plus élevée, notamment chez les personnes en surcharge pondérale.
  • Une accentuation de l’ostéoporose : un taux élevé de sel dans le sang favorise en effet, une élimination accrue de calcium dans les urines. Au bout de plusieurs années, cela peut se traduire par une diminution de la densité minérale osseuse et une aggravation de l’ostéoporose.

Dans toutes les recettes cuites, on propose d’ajouter du sel , c’est comme une évidence. En plus, il y a beaucoup de personnes qui malgré tout, se mettent à saupoudrer le plat qu’ils ont devant eux de sel, avant même de commencer à goûter !
Mais les livres de recettes crues donnent aussi des recettes qui contiennent pas mal de sel : par exemple chez la très célèbre Victoria Boutenko, qui nous a pourtant tous fait découvrir les bienfaits des green-smoothies ou smoothie qui contiennent des feuilles vertes, dans son livre Raw and Beyond page 117, je trouve une soupe qui additionne 2 cuillères de sel avec 2 cuillères de miso et 1 cuillère de tamari (qui est un « shoyu » ou sauce soja sans blé), combinées 125 g (1/2 cup) d’huile et 4 gousses d’ail ! le tout pour deux têtes de brocolis et 2 courgettes.

Je ne mets pas de sel dans les sauces de mes salades, et grâce à ça nous apprécions bien mieux le goût des végétaux. Mon mari qui avait la main leste avec le sel est d’ailleurs très surpris de ne plus jamais en désirer.
Le fait de supprimer le sel fait tout de suite dégonfler. Toutes les toxines retenues dans le corps s’éliminent car l’eau n’est plus retenue dans les cellules. Supprimer le sel c’est comme faire un grand lavage dans l’organisme.

kakis et mangues
J’ai éliminé les céréales.

Vous pensez peut-être que tous les crudivores (les « classiques ») remplacent les céréales difficiles à digérer par des fruits mûrs et des légumes, mais non, tous les livres de recettes comportent des plats « façon plats cuits », comme des burgers, des wraps, et des pizzas qui utilisent des graines germées.
par exemple dans le livre « Going raw » vous avez une pizza faite avec 478 g de blé germé, 1/2 cuillère de sel, 30 ml d’huile et 112 g de graines de lin moulues. Ce qui nous fait 50% des calories qui sont des graisses, soit dit en passant !
Donc là encore je pense qu’au lieu de manger des céréales, même (et surtout) crues, il faut manger beaucoup de fruits. Pour plus de détails sur les problèmes des céréales voir ici. Le fait de manger beaucoup de légumes et des céréales ne donne pas du tout les même résultats que beaucoup de fruits et de légumes. D’une part à cause de la composition des céréales et d’autre part à cause des préparations qui associent beaucoup trop de graisse aux dites céréales. j’ai vraiment maigri lorsque j’ai supprimé les céréales.

J’ai augmenté mon activité physique.

Je pense que la méditation et le yoga sont des activités extrêmement intéressantes. J’ai fait du yoga et je suis (mais pas assidûment en ce moment) les cours de yoga de mon amie Maryse Lehoux, dont vous trouverez un programme fantastique pour se raffermir sur son site ici.
Mais je pense qu’il faut aussi faire un sport où on peut alterner l’aérobie, sport d’endurance comme le jogging, et l’anaérobie, sport plus intense qui provoque un essoufflement, avec des accélérations en danse, vélo ou jogging…
Si vous ne mangez pas assez de fruits, vous manquerez de calories, et donc d’énergie pour avoir cette activité physique tellement bénéfique.
Et rappelez-vous qu’on peut être très mince mais en fait, trop peu musclé et quand même gras.

J’ai limité mes aliments gras.
Si vous mangez trop d’avocats, de noix, de graines et d’huile, dans les salades, les soupes, les sauces et les desserts, alors vous tomberez malades, au moins vous ne vous sentirez pas en super forme, et si par ailleurs, vous mangez bien des aliments végétaux crus, vous direz que cette alimentation n’est finalement pas bonne.
Je me souviens d’avoir fait un gâteau cru tiré d’un e-book français de recettes crues et végétaliennes, un gâteau marbré.

Avez-vous une idée de la quantité de gras de cette recette ? C’est tout simplement effrayant !
Sans parler du mélange sucre-gras, le pire du monde ! Je n’ai pas pu finir ma tranche de marbré.

J’ai compris que les fruits et légumes comportaient déjà des lipides, (de 3 à 10%) et que je pouvais ajouter quelques graines oléagineuses, et encore pas tous les jours. Je me suis retrouvée à ma grande surprise amincie et pas du tout en manque. En cas de faim, je me dirige vers mes fruits et non plus vers des amandes ! Tout a changé dans mon état physique à ce moment là.

C’est pourquoi je ne mets jamais de sel dans mes recettes, peu d’épices, pas ou peu de gras.

Essayez donc aussi tout ça, si ça a marché pour moi, pourquoi pas pour vous ?

Souhaitez-vous réaliser de beaux repas pour le soir ?


Image du livre Menus crus