Il fait de plus en plus froid dehors. Même à la maison, je trouve un petit 19°C dans la chambre. Est-ce que je me nourris différemment en hiver ? Et bien pas du tout !

 

 

les fruits de l'hiver

les fruits de l’hiver

Cela va faire notre troisième hiver cru, et les fruits sont notre nourriture du matin au soir. Lorsque les fruits nous ont un peu fait défaut dans la journée parce qu’ils n’étaient pas assez mûrs ou parce qu’étant à l’extérieur de la maison, avec d’autres personnes, nous n’avons pas pu manger comme nous le désirions, nous prenons des pommes de terres vapeur le soir après notre salade, mais non pas parce que c’est chaud, mais parce que nous avons besoin de calories, tout simplement.

Voici ce qui nous permet de vivre des hivers crus en bonne santé et toujours joyeux malgré le froid !

  1. La première façon de continuer à manger cru, c’est de toujours s’amuser et se faire plaisir : si vous trouvez ennuyeux de ne manger que des fruits, c’est que vous devez insuffler un peu de créativité dans vos repas. Osez les mélanges de fruits dans vos blender, ajoutez une poire aux bananes, ou un kaki, pourquoi pas un kiwi, osez l’ajout de saveur et variez-les, avec de la cannelle, de la vanille, de la caroube, imaginez des changements de couleur en ajoutant des myrtilles, ou des feuilles de salade (les épinards font merveille), acidifiez un peu le mélange en y mettant du citron, de l’orange, du pamplemousse*… Bref, osez, expérimentez, amusez-vous !
  2. Ensuite, si vous n’avez pas d’autre choix en ce moment que poire, et pomme, regardez du côté des fruits surgelés : mangues, framboises, myrtilles, prunes… les fruits cueillis à maturité l’été se retrouvent dans votre assiette en plein hiver. Il suffit de les laisser décongeler une heure ou deux, suivant la taille des fruits, et vous pouvez additionner dans votre alimentation de la couleur et de la saveur. Les puristes diront que le froid a transformé la texture, qu’ils ne sont plus aussi bénéfiques … Mais nous ne sommes pas des puristes, non ? La recherche de la perfection rend les esprits étroits et tristes 😉 ! Nous n’avons simplement pas envie de nous dégoûter de la meilleure alimentation végétale qui soit et de craquer pour des choses moins belles, nutritives et éthiques que sont les fruits surgelés !
  3. L’hiver, ne renoncez surtout pas à vos salades du soir  car nous avons besoin de calcium, fer, cuivre, manganèse, sodium…et ne négligez pas l’importance de les rendre belles et attrayantes. Aussi ne sortez pas votre petite assiette, mais le saladier ! Une grosse salade verte, agrémentée de divers légumes râpés, coupés, « spaghettés » (oups, j’ai inventé un mot) ne fera jamais plus de 250 à 300 calories et satisfera vos petites cellules, qui fonctionnent à merveille (imaginez toutes les réactions chimiques qui se passent dans notre corps pour effectuer leur  travail de base, éliminer les cellules dangereuses,  créer de l’énergie…) car vous les nourrissez juste comme elles aiment !
  4. Si vous pensez que manger des fruits le matin avant de sortir dans le froid va vous refroidir encore plus, vous vous trompez ! C’est en mangeant assez de sucre issue des fruits que vos cellules (encore) vont être capables de réguler votre système de maintient de chaleur interne. Remplacez les fruits par un croissant chaud, ou des oeufs sur le plat, ou des toast beurrés, et vous aurez encore plus froid car votre organisme va devoir se mobiliser pour digérer, alors qu’un plat de fruits se digérera en 30 minutes chrono tout en apportant les nutriments nécessaires.
  5. En hiver, et dès qu’il commence à faire froid, il faut faire très attention aux autres aspects de la vie, que sont le sommeil et le sport.
    Plus vous dormez, et plus vous augmentez vos chances de supporter le froid, et de résister aux maladies. Je n’ai plus de rhumes depuis que je suis crudivore, plus d’angines non plus, et pourtant c’était devenu pour moi, une fatalité : hiver = problèmes ORL.
    De même, alors qu’on devrait ressentir le besoin de bouger pour se réchauffer, beaucoup de personnes se mettent à se terrer chez elles en attendant les beaux jours. Le sport n’est pas réservé à l’été ! Sortez, respirez au grand air froid, courez, marchez, jouez au ballon… faites travailler vos muscles, faites circuler le sang, faites marcher votre cœur… La sensation de se réchauffer avec un plat français typique bien roboratif (gras, cruel, et dénué de vitamines) est totalement éphémère et illusoire ! Par contre, après une bonne trentaine ou quarantaine de minutes à s’agiter joyeusement à l’extérieur, vous avez activé votre système calorique interne de façon naturelle, vous avez renforcé votre système immunitaire et, cerise sur le gâteau, vous êtes joyeux(se) et content(e) de vous !

Manger cru en hiver est une bénédiction pour notre santé et notre vitalité. Il suffit d’essayer pour le comprendre !

* Certaines personnes sont très sensibles au mélange sucré-acide, comme bananes et oranges, par exemple. Ce n’est pas notre cas, et je pense que tout est dans les proportions : 6 bananes et une orange, n’a rien à voir avec 3 bananes et 3 oranges ! Mais faites selon votre organisme, bien sûr !

Pour celles et ceux qui ont besoin d’idées de recettes de salades appétissantes et variées :

Image du livre diners crus


Image du livre Menus crus