J’écoutais l’autre jour une émission de radio dans laquelle une diététicienne intervenait, parmi d’autres invités, et je me lamentais d’entendre autant de bêtises énoncées d’un ton docte : « la viande est indispensable, on peut éventuellement s’en passer à condition de manger des céréales et légumineuses mais on manque de fer, les végétaliens courent des risques énormes pour leur santé… » et j’en passe !

Que de chemin encore à parcourir pour faire savoir à tous que les végétaux apportent tout ce qui est nécessaire au corps humain et à son bon fonctionnement.

Les protéines animales sont accompagnées de lipides saturés ou d’additifs alimentaires comme les nitrites (dans les charcuteries) qui sont soupçonnées d’être cancérigènes. Les protéines animales seraient également un facteur de risque pour certains cancers (côlon, vessie). La consommation de viandes rouges serait associée à un risque accru de maladies cardio-vasculaires. leur consommation entraîne la production d’acide urique, de gaz dû à la putréfaction, de la création de toxines, et d’un excès d’adrénaline.

La viande n’est pas du tout idéale pour fabriquer du muscle ou pour faire des activités physiques.

Quand cessera-t-on d’entendre qu’il faut manger de la viande ?

 

 

Pour bien manger, piochez des idées ici :

Image du livre diners crus